Rafaël Rodon
24-06-2011 20:57:38

C'est bien ça Virginie, c'est bien la Grotte de la Cheminée. C'est plus à Herbouilly qu'à bois Barbu, elle est repairée sur IGN est un panneau se trouve au bord de la route. Entre l'arche à l'entée et le lac au fond une agréable rando souterraine vous attend.

anonynmous
24-06-2011 20:50:37

Je n'avais même pas fait attention au fait qu'il s'agissait d'une deuxième arche... ! ! ! Merci Raf d'avoir précisé la chose.


Virginie Bouchayer
24-06-2011 19:21:49

On dirait bien la grotte de la Cheminée dans le Vercors à 5 mn de la route vers Bois Barbu ?


Rafaël Rodon
22-06-2011 18:15:44

En effet Glag l'arche de tes 2 dernières photos n' etait pas encor sur Bivouak et doit pouvoir faire une bonne devinette. Pour info j'ai mesuré 22 M de portée soit + que la 3 ème arche d'Archiane mais son coté semi entérrée lui enlève pas mal de caché. Elle n' en est pas moins intéresante est c'est bien plus qu'une arche, un exellent plan pour un jour de pluie.


GLaG
18-06-2011 13:16:43

Ce matin, c'était un temps à arche semi-enterrée... Merci à Raf pour la pose en rappel à la Balme Riendre, et pour m'avoir indiqué la seconde arche : on la trouve sur internet mais je ne l'avais pas encore repérée sur bivouak.


ced
14-06-2011 08:52:45

Très chouette (notamment la 1ère photo avec ta fille très bien placée) !


GLaG
13-06-2011 23:47:43

Pile un an après le dernier message sur ce fil...à l'occasion d'une petite randonnée en famille dans le coin, je suis enfin allé rendre visite à la Balme Riendre avec ma fille. Je trouve vraiment le site très beau ! Peut-être pas l'arche elle-même, mais sa situation, les hêtres autour, le bruit du pic noir que l'on entendait taper à proximité...


pascal sombardier
13-06-2010 19:09:05

Encore une (le Vercors ne résiste plus : il est inépuisable...). La paroi des gorges du Nan (orthographe "officielle") recèle quelques joyaux dont on a entendu parler sur plusieurs sites : http://www.camptocamp.org/routes/56256/fr/gorges-du-nant-pastrou http://lepitonrouille.over-blog.fr/16-index.html http://le7econtinent.over-blog.com/article-pastrou-dans-les-gorges-du-nant-vercors-47102549.html http://lionel.tassan.free.fr/textes/grimper2008.htm La première longueur se déroule dans une arche de 8 m de hauteur. Approche "jungle" assez rapide (30 mn) depuis la route des gorges. La voie est bien équipée et de toute beauté. Il est rare de trouver du si bon rocher et une ambiance si aérienne dans ce niveau de difficulté (un pas de 5 c assez sévère, mais à part ça, ça va). L'arche est dans le rond ovale : Raf dans la longueur qui remonte le puits qui forme l'arche : Et le couple mythique Cathy/Raf dans la traversée en 5, trois longueurs au-dessus : Que du bonheur ! Et ce serait encore mieux si le temps se décidait un jour à se mettre au beau...........


ced
07-06-2010 14:02:42

pascal sombardier
aurais-tu été oiseau dans une autre vie ?
Non non mais l'année qui a suivi notre découverte du Vercors, nous avions été pris de passion pour les Coulmes avec de nombreuses balades dans tous ces petits hameaux perdus, les Ailes, les Antis... On achetait du fromage dans les fermes au dessus de Rencurel et en fin de journée, on pique niquait dans les Coulmes, avec toujours l'impression d'être perdu au fin fond du monde... Je ne connaissais pas cette Balme en tout cas, ce sera peut-être l'occasion de découvrir à l'automne alors !


pascal sombardier
07-06-2010 12:20:03


Citation: Ah les Ailes... que de souvenirs... aurais-tu été oiseau dans une autre vie ?


ced
06-06-2010 21:52:24

Ah les Ailes... que de souvenirs... Décidément les arches continuent à tomber ! J'avais pas mal de monde chez moi aujourd'hui (et pas particulièrement des montagnards) et plusieurs ont feuilleté "vertiges d'en haut" et tout le monde est resté scotché par la photo de la Toupie d'Agathe page 49 !


GLaG
06-06-2010 21:07:05

pascal sombardier
la route des Écouges est toujours fermée suite à un affaissement, de même que celle de la Bourne en semaine
Aïe...Ou tant mieux, finalement, sans cela tu n'aurais peut-être pas fait la découverte. "Le Vercors est une île", paraît-il...
Citation:On attend tes photos automnales : il faut un très grand angle, et un mannequin qui n 'a pas froid aux yeux... (ou une petite corde pour l'assurer - Sans un personnage qui donne l'échelle, ça ne rend rien... pardon, riendre). Pour le grand angle, j'ai, pour le mannequin, je lancerai peut⁻etre un appel sur bivouak mi-octobre...L'avantage du coin est que le temps gris ou même la brume doivent être plutôt un avantage pour la photo !


pascal sombardier
06-06-2010 20:59:53

Mon auteur habite à Presles. J'étais à Rencurel, et il était logique que je passe par là (la route des Écouges est toujours fermée suite à un affaissement, de même que celle de la Bourne en semaine.) On attend tes photos automnales : il faut un très grand angle, et un mannequin qui n 'a pas froid aux yeux... (ou une petite corde pour l'assurer - Sans un personnage qui donne l'échelle, ça ne rend rien... pardon, riendre).


GLaG
06-06-2010 20:47:38

J'avais cherché le long des routes "directes" pour rejoindre villages ou hameaux où pourrait habiter la personne que tu allais voir, et négligé cette route forestière dans un premier temps... Jolie découverte, qui a l'automne doit permettre de faire de jolies vues...!


pascal sombardier
06-06-2010 20:19:54

On va quand même demander à Guilain d'aller mesurer et avaliser la chose...


François LANNES
06-06-2010 19:24:38

Et dire que je suis passé sur cette route il y a peu (au mois de mars il me semble...), et que, à cause de la neige, j'ai fait demi-tour peu de virages au-dessus de "les Ailes"... ! Si ça se trouve, ce demi-tour était juste à l'endroit de ce gouffre. Et bien bravo Pascal, de continuer à faire ainsi jaillir du Vercors un autre site remarquable et, une fois encore, un site de "record".


pascal sombardier
06-06-2010 19:03:39

Ah, le temps que je réponde à Raf, GLaG avait posté la bonne réponse; Bravo ! La balme Riendre (drôle de nom...) est sur la route forestière de Pralétang, peu avant les Antis. Si vous faites attention, vous devinerez un énorme gouffre sur la droite en montant. L'arche est dedans.


Rafaël Rodon
06-06-2010 19:01:15

là Glag je pense que ça va être bon


pascal sombardier
06-06-2010 19:00:47

Eh non, c'est toi qui te trompes ! Je ne dirai rien dre plus...........


