Cabane des Drayes

  • Type : Bivouac
  • Altitude : 1634 m
  • Adresse : 38 Le Périer
  • Nb de places : 3
  • Date d'ouverture : Tout l'année

Description

Abri très sommaire avec poêle, une couchette avec de vieux matelas, quelques ustensiles pour faire la cuisine et couper du bois. Vue superbe sur le Coiro et le Grand Armet.
Elle est sûrement occupée par un berger durant la période d'estive.

Photos

Situation

Les coups de coeur de Cabane des Drayes

Prendre le chemin indiqué « Lac Gary ». Le panneau annonce 5h15. Le lac étant juste derrière un col qui joint le sommet convoité à la longue arête de la tête des Chétive (également parapentable). Il suffit de faire comme si on allait au lac sauf qu’au col il faudra prendre l’arête à droite.Le chemin démarre dans une espèce de combe artificielle qui doit canaliser les avalanches durant l’hiver. Le chemin est régulièrement entretenu. Au bout de 400 mètres il quitte cette faille par la droite, il s’en suit 700 mètres de dénivelée en zigzag plutôt raides, cependant la plateforme est confortable. Le sentier serpente dans une belle forêt de conifères. On abouti alors sur une longue traversée descendante à droite qui, hélas, nous fait perdre 50m. On débouche sur une belle clairière agrémentée d’une cabane de berger (www.bivouak.net/bivouak/bivouak-id_bivouak-209-id_sport-16.html 1630m). Autour, il y a plein de vaches qui piétinent alors les traces partent un peu dans tous les sens. Le sentier continu malgré tout en traversée ascendante au delà de la cabane. On arrive alors au seul point paumatoire, car le chemin tourne brusquement à gauche alors que les vaches, manifestement indisciplinées, continuent toutes à droite ! Une vielle marque rouge matérialise la bifurcation. C’est donc à gauche, malgré l’aspect peu engageant de la sente. Elle fait des semblants de lacets sur une croupe herbue clairsemée de sapins. Ne vous fiez pas à l’absence de véritable chemin. En haut de cette croupe, le beau chemin réapparaît comme par enchantement. Il vous mènera aux travers les vernes et par des lacets au www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3741&id_sport=16 (2150m). A votre gauche, le sommet convoité, à votre droite www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3739&id_sport=16.Changement de paysage, on bascule dans la combe sud de l’Arcanier. Par une traversée ascendante de gauche à droite, on passe à travers d'une prairie raz et verte. Un énorme caillou trône dans ce vallon serein, il s’appelle « Roche Moutte ». On voit vers l'orient le col : la (www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3738&id_sport=16 2487m) encore un petit effort, le plus gros est fait. Atteindre ce col plutôt par sa droite avec une dernière traversée entre les barres (attention c’est plein nord, en début de saison un piochon peut s’avérer pratique, voir indispensable). Du col (2487m) il y a une belle vue sur le lac à 5 mn en contrebas (cf. photo) il faut alors quitter le chemin et prendre la crête à droite pour en finir. Cette arête se prend au début par son flanc Est puis Ouest. Il faut faire gaffe et parfois mettre les mains. Le sommet tranche singulièrement avec son accès aérien car c’est un beau dôme engazonné. Vue splendide sur l’Olan et la Meije qui se trouve juste dans l’axe d’un col.

Le Périer
1680m D2/V2/A1 icone parapente

Les courses à proximité dans un rayon de 5 km

Commentaires

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media