Goupil
10-04-2009 14:51:59

L'explication donnée par Matthieup est pleinement satisfaisante et semble vérifiée sur le terrain. Un ami géologue amateur m'accompagnant a eu la même intuition. Dépôt argileux expliquant pourquoi ce petit lac ne s'assèche pas et carrière de terre réfractaire. Vestiges de constructions (plateforme et muret) de part et d'autre de la brèche (artificielle de toute évidence). Circuit réalisé en montant par la piste aux cabanes de Girieux et des Plats (près de fontaine Claire) avec retour par cette intéressante crête du mont Rachais, dans le bas il suffit d'appuyer à droite pour retrouver sans difficultés le chemin conduisant au point 954m du départ . Boucle réalisée le 2 avril 09

matthieup.
03-02-2009 21:30:08

Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller découvrir cette curiosité. Après des petites recherches sur le net je pense qu'il peut s'agir d'anciennes carrières d'argiles réfractaires comme à la carrière sous Grandchamp ou au Crozet. En me torturant le cerveau sur le site géoalp j'ai cru comprendre que le "mont rachais" est constitué par la même couche géologique que ces deux carrières (le sénonien supérieur). Toujours sur le site géo alp il est expliqué que des sables et argiles rouge (anciennement exploités pour les briques réfractaires) ont rempli d'anciennes poches karstique dans le calcaire sénonien. d'après un autre document internet (parc de chartreuse) la terre réfractaire de la carrière de girieux (ou est-elle située?) à été transporté par des tuyaux (?) contrairement au crozet où c'était dans des wagonnets descendus par des câbles. Encore un site super intéressant pour en savoir plus: http://www.monsaintegreve.fr/2008/06/21/lhotel-des-terrasse-temoin-dune-certaine-activite-industrielle/


pascal sombardier
14-05-2008 18:05:23

Bonjour Rafaël, j'ai fait lundi ce tour de la Pinéa (jeu de piste amusant, il faut vraiment ouvrir les yeux...) et je suis revenu par ton "lac". C'est en effet inattendu comme rencontre, surtout sur une crête ..... Je voulais dire à tous ceux qui tenteraient l'aventure de cette boucle que ce retour me paraît en effet être un excellent moyen de la conclure, même si le chemin qui suit la crête du mont Rachais se termine un peu rudement sur les derniers mètres (fallait-il traverser à gauche avant ?) La brèche du lac ne me paraît pas naturelle, et il y a en effet des vestiges de travaux de l'autre côté, comme si c'était un ancien captage. Mais cela semble trés vieux... En tout cas, merci à tous pour vos renseignements.


Rafaël Rodon
05-05-2008 19:13:16

A l'est de la crête du mont Rachais il y a au mois deux autres trous de ce genre mais il ne sont pas "étanche",on dirait des effondrement. Ce qui est bizarre c'est qu'il y en est un d'étanche. Naturel ou pas :?: La présence de vestiges à proximité me fait pensé que ce tour d'eau ne date pas d'hier.


pascal sombardier
05-05-2008 18:32:02

il existe un trou d'eau de ce genre en descendant vers le Guiers Vif depuis Le Châtelard (St-Christophe-sur-Guiers). Il est indiqué sur IGN. Si quelqu'un a des explications sur la formation de ces mini-lacs...


Rafaël Rodon
05-05-2008 18:15:41

En effet, pas d'alimentation, c'est sûrement une énorme flaque. Pas la peine de prendre son maillot de bain ou sa planche à voile,mais ne faisons pas la fine bouche, on est en chartreuse tout de même. cette rando est à faire au printemps. Il y a des vestiges de l'autre coté de la brèche qui n'est peut être pas naturelle, en tout cas elle a était élargie. une photo en fin d'hiver


Goupil
05-05-2008 11:31:11

Bravo ! Rafaël, :shock: c'est tout à fait ce que j'aime, mais je crains que ce joli petit lac ne s'assèche rapidement puisque je ne vois aucune alimentation, confirmes tu ? Tu vas devenir une valeur de référence en matière de découverte en Chartreuse! :wink:


Rafaël Rodon
04-05-2008 22:07:06

J’ai parcouru cet itinéraire aujourd’hui. Voilà une façon bien sauvage de faire une archi classique. J’y ai pris grand plaisir. Après la descente par la combe de Girieux (trop de neige sur Vermorel) jusqu’à la prairie, je suis rentrais par la route forestière privée que jusqu’à la petite cabane dans le large virage.Là j’ai suivi la crête (mont rachais sur IGN) qui décent à la piste qui rejoint le parking 954. Du pur bonheur, cette crête est parcourue par une sente très correcte la plus par du temps. Un de ces sentier secret qui cache une merveille : un petit « lac » ce trouve là , caché dans une dépression à gauche en contre bas. A cet endroit la crête est coupée par une brèche. La sente décent à droite et on traverse la brèche pour allé au petit lac. Pour reprendre la crête il faut repasser la brèche. Il n’y a pas de difficultés supérieur au reste de la rando et ça termine bien ce magnifique itinéraire. le petit lac


 

© 2020 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net