GLaG
06-06-2010 18:56:43

Balme Riendre ?


Rafaël Rodon
06-06-2010 18:51:09

La trompe :?:


François LANNES
06-06-2010 18:48:03

Bon je sèche moi aussi.... :evil: Je demande un complèment d'information : cette arche est-elle en-dessus, ou en-dessous de la limite des 1000 mètres d'altitude ??? Tu conviendras, Pascal, que cet indice ne te coûte pas beaucoup et peut nous être donné ! Il ne dévoile pas tout de ton énigme, mais partage un peu le travail de recherche... Allez ! ! ! .


pascal sombardier
06-06-2010 18:47:57

C'est bien dans les Coulmes. L'intitulé de ma photo aurait dû vous mettre la puce à l'oreille...


GLaG
06-06-2010 18:31:14

Si la porte du Diable est dans "la bonne région", j'aurais plutôt cherché dans les Coulmes et le nord du Royans...sans succès malgré la carte sur ma table depuis une heure... Je demanderais bien une indication supplémentaire : l'auteur en question, il a déjà fait un livre sur le Vercors dans ta collection ?


Goupil
06-06-2010 18:20:41

Avec tous ces indices, je propose la grotte des Aniers sur le plateau de Lans ? :idea:


pascal sombardier
06-06-2010 17:10:56

Mon cher François, la Porte du Diable est connue depuis des lustres. De plus, ses dimensions sont modestes et elle n'est pas au bord d'une route (sur ma photo, on pourrait presque voir la route dans le fond). Toutefois, tu es dans la bonne région (mais du mauvais côté de la Bourne). Dans tout ce que j'ai écrit, il y a maintenant suffisamment d'indices, même pour le nom, bizarre et peu euphonique.


François LANNES
06-06-2010 11:49:59

Serait-ce celle qui est appellée " la porte du Diable " ???


pascal sombardier
04-06-2010 21:30:55

Oui, sur la carte IGN, et c'est au bord d'une route. C'est pour ça que je dis, vraiment pas de mérite... Je ne faisais même pas une rando, j'allais à un RDV de travail pour préparer un bouquin avec un de mes auteurs...


Rafaël Rodon
04-06-2010 19:52:49

:shock: :shock: :shock: :?: :?: :?: Alors là bravo :!: D'ou tu nous sort ça :?: et tu dis quelle a déjà un nom :?: :?:


pascal sombardier
04-06-2010 17:41:51

Le Vercors résiste toujours. Pas beaucoup de mérite pour faire cette photo, mais je pense que c'est la plus grande structure du Vercors (25 m de large sur 15 de haut, à vérifier), mais pas la plus belle, dommage... Et elle a déjà un nom. L'endroit a néanmoins quelque chose de magique.


Xavier Valette
02-07-2009 10:55:05

Je vais devoir aller faire un tour vers le col de l'arc à cause de ces deux dernières photos ! L'arche est jolie et mérite qu'on la cherche un peu et les mouflons, j'adore ! J'ai vu mes premiers mouflons de jour ce matin et j'en redemande.


scal
01-07-2009 21:17:58

en quelque sorte un rêve éveillé ! :D


François LANNES
01-07-2009 20:54:41

C'est une bien belle photo que voilà, avec cette harde de mouflons !!! Chapeau. Quant à être un insatisfait, je pense que ce n'est pas exactement ça. Je dirais que c'est plutôt avoir un gros rêve... Mais sait-on jamais ! Dès fois que... un jour... tout puisse se renouveller quand même !! Une fois de plus...


Maxouklod
01-07-2009 12:16:00

C'est ton élevage perso Pascal ? :lol:


pascal sombardier
01-07-2009 10:22:57

Tu es un éternel insatisfait. Je te rappelle que tu as révélé quelques belles arches dans d'aussi belles randos du vertige (l'arche aux Jonquilles, par ex...). Voilà qu'on me demande par mail si les deux dernières photos que j'ai postées représentent la même arche. Non; la Mouche est au col de l'Arc, et l'autre à l'aplomb du sommet du pic. Rien de remarquable, ce sont des petites choses, simplement amusante dans un cas... Mais il y a de l'animation dans le coin : Tu vois, Cath, la veille, tu te plaignais qu'on ne voyait jamais de mouflons en Vercors...


François LANNES
30-06-2009 21:49:57

Bon et bien, même si c'est au Pic St Michel, je ne l'ai pas vue... Mea maxima culpa ! Pour ma décharge, au temps où je courrais la Grande Roche Saint Michel et ses satellites (Grand Cheval, Pic St Michel) les arches n'existaient pas dans mon esprit. Il n'y avait, en ce temps là, que les vires et les randonnées du vertige. Vu d'aujourd'hui, je me dis que le summum de la balade serait probablement de cumuler, dans la même sortie, une superbe Rando du Vertige + une arche remarquable... Mais c'est là quelque chose qui tient du rêve béat... A n'en pas douter !


pascal sombardier
30-06-2009 11:25:20

Mon cher François, je sors le plus souvent avec ma femme, qui aime prendre son temps, et demande parfois l'aide d'une main secourable, voire d'une corde. Donc, je ne puis galoper autant que tu le penses. C'est sans doute grâce à cette sérénité contemplative que j'ai pu apercevoir cette petite arche située, comme l'a deviné Raf, sous le sommet du pic St-Michel. C'est un coin que tu fréquentes assidument, et c'est pourquoi je pensais que tu l'avais peut-être vue. Nous avions démarré du col de l'Arc, où se trouve ceci, qu'on pourrait comparer à une grosse mouche suçant notre sang avec sa trompe :


François LANNES
29-06-2009 22:21:28

Et bien non. Désolé, je ne connais pas. C'est bien gentil à vous de penser que je pourrais avoir tout vu, mais hélas ce n'est pas le cas... Si l'on prend en compte que Pascal golope deux fois plus vite que moi dans les travers, et qu'il y consacre au minimum trois fois plus de temps, vous voyez vite la différence que cela fait à l'arrivée... Alors je ne lutte plus ! La seule chose qu'il me reste à faire, c'est à être particulièrement efficace quand je sors, pour compenser le décallage. Mais là aussi, c'est pas gagné...


Rafaël Rodon
29-06-2009 21:15:28

c'est que François a mis son nez et son piolet à plien d'endroits. Mais bon disons vers le pic St Michel En tout cas elle est bien belle.


pascal sombardier
29-06-2009 18:37:50

Le Vercors résiste toujours. Mais peut-être François Lannes l'aura-t-il vue ?


