Les 186 topos en Parapente de Michel Pila Michel Pila

Filtres
   Dénivelé m    Orientation
Intéressant en raquettes     avec des enfants     à cheval    Dans tous les sports
Massif
Classement

Depuis le col de Borderès, prendre le chemin horizontal plein nord et 300 m plus loin tourner à droite. Ne surtout pas suivre le file de l'arête qui monte au Pic de Pan mais plutôt le sentier plus étroit qui monte en diagonale sur le versant sud du pic. Ce sentier n'est pas sur le fond ign. Sans faire de lacets ce chemin abouti sur l'arête faîtière du pic Arrouy, suivre la crête jusqu'au point culminant. 

Arrens
2km 300m D2/V1/A1 icone parapente

Du pont romain que l'on traverse, suivre le gros sentier puis rapidement tourner à droite. Suivre les lacets rapide jusqu'à la prairie sommitale 

Arrens
3km 450m D1/V1/A1 icone parapente

Depuis le grand champ au pied l´épaule le prendre la petite route qui même au départ du sentier. Ce beau sentier vous mènera à une prise d'eau de conduite forcée altitude 1100. La suite est simple il faut suivre la crête au mieux en passant par une belle petite grange. il existe un itineraire plus cool, il suffit de suivre vers l'Ouest le gr10 sur 3,5 bornes, jusqu'au dessus du col du soulor et prendre à gauche un chemin qui vous ramène à l'est au pic de Surgatte.

Arrens
4km 900m D1/V1/A1 icone parapente

De l'atterrissage, monter à Gaillagos, puis Arcizans, longer le ruisseau aux 22 moulins suivre la piste jusqu'au col de Liar. La suite se déroule vers ouest sur la crête. Le sommet est le premier de la crête sommitale qui va vers Couraduque 

Arcizans dessus
4km 700m D1/V1/A1 icone parapente

Après avoir laisser la voiture au virage du Carrefour juste à l'entrée de Cathervielle, remonter la route interdite à la circulation jusqu'au petit hameau de Labach.Prendre un sentier dans le prolongement du vallon puis tourner à gauche dans un champ pour monter raide sur l'épaule qui même à l'homme de pierre. Poursuivre sur la crête plein nord  jusqu'à la belle cabane de berger. Tirer horizontalement vers la gauche jusqu'à un col. Monter plein est au sommet en longeant l'altisurface.

Cathervielle
5km 800m D1/V2/A2 icone parapente

Laisser une voiture à Cier de Luchon pour la rotation. Le sentier démarre au bout de la route vers la jolie chapelle. remonter le vallon qui lui fait suite, il faut bifurquer à gauche à 1050 m d'altitude. On arrive après un large lacet à la charmante cabane de la Plagnette, on trouvera ici un décollage intermédiaire exposé ouest pour ceux qui couleraient une bielle. Monter ensuite au fond du vallon jusqu'à la source Hont Herède, encore une fois c'est à droite pour arriver à la crête et son étrange cabane de Planet. la suite est evidente, il faut suivre la large crête jusqu'au sommet reconaissable à ses quatre sapins. 

Baren
5km 900m D1/V1/A2 icone parapente

Du cimetiere de Oo remonter le sentier qui débute au nord puis bifurquer très rapidement à l'ouest vers Gouaux de Larboust, village que vous atteindrez bientot. sur une courte portion de goudron, prendre à gauche avant le village et ensuite a droite, vous trouverez bientot un sentier qui part vers la cote 1319. remonter ce sentier plein sud, dépasser la cote 1508 puis 1635. une courte remontée vous permet de rejoindre la cabane de Sarrat. il suffit maintenant de suivre la crête ascendante qui passe au Cap de Sarrat et aboutti au sommet du cap de Montcaup.

Oo
1100m D2/V1/A2 icone parapente

Depuis l'ancienne école, remonter les pentes par un vieux sentier vers la droite. On retrouve un sentier mieux marqué qui monte peu vers l'est. Au point 1440 remonter le vallon vers le nord pour aboutir à la fontaine de Bernet et à la selle à droite à 1527 m. Remonter alors le Sarrat de Sacrouès jusqu'au sommet. 

Jurvielle
4km 600m D1/V1/A2 icone parapente

L'attero etant en amont de Mayrègne, descendre la route et prendre à gauche à la sortie du village un chemin qui monte plein nord par le chemin des cabanes. Vous passerez devant la cabane des Tups à 1400 m, puis tournerez juste avant la cabane des Scarauettes 1550 m, pour aboutir au plateau sommital à la cabane de la Plagne à 1750 m. prendre a droite pour remonter les croupes qui vous conduirons à la Serre Traversière antécime de l'Anténac.

