Pascal Vassy

http://www.clubalpin-grenoble.com

Informations perso

Nom sur le site Pascal Vassy
Site web http://www.clubalpin-grenoble.com
Membre depuis 01 Jan 1970

Position géographique

Dernières photos

Todo liste

Mes courses à faire

Course Massif Cot. Orient.

Mes refuges à faire

Refuge Massif Altitude

Mes traces non associées

Mes amis


sylvie perret

sylv'

Luc

lucien dorfman

Progression

Dernières activités

  • Pour un 5 juin, le portage n'a pas été trop long, 3/4 d'heure, de 2380 à 2700.Nous avons commencé vers 6 h pour atteindre le sommet un peu après 9 h. Nous sommes peut-être partis un peu tôt, la neige était en "béton armé très dure" du début jusqu'à la fin. Il ne fallait donc surtout pas louper ni une conversion ni un....

  • Nous sommes montés par l'itinéraire classique, la combe nord de la Belle Etoile. Skis chaussés vers 1900 m, au pied du contrefort N-E du rocher de l'Evêque. Pour la descente, nous avons rejoint la combe du Pra grace à une petite brèche au-dessus du rocher de l'Evêque (2240). Cette manip nous a permis d'éviter les vernes....

  • Un tour magnifique et technique. Une vue époustouflante sur les seigneurs des lieux lors de l'arrivée au col de Freydane : Grand Pic, Pic Central et Croix de Belledonne. Attention partir très tôt, la montée au col des Lances orientée Est se fait en fin de parcours.Le passage est assez raide et un peu expo car bien chargé.Nous so....

  • Tour sauvage avec quelques passages "Alpins".Il faut partir très tôt, les pentes sous le col de la Combe étant orientées Sud-Est. Le passage de ce col est plus "zen" en crampons.Le glacier de l'Argentière est très chargé, même si les purges sont déjà nombreuses. Neige tranformée et portante jusqu'au col de la Combe. Epa....

  • Ce tour doit être magnifique par une météo normale.Nous n'avons pas vu grand chose, mais c'était bien bon tout de même ( et non pas quand même ).Attention, le bas de la combe de Beauregard se termine en goulet étroit. Il est actuellement ravagé par une avalanche. Il faut donc l'éviter en faisant un gauche - droite da....

  • Nous devions faire le Ferrouillet central sud, vu les mauvaises conditions nivologiques, nous avons stoppé à la brèche.Les accumulations de neige fraiche sont très importantes et parfois supérieures à 1 m. Ces derniers jours il est tombé au moins 50 cm de poudre dans le secteur avec un vent important.Eviter au maximum les pentes raid....

  • Nous avons trouvé une neige "acceptable" à partir de la combe de Mont-Rond.Le premier couloir Nord était en neige très dure au départ puis en neige plus molle proche de la sortie, nous n'avons donc pas utilisé les crampons. La descente par la face S-O était en super neige transformée. Retour par la route du col enneigée et skiable un....

  • Sortie relativement tranquille.La poudreuse est encore excellente.
    Nous nous sommes arrêtés 50 m sous le sommet, la dernière pente étant minée et plaquée.
    La cabane du Serre du Play est petite mais adorable.
    .

  • Dernière sortie du cycle initiation 4 du CAF de l'Isère. Pente relativement sure et facile. il faut rester le plus possible sur la crête orientée S-O pour gagner le sommet. Le manteau est bien chargé en poudreuse légère. Gobelets et faces planes à la base.
    Les crêtes sont soufflées et pratiquement dégarnies..

  • 2° sortie du cycle initiation n°4 du CAF de l'Isère. La poudreuse était excellente, les "initiés" ont assuré.
    Les récentes chutes ont bien amélioré le manteau, mais les crêtes restent faiblement chargées.
    Bon entrainement à l'orientation dans un brouillard à couper au couteau Suisse..

  • Sous la houlette de Pascal et Francis, dix stagiaires du Caf isère découvrent le ski de rando dans le cadre d'un cycle de trois séances (article suivra...).

    Nivo : de la transfo de chez transfo..

  • L'itinéraire est un peu différent du tracé classique : nous sommes passés par la Pinéa en suivant l'itinéraire du tour de Chartreuse, soit Ouest à partir du parking jusqu'au pied de la Pinéa. Ensuite plein Nord par la crête de la Balme de l'Air. Ce tracé est plus sauvage et offre de splendides panoramas sur la Chartreu....

  • Neige cartonnée à toutes les altitudes suite au fort vent des jours précédents. l'itinéraire reste assez sûr vu les conditions nivo actuelles, si on reste bien sur la croupe jusqu'au sommet.
    .

  • Enfin, la neige arrive. De 1350 à 1800, la neige est humide, le gant est mouillé en faisant une boule. Au dessus de 1800 la neige est sèche et poudreuse. Les crêtes et les sommets sont découverts, et on trouve pas mal d'accumulations à tous les étages. Ca dû souffler fort ces dernières heures. C'est pas le moment de se ballader d....

  • Vendredi. Départ à 13h30 et arrivée trois heures plus tard au refuge du Dolent. On trouve la neige à 1750m, soit une petite demie-heure après le parking du lieu dit Le Clou. No comment!Marmottes et mouflons agrémentent la montée. Quelques déchaussages, notamment après le col du Ferret où il faut porter un quart d’heure jusqu’à 25....

