Le plaisir de marcher

François LANNES
12-02-2020 21:00:24

Sortie au chemin de la Virgule ajoutée dans Bivouak :

https://www.bivouak.net/topos/sortie-17137-chemin-de-la-virgule-depuis-st-paul-sport-2.html#Sortie_17137

 

Michel,

As-tu essayé l'autre chemin que t'a indiqué le chasseur, pour monter au col Vert ??    Si oui : peux-tu nous dire si c'est bon ??   Et enfin :  peux-tu nous expliquer comment le prendre, cet autre chemin ???  Merci d'avance !   smile

 

.

François LANNES
11-02-2020 22:00:13

Michel,

En fouillant sur Bivouak, je viens de voir que tu as déjà fait ce chemin, celui dont je viens de parler dans le post précédent... ! Et tu l'as appelé "chemin de la Virgule", du fait de l'éboulis qui en bloque la sortie tout en haut. Je n'aurais donc pas besoin de faire un topo, puisque tu l'as déjà écrit en octobre 2005. Ainsi j'ajouterai une sortie dessus.

https://www.bivouak.net/topos/topo-1655-chemin-de-la-virgule-depuis-st-paul-sport-2.html

 


François LANNES
11-02-2020 21:39:54

Bonsoir Geoffroy et Michel,

Ça c'est sûr : marcher c'est un plaisir (quand tout va bien côté muscles et articulations !). Et comme le précise Michel : marcher c'est vital, c'est source de vie. Vivons le intensément.

Je viens d'en faire encore une fois l'expérience, cet après-midi, dans un endroit certainement très peu fréquenté. Et je me suis régalé à chercher, à trouver, à nettoyer, un ancien chemin qui monte dans un grand travers : la partie inférieure du versant est du Cornafion. J'étais déjà allé faire une première visite, en 2013, dans ces forêts raides  https://www.bivouak.net/topos/sortie-11686-le-bachasse-par-le-chemin-des-charbonnieres-sport-2.html#Sortie_11686

Et aujourd'hui, j'étais un peu plus au sud, sur ce que j'appellerai le sentier des Coins (car ce sentier n'a pas de nom sur IGN, et que le torrent à côté s'appelle le torrent des Coins. Donc...). Et bien marcher sur ce sentier - très probablement de charbonniers d'antan en partie basse; puis de chasseurs ou de forestiers en partie haute -  a été vraiment formidable ! J'en reviens tout "péchu".

 


Michel Pila
09-02-2020 18:49:45

Si le ski de randonnée est resté longtemps ma pratique favorite de la montagne, la marche à toujours occupée une place privilégiée, c'est le seul moyen d'emprunter des itinéraires sauvages et tranquilles. Alors quand elle se conjugue avec une descente par les airs alors c'est le nirvâna !!! Pour autant, si cela ne vole pas, la marche est immensément plaisante. Quant aux skis, trop de monde sur les itinéraires classiques, et puis la neige est bien moins bonne qu'avant !!!!

 

Alors vivons intensément en marchant encore et toujours !!!! 


Geoffroy Rémi
02-02-2020 21:25:24

100% d’accord avec ta conclusion Michel ! Même si le ski ou le parapente par ex. doivent procurer d’immenses émotions, rien ne vaut sans doute la marche à pied, dite aussi randonnée – j’ajouterai juste "en montagne" ! – pour regonfler la machine, redonner de l’énergie, quand celle-ci vient à manquer.  Comme cet hiver par exemple, particulièrement pourri  – mais pas que… Suffit d’être un peu en éveil permanent, un peu curieux, un peu attentif à cette nature toujours renouvelée qui nous entoure et nous enveloppe, et c’est le plaisir, le bonheur de voir, de trouver, de découvrir, de se laisser surprendre.

Pas besoin forcément d’aller sur des sommets grandioses ou plutôt difficiles. Je l’ai eu fait, et j’en garde des souvenirs éblouis. Mais maintenant que j’atteins un âge respectable, par la force des choses de la vie il a bien fallu s’adapter. Renoncer à poursuivre l’alpinisme, et puis même à quelques "grands sommets du randonneur" qui me faisaient très envie comme l’Obiou ou le Mont Aiguille. Eh bien tant pis. À ma grande surprise parfois, je retrouve des émotions fortes quoique un peu différentes bien sûr, dans des virées et des marches sur des hauteurs plus modestes et plus proches de chez moi que les Alpes du Nord – en Haute-Loire, en Ardèche, en Auvergne… Mais les Alpes, je compte quand même y revenir un peu, cet été par exemple : j’ai encore envie de réaliser là-bas quelques modestes rêves alpins qui, je l’espère, sont toujours à ma portée…


 

© 2020 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net