Maxouklod
16-06-2009 15:26:22

Un chamois habillé en bleu !!!! Ce doit être nouveau. Ils ont des sponsors maintenant les chamois ? Chapeau l'accrobate, la paroi est vertigineuse.... En parlant d'une arche qui a la forme de l'Afrique, il faut que je scanne une photo et que je vous la soumette, trés prochainement. Vous m'en direz des nouvelles. Domage je n'ai pas mon album sous la main; mais promis juré je vous fais cela trés vite.


pascal sombardier
16-06-2009 12:43:27


Citation: Bravo aussi à Pascal et Denis pour être allés jusqu’à elle, au beau milieu de cette grande face calcaire. Franchement, c’est impressionnant Confidence pour confidence, François, nous étions ce WE à Tréminis, et nous restons tous très impressionnés par ton itinéraire dans les Crances. C'était la fête au hameau de l'Église : tous les gens du coin sont (2 à 3 fois par an) invités à venir partager un repas (chacun amène sa tarte, sa pizza, ses bouteilles...) qui se fait dans la rue devant le gîte Chris-Cath, l'un des plus conviviaux que je connaisse. Le Grand Ferrand, les Petites Charances et les Crances se sont enflammés quelques instants, et, au cours de cet instant privilégié, nous avons eu une pensée pour toi et tous les randonneurs aventureux dans ton genre.


ced
15-06-2009 11:29:37

C'est clair qu'elle paraît particulièrement jolie (notamment avec la photo de la chaîne du Vercors dans le fond).


François LANNES
14-06-2009 18:11:37

J’ai voulu me rendre compte de ce que peut être cette arche Toupie. Je suis donc allé, ce vendredi, au pied de la face sud de la grande Moucherolle. Cela n’a pas été immédiat pour la repérer, parce qu’il faut « viser » dans le bon secteur de ces grandes falaises, et qu’il faut aussi bénéficier de la perspective adaptée pour la voir. Mais, en fin de balade, la chance a souri, et j’ai pu la voir. Et bien : bravos !! Bravo d’abord à Rafaël, pour l’avoir localisée. En effet, ce n’était pas si évident ! Quand on ne sait pas qu’il y a une arche là-haut, il y a toutes les chances de passer à côté et de ne rien remarquer. Heureusement, l’effet d’ombre et de soleil a fonctionné à l’heure où je cherchais : donc j’ai pu la situer. Mais sans cela… Bravo aussi à Pascal et Denis pour être allés jusqu’à elle, au beau milieu de cette grande face calcaire. Franchement, c’est impressionnant de voir (tout au moins de supposer) par où vous avez du passer pour y arriver. Sur les deux photos mises dans ce fil, il n’y avait pas de corde de visible. J’espère que vous en avez quand même utilisé une, de temps en temps… En tout cas c’est une vraie belle expédition pour aller voir l’arche Toupie et je ne sais pas si j’aurai le courage nécessaire pour cela. Par contre, je partage l’opinion de Pascal qui la décrit comme l’une des plus belles arches du Vercors : là-haut, en plein milieu de cette longue et haute face, avec la grande dimension qui est la sienne, et par cette architecture fine et presque fragile, cette arche doit vraiment réjouir celui qui est parvenu à la toucher ! :shock: Etant dans le secteur, j’en ai profité pour traverser sur la vire des Moucherolles. C’est une jolie balade, pour laquelle il vaut mieux ne pas avoir trop de chaleur : face sud, qui se referme un peu comme un cirque, et réverbère bien les rayons du soleil !!! Heureusement il y a un endroit (peut-être le seul) à l’ombre pour casse-croûter : il a été le bienvenu. J’en ai profité aussi pour vérifier une hypothèse de randonnée du vertige, mais elle n’a pas été concluante : passage beaucoup trop délité pour mon goût. Je voulais traverser sous la petite Moucherolle, en diagonale montante de la gauche vers la droite, depuis l’éboulis après la source du coin jusqu’au col des Moucherolles. Il manquait cent mètres à faire à l’horizontale et dix mètres de dénivelé pour faire la jonction…


scal
10-06-2009 20:17:01

l'arche des Agnelets dite de Bonne Espérance... ça me semble tout à fait naturel et puis on verra bien ce que l'usage en retiendra


François LANNES
09-06-2009 22:35:51

Je reviens un petit coup en arrière et, profitant de ce creux dans les nouveautés, voulais compléter les informations au sujet des dernières petites arches relevées dans les flancs d’Archiane. D’abord, il y a l’arche sous laquelle Scal se protège de possibles chute de bloc, avec ses deux bras tendus vers le haut. Cette arche se situe un peu plus au nord que celle de Tussac, et grosso modo dans l’axe de la combe du Coureau. Peut-être pourrions nous la désigner ainsi : arche du Coureau ?? Ensuite il y a ce trou en forme de continent, imitant tellement bien l’Afrique qu’il y a de quoi en rester baba !! En aucun cas ce trou ne peut être considéré comme une arche : c’est seulement un trou dans un voile de roche. Point. De plus sa dimension, qui est de l’ordre d’un mètre de hauteur, ne peut lui conférer un grand titre de noblesse… Restons-en donc à sa forme qui est, par contre, si agréable ! Ce qui est rigolo, c’est l’idée qui m’a traversé l’esprit, quand je l’ai aperçu. J’avais repéré ce trou depuis le bas grâce au flash de ciel bleu qui traversait le rocher. J’étais assez nettement en-dessous, et dans une perspective très en biais qui ne laissait rien percevoir de sa forme particulière. Toutefois il était évident qu’il s’agissait de quelque chose de petit, et bien sûr, hélas, que ce n’était pas d’une arche. La journée étant déjà largement entamée, il était bien temps de faire une nouvelle trouvaille (ou « cueillette », en terme de spécialité ), mais cela ne voulait pas se mettre en route. Bref… Dans ces couloirs nombreux, garnis de pierriers parfois très roulants, la fatigue s’accumulait un peu trop à mon goût. J’avais envie de repos. Scal, mieux en jambes, continuait l’inventaire exhaustif des richesses du coin, et rien ne lui échapperait : c’était sûr. Je me suis dit que, finalement, il n’y avait qu’à monter jusqu’à ce trou, là-haut, et que, même si « ce n’était pas le Pérou », cela fournissait malgré tout un petit trophée à mettre dans la panière. « Même si ce n’était pas le Pérou »… Quelle expression !! C’est en arrivant face au trou que l’expression m’est revenue, et qu’elle a vraiment pris toute sa valeur !! Ce n’était effectivement pas le Pérou ! Oui. C’était l’Afrique !!! Voilà : c’est là toute l’histoire. Et pour compléter : une petite photo qui permettra de mieux replacer tout cela dans son contexte. On y voit Scal, (en train de remonter le petit couloir mi-terre, mi-herbe, couloir bien raide ma foi ), ainsi que « l’Afrique » dans le pan de calcaire derrière lui. Cette photo permet d’ailleurs de faire le lien avec la deuxième arche de la journée, puisqu’elle est prise exactement de dessous l’arc-boutant de l’arche. Et la photo que Scal a mise en ligne un peu plus haut dans ce fil, a été faite pile poil de là où vous le voyez dans ce couloir. Cette arche se trouve (assez accessible) dans le secteur de la plus haute des deux têtes des Agnelets. Il est donc possible de la désigner par « l’Arche des Agnelets », en lui donnant comme qualificatif subordonné de « Bonne Espérance » comme l’a si joliment suggéré Rafaël. Qu’en penses-tu, Scal ??


ced
06-06-2009 22:59:50

Oui à force de voir des arches dans tous les coins sur Bivouak on pourrait se lasser mais à chaque fois j'ai l'impression que c'est encore plus beau. En tout cas celle là est superbe !


