Habert de Pravouta

  • Type : Refuge non gardé
  • Altitude : 1605 m
  • Adresse : 38 Col du Coq

Description

1 table + 2 bancs. Cheminée avec mauvais tirage qui enfume l'intérieur (dixit l'animateur rencontré à Pravouta). Ramasser du bois aux alentours.

Une belle dalle en béton pour poser vos matelas et duvets.
A l'étage, plancher en gruyère + quelques toles. Le toit semble avoir aussi quelques petites trouées... à éviter!

Situation



Photos

Commentaires

Itinéraires recommandés

Il existe évidemment d’autres variantes de départ et de cheminements pour traverser la Chartreuse du nord au sud (ou du sud au nord). J’ai choisi celui-ci par son côté esthétique et direct au cœur des hauts plateaux de Chartreuse : une belle ligne qui part du Granier tout au nord et traverse l’ensemble des hauts plateaux jusqu’à la Dent de Crolles pour descendre ensuite via le Col du Coq jusqu’à Grenoble. Cette première étape Granier-Col du Coq est d’ailleurs déjà une très belle traversée et mérite à elle seule le déplacement si vous n’avez pas assez de temps pour poursuivre sur Grenoble. Une belle variante consiste à faire cette même étape en passant par les crêtes. A suivre...Si vous avez d’autres idées, des questions, noté des erreurs que j’aurais indiquées, alors, à tout de suite sur le forum. Bon voyage en Chartreuse! De la cabane forestière du Granier, suivre le sentier qui mène au Pas de la Porte. L’arrivée au Pas de la Porte est superbe et laisse présager des futurs panoramas. A cette porte, on pose donc le pied sur les hauts plateaux chartrousiens… Y’a plus qu’à !!!On laisse à sa droite l’accès au Mont Granier pour se diriger sud entre lapiaz et petites prairies. A 1750m, le sentier fait une patte d’oie, on prend sur la gauche (Est) afin d’aller vers le Pas des Barres qui, comme son nom l’indique, va vous demander de poser les mains sur les rochers. Il y a des cables et quelques marches.A la Porte de l’Alpette, on se dirige sud-ouest vers le Col de l’Alpette. Entre les deux, il y a une source (faites le plein d’eau, toujours faire le plein d’eau… conseil!). Quelques minutes plus tard on arrive au refuge de l’Alpette. Suivre le fameux GR9 et ses marques blanches et rouges. Quarante cinq minutes plus tard, vous arriverez au Chalet de l’Alpe après avoir traversé ces fameux lapiaz si caractéristiques et quelques verts patûrages où sifflent les marmottes. Je vous invite à quelques explications géologiques www.geol-alp.com/chartreuse/_sommets_ch/alpette.html.Et l’on continue plein sud dans ces mêmes paysages. Au Pas de l’Echelle, je n’ai pas vu d’échelle, un sentier vous fait perdre deux cent mètres de dénivelé en quelques minutes pour arriver dans le vallon de Pratcel, un mini canyon bien sympathique! Au pré de Pratcel, un joli panneau vous indique le habert de la Dame, l’Aup du Seuil, le Col de Bellefond… On passe donc le Habert de la Dame à 1554m (nommé ainsi sur IGN, et rebaptiseé cabane de l’Alpettaz sur la cabane ou Alpette de la Dame sur un panneau?! Le bazar quoi!)Après les forêts de l’Aup du Seuil, on débouche dans un large et long vallon dominé au fond par le Dôme de Bellefond. Marmottes à profusion! Faire le plein d’eau au Habert de l’Aup du Seuil. Puis plein sud jusqu’au Col de Bellefond où l’on aperçoit les pentes nord de la Dent de Crolles ainsi que le passage du Trou du Glas. Grenoble se rapproche…Du col, rejoindre la Cabane de Bellefond et puis poursuivre par le GR9 vers le chaos de Bellefond. Toujours ces lapiaz et ces quelques prés bien verts. C’est bô!De Bellefont, variante en longeant les crêtes et en passant par la Cheminée du Paradis. (cf la sortie de www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=940&id_sortie=3134&id_sport=2).Au Trou du Glas, soit monter jusqu’à la Dent de Crolles et redescendre par le Pas de l’Oeille, soit passer par le Trou du Glas. Difficulté sensiblement identique, quelques cables sont là pour les passages plus techniques. Mais ça passe bien. Interdit de trébucher…On rejoint ensuite le Col des Ayes où l’on trouvera de l’eau en-dessous. Poursuivre sur la cabane de Pravouta, ou directement sur le Col du Coq.Au col du Coq (il y a une source, ravitaillement donc, vous l’avez compris), continuer sur le GR 9 qui contourne par le nord-ouest le Bec Charvet. On arrive dans la belle prairie de l’Emeindras de Dessus (c’est là où j’ai posé le bivouac).On se laisse glisser ensuite sur le Sappey-en-Chartreuse. A la patte d’oie du hameau des Combes, sur la gauche, une belle pancarte vous indique la marche à suivre. Et c’est parti sur les pistes de skis au milieu des lapins et des écureuils. C’est trop… choupignon ! On arrive sur la crête du Mont Saint Eynard et là l’ambiance change. Faites gaffe, il y a des falaises qui ne vous pardonneront pas un mauvais pas ou une trop grande curiosité sur le Grésivaudan. Pour les photos sur le Grésivaudan, profitez des « fenêtres » en de nombreux endroits le long du sentier et évitez d’aller direct en bordure (vous ne savez pas comment est le terrain, peut-être miné…) Attention, attention…On arrive au Fort du Saint-Eynard où sept cent mètres de descente permettent de rejoindre le Col de Vence.Au Col de Vence, on traverse vite la route pour continuer le cheminement sur le GR 9. Une belle pancarte vous dirige vers une large piste forestière qui traverse les pentes Est du Mont Rachais. A 900m environ, c’en est terminé des grimpettes! Il n’y a plus qu’à se laisser glisser jusqu’à La Bastille dans des sous-bois forts bienvenus. Ombre oblige!A La Bastille, vous pouvez terminer votre périple par le téléphérique mais, attention, vous n’avez pas le même parfum que les promeneurs qui sont autour de vous… Alors profitez plutôt de la belle descente vers les rives de l’Isère par les jardins de la Porte de France où vous pourrez même prendre un verre et fermer les yeux… Une petite sieste bien méritée, non?!