Mayrègne
4km 700m D1/V1/A1 icone parapente

Deux itinéraires, l'un plus long part de l'attérrissage et remonte l'Ubac de Baïs. prendre le chemin vers le sud ouest jusqu'a la fontaine de Baïs, rejoindre le sentier balisé a 991 metres ce chemin passe par le col Lombard. du col suivre la crete direction Nord est jusq'au sommet. R2 L'autre part de la piscine, remonte la route goudronnée de Lioron et Baïs. le premier obstacle sera la ferme de Baïs, pleine de chiens de chasse et propriété privée. il faut quitter la route et monter en pleine pente pour retrouver le chemin un peu plus haut à gauche. puis monter la piste en zigzag jusqu'à un plateau . A partir de là, c'est marche sanglier dans les ronces pendant 300 mêtres droit sur la crête entre les falaises pour aboutir 300 à droite du sommet. finir par la crête débonnaire jusqu'aux antennes. R3    

Séderon
600m D2/V1/A1 icone parapente

Traverser Verdun vers le nord et remonter le vallon. On prendra un sentier découverte qui remonte le vallon, on coupe la route en corniche avant de reprendre le sentier découverte à droite du ruisseau, il monte en lacets longtemps sur le versant sud. On passe à une cabanne forestière. Prendre à gauche de la cabane un petit sentier qui passe à travers une hêtraie somptueuse.On rejoint une piste que l'on pourra raccourcir en coupant à travers les fougères. Une fois sur le plateau de la Lauzate, on remonte la pente pour atteindre l'antécime.

Verdun
1200m D1/V1/A1 icone parapente

Des Cabannes, remonter la vallée D'Aston et prendre très rapidement à droite au lieu dit le Couloumier. remonter le beau sentier jusqu'a Larcat, traverser le village vers le haut et prendre le sentier de la chapelle Saint Barthélémy. On laissera le sentier principal pour prendre à gauche un autre sentier qui vous menera au Col Dollent. Du col, remonter un peu la piste, elle ne monte pas raide aussi sera-il plus rapide de monter à toutes crêtes jusqu'au sommet en passant a la lisière, plutot coté forêt pour eviter les fougères envahissantes. on passera au Cap de la lesse de Bialac où le decollage est possible, puis au point coté 1671 qui est le meilleur endroit pour décoller vers l'est.

Les Cabannes
10km 1200m D1/V3/A2 icone parapente

Prendre la piste qui monte perpendiculairement à la route entre le Chalet et le point coté 868. La piste passe bientot sous le viaduc ferroviaire de Cote Rote à 1155 m, prendre à droite la piste moins marquée qui traverse le ruisseau. et atteindre le col de Trapeynier 1308m. Prendre ensuite à gauche à travers la prairie un chemin qui va faire une longue traversée ascendante vers l'ouest. Atteindre le col dégagé de Bachal1551m. Une courte descente vous amène au point 1539m avant de rejoindre la crête du Mont Barral. Prendre alors cette épaule jusqu'à la source de Freidière et enfin le sommet ouest. un beau décollage ouest est possible. Le vrai sommet est au bout d'une courte crête horizontale aérienne.  

Saint Maurice en Trièves
1100m D2/V1/A1 icone parapente

Depuis le Rafour, prendre plein Sud un sentier plat vers Châtillon, trois cents mètres plus loin, un beau sentier part à gauche, il monte vers le nord jusqu'à traverser la route à 1020 m d'altitude, rejoindre Sardonne, et prendre à droite. Le sentier va maintenant monter en lacets sur 1000 m toujours dans la même direction. On atteint la Buffe et son panorama et 800 mètres plus loin, c'est le sommet avec trois gares immondes de télésièges. Le décollage est plein Sud.                                

Bourg d'Oisans
1400m D1/V2/A2 icone parapente

Depuis le Rafour, prendre plein Sud un sentier plat vers Châtillon, trois cents mètres plus loin, un beau sentier part à gauche, il monte vers le nord jusqu'à traverser la route à 1020 m d'altitude, rejoindre Sardonne, et prendre à droite. Le sentier va maintenant monter en lacets sur 1000 m toujours dans la même direction. On atteint la Sûre et 800 mètres plus loin c'est le sommet avec trois gares de télésièges. Le décollage est plein Sud.  