François LANNES
06-06-2009 19:02:18

Bravo pour cette nouvelle arche à mettre dans la liste. Elle est vraiment belle et, aussi, elle est surprenante avec son bout inférieur pointu. On attend des nouvelles de cette possible rando du Vertige dans la face sud... L'ambiance a l'air intéressante !


pascal sombardier
06-06-2009 16:40:55

Pas mal, Ced, d'avoir localisé la Toupie d'après cette photo ! Il s'agit bien des falaises entre Agathe et la Petite Moucherolle. Voici une photo qui rend un peu mieux l'ambiance particulière de ce grand versant (Denis à droite, Petite Moucherolle à gauche) : La randonnée du vertige que constituerait la montée dans ce versant n'est pas encore tout à fait au point... Elle serait sans doute exceptionnelle si toutes nos suppositions se vérifiaient. Ceci dit, je viens d'explorer une grande vire dans le Dévoluy qui surclasse toutes les randos-vertige de Chartreuse/Vercors... C'était au hasard d'une exploration avec Guilain dont nous parlerons un jour dans la discussion "arch'hunter dans le Dévoluy". (En attendant, voir ici :) http://www.archmillennium.net/Arche_Faraut.htm


ced
02-06-2009 22:51:04

C'est marrant sur la photo de Rafaël il y a de la neige ? En tout cas la photo de Pascal lève le mystère : c'est dans le fouillis des falaises sous la Grande Moucherolle ? Il faudra sortir sans tarder une nouvelle version de Chartreuse/Vercors du vertige ! :wink:


pascal sombardier
02-06-2009 21:26:34

on a casse-croûté dedans, d 'où l'on a une vue panoramique, mais cela n'est rien par rapport aux visions prises de profil.... à suivre.


Rafaël Rodon
02-06-2009 21:12:37

Honnêtement je ne voyais pas ça ci grand, je penser à un truc dans les 2M. Mais là avec Denis sous l’arche on a bien l’échelle. Le repérage de cette arche est inhabituel, c’est pas l’arche qu’ on avait aperçu mais son ombre. Une foi repéré il fallait encor y aller, et là pas facile alors bravo aux funambules.


scal
02-06-2009 19:16:56

elle est superbe cette arche avec son ouverture qui perle comme une larme ou une goutte de rosée... tu doit bien avoir un ou deux clichés d'ambiance ? ( nb : on a l'impression que le joint de strate et la diaclase sont pour quelque chose dans la formation de l'arche )


pascal sombardier
01-06-2009 21:12:16

Eh oui, le Vercors résiste ! Grâce à la "Scal Line" qui fait décidément très fort, et à la "Cathy-Raf connection", qui avait repéré cet hiver une étrange formation dans un grand versant du balcon est. Nous sommes allés dans cet univers jeudi dernier, avec Denis Idfa, pour vérifier une rando-vertige que je convoitais depuis longtemps, au prix de quelques acrobaties - car il s'agit d'une falaise tourmentée de 400 m de hauteur - et nous sommes passés au niveau de cette curiosité. Sa forme et sa situation sont tout à fait exceptionnelles, et j'estime qu'il s'agit de l'une des plus belles arches du Vercors, dressée qui plus est dans une ambiance aérienne à couper le souffle. Nous aimerions l'appeler "la Toupie", et Raf Rodon, à qui revient la paternité de cette découverte, semble d'accord. Il prévoit d'y aller un de ces jours, et, je l'espère, cela nous donnera l'occasion de vous en reparler.


Rafaël Rodon
29-05-2009 21:19:48

Donc c'est 3 arches que vous avez trouvé samedi 23. Deux "ronde" d'environ 4m de diamètre et cette Afrique que je suppose bien plus petite mais difficile d'imaginer la taille. Un grand bravo au 2 cueilleur d'arche qui on vraiment un très grand panier. la dernière c'est l'arche de bonne espérance sans doute.


scal
29-05-2009 20:27:01

-->Mais qu'y at'il donc au pieds de l'Afrique un cap à passer ? :) ... en tout cas les espoirs de François n'avaient pas été déçus, et de son piédestal il s'amusait à passer de part et d'autre de cette arche et je ne savais plus où donner de la tête :wink: : Raf-->Je dirai donc environs de la cote 1549 banco ! c'est juste un peu plus au sud entre les cotes 1654 et 1549


Rafaël Rodon
29-05-2009 18:51:17

:shock: :shock: Voihou tros classe l'Afrique Quant on a visité la 3ème arche on est remonté sur le plateau par un large couloir qui doit être juste au nord de la zone des 3 dernières photos. Je dirai donc environs de la cote 1549 Mais qu'y at'il donc au pieds de l'afrique :?: :D


scal
29-05-2009 18:10:12

Raf-->plutot versant Combeau cette fois bien que notre balade ai débuté versant Combeau, ce n'est pas du bon coté mais là tu devrais pouvoir te repérer :wink: : par ici c'est le terrain qui dicte le cheminement et parfois il offre des perspectives inattendues : tandis que je traînassais dans ces labyrinthes François poussait l'exploration au confins des possibles et au détour de l'un d'eux, c'est tout un continent qui s'offrit à lui : et même plus, car c'est au pied de l'Afrique qu'il me réserva une jolie surprise...


scal
29-05-2009 17:31:36

Denis-->On va commencer doucement .... un nom à proposer à la 4eme arche je crois qu'il va falloir que tu laisses libre cours à ton imagination, il n'y a actuellement pas de toponyme avéré pour cette arche ; sa situation est remarquable, aérienne et quasi inaccessible : zoom :


Rafaël Rodon
27-05-2009 20:48:27

plutot versant Combeau cette foi :?:


François LANNES
27-05-2009 20:13:41

Oui, oui, Rafaël. Tu es dans le bon côté des choses. Dimanche d'avant, nous étions partis de Bénevise, et arrivés à Tussac. Ce dimanche nous avons repris la "cueillette" en repartant de Tussac (ou presque) et en remontant la falaise. Mais ce n'est pas complètement une Tussac 2...