Chapareillan
50.6km 2980m R3 icone randonnee

Au Col du Coq, redescendre de 200 mètres environ afin de prendre le sentier qui part sur la gauche et mène au col des Ayes.Au col des Ayes, prendre le sentier n-w qui traverse la pente Est de Pravouta. Un panneau indique "Habert de Pravouta (50 minutes)". Vous suivez les cairns et les marques jaunes.Au col à 1700m, plein sud pour rejoindre le sommet en quelques minutes (là ce sont des marques en peinture bleue!). Panorama superbe sur la chaine de Belledonne, Grande Rousse, Vercors, Trièves, et Chartreuse. Ensuite demi-tour et descente sur le Habert de Pravouta bien visible du sommet. On poursuit la descente en suivant le sentier. A 1550m, laisser le sentier qui part sur la droite et prendre celui de gauche qui vous amène tranquille au col du Coq.

Col du Coq
380m R1 icone randonnee

Du Col du Coq, remonter nord le sentier en direction du Col des Ayes puis remonter ouest la belle pente sous les contreforts de la Dent de Crolles.Les choses se compliquent en venant buter sous la dent, 1850m. Poursuivre sur le sentier et louvoyer entre les rochers... le Pas de l'Oeille n'est plus très loin!

Saint Pancrasse
600m R2 icone randonnee

Du parking sous le col du Coq, prendre le sentier d'été qui mène au col des Ayes. A votre droite la belle Dent de Crolles...Passer au col et remonter l'arête souvent ventée (vers l'W) et atteindre facilement le sommet.

Col du Coq

Dans le dernier virage précédant le Col du Coq (1400m), remonter le sentier en direction du Col des Ayes, passer au Habert des Ayes et poursuivre jusqu'aux falaises de la Dent de Crolles (1850 m). Traverser sur votre droite afin de remonter la pente très exposée qui mène au Pas de l'Oeille (2026). Gagner ensuite le sommet.En hiver, lorsque la barrière est fermée, on se gare à l'altitude 1200m. On remonte alors la route ou le sentier selon l'enneigement. On pourra aussi monter par le sentier de la Gorgette, qui débouche à 1400m dans la prairie.

Saint Pancrasse

Les itinéraires à proximité dans un rayon de 5 km

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media