  • Nous devions faire le Pic Bayle et avions choisi un départ de l'alpe pour éviter au maximum le portage. Vu la météo nous nous sommes limités à remonter le deuxième et le troisième tronçon de l'alpe d'Huez! Pas franchement sauvage au milieu des pylones.Notre chance : de la poudreuse au sommet.Notre petit problème : L....

  • Très peu de portage à partir du refuge. Nous avons chaussé au début du vallon du ruisseau de l'Oney. La neige était gelée, il ne fallait donc surtout pas louper une conversion en face Sud sur la fin de la course. Au sommet il neigeait, et l'orage n'était pas loin, nous avons donc décidé de descendre la face Sud sans acheter....

  • Plus de 700 m de portage, mais l'endroit est magnifique et très sauvage. A part une biche et deux agents EDF au niveau du Pont Ste-Anne nous avons rencontré personne. Nous avons chaussé au niveau du lac de Pelouse. Les pentes sont relevées ( S3 ) avec une exposition faible.Départ 2 h 45 de Grenoble, mais méga sieste réparatrice au b....

  • Electricité, gaz, couverture, matelas... grand confort en mode hiver.

    Refuge ouvert de fin mars jusqu'au mi mai sur réservation.
    Tél fixe : 04 79 20 35 00
    Portable refuge : 06 03 60 32 92

    site web : http://refugedambin.ffcam.fr/.

  • Deuxième course de ce super W-End dans le coeur du massif d'Ambin.La pointe se fait en ski. Montée par le glacier Sommeiller et descente par le glacier d'Ambin.
    La pointe Ferrand, ce sera pour l'année prochaine.
    L'accès à ce secteur ne peut se faire qu'à partir du mois de mai, sauf à passer par le côté Italien..

  • Le point culminant du massif d'Ambin est d'un accès aisé par le sud.Les 50 derniers mètres sont un peu "alpin".Nous avons croisé deux Italiens ayant opté pour la face Nord plus technique : 300 m à 40° et expo.A partir du sympathique refuge d'Ambin, il existe de nombreuses courses, dont la Pointe Sommeiller que nous ferons....

  • Course sauvage et pas franchement évidente par le retour du glacier du Bard.Le ruisseau du Bard se traverse vers 2500 et non pas 2700 comme indiqué sur le Cabau.La carte IGN ne mentionne pas un adorable petit refuge du CAI à 2650 au bout du sentier au dessus du ruisseau du Bard..

  • Course peu difficile au départ, plus technique sur la fin.Le couloir n'est pas abominable et relativement court.L'exposition est faible.
    Il reste préférable de ne pas rater un virage..

  • Pour les purs et durs je conseille la cabane pastorale du Pra de l'Aup.
    Pour les autres cette très agréable Auberge, avec de nombreuses eaux de vie aux multiples parfums.
    Tél : 04 92 58 81 17
    www.la-neyrette.com.

  • Vallon secret et bien caché du Dévoluy le "Magnifique".
    Le vent étant très violent, nous avons stoppé au sommet du Vallon sans rejoindre le Pas la Cloche.Pour une prochaine fois!
    Il est possible de descendre à partir du Pas par la belle pente Sud du Grand Ferrand.-------> Voir CABAU Hautes Alpes variantes de Tête de Vallon Pierra..

  • 3° sortie du premier cycle initiation du CAF de l'Isère.Course facile et bien adaptée pour des débutants. Dénivelée moyenne, avec un peu plus de 1000 m..

  • Très longue course qui se fait plus tard normalement.Neige cartonnée au sommet, poudreuse à partir de 2500 jusqu'à 1200.La neige est tombée en abondance ces derniers jours, au moins 70 cm à partir de 1600, mais pas de sous-couche à cette altitude.Très belle vue du sommet sur le Sirac..

  • Il est tombé pas mal de neige mais elle a été fortement soufflée.
    On peut chausser au premier chalet mais c'est un peu juste.
    Vent sud violent à partir de 2400, nous nous sommes donc repliés sur ce col, ce n'était pas le jour pour le Rocher Blanc..

  • Une grande partie de la course est peu difficile, mais attention, La fin est relevée. Le Crêt du Rey ne se laisse pas conquérir trop facilement. Contrairement à ce que dit le "Cabau", nous avons traversé.
    .

  • Descente sérieuse en face Nord, surtout avec les fortes accumulations " plaquées" actuelles ( 13 12 2003 ). Pas mal de courses intéressantes dans le secteur : Le Mourre Froid, Les Lauzes Rousses, Le Grand Pinier ...
    Le gîte de Prapic est de plus un véritable bijou.
    .

  • Course entièrement à l'ombre, avec sortie spectaculaire en plein soleil.Neige cartonnée.Le Moulin à Vent 1973 était un peu frais, comme la course, mais franchement bon !.

  • La première partie de la course est très "sécurité".
    La deuxième partie est un peu plus sérieuse, mais le rocher du Grand Aréa est splendide.
    Poudreuse de "Cinéma".

  • .

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net