Rafaël Rodon
27-05-2009 18:48:33

:shock: j'aime bien en voir une nouvelle sur bivouak :D à par que je lui trouve une ressemblance avec l'arche de Tussac je n'ai pas d'idée sur sa position. mais bon j'essais quand même " tussac 2" :? Denis, la lame que perce l'arche au début du post me fait penser a une tour de chateau en ruines, je propose donc arche du chateau. pour la 4ème là tu te debrouille :lol: . en ce qui concerne la taille de "l'arche du chateu" je dirai 3m x1m50 mais je ne me risquerai pas à aller vérifier.


ldfa
27-05-2009 14:24:13

François LANNES
J’ai tâché de suivre l’arch’valanche d’informations que Raf et Cathy nous ont envoyée, mais ce n’était pas facile, vu le nombre !! Il faut vraiment être un spécialiste du Glandasse, comme Scal peut l’être, pour arriver à y retrouver ses petits et à situer tout cela : Crozes, Clos de l’Eglise, Veyranche, Godissard…
Effectivement ..... Cela va pas être facile de mettre à jour la liste .... On va commencer doucement .... un nom à proposer à la 4eme arche et à celle qui est dans le couloir plus au sud, posté par raf, au début de ce post? Fait elle la maille au moins ?


François LANNES
27-05-2009 01:15:57

J’ai tâché de suivre l’arch’valanche d’informations que Raf et Cathy nous ont envoyée, mais ce n’était pas facile, vu le nombre !! Il faut vraiment être un spécialiste du Glandasse, comme Scal peut l’être, pour arriver à y retrouver ses petits et à situer tout cela : Crozes, Clos de l’Eglise, Veyranche, Godissard… Sans nul doute qu’avec les noms de fleurs, tout se simplifiera ! On pourrait, par exemple, dire que les noms de fleurs dont l’initiale est dans la première partie de l’alphabet seraient pour le Vercors, et que les autres noms de fleurs seraient pour le Dévoluy… Euh, va falloir réfléchir avant d’instaurer une telle règle : ça pourrait devenir compliqué à la fin ! Bon alors, si je ne me trompe pas, Raf (corriges-moi sinon ), Scal a répondu à tes questions. Alors les rôles peuvent s’inverser : maintenant c'est Scal qui te montre une arche, et c’est toi qui devines où elle est. Deux remarques préalables : 1 - la « tenue de combat » est restée la même ; 2 – les mains tendues vers le haut servent à se protéger de l’éventuelle chute de blocs, car la voûte n’apparaissait pas très solide. .


scal
26-05-2009 22:25:55

on ne peut pas la voir depuis la zone supérieure car elle est située plus bas dans une falaise et en fait il serait préférable de l'appeler arche Godissard car elle est à proximité d'un passage qui porte ce nom ( le pas de Godissard )


Rafaël Rodon
26-05-2009 21:04:54

:D pil poil c'est bien rive gauche de la combe de Veyranche Par contre je n'est pas vu celle du Renard.


scal
26-05-2009 20:01:30

en divisant la recherche en est/ouest je prenais peu de risques, et pourtant j'étais à coté... car cette belle vire de Châtillon pointe plutôt au sud et bien voilà maintenant 4 arches dans ce secteur avec le pertuis de la Ronde et celle du Renard le "hublot" a vraiment une gueule de conduite forcée telle qu'on en voit sous terre, la forme arrondie bien sur mais aussi les reliefs du plafond comme dans un régime noyé... le hublot ? pas facile... quelques feuillus donc vous êtes descendus et cet éboulis ressemble à ceux du versant est... et puis ce décrochage dans l'éboulis : mon petit doigt me dit que l'arche est en rive gauche de Veyranche alors ' le hublot de Veyranche '


Rafaël Rodon
26-05-2009 18:54:19

Bon scal sans être précis au moin c'est pas faux. la reponce en photos j'aime bien cette idée de donner des noms de fleurs aux arches donc "arche aux Asphodèles" pour celle-là j'ai cercler de rouge la position de la petite qui ne mérite pas vraimant de nom Asphodèles car c'est un veritable champ qu'on a du traverser pour y accéder. Et pour celle-ci disons " Hublot de :?: :?: " pour le nom complet il faut trouver le nom du lieu où il se cache


scal
24-05-2009 22:15:19

waouh !!! faire rentrer la 3ème arche dans l'arche du Clos de l'Eglise ça tient du miracle :D :D pour celle des Crozes c'est les Diois de Châtillon qui nomment ce lieu comme ça, mais je ne sais pas s'il désigne la falaise ou une source perdue au pied du ranc ( je suis d'ailleurs passé par là pour tenter de retrouver la source ) pour les 3 autres arches pas facile de localiser... les deux premières me semble en versant ouest, et la dernière coté Archiane ?


Rafaël Rodon
24-05-2009 21:49:00

Arche des Crozes :?: je ne trouve pas ce nom sur la carte :!: Mais c'est toi le "maitre des lieux" et je te fais confiance (pour nous c'était la première fois sur Glandasse) pour les autres je vous laisse deviner où elles se cachent, enfin elles ne se cachent pas bien quand même :wink: Oui bien sur on avait une corde. Un cadrage original de l'arche du clos de l'église :roll: ce cirque d'Archiane est extraordinaire on voit des arches partout. :lol:


scal
24-05-2009 12:01:21

Glandasse vous a bien plu et tes photos reflètent le goût et le plaisir que vous avez eu à l'arpenter, c'est superbe et ça fait plaisir ! elle est magnifique cette photo de l'arche ( arche des Crozes à priori ) ; vous aviez une corde pour prendre pied dans le porche ? je n'ai pas trouvé d'accès pour y descendre on aurait effectivement pu s'y rencontrer, j'y étais jeudi matin et ce même jour en redescendant à Romeyer j'ai aussi croisé plusieurs groupes... hier avec François nous étions sur Tussac/Archiane ( des infos à venir... ) et en rentrant nous avons eu une pensée pour toi et Denis en visitant le secteur de vos arches, ces cirques finement ciselés sont bluffant c'est le printemps en Vercors et les arches fleurissent à profusion, alors que curieusement précoce en Dévoluy il semble maintenant vouloir y marqué le pas...


Rafaël Rodon
23-05-2009 20:03:47

Vendredi un peu plus tôt dans la journée. Jeudi en arrivant sur Glandasse toujours jeudi pas trés loin Là je me suis dit "Glandasse va me plaire" Et Glandasse nous a bien plus. on est aussi passés à l'arche aux jonquilles ,à l'arche de grande combe, à l'arche du clos de l'église, au Pestel, bref on en a pris plein les yeux.


