Bric Froid par le Col des Thures depuis le
Roux

Bric Froid par le Col des Thures depuis le
Roux

  • Altitude départ : 1700
  • Altitude sommet : 3330
  • Dénivelé : 1602
  • Temps de montée : 5h
  • Temps de descente : 3h30
  • Orientation : Nord-Est
  • Balisage : Entre le Col des Thures et le sommet, il y a des cairns qui marquent l'itinéraire mais il ne sont pas toujours évident à repérer, notamment dans la partie finale.

Itinéraire

Du hameau du Roux, passer devant l'église et continuer vers le nord par un bon chemin qui grimpe jusqu'à "La Montette". Il est inutile de rejoindre ce lieu; on peut couper en traversant le petit torrent à gauche et en commençant à grimper directement.

D'ici à la Cabane de la Nanne, il n'y a plus le moindre replat et c'est un bon casse-pattes qui attend le prétendant à la conquête du sommet!
Il faut signaler au passage que cette minuscule cabane nous a servi de refuge pour la nuit lors de notre ascension et pourtant, ce ne sont que quatre planches assemblées de bric et de broc!!

Arrivé au Col des Thures (frontière, panneau et borne-frontière), le cheminement est évident: prendre l'arête arrondie qui semble monter à l'assaut du sommet et la suivre en descendant légèrement sur son versant occidental (à gauche). La progression conduit dans une sorte de cuvette où on voit enfin les itinéraires d'ascension possibles. Bien repérer un couloir barrée dans sa partie haute par une strate rocheuse et rejoindre au mieux la base de ce couloir. Remonter celui-ci tout en cherchant des yeux le départ d'une vire ascendante sur la gauche. C'est elle qui permettra de quitter le couloir et de prendre pied sur la pente rocailleuse (orientée sud-ouest) qui conduira au sommet.
Une croix monumentale, armature de fer et remplissage de pierres, marque le sommet. Il y a de la place pour pique-niquer par exemple!

Précautions

Si on ne cherche pas à gravir la petite barre pour sortir directement en haut du couloir, l'itinéraire ne présente pas de vrai danger.


Commentaires difficultés

Commençons par signaler que le sentier qui mène du lieu-dit "La Montette" jusqu'au Col des Thures est un véritable... mur! IL y a 900m de D+ non stop sur à peine 2 km de montée!! A part ça, la partie finale de l'ascension n'est pas aussi facile qu'il paraît de prime abord. On peut gravir directement la combe sud lorsqu'elle est bien déneigée, par le couloir, mais c'est vraiment raide et quelques pas d'escalade faciles seront nécessaires pour franchir une petite barre rocheuse; le plus judicieux, c'est d'emprunter à mi-hauteur de la combe finale une vire facile qui grimpe en diagonale vers la gauche (vers l'ouest) et qui rejoint bientôt une pente caillouteuse moyennement raide qui conduit au sommet par un petit étranglement.
0.0/5 (0 votes)


De Guillestre, suivre la D902 (Gorges du Guil) puis la D947 vers Château-Queyras, Aiguilles et Abriès. Dans ce dernier village, prendre en fond de vallée (D441) la direction du hameau "Le Roux" et y stationner.


Hébergement(s) associé

Parcours



  • Nb points : 1435
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 16.5
  • Dénivelé - : 0
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 47 kB
  • Description : c&apos;est une rando sans difficulté particulière mais assez pénible,<BR> d&apos;abord 900m raide jusqu&apos;au col des thures ,<BR> puis enfin l&apos;arrête reposante 100m<BR><BR>et ensuite le final 500m entre graviers pierres et rochers (à la descente sympa)<BR><BR>un beau 360 au sommet <BR>
  • Téléchargement


Sortie du 14-07

Haute altitude sauvage

Un des plus hauts sommets Queyrassin qui se mérite au prix d'une forte dénivellation mais avec un panorama somptueux sur les Alpes françaises et notamment le massif des Ecrins. La montée au Col des Thures étant rude il est nécessaire de prendre som rythme sans le lâcher mais au final cela se fait bien.

Une fois le col atteint s'en suit un parcours de crête très minéral qui nous amène à une cuvette très jolie. La vire qui fait suite est également très sympa tout comme l'ascension finale qui passe par un dédale rocheux bien raide mais ludique et astucieux. Nous apercevrons quelques chamois qui ne demandent pas leur reste et détalent à notre passage. L'arrivée au sommet orné d'une croi métallique et d'un cairn imposant est comme souvent magique d'autant que nous profitons seuls du sommet. Je pense même que ce jour nou serons les seuls à le gravir.

Noius restons une bonne heure à la cime non sans oublier de consigner nos impressions sur le livre d'or prévu à cet effet et nous entamons la descente un peu casse-pattes compte tenu de la pente globalement raide de haut en bas


  • Horaire : 7h
  • Dénivelé : 1602 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
24-07-2011

Montée rapide mais en 2 jours : le 24, 2h du Roux au col des Thures,...

GLaG
21-08-2008

J'avais projeté d'y aller le 16 août, mais une chute de neige en alt...

Geoffroy Rémi
30-10-2002

Un sommet qui se mérite! La montée au Col des Thures est vraiment ra...

6 patrice NICOLAS

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Indentification

Sports