Question pratique : assurances

Olivier C.
07-09-2010 20:13:47

Rodon
Il y a quand même un paradoxe avec c’est assurances. On les paye et les secours ne sont pas toujours facturé . Bref ce n’est pas pour nous que les secours sont gratuit mais pour les compagnies d’assurances.
Raison de plus pour ne payer une nouvelle assurance quand on a déjà des garanties intégrées à une autre !

Rafaël Rodon
07-09-2010 18:39:06

Il y a quand même un paradoxe avec c’est assurances. On les paye et les secours ne sont pas toujours facturé . Bref ce n’est pas pour nous que les secours sont gratuit mais pour les compagnies d’assurances. :? :? :?: :?:


Greg_
07-09-2010 14:48:32

K-lys
mais c'est vrai qu'il y a quelque chose de dérangeant dans le fait de se raccrocher à une association ou un club en restant satellitaire et sans s'y investir du tout... même si les intérets sont en définitive bilatéraux...
La FFME propose une licence "hors club". Voir ici


Olivier C.
07-09-2010 12:26:41

En France, une compagnie privée et payante peut intervenir pour les secours héliportés mais je pense que ça reste une exception et variable selon les communes qui doivent donner leur accord. Essentiellement pour l'étranger, j'avais demandé à une de mes assurances (Macif) de me fournir un justificatif écrit pour le remboursement des frais engagés en cas d'intervention: C'est 8000 € par assuré, quels que soient les moyens engagés. Quel est le plafond de l'assurance Caf ? Pour les CB Gold ou Amex, il faut toujours payer avec pour bénéficier des garanties.


montagne-a-vaches
06-09-2010 22:24:48


Citation:Dans ce cas là, même si le marcheur n'a pas mauvaise presse, il peut être facile de passer pour un inconscient qui l'a bien cherché. A mon avis moins que le skieur... peut être parce que les bergers, chasseurs et autres cueuilleurs de champignons sont toujours allés se perdre dans des endroits tordus depuis des siècles. Ca fait partie de notre culture.
Citation:En plus, que se passe-t-il si par exemple, l'accident se produit lors d'une sortie en direction d'un caillou spécifique troué sur la propriété d'un aristo territorial dont je tairai le nom? J'espère que les secours et autres urgences ne distinguent pas les terrains privés du domaine public...


K-lys
06-09-2010 21:42:48

montagne-a-vaches
*
Citation:il y a déjà 5 ou 6 ans il n'y avait pas eu une facture envoyée à des skieurs perdus dans le Beaufortain, loin de toute station ?
C'est l'aspect politique dont je parlais : des jeunes surfeurs (!) s'étaient perdus dans des conditions exécrables et avaient fini par revendre leurs récit à un magazine à scandale... du coup il y avait eu débat pour leur facturer les moyens déployés pendant une semaine avec les prises de risques des sauveteurs... Ouaip, en effet, c'est compliqué... Mais justement, ce qui pose problème dans mon cas (et dans celui de bcp d'autres ici), c'est que la plupart du temps, je pars seul... et qu'à peu près partout, dans toutes les règles de bonne conduite en montagne, on trouve tout en haut des dix commandements : "Tu ne partiras jamais seul" Et souvent, un peu plus loin, on retrouve : "tu ne quitteras pas les sentiers" Dans ce cas là, même si le marcheur n'a pas mauvaise presse, il peut être facile de passer pour un inconscient qui l'a bien cherché. En plus, que se passe-t-il si par exemple, l'accident se produit lors d'une sortie en direction d'un caillou spécifique troué sur la propriété d'un aristo territorial dont je tairai le nom?
Geof
Pourquoi veux-tu à toute force éviter les licences sportives ? Quel mal y a-t-il à cela ? Au CAF par ex. dont je fais partie tout membre est assuré pour le même prix (licence annuelle) à toutes les activités sportives de montagne (une douzaine, dont tous les sports d'hiver, l'alpinisme, l'escalade, la spéléo, le canyoning, la rando, le VTT, etc., y compris cette année le vol libre). A mon avis je ne vois pas comment trouver mieux. Et si tu es allergique aux sorties collectives et/ou à la vie d'une assoc. (ça arrive) rien ne t'empêche de prendre ta licence au CAF le plus proche de chez toi, et de continuer à pratiquer seul ou en tout cas en-dehors de l'association tous les sports de montagne que tu veux, avec en plus les réductions par ex. dans les refuges etc. Il ya pas mal d'adhérents qui font ça, et qu'on ne voit jamais dans les réunions ni aux sorties collectives. J'imagine qu'ils ont dû faire leurs comptes et en arriver à cette solution... Enfin bon c'est mon avis, que tu peux ne pas partager.
je le partage... mais c'est vrai qu'il y a quelque chose de dérangeant dans le fait de se raccrocher à une association ou un club en restant satellitaire et sans s'y investir du tout... même si les intérets sont en définitive bilatéraux...
Geof
Mais je serais curieux de savoir s'il existe une meilleure solution pour s'assurer pour les différents sports de montagne que de passer par une licence d'un club ad hoc...
J'ai qd même jeté un coup d'oeil sur les garanties de Visa Premier. Elles prennent en charge les frais de secours / médicaux pour les activités de montagne (rando pédestre ou ski) ssi le titre de transport / forfait / frais de séjours ont été réglés avec la carte... Quand on fait le trajet en voiture pour une journée, c'est pas gagné... Je les appelerai demain pour savoir... parce que s'il faut avoir achété le véhicule avec sa carte et faire le plein avec, c'est pas gagné... Bref, je crois que ça va être CAF ou vieux campeur... Merci de vos éclaircissements


montagne-a-vaches
06-09-2010 21:26:30


Citation:Et si tu es allergique aux sorties collectives et/ou à la vie d'une assoc. (ça arrive) rien ne t'empêche de prendre ta licence au CAF le plus proche de chez toi, et de continuer à pratiquer seul Merde, je suis repéré... !! :shock:


Geoffroy Rémi
06-09-2010 21:23:51

Pourquoi veux-tu à toute force éviter les licences sportives ? Quel mal y a-t-il à cela ? Au CAF par ex. dont je fais partie tout membre est assuré pour le même prix (licence annuelle) à toutes les activités sportives de montagne (une douzaine, dont tous les sports d'hiver, l'alpinisme, l'escalade, la spéléo, le canyoning, la rando, le VTT, etc., y compris cette année le vol libre). A mon avis je ne vois pas comment trouver mieux. Et si tu es allergique aux sorties collectives et/ou à la vie d'une assoc. (ça arrive) rien ne t'empêche de prendre ta licence au CAF le plus proche de chez toi, et de continuer à pratiquer seul ou en tout cas en-dehors de l'association tous les sports de montagne que tu veux, avec en plus les réductions par ex. dans les refuges etc. Il ya pas mal d'adhérents qui font ça, et qu'on ne voit jamais dans les réunions ni aux sorties collectives. J'imagine qu'ils ont dû faire leurs comptes et en arriver à cette solution... Enfin bon c'est mon avis, que tu peux ne pas partager. Mais je serais curieux de savoir s'il existe une meilleure solution pour s'assurer pour les différents sports de montagne que de passer par une licence d'un club ad hoc...


montagne-a-vaches
06-09-2010 21:21:41


Citation:En matière de ski, ca semble aboutir sur une forme de pratique visant à facturer les secours à la commune lorsque l'accident a lieu sur un itinéraire desservi par les remontées mécaniques (sur ou hors-piste) dont la commune à la charge. Parce que sur les pistes se sont souvent des sociétés privées qui sont chargées des secours (services des pistes avec hélicos privés). Donc dans ce cas pas de pitié !
Citation:En revanche, pour les accidents hors domaines "desservis", c'est le SDIS, le PGHM ou la sécrurité civile qui se chargent des secours, ce qui les rend en théorie gratuits pour le secouru... En théorie... Mais le SDIS peut refacturer à la commune et elle peut répercuter la facture... Après c'est du cas par cas en fonction de la commune, du coût et de l'aspect politique* et de la prise de risque du secouru. Pour la rando tu n'auras pas de service privé pour te secourir donc tu auras droit à la visite de l'EC145 de la sécurité civile. A mon avis il y a peu de chance que tu sois facturé en été, le randonneur ayant moins mauvaise réputation que sa version hivernale qui défraye la chronique tous les hivers. *
Citation:il y a déjà 5 ou 6 ans il n'y avait pas eu une facture envoyée à des skieurs perdus dans le Beaufortain, loin de toute station ? C'est l'aspect politique dont je parlais : des jeunes surfeurs (!) s'étaient perdus dans des conditions exécrables et avaient fini par revendre leurs récit à un magazine à scandale... du coup il y avait eu débat pour leur facturer les moyens déployés pendant une semaine avec les prises de risques des sauveteurs...


GLaG
06-09-2010 21:18:40

Je ne suis pas très au point sur ce sujet, mais il me semble que les secours ne sont plus forcément gratuits, même loin des pistes balisés (il y a déjà 5 ou 6 ans il n'y avait pas eu une facture envoyée à des skieurs perdus dans le Beaufortain, loin de toute station ?). Il suffit qu'une compagnie privée intervienne, parce que située pas loin, ou en renfort du PGHM/CRS (débordés, ou absents dans certains coins "reculés", etc..) Par ailleurs, je ne vois pas non plus en quoi la randonnée pédestre diffèrerait du ski de randonnée ? Les risques et leurs conséquences sont comparables...et les moyens engagés pour les secours aussi (hélico quasi-systématique...) Sinon, ton assurance multirisques/habitation te couvre peut-être déjà totalement ou en partie ? Dans un accident, côté sous il y a trois aspects : 1- les frais de recherche/secours 2- les soins 3- les conséquences Pour 1, voir plus haut. Pour 2, en France c'est normalement pris en charge (sécu + mutuelle santé si tu en as une), par contre à l'étranger l'assurance peut être bien utile. Pour 3, les contrats d'assurance "généralistes" sont souvent très limités, une assurance complémentaire peut bien aider..


K-lys
06-09-2010 20:55:13

montagne-a-vaches
Concernant les frais du secours en montagne, c'est assez variable et pas très clair... Selon le service qui intervient (PGHM, SDIS, etc...) la facture peut arriver ou non jusqu'à la commune qui peut ou non l'envoyer à la personne secourue.
J'avais cherché un peu de documentation la-dessus et en effet, il semble que deux logiques s'opposent. En théorie, le secours sont gratuits en france. D'après ce que je compris, quand ils sont assurés par l'Etat, c'est le cas. mais l'état peut les facturer dans certains cas aux communes, qui peuvent les facturer au secouru pour peu que le conseil municipal ait voté un délibération. En matière de ski, ca semble aboutir sur une forme de pratique visant à facturer les secours à la commune lorsque l'accident a lieu sur un itinéraire desservi par les remontées mécaniques (sur ou hors-piste) dont la commune à la charge. En revanche, pour les accidents hors domaines "desservis", c'est le SDIS, le PGHM ou la sécrurité civile qui se chargent des secours, ce qui les rend en théorie gratuits pour le secouru... Le truc, c'est que je vois mal comment se transpose la chose sur la rando. Je nbe saisis pas trop à quoi se rattachent les sentiers de randonnée, pour peu qu'on les emprunte. Et je crois que les assurances des cartes visa ou autres ne fonctionnent qu'à l'étranger... Bref, si quelqu'un a une solution autre que les licenses sportives...


montagne-a-vaches
06-09-2010 20:14:46

Perso je suis toujours (ou presque !) assuré via un club (licence ffme) pour la pratique des sports de montagne. C'est surtout le ski de rando qui me motive à faire ça mais je pense que c'est pas inutile pour la rando classique même s'il y a moins de risques. Concernant les frais du secours en montagne, c'est assez variable et pas très clair... Selon le service qui intervient (PGHM, SDIS, etc...) la facture peut arriver ou non jusqu'à la commune qui peut ou non l'envoyer à la personne secourue. Donc si tu te fais rappatrier en hélico dans une commune de 300hab au fond d'une vallée perdue et que celle-ci doit payer les secours, il y a des chances qu'elle t'envoie la facture de quelques milliers d'euros car elle aura du mal à la supporter dans son budget... En conclusion une assurance ou licence à 70€/an pour des frais pouvant monter à 3500€ (avec baptême hélico) voire 45000€ (recherche pendant plusieurs jours avec caravane de secours), ça vaut peut être le coup... D'autant plus qu'après il y a les frais médicaux...


K-lys
06-09-2010 16:42:12

Il existe au vieux campeur (par exemple) des assurances qui semblent surtout destinées aux alpinisites. Parmi les randonneurs assidus d'ici, y en a t il qui aient contracté une assurance spécifique pour la montagne (hors license sportive etc)? Je me demandais si la pratique régulière ne devait pas s'accompagner d'un minimum de précautions. D'ailleurs, qui hérite des frais de secours dans le cas d'accidents de rando? Etat? commune? Secouru?


 

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net