Rafaël Rodon
23-05-2009 19:38:07

:evil: :evil: Alors là scal je suis vert. on rentre à l'instant de 3 jours sur Glandasse et je vois que tu es passé avant nous vendredi à cette belle arche qui est acompagnée d'un petit trou qui avait atiré mon attention. on est passés à cette arche vendredi vers 17h30. Je suis vraiment trés déçus :( :( quant je pense qu'on aurait pu se rencontrer. Mais avec tout ce que j'ai vu comme merveilles je vais vite me consoler. Voila une photo prise ce matin


pascal sombardier
22-05-2009 12:55:21

Bravo à la Scallannes. C'est un plaisir d'avoir de tels partenaires dans notre insatiable quête de merveilles naturelles... C'est ce que nous nous disions avec Guilain dans le Dévoluy, où nous avons passé quelques jours. En plaisantant, JMG, qui s'est joint à nous en cours de route, disait que nous trouverions bien sur Biv', en rentrant, la relation de quelques découvertes... Eh bien, nous voilà servis ! Ceci dit, nous n'avons pas tout à fait chômé non plus. Guilain, lui n'arrête jamais : pour info, il a fait un voyage en Algérie, dans le SW du Hoggar, et il a trouvé, en 3 semaines, la bagatelle de 80 arches, dont certaines font 25 m d'envergure... Malgré cela, il a gagné ses galons de Dévoluard ces derniers jours, là où je l'ai emmené, dans des endroits qu'il a dit être "parmi les plus extraordinaires qu'il ait jamais vus"... Des nouvelles prochainement là : http://www.bivouak.net/forum/viewtopic.php?t=6092&highlight=archhunter&id_sport=2 et là : http://www.bivouak.net/forum/viewtopic.php?t=6722&id_sport=2


scal
21-05-2009 18:37:56

sacré François, un peu plus et je marchais sur l'eau !! :o :o pour ce qui est d'être mouillé ou sec, après de longues années de réflexions profondes et obscures un jour la lumière me vînt : le tissus qui séchait le plus vite et le mieux c'était encore la peau ! cette révélation me bouleversât et aujourd'hui encore j'ai la chaire de poule à son évocation :D méa culpa méa culpa, et pour me faire pardonner voici un cliché où je suis en flagrant délit de bassesse : là où je n'ai vu que haute futaie, François se débat avec le cimier mais avec élégance : bon, y'a pas que de la broussaille quand même, c'est parfois bien dégagé avec de beaux promontoires qu'évoque Pierre : sinon je rentre juste de Glandasse et histoire de reprendre le file de discussion et de remettre les compteurs un peu plus à l'heure, voici une petite dernière :


Pierre Baldensperger
20-05-2009 22:43:39

Merci François, j'ai bien ri au récit de ta jalousie pour l'agilité de Scal, tellement descriptif que des images viennent à l'esprit comme si on y était ! Je réponds à ma propre question après avoir (mieux) examiné ta photo : bien évidemment il ne pouvait pas s'agir de la zone au-dessus de la route de Tussac puisqu'on se trouve sur l'autre versant (côté Glandasse dont on voit l'extrémité Sud au loin). C'est amusant, lors de notre "promenade" de la semaine dernière, nous sommes remontés explorer un couloir dans la falaise au-dessus de la vire du Belvédère, et il se pourrait bien que je sois passé juste en-dessous de cette arche sans la voir. En passant, cette zone est proprement fascinante : la falaise possède une 3ème (voire 4ème) dimension et forme une sorte de labyrinthe complexe de couloirs et de promontoires.


François LANNES
20-05-2009 20:40:28

Pierre, ton intervention au sujet de Scal appelle quelques commentaires de ma part. Il y a deux points que je voudrais aborder, et développer. D’abord, quand tu expliques être allé sur la vire qui se prolonge après le Belvédère, je ne sais pas jusqu’où tu es allé, mais tu étais sur le bon chemin pour arriver à la troisième arche. Il est clair que la « jungle » à laquelle tu fais allusion refroidit les ardeurs, mais c’est là justement qu’il fallait persévérer. Bon, ce n’est que partie remise, bien sûr, et il y a aussi d’autres solutions envisageables pour y aller. Donc, courage ! Ensuite, tu évoquais avec surprise la « tenue de combat » de Scal, telle que montrée sur la photo. Et bien oui, c’est sa tenue réglementaire dans ces sorties… même si le temps n’est pas vraiment très beau. Ceci est le résultat d’une optimisation très poussée du matériel emporté sur lui et dans le sac, ainsi que (sûrement) d’une qualité d’inoxydabilité particulièrement efficace. Tu te demandes, Pierre, s’il ressort de là tout éraflé ? La réponse est NON, bien sûr. Tu te questionnes sur la dureté de son cuir ? Je ne m’aventurerai pas sur ce terrain là : je n’en ai aucune idée. Par contre, sa souplesse de corps, son agilité à contourner les buis, son contorsionnisme sous les branches basses des arbustes retors et pervers, là OUI, je sais ! Tu ne peux pas savoir ce que j’endure, moi, derrière lui, à le voir franchir tous ces obstacles avec aisance et rapidité, alors que je dois batailler ensuite dans le même passage, en y perdant et mon sang-froid et ma peau !!! Je désespère… Scal passe dans un taillis très aisément. Tout se fait en rondeur, en douceur, de sa part. Son 1.68 m de taille lui procure un avantage certain, soyons clair. Il se baisse sous l’obstacle un peu à la manière des chamois du coin, et continue sans avoir besoin de ne rien casser. Avec mon 1.91 m de haut, rien n’est pareil et dans mon cas : ou je contourne au large ou je brise la branche… et de toute façon je m’arrache quelque chose ! Je crois que tu fais, toi aussi, partie de la catégorie des hautes statures. Tu dois comprendre ce dont je parle. Et puis surtout, s’il fait beau et sec, cela n’est rien. Ce n’est pas là le pire. Le pire, c’est quand il a plu, et quand tout est mouillé. Imagines un peu la situation. Il a plu. Chargées de gouttes d’eau, bien lourdes, les branches ploient. Ces branches de buis, formées de multitudes de petites feuilles ovales, portent une multitude de petites gouttes d’eau. Le sentier, déjà forcement étroit en temps normal, est maintenant complètement barré par ces branches souples et perfides. Dès que tu en touches une seule, de ces branches, tu en ressors complètement trempé. Et bien, ne me crois pas si tu veux, mais même si Scal passe en premier sur le chemin, c’est moi qui suis trempé à la fin. J’ai beau l’envoyer en éclaireur devant, il esquive, il escamote, il échappe, bref il reste sec !!! Et moi non… Cette situation, que nous avons connu à plusieurs occasions l’année dernière sous Glandasse, nous a valu nos premières disputes… Enfin ! Tout cela ne doit pas être si grave, tu vois, puisque je persiste toujours à l’accompagner en balade. Et en tout cas merci, Pierre, d’avoir évoqué cette « tenue de combat ». Cela m’a permis de m’exprimer sur un sujet qui me tenait à cœur depuis un certain temps !


Pierre Baldensperger
20-05-2009 00:06:25

Bravo aux 2 écumeurs pour cette nouvelle trouvaille. Ce n'est quand même pas celle qu'on voit depuis la route carrossable de Tussac ? J'ai aperçu un trou cet hiver en descendant en raquettes (de mémoire, un peu à gauche du point coté 1417 sur IGN), mais j'ignore si c'était vraiment une arche ou un effet de perspective. C'est toujours avec stupeur que je constate la "tenue de combat" arborée par notre scal (short, manches courtes, chaussures non montantes) pour ces explorations. Quand on sait la "jungle" que c'est en ce moment, de trois choses l'une : soit tu es couvert d'éraflures, soit tu as le cuir dur, soit tu possèdes un don de slalom, contorsion et esquive de broussailles proche de Luke Skywalker lorsqu'il traverse un champ d'astéroïdes à la vitesse de la lumière... La semaine dernière, je suis moi-même allé me cogner à la vire prolongeant le belvédère de Bénévise... Quel bonheur d'explorer ce coin magnifique. Pourtant je ne suis pas allé bien loin avant de faire demi-tour et je suis revenu tout éraflé malgré le pantalon et les manches longues : pas étonnant que la 3ème arche ait résisté aussi longtemps aux arch'hunters.


