accueil  |   articles  |   matos  |   topos  |   photos  |   refuges  |   GPS  |   membres  |   forum
Connexion   

 

 ( Topos  )

Recherche avancée
Dernières sorties
Liste des destinations
Bibliographie
Ajouter un topo


 ( Ce topo  )

Ajouter une photo
Ajouter une sortie
Rechercher un
waypoint à proximité
Ajouter une route GPS
Imprimer



 

 

 

 

 

 



Ecrins | Le Chauvet en Beaumont (1705 m) depuis Quet en Beaumont


Description du vol montagne
photo de l'itinéraire :
Tracé du Chauvet



+ de photos...
 
Par Michel Pila http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&msid=214121429301022409911.00047209af8fe86a015e7&

Altitude de depart  900m Orientation  Ouest
Denivele  1000m Temps de montee  2h15
Waypoint  E:5.890307, N:44.851071
Temps de descente  15 mn de vol

Difficultée  R1
 
Difficulté Décollage  D1 Difficulté vol  V2
Difficulté atterro  A2
Surnommé avec juste raison la Taupinière (par Eric), il n'en demeure pas moins vrai que les alentours sont beaux, à commencer par l'Obiou qui offre ici son plus beau profil, ou encore le Drac impétueux qui roule ses eaux domptées au pied de la butte.

Précautions  Lignes électriques énormes , gorges encaissées, vent de vallée, bref attention à l'attéro



Carte  Carte IGN TOP 25 3336 OT La Mure
Ville de départ  Quet en Beaumont (38870)
Accès routier  Grenoble > La Mure > N85 La Salle en Beaumont > Quet en Beaumont le haut, au bord de la nationale

Hébergement Rechercher un hébergement.Ajouter un hébergement.

aucun hébergement n'a été associé à cette course. > ajouter un hébergement


Itineraire Ajouter l itineraire

De Quet, prendre le très vieux chemin entre deux maisons coté La Mure, il n'est absolument pas indiqué mais monte bien plus facilement au sommet que la grande piste. Il va et vient sur une pente boisée, à l'abri du soleil le matin. Vers la fin, les nouvelles pistes tracées ont bousillé la plateforme du vieux chemin et deux passages précédant ces pistes sont ravagés et envahis d'une végétation hostile. Aux deux grands carrefours, toujours prendre la piste qui monte

A 1480 m on arrive sur une épaule douce dont l'orientation est plein ouest, il suffit de la remonter par un sentier à bestiaux à l'image de la croupe : peu raide. Le sommet est facile à trouver : c'est en haut ! mais la douceur du relief laisse de la latitude, il reste donc à trouver la discrète borne IGN qui matérialise le sommet.


>  à lire (plus d'infos, variantes...) :
Itineraire_vol Décollage : Toutes orientations possibles, mais comme le sommet est peu pentu, avancez-vous en direction du vent pour trouver un peu de pente et dépliez.

Par vent de nord il est possible de passer par dessus la croupe ouest (la crête des Beaumes) pourtant presque horizontale, il suffit de se laisser porter par la brise. Si le vent est trop fort, contourner cette crête par l'ouest pour vous éviter de passer sous le vent.

Vers le sud : même topo avec la crête de Lampou

Vol :RAS

Attéro : Quet en Beaumont village 200 m plus bas de la nationale, un beau plateau vous attend ATTENTION, il est intégralement cultivé, il convient donc de venir au petit matin trouver la partie en jachère, la partie moissonnée, la partie fauchée. Le 4 juillet 2009 seul un petit quart du terrain était fauché, celui qui est évidemment sous les lignes électriques. Attention également à la petite ligne. De plus le hors terrain est déconseillé, ce sont les gorges encaissées du Drac. (mais bon c'est quand même vaste)

Attéros de secours possibles à la Salle en Beaumont ou un peu avant au lieu dit les cours




Hébergement     > ajouter un commentaire




Vol montagne

Sombre est la lumière

Date de la sortie 12-03-2017 Horaire 2h15 Ajouter une photo.Ajouter une trace GPS
Temps de vol 14 min
Plafond max atteint 1700 m
Auteur et participants à la sortie Michel Pila
Commentaires
Un plafond gris plomb occulte la totalité de la voute céleste, il laisse filtrer une faible lumière où meurent les couleurs. Néanmoins les plus hauts sommets, comme l'Olan par exemple, apparaissent dans leur entier, ce qui laisse de la marge pour le parapentiste puisque sous ce ciel blafard, la visibilité est correcte. Évidemment pour les thermiques on repassera. La sélection du jour est une immense taupinière face au très esthétique Obiou, sommet phare du Dévoluy, un joli sentier serpente sur ses flancs boisés avant de rejoindre les prairies d’altitude. Au petit matin, depuis le fond de la vallée du Drac où deux énormes éoliennes sont inertes, jusque sur le point culminant de la balade, règne un calme souverain. Au sommet rien ne presse, aussi je déguste une barre de céréales tout en examinant le panorama par le menu, dénombrer tous les sommets parcourus est une petite déviance de psychopathe cyclique dans laquelle je me complais ouvertement.

La gigantesque surface du sommet fait qu'il n'est pas possible de voir le Drac en contrebas ni son atterrissage encaissé. Peu importe la vie est belle. Le décollage est particulier avec cette pente insignifiante... il faut se mettre face au vent et courir à grandes enjambées en attendant que la pente s'accentue avant de virer à gauche pour retrouver la rivière. Le grand ordonnateur m'ayant doté d'une grande paire de guibolles (faute de mieux) j'excelle dans ce genre d'exercice. La course d’envol ressemble au décollage d’un Airbus A400M... la voile tire de plus en plus et tout à coup les pieds s'éloignent lentement du sol pendant que la vitesse de l'aéronef s'accélère singulièrement.

C'est après le passage de la crête que je prends peur, la vallée se découvre sur les deux éoliennes dont les hélices battent frénétiquement l'air. Le vent de vallée s'est levé et il est réputé fort et turbulent, ce n'est pas pour rien que tous les véliplanchistes se retrouvent ici un peu plus bas tous les jours ! Les 400 derniers mètres verticaux seront donc descendus le doigt sur la gâchette, dans une trajectoire chaotique qui tient plus de la chute que du vol. Finalement je me pose en bordure du terrain, le seul qui soit en herbe. Coup de bol pour moi, à peine ai-je plié la voile que le paysan arrive en tracteur avec une citerne de merde qu'il répand avec allégresse dans une odeur pestilentielle à l'endroit même de mon atterrissage !


Hébergement     > ajouter un commentaire

Pare au décollage Passage de la crêtePrécision d'atterrissage
Le plateau de la Mure Je l'ai échappé belle


Date Auteur Commentaires Photos
16-10-2012 Bipbip ... 5
06-10-2012 Michel Pila http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&msid=214121429301022409911.00047209af8fe86a015e7& La configuration du jour n'est vraiment ... 7
02-06-2012 Michel Pila http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&msid=214121429301022409911.00047209af8fe86a015e7& Après une parenthèse en Ha ... 8
24-04-2010 Michel Pila http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&msid=214121429301022409911.00047209af8fe86a015e7& Touché par le charme désue ... 5
04-07-2009 Michel Pila http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&msid=214121429301022409911.00047209af8fe86a015e7& Une matinée sur le mont chauve 14

 

copyright © 1999-2017 bivouak.net - tous droits réservés - contact : Administration Parapente

Avertissement : bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident.
Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables.