François LANNES
27-05-2013 20:54:20

Bon, je reconnais que l'hypothèse développée précédemment avait quelque chose tenant plus à l'imagination imaginative qu'à la réflexion scientifique... Mais bon, je me faisais plaisir, en pensant à tout cela. J'ai eu, plus tard, un moment de lucidité qui m'a fait envisager, comme l'explique MàV, que l'érosion des pluies et des vents avait pu (peut-être) saper le sol sous le rocher...??? Et le laisser ainsi en l'air. C'est bien possible... Reste plus, mon cher MàV, à ce que tu ailles faire la mesure, une fois l'an, de la hauteur libre sous le caillou pour prouver que c'est bien par le dessous que le sol se dérobe, et non par le dessus que le rocher s'envole... Prenons donc rendez-vous dans 20 ans, si tu veux, pour analyser lesdites mesures, et fixer alors laquelle des 2 hypothèses est celle qu'il faut retenir. :lol:

montagne-a-vaches
27-05-2013 15:14:21

Ah quel poète ce François... Mais c'est être un peu rabaissant pour les arbres que d'imaginer qu'ils sont "bourrins" au point de soulever des rochers ! Non, un arbre ne s'entête pas à pousser tout droit vers le ciel quel que soit ce qu'il a sur la tête, un arbre c'est bien plus souple, fluide, vivant en somme comme tu le dis... S'il trouve un rocher, il aura vite fait de contourner la difficulté, de se contorsionner, de l'épouser et ainsi se défiler d'un dur labeur inintéressant. D'ailleurs tu nous avais soumis toi même des arbres plein de vie qui se jouaient des contraintes des panneaux métalliques, barbelés et autres éléments plus durs que le bois vivant. Imaginons donc une autre solution : un bloc dévale la pente et vient se caler gentiment contre trois gros arbres. Le temps passe et deux rejets contournent astucieusement le bloc par dessous, sans se fouler. Le temps passe, une bonne dizaine d'année, les rejets ont forci, le pied d'origine aussi... tout se tient bien et le bloc est enchassé entre les troncs. Sauf qu'en montagne le temps s'écoule autant que la terre... alors le pied des arbres se trouve dégagé par les années et le bloc déchaussé qui jadis posait sur la terre se retrouve en suspens coincé entre les troncs qui l'entouraient. Voila, je ne sais pas si c'est la vérité, il faudrait examiner les troncs sur place mais je trouve ça plus valorisant pour nos amis les arbres. :wink:


ced
27-05-2013 12:16:39

Bonjour François, Etonnant et amusant ce bloc soulevé, merci pour le petit topo sur cette curiosité !


 

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net