Compensation carbone ?

babas38
13-07-2010 22:41:40

des idées de sorties zéro CO2: http://polyathlon.fr/blog/2009/10/25/vercors-le-mont-aiguille-depuis-grenoble/ ou à mobilité douce: http://www.camptocamp.org/outings/227125/fr/cime-du-vallon-avec-approche-en-bus-velo-et-train-depuis-grenoble il faut tout de même avoir la forme ... certain pratique même le vélo-ski de rando depuis grenoble sur belledonne !!!

montagne-a-vaches
13-07-2010 20:14:03


Citation:peut-être parce qu'il n'existe pas de solution qui n'altère pas significativement notre pratique...
Citation:Est-ce que je vais arrêter pour le bien de la planète? j'en doute! Est-ce qu'il y a quelque chose à faire qui allège autre chose que ma conscience? C'est pas gagné... Eh oui, c'est bien là le problème, c'est que dans notre grand égoïsme, nous ne sommes pas capables de nous réguler nous mêmes ! Que faut il alors ? des lois ? Un flic du CO2 qui nous mette un PV quand on fait 100km de trop ? des taxes sur les carburants (encore) qui seront socialement injustes (la rando n'est pas un sport de riche) ? Et pourtant, tant que personne ne bouge, personne n'aura l'intention de bouger (si mon voisin fait pas d'effort, pourquoi j'en ferais ?!). Mes 623kg de CO2 par an dédiés à la rando représentent à eux seuls UN TIERS de mes rejets de CO2 admissibles (1.8t CO2/an/pers), le reste devant me servir à manger, me chauffer, m'éclairer et aller sur bivouak !!


K-lys
13-07-2010 16:50:06

Greg_
Ce site ne s'appellerait-il pas bivouak ?
Yep... mais si la moindre petite rando se transforme en bivouac à cause du bus, on est pas rendus... surtout en hiver! La question de do est épineuse... peut-être parce qu'il n'existe pas de solution qui n'altère pas significativement notre pratique... Moi en venant de Lyon pour faire parfois trois minables heures de rando, le tout trois fois par mois, je suis sans doute dans les plus haut-perchés au ratio gramme de CO2 produit / kilomètre marché... et en plus, je prends l'avion pour aller le faire ailleurs... Est-ce que je vais arrêter pour le bien de la planète? j'en doute! Est-ce qu'il y a quelque chose à faire qui allège autre chose que ma conscience? C'est pas gagné...


Greg_
13-07-2010 11:18:08


Citation: certes... mais le problème devient alors la souplesse : - impossible dans les horaires tardifs ou très matinaux Ce site ne s'appellerait-il pas bivouak ?
Citation: - nécessité de caler ses horaires (le départ, ça va, mais le retour...) -suppression de toute forme d'improvisation (envie subite de rester une heure de plus à un endroit ou d'allonger la boucle) sans risquer des complications logistiques... Les horaires de retour varient généralement entre 17h et 18h pour une dépose aux alentours de 8h et 9h. Ça permet déjà de bonnes journées et de laisser libre cours à sa fantaisie. D'ailleurs l'un des gros avantages des TC, c'est qu'on est pas obligé de revenir à son point de départ :wink: A titre d'information, voilà un article sur C2C auquel j'avais collaboré faisant l'état des lieux des TC "montagne" sur l'agglo grenobloise.


K-lys
13-07-2010 10:15:13

anonynmous
Tout d'abord, se "forcer" à prendre les TC quand ils existent. Je trouve regrettable de voir les cars pour Villard-de-Lans, Chamrousse, Saint-Hilaire, etc... vides à 90% et de constater sur place des parkings remplis à 100% :evil: . D'autant plus que dans ces exemples les horaires proposés conviennent même parfaitement à des balades à la journée.
certes... mais le problème devient alors la souplesse : - impossible dans les horaires tardifs ou très matinaux - nécessité de caler ses horaires (le départ, ça va, mais le retour...) - supression de toute forme d'improvisation (envie subite de rester une heure de plus à un endroit ou d'allonger la boucle) sans risquer des complications logistiques...