François LANNES
19-05-2009 21:34:45

Tussac ! C’est bien cela. Toutefois ce mot seul ne comporte pas la clé de l’énigme complète. Oui. Il faut bien l’utiliser quand même car, sur la carte, c’est la désignation de lieu la plus proche de cette arche. Mais vous ne serez pas rendus au but avec cette seule information. Pour sûr, une telle sculpture naturelle serait aujourd’hui mieux identifiée si elle avait été au grand jour. Donc quand vous irez dans le secteur, soyez persévérant, sinon elle vous laissera sur votre faim, et vous repartirez, comme je l’expliquais à notre sujet, « Gros-Jean comme devant… ». Alors, pour lever le voile, mais pas trop (et laisser le plaisir de la cueillette à ceux que cela peut tenter), voici une autre photo. Elle donne globalement l’indication du secteur : là, vous serez sur le bon chemin. Sur cette photo, à peu près au centre et bien en dessous du rebord du plateau, l’on voit un gros promontoire rocheux rempli de végétation basse. Il vous faudra aller sur le promontoire. Une fois rendu là-bas, allez sur le côté droit du promontoire (côté droit selon cette photo, ou bien côté droit quand vous avancez vers le vide). Enjambez ces broussailles, parfois un peu piquantes, et avancez jusqu’au bord du vide (ne pas craindre le précipice, mais faire attention les jours de grand vent !!). La zone dans laquelle l’arche peut se voir ne fait pas plus de dix à quinze mètres de long, et elle se trouve bien au bord de cette falaise !!! C’est là qu’il faut aller. Dès que l’on s’éloigne du bord, la « vision » s’escamote… Une chance que ce promontoire ne soit pas encore tombé ! Ensuite, une fois repérée… vous serez heureux ! Tout simplement.


François LANNES
19-05-2009 21:02:30

Cette "cueillette" est de bonne famille, si l'on en croit ses mensurations : largeur 4.5 mètres hauteur 5.6 mètres. Quant à son "rond", sur le côté amont, il est vraiment magnifique. Je me suis régalé à le regarder... Nota: la mesure de la hauteur s'est faite avec la méthode du lancé de pierre en bout de corde... Nous ne nous sommes pas fait mal, mais c'est quand même assez acrobatique (heureusement, j'ai toujours mon casque !). Pour la prochaine sortie, je prendrai une ficelle plus petite que ma corde de 8 mm qui fait trop de poids pour lancer la pierre correctement. Et puis des fois qu'il faille mesurer 10, 12, que dis-je, 15 mètres de haut ???? :lol:


scal
19-05-2009 20:48:59

Raf, en fait notre secret c'est d'être restés au stade antérieur : la cueillette :D


Rafaël Rodon
19-05-2009 17:41:48

Bravo les gars :!: :!: Avec une belle arche comme ça bien propre et tout, ce n’ai plus de la résistance mais une contre-attaque. :lol: Arche de Tussac ! donc proche de l’arche qui m’a fait ouvrir ce fil. J’étais rentré pas Tussac justement (la pluie et l’horaire m’avais fait abréger la ballade alors que j’avais envi de fouiner encore un peu dans le secteur). Donc je l’ai bien loupé celle là :evil: . Ca m’apprendra à chasser sur les terre des autres. :wink:


scal
19-05-2009 01:00:35

oui, nous avions fini nos investigations et ne restez plus qu'à flâner, le nez en l'air à humer les délicates senteurs de ce printemps... c'est justement dans cette posture non pas fâcheuse mais délicieuse, qu'une vision particulière vînt troubler mes sens : ce surplomb... ce porte à faux si important... ce pourrait-il ?


François LANNES
18-05-2009 21:51:05

Voilà, j'ai fait au plus vite...


François LANNES
17-05-2009 21:38:44

Le mois de mai est revenu (il est d’ailleurs bien entamé…). La « Scalannes » a donc repris du service. À Archiane ! Sans vouloir dire que le Dévoluy nous est moins cher au cœur que le Vercors, le décalage comptable créé par la Arch-team qui officie dans ce Dévoluy nécessitait qu’il soit procédé à un ré-équilibrage numérique. Reprenant donc les jumelles d’explorateurs bien en mains, nous sommes allés à la cueillette le long des raides couloirs pierreux et au travers des végétations épaisses de ce territoire d'Archiane qui, à cheval entre le Vercors et le Diois, cumule les attraits et les plaisirs des deux. Il faut passer sous silence les trous dans le rocher que nous avons vus mais qui sont aussi insignifiants qu’inaccessibles, et abandonner (hélas) une petite ouverture dans une haute tour, ouverture ressemblant à une porte mais une porte qui était tellement dérobée que nous n’avons jamais pu en trouver l’accès. Finalement, nous nous retrouvions « gros-Jean comme devant », avec rien dans la musette, et nous avions fini notre programme prévu de reconnaissances à faire… Ne restait plus que le tourisme ! Ce qui, il faut le reconnaître, est très agréable en ces lieux. C’est là, avec cet œil fin qui ne le quitte jamais, que Scal a retourné la situation ! Maintenant que je vous ai tout dit (ou presque), je retourne à l’ordinateur. Il faut charger les photos, les trier, leur donner un titre, et tout et tout. Donc je vais faire au plus vite.


Rafaël Rodon
15-05-2009 18:15:04

Oui Ced bien sur que j'y suis allé, je ne sais pas résister à un coin comme ça. Pour la difficulté je n'ai pas le souvenir de galère. j'étais descendu par le pierrier tout droit sur la photo de Scal et repartis à niveau sur une trace qu’on trouve après la traversée du bas du pierrier un peu instable et proche de la falaise, donc gaffe. Bref pas très dur mais c’est pas un chemin non plus.


ced
15-05-2009 08:41:56

Et oui belles falaises ! Le plateau auquel je pense est en effet celui qu'on voit bien sur la 2ème photo de Scal ou sur la 1ere de Rafaël, juste sous le Puy de la Gagère. Quelqu'un y est déjà allé d'ailleurs ? C'est "rando du vertige" ou simple et sans grand danger ?