Bourg d'Oisans
1400m D1/V2/A2 icone parapente

Du parking sous Prapic traverser le village et prendre le Vallon plein Sud. Remonter la longue valllee en passant devant La Chapelle de Saulce et la cascade du saut de la Laïre. Prendre à gauche après le Pont et après une série de lacets, quitter le sentier quand le Col des Tourettes est à vu. Un raccourci consiste à couper les alpages pour récupérer la crête sous le sommet. La suite est évidente, c'est à toute crête jusqu'à la cime.

Prapic
11km 1600m D3/V2/A2 icone parapente

De Jurevielle prendre le chemin qui suit la route, prendre à droite la piste bétonnée, plus haut rejoindre une piste ascendante vers la gauche. La suivre longuement jusqu'à une cabane isolée. Prendre à droite en lacets jusqu'au Col de Pinata, le sommet est cent mètres plus haut à gauche.

Jurevielle
5km 900m D1/V2/A2 icone parapente

Par des lacets en forêt, puis en prairie, rejoindre le refuge du plan des Gouilles. Faire une grande traversée du vallon vers la droite complètement horizontale et avant la grande cascade, le sentier se remet à monter en lacets serrés à travers des pentes raides. On accède ainsi à un vallon suspendu. La suite est plus facile, remonte le vallon en balcon peu raide et atteindre le col de Galinette à 2690 m. De là emprunter l'arête qui monte à gauche pour atteindre le sommet bifide de la pointe de Méribel, la carte ign est ambiguë quant à la localisation du sommet.

Champagny
1300m D2/V1/A2 icone parapente

Remonter la piste forestière, prendre à droite le petit sentier, on retrouve un bout de piste un peu plus haut, prendre à gauche le sentier et remonter jusqu'au Col de Saulce. Redescendre un peu juste avant le Col en ayant bifurqué à gauche. Après une ne longue traversée on passe une petite crête et juste après une petite descente, prendre à droite le sentier qui, en trois lacets, vous amènera en haut des pistes. Suivre alors l'arête jusqu'au sommet. 

Saint pierre de chartreuse
850m D1/V1/A1 icone parapente

Depuis la place du village, longer la belle église jaune et blanche et remonter la petite route en direction du décollage. Dépasser les derniers champs plats et attaquer la montée qui ne devrait pas durer des heures. Le chemin tire un peu à droite, monte droit dans la pente avant de virer a gauche pour attraper la crête nord de la colline. La suite est très simple, il suffit de suivre cette épaule jusqu’au sommet.Depuis le sommet, une éclaircie dans les feuilles de chênes à l’ouest permet de redescendre sur le décollage qui n’est qu’à 50 mètres. 

Roquefort sur Garonne
250m D1/V1/A1 icone parapente

Garer la voiture au terminus de la route et prendre la piste du fond de vallon. Ça commence par 3km de faux plat dans le vallon de Muande par la piste du Roy avant de rejoindre le habert du Roy. Prendre le vallon de droite toujours par la piste qui s'énerve enfin à grimper. Vers 1700 m d'altitude on rejoint le clôt Tartaou et une piste horizontale, prendre à droite cette piste qui monte vers l'ouest et 500 m plus loin, apres quelques blocs de roche prendre un petit sentier à gauche, attention à ne pas le rater. La suite est simple, une grande traversée ascendante vers le Sud, suivi de nombreux lacets et hop on arrive au Col de viallet. Il suffit maintant de suivre un beau sentier sur la crete direction pein ouest, franchir deux barres à travers deux faiblesses et atteindre le sommet Sud

Molines
10km 1200m D3/V1/A1 icone parapente

Depuis les Beaumes, prendre le sentier commun aux lacs de Crupillouses et tourner à gauche assez rapidement. Remonter le long vallon, le sentier traverse un verrou raide avant de se retrouver sur un large plateau semi désertique. Il va falloir quitter le sentier principal. Vers 2040 ne pas prendre le sentier raide à droite, c'est un raccourci. Continuer sur le sentier principal et 200 mètres plus loin, prendre à droite toute, le sentier grimpe en diagonale avant de traverser habilement des ravins peu engageants. Le sentier demande une contorsion pour passer une boite au lettre. Plus haut la pente se calme brutalement. L'objectif est à vue c'est un piton sombre et imposant. Il suffit de le viser et de monter à travers Champs. Sous ce piton, prendre à gauche et atteindre le Col d'Estreche. Le sommet est à 5 minutes à droite du col.