Greg_
13-07-2010 09:15:39

Oups, je n'étais pas connecté : je suis l'auteur du message ci-dessus !


anonynmous
13-07-2010 09:13:42

montagne-a-vaches
Bref que faire alors ? - financer l'isolation de la bicoque que Luc veut acheter ? - randonner moins ou plus localement ? - randonner avec les TC ? faire du vélo-rando ? - planter des arbres dans son jardin ? - acheter une voiture électrique ?
Peut-être un peu de tout ça ? Tout d'abord, se "forcer" à prendre les TC quand ils existent. Je trouve regrettable de voir les cars pour Villard-de-Lans, Chamrousse, Saint-Hilaire, etc... vides à 90% et de constater sur place des parkings remplis à 100% :evil: . D'autant plus que dans ces exemples les horaires proposés conviennent même parfaitement à des balades à la journée. Ensuite pour des destinations plus reculées, il faut admettre que sans voiture cela devient nettement plus difficile. Et je parle en connaissance de cause car... je ne sais pas conduire ! Je combine généralement TC, vélo, stop, etc.. Cela fonctionne plutôt bien mais j'ai constaté que au delà d'un trajet correspondant à 1h de voiture (soit 2 voir 3h :roll: en "mobilité douce" ), les randos à la journée ne sont plus envisageables : arrivée trop tardive, horaire difficilement tenable etc... Et puis, oui, planter des arbres :wink:


montagne-a-vaches
12-07-2010 19:17:52

Voui, c'est même pas les températures infernales de ces jours qui m'amènent à ce post mais disons que ça peut éventuellement illustrer ! (quoique c'est plus de la caricature).
Citation:on peut se dire qu'il faut pas mal de randos en voiture à 30 ou 80km de chez soi pour égaler le "bilan carbone" d'un seul voyage en avion à l'autre bout du monde Je crois que Luc va devoir faire des Jas des lièvres au départ de chez lui jusqu'à la fin de sa vie... Bon ça m'avance pas tout ça...


GLaG
12-07-2010 17:08:03

Ah, tiens, un bon sujet par temps de canicule et d'orage :-) Les projets de compensation ne sont pas forcément à l'autre bout du monde me semble-t-il. Sinon, déjà, on peut se dire qu'il faut pas mal de randos en voiture à 30 ou 80km de chez soi pour égaler le "bilan carbone" d'un seul voyage en avion à l'autre bout du monde, Cela peut aider le bivouakeur alpin à garder bonne conscience...


montagne-a-vaches
12-07-2010 15:00:46

Que de kilomètres parcourus pour aller gambader dans nos vertes montagnes et au passage... faire fondre un peu plus nos glaciers ! Avec en moyenne 145g de CO2/100km et quelque chose comme 4300km parcourus uniquement pour mes sorties du week end en une année il me faudrait planter 88 arbres pour refixer les quelques 623kg de CO2 libérés... (et encore ils ne seront refixés que lorsque les arbres seront mâtures et à conditions qu'ils ne finissent pas en bois de cheminée...). GlaG avait déjà soulevé la question des organisations qui permettent de financer des projets de compensation dans des pays en voie de développement mais j'avoue qu'il y a plusieurs points qui me gêne : la commercialisation de son droit à polluer, le manque de garantie sur l'efficacité du système (justement le bois qui fini dans la cheminée!!), le fait d'aller chercher des solutions chez les autres alors que le problème est chez nous (c'est pas les pays du tiers monde qui polluent le plus par habitant !!!). Bref que faire alors ? (je parle ici de compenser ses déplacements liés à la montagne, pas de son mode de vie) - financer l'isolation de la bicoque que Luc veut acheter ? - randonner moins ou plus localement ? - randonner avec les TC ? faire du vélo-rando ? - planter des abres dans son jardin ? - acheter une voiture électrique ? Y a t il des choses à faire à l'échelle de bivouak ? Voila une question qui j'espère vous passionera autant que la randonue !


 

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net