Chiens en montagne

rouaultjn
31-08-2005 16:14:17

Si cela peut vous rappeler à de bons .... ... ou à de moins bons souvenirs, j'ai déposé sur ce WEB une belle photo d'un beau spécimen, photographié près du village de Maljasset.

fonsdel
10-08-2005 10:08:28

je rentre d'une rando de 8 jours sur les hauts plateaux du vercors, on a eu ce problème avant hier et je voulais justement vous en parler. Le GR93 qui descend des hauts plateaux jusqu'a Lus la Croix Haute en passant par le fabuleux cirque d'Archiane a été détourné et rallongé à cause des Patous. :shock: C'est exactement comme pour une route en travaux, il faut prendre la déviation imposée. On avait déjà 9 heures de marche au programme, on a ete obligé d'en faire 10h30. (sans compter les temps de use). D'après les discussions qu'on a eu avec des agents de l'ONF et un accompagnateur de randonnée du coin: jusqu'ici la cohabitation randonneurs-troupeuax se passait pas trop mal, mais y a deux semaines un marcheur s'est fait croquer un bout de steack par un patou qui faisait du zèle... Le berger a décidé que que le GR ne devait plus passer devant chez lui. :x Les consignes qu'on a recu sont toutes les mêmes, c'est ce que disait d'ailleurs jean marc. Si on rencontre un patou qui s'approche en courant et en aboyant vers nous, il faut essayer de contourner le troupeau en passant au large. Le chien veut nous prevenir qu'il est bien là et qu'on est pas forcement admis dans son troupeau. Si on ne peut pas éviter le troupeau, ou que le Patou est déjà à notre hauteur, il faut s'arrêter, rester calme et attendre que le Patou nous renifle et nous identifie. Normalement ca se passe bien et l'on peut continuer notre marche escorté par le patou qui veillera à ce que l'on quitte bien son troupeau. Tout le monde nous a dit de faire attention aux batons de randonnée qui sont vus comme une menace. Ne pas agiter ses batons pour essayer d'impressionner la grosse peluche blanche de 40 kg, parce qu'elle va nous sortir ses crocs. Il faut, parait-il, ranger les batons le long du corps et avancer tranquillement. N'empêche on à rencontré un troupeau sur une crête qui mène au col de Seysses. De loin on ne voyait pas les chiens, mais on avancait un peu inquiets. Les moutons se sont tous mis à descendre en hurlant comme des cons! Et en 30 secondes 2 patous ont surgit de null part, ils étaient à 50 mètres de nous, en aboyant. J'adore les chiens, j'en ai un gros chez moi, mais là je faisais pas trop le malin. Je suis redescendu aussi sec de 20 mètres au milieu des pierriers, de l'autre coté de la crête pour passer hors de vue du troupeau. Même si dans la plupart des cas ca se passe bien, je trouve ca dommage. Ca ma fait rendu nerveux toute l'après midi chaque fois que le GR passait a proximité d'une cloture. Quand on sait que ces chiens (qui sont des superbes bêtes!) sont là pouur protéger leur troupeaux des loups....


montagne-a-vaches
05-08-2005 09:41:10

Et dites voir, ça vous est déjà arrivé de vous faire courser par un âne en liberté ??? Dès que j'avais le dos tourné il voulait me bouffer mon sac à dos (voir mes oreilles ???). On fait quoi dans ce cas ???


Jean-Marc
03-08-2005 11:49:45

[quote:100ee3a0fd="Thierry"] La propriétaire n'était pas plus étonnée que ça, elle m'a juste dit que normalement c'est l'autre chien qui aurait du me mordre. :lol: [/quote:100ee3a0fd] Elle a au moins le mérite de la franchise ! :lol: Jean-Marc


Thierry
03-08-2005 10:38:42

J'ai rencontré pas mal de fois des chiens de protection (patous) en rando, ça s'est toujours à peu près bien passé, ils sont parfois assez impressionants, mais c'est vrai qu'une fois que l'on est informé leur comportement est assez lisible. Certains sont même un peu trop "amicaux", dimanche sous les Lances de Malissard le berger lui jettait des pierres pour qu'il aille faire son boulot au lieu s'asseoire au milieu des randonneurs. :? Par contre pour les chiens qui divaguent en dehors des propiétés ou des fermes, là j'ai un peu plus de mal. Je me suis fait mordre une seule fois par un chien en passant devant une ferme (en VTT, j'étais sur un chemin communal ouvert à la circulation, pas dans la cour de la ferme), je suis passé au ralenti, le chien est passé derrière moi et a pris le mollet... La propriétaire n'était pas plus étonnée que ça, elle m'a juste dit que normalement c'est l'autre chien qui aurait du me mordre. :lol: Alors que je n'avais pas peur des chiens, maintenant j'ai tendance à partir en courant chaque fois que j'entends un aboiement à l'horizon... :roll: Je trouve que globalement les propriétaires de chien ne mesurent pas leur responsabilité et ne se rendent pas compte des contraintes qu'ils imposent. Certes les chiens ne sont pas tous méchants, même ceux qui aboient fort, mais doit-on être expert en psychologie canine pour avoir le droit de se balader ? C'est un peu trop facile d'annexer le bout de chemin ou de route qui passe devant chez soit en mettant un molosse devant le portail (c'est même une activité encore bien pratiquée dans l'Ardèche :evil: ) C'est pour ça que maintenant je n'hésite plus à rentrer dans le lard de certains propriétaires, certains ont du mal à comprendre que leur propriété s'arrête à leur portail. :!:


Jean-Marc
03-08-2005 09:12:59

[quote:b51205ebd9]dans les Ecrins, un chien qui arrive en aboyant à mon passage devant une ferme (j'étais sur le bitume d'une départementale ouverte à la circulation, pas dans une propriété privée), d'après le propriétaire qui est sorti, c'est mon bâton de marche qui l'a énervé ! [/quote:b51205ebd9] Ben voyons !!! Si un chien vous fonce dessus de l’autre bout d’une propriété, non clôturée, la seule chose que doit faire le propriétaire, au lieu de trouver des prétextes bidons, c’est prier pour qu’il ne vous morde pas : il est pénalement responsable de son chien ! :evil: [quote:b51205ebd9]Avez-vous des méthodes pour être tranquille : course à pied, cottes de maille ? S'énerver avec un bâton peut-il faire fuir le chien ou le faire reculer le temps de s'éloigner, ou peut-il être contre-productif ? [/quote:b51205ebd9] J’ai été homme d’attaque dans un club canin pendant quelques année : si vous saviez le mal que l’on a pour arriver à faire mordre un chien débutant !!! Si vous ne l’aidez pas, il ne mord pas !!! Dans la vie de tous les jours, c’est la même chose : « « n’aidez » pas le chien à vous mordre et il y a peu de risque que cela ne vous arrive ! :wink: Il faut garder la plus stricte immobilité tout en gardant un étant d’esprit offensif ! L’immobilité est la pire des menaces pour un chien ! - Si vous reculez ou courrez lorsqu’il arrive, c‘est le réflexe de prédation qui joue et vous devenez une proie ! Même le chien le plus craintif pourrait vous mordre dans ce cas ! - Si vous gesticulez, levez le bras avec un bâton, c’est un quitte ou double : soit vous l’impressionnez et il fiche le camp, soit il est courageux et au contraire risque de « monter » et de mordre au bras ou à la poitrine ! Vous l’aurez « aspiré » en haut. Un exemple : il m’est arrivé d’entrer dans une cour gardée par un berger allemand que je ne connaissais pas mais qui avait déjà mordu quelques personnes. Le chien est arrivé à fond en gueulant mais j’ai continué à marcher dans sa direction - état d’esprit offensif - sans même m’occuper de lui. A moment exact où sa gueule à touchée ma main, je ne l’ai surtout pas retirée car cela l’aurait aspiré et il aurait mordu. Au contraire, ma main n’a pas cherché à éviter le contact et j’ai lu dans les yeux du chiens le plus total désarroi : « ben alors….ça ne se passe pas comme çà d’habitude ! Il n’a pas peur de moi, lui ! Doit être sacrément balaise ! Vaut mieux pas s’y frotter! » Je sais que ce n’est pas facile et qu’il faut pas mal de sang froid mais en principe, un chien n’est pas un problème. Maintenant, si vous cherchez des cottes de mailles, j’ai plusieurs adresse de fabricants… :lol: Jean-Marc


GLaG
02-08-2005 20:52:25

Quel est votre comportement, quelles sont vos expériences face aux chiens en montagne ? Avez-vous de mauvaises expériences avec les patous ? Quelles sont les distances de sécurité à observer (si le troupeau est sur votre itinéraire, suffit-il toujours de le contourner à distance pour être tranquille ) ? Question plus précise, à propos des patous toujours : les troupeaux du Dévoluy sont-ils protégés ainsi ? Tous les moutons (innombrables, dans le coin !) que j'ai croisé étaient soit seuls, soit avec un berger et un petit chien de berger, mais est-ce toujours le cas ? Sinon, deux expériences récentes : dans les Ecrins, un chien qui arrive en aboyant à mon passage devant une ferme (j'étais sur le bitume d'une départementale ouverte à la circulation, pas dans une propriété privée), d'après le propriétaire qui est sorti, c'est mon bâton de marche qui l'a énervé ! Et il y a trois jours dans le Dévoluy, hameau de Villard Joli, un chien que je n'avais pas croisé à l'aller s'est jeté sur la voiture en hurlant à mon départ... Avez-vous des méthodes pour être tranquille : course à pied, cottes de maille ? S'énerver avec un bâton peut-il faire fuir le chien ou le faire reculer le temps de s'éloigner, ou peut-il être contre-productif ? Je vais finir par avoir peur de traverser les hameaux ou les alpages de nuit...ce serait dommage !


 

© 2022 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient être tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables...

Identification