Rafaël Rodon
14-05-2009 19:26:54

Oui c’est vrai le coin est superbe De superbes perspectives De sympathique bas de falaise Et pour finir un joli pont sur un scialet


scal
14-05-2009 19:23:34

pour illuster les propos de ced : la ligne de crête présente en contre-bas une succession de plateaux herbeux plus ou moins continus dont celui ci où la forme rappelle celle du Mont Aiguille une jolie boucle consiste depuis le hameau des Bonnets en Quint à monter au Puy de la Gagère par Font Payanne, parcourir les crêtes jusqu'à la Porte d'Urle et revenir en empruntant le périmètre passant au But de l'Aigle. Outre Font Payanne, à noter la source du ravin des Baumes. [edit] on peut aussi découvrir le secteur en parcourant le discret et néanmoins magnifique GR93


ced
14-05-2009 08:05:47

scal
tout le secteur entre le Puy de la Gagère et le pas de la Ferrière mérite certainement un bon coup d'œil, pour les arches bien sur mais aussi pour ces crêtes qui sont ravissantes
Absolument, à chaque fois que je suis passé au Puy de la Gagère, j'ai trouvé saisissantes les pentes en dessous en rvenant vers Font d'Urle en suivant la crête, avec notamment un beau petit plateau herbeux qui se détache (un quasi Mont Aiguille !) mais je ne sais pas si l'accès est facile ou périlleux...


scal
13-05-2009 22:52:40

alors là François, total respect :o tout le secteur entre le Puy de la Gagère et le pas de la Ferrière mérite certainement un bon coup d'œil, pour les arches bien sur mais aussi pour ces crêtes qui sont ravissantes


Rafaël Rodon
13-05-2009 22:43:28

Bon OK on y est. la photo vue du bas est psie vers la grotte du berger l'arche etant juste au dessus.


scal
13-05-2009 22:34:47

tu veux dire que je perds la boussole ? à mon humble avis ce n'est qu'un point de vue ! :D :D


François LANNES
13-05-2009 22:26:51

En fait Scal, je pense que tu es maintenant trop à l'ouest... (ceci n'étant pas une injure, bien sûr ! :lol: ) Il ne devrait pas s'agir du point 1698 m, mais de celui un peu plus à l'est (comme le soleil qui se lève... :D ) mais du point 1658 m, ceci toujours en fonction de l'angle de vue sur la falaise d'Ambel. Dire que quand je suis allé là-bas, c'était encore la préhistoire des arches (je veux dire en 2006) et que donc à cette époque là elles n'existaient pas encore, et que donc nous pouvions, en ces temps ancien, faire nos balades sans avoir à lever la tête ni à sortir les jumelles à tout bout de champ... C'était le bon temps. Merci bien PS !!! :evil: + :lol:


scal
13-05-2009 22:10:16

merci ced pour ton soutien :D bon, voyons voir, j'écarte les Crevasses situées au S/SE de la Porte d'Urle ça colle pas trop avec l'angle de la seconde photo donc plus à l'ouest, disons entre le haut du teleski de l'Infernet ( il existe toujours ? ) et le pas de l'Infernet, vers le pt 1698 ? edit : François, le soleil se lève toujours à l'est non ? :wink:


François LANNES
13-05-2009 22:09:30

Je ne répondais pas correctement à la question de Rafaël : d'où est prise la photo, je dirais depuis les falaises orientées sud qui se trouvent sur le versant de la Porte d'Urle. Où exactement, je ne sais pas. Les falaises d'Ambel que j'évoque, ce seraient celles que l'on voit dans le fond, à travers l'arche...


anonynmous
13-05-2009 22:03:26

Je dirais qu'il s'agit de la falaise ouest du plateau d'Ambel...


Rafaël Rodon
13-05-2009 21:15:56

Bon c'est bien sur Font d'Urle Avec cette photo scal va nous dire exactement d'où est prise la première photo


ced
13-05-2009 20:55:14

Etonnante la dernière photo ! On dirait que c'est taillé ! :shock: Allez je vote aussi pour Font d'Urle (en plus Scal il est fort dans tous ces coins donc il vaut mieux être de son côté). ;-)


scal
13-05-2009 20:42:44

l'arrière plan pourrait ressembler aux rochers de Chironne, mais je dirais plutôt que la photo est prise vers la Porte d'Urle en direction du pas de la Ferrière


babas38
13-05-2009 19:52:58

Vers le col du Rousset?


Rafaël Rodon
13-05-2009 18:26:25

pas tout à fait alors une autre vue qui t'aideras. oui oui je sais l'horizon n'est pas bon :oops:


scal
12-05-2009 22:52:38

alors peut-être les gorges d'Omblèze ou les rochers du Vellan, mais dans ce secteur le calcaire présente de fines strates qui n'apparaissent pas ici...


Rafaël Rodon
12-05-2009 21:16:28

Bonne direction mais trop loin pour ta 2èmè proposition


scal
12-05-2009 19:48:26

belles photos ! ces petits cirques sont superbes avec leurs reflets rose flamant... sinon aucune idée pour le second lieu, alors au hasard un peu plus à l'est vers le pas des Ampes ? edit : quoique.... ce rocher me fait penser aux falaises situées vers le col de Tourniol au dessus de Barbières


Rafaël Rodon
11-05-2009 22:11:31

Donc, après notre visite à l’est du cirque d’Archiane, où la 3ème Arche nous a vraiment impressionné, on est parti pour des terres moins fréquentées des chasseurs d’arches (ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en a pas). Qui saura retrouver cette double ?


Rafaël Rodon
11-05-2009 18:28:14

On l'a trouvé là En cherchant a voir la face B de la 4ème arche. même sans parler d'arche ce cirque de rocher avec ses aiguille à l'aspect tout pouri, et à la couleur magnifique est de toute beauté. Une autre vue A noté la présence d'un petit trou en haut à gauche de l'arche dans le coin supérieur droit d'une conque (une future arche ?)


ldfa
11-05-2009 12:39:21

Rafaël, tu l'as trouvé dans le même cirque ? J'ai la même formation dans le cirque suivant, celui plus au sud. Je posterai la photo plus tard.


Rafaël Rodon
10-05-2009 22:30:48

Ah et bien voilà un spécialiste. c'est ça juste derrière l'arche qu'avait trouvé Denis. A demain pour la suite


scal
10-05-2009 22:12:09

cette couleur et aussi délité, ça ressemble beaucoup aux rochers d'Archiane le secteur où Denis avait déniché une arche haut perchée... donc entre la 3ième arche et les aiguilles de Bénevise ?


Rafaël Rodon
10-05-2009 21:55:22

Pas exactement Glandasse mais pas loin.


François LANNES
10-05-2009 21:00:50

Va pour le Glandasse ! Je trouve la proposition tout à fait plausible : il y a là-bas le même "fracturé" du rocher. Et les couleurs sont cohérentes aussi.


babas38
10-05-2009 20:43:26

Aller ... bon je me lance, même si je n'ai pas le flair aussi fin que le fameux Goupil. Je tenterais du côté du Glandasse, d'après la couleur du rocher et les petits pins accrochés !!!


Rafaël Rodon
10-05-2009 19:30:00

Face à l’offensive du Dévoluy le week-end dernier, le Vercors résiste. Bon on n’a pas trouvé 7 arches d’un coup mais il faut bien un début. On commence par une devinette. Ou est cette arche trouvé par Cathy vendredi :?:


 

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net