Champoleon
1350m D2/V1/A2 icone parapente

 Laisser la voiture sur le parking au nord du Col des Deux et prendre le sentier qui démarre pratiquement au col, légèrement plus au sud. ce joli sentier suit longuement une épaule avant de rejoindre le sentier du périmètre sur une belle butte herbeuse 1700m. Prendre à droite sous la falaise et traverser rapidement, attention ça parpine pas mal... Le Pas de Berrièves est à vue, un sentier assez caillouteux vous y menera en lacets larges puis plus serrés.Au pas de Berrièves, une croix de lorraine en béton signale le passage. Prendre à flanc vers le sud pour passer sous la Roche de Séguret, c'est le premier sommet après le Pas et monter tranquillement jusqu’à l'échancrure entre Séguret et Roche Rousse.   Une derniere pente permet d'atteindre le sommet par de belles pentes herbeuses.

Gresse en Vercors
950m D3/V3/A2 icone parapente

Le Pic de BuratTraverser le petit village de Gouaux, il est accrocher sur la montagne, tout au fond, une piste s'élève vers l'Est en lacets serrés sur le coteau. Arrivé aux Granges de de l'Echart, poursuivre jusqu'à retrouver le large chemin qui vient du sud, le prendre à droite en montant, le suivre sur 2 km pour aboutir à la cabane de Salode 1549m, havre de paix dans son écrin de verdure, une cabane typiquement Pyrénéenne. Poursuivre à travers l'estive directement au dessus et suivre ensuite un chemin tout en moquette verte et rase. Quelques lacets peuvent être coupés par un sentier. La cabane de Mouscadé 1856m se cache derrière un dernier raidillon. À partir de là, on rattrape le GR 10 , passer devant les deux étangs et par un grand mouvement circulaire par la gauche atteindre la crête sommitale.

Gouaux
1300m D1/V1/A1 icone parapente

Commencer par Prendre le vieux bout de chemin qui part juste avant les maisons (à gauche du L de Loumet sur la 25 000 IGN) traverser un vieux pont de bois branlant et rejoindre Sarraute en sous-bois clairs. Une longue piste verte puis terreuse permet de rejoindre le fond du vallon au bout de 2,4 kilomètres. Juste avant le pont prendre un bout de sentier le long de la rivière, il rejoint vite un sentier balisé horizontal, le suivre sur 50 mètres à droite. Arrivé à une passerelle blanche prendre un sentier de vache peu marqué et longer longuement le ruisseau jusqu'à la cabane de la Doule. Ici on voit tout le vallon à remonter. Il y a bien des bouts de sentier mais c'est plus ou moins à vu, il faut remonter intégralement le vallon entre herbes grasses ou massifs d'airelles épais.... Finalement suivre le ruisseau jusqu'au col entre pic de la journalade et cap de la Dosse.direction SSE.Au col, rien de plus simple suivre le chemin de crête jusqu'au sommet à gauche.

Pra Communal
1050m D1/V2/A2 icone parapente

Du parking, prendre le chemin qui s 'élève directement au dessus de l'épingle et rejoindre une première fois la route,. Prendre à gauche après la dernière maison un petit sentier qui coupe un autre tronçon de route, un troisième raccourci démarre sitôt la route rejointe. Ce bypass permet d'atteindre le virage à la cote 937m, juste un peu plus loin on quitte la route pour de bon. Par un beau sentier, monter en lacets jusqu'à rejoindre a 1100m une piste horizontale, prendre à droite puis quitter rapidement la piste pour un sentier qui monte à gauche, un beau sentier existe jusqu'à une prise d'eau, ne pas dépasser sous la prise d'eau mais tourner à droite. A partir de là, il faut bien faire attention, le sentier est presque inexistant, cependant quelques marques fluorescentes vertes permettent de savoir que l'on est toujours sur la bonne trace. On abouti au dessus du Col de Parquetout. Prendre la première grande piste à gauche au fond d'un vallon, c;est le sentier des Pères. Le suivre sur 2 bornes ou couper à droite le grand lacet peu pentu. Un peu avant la ferme, couper vers le sommet à travers champs jusqu'au sommet.

Valbonnais
1200m D1/V1/A2 icone parapente

Remonter le village des Tourengs et prendre la petite piste qui commence à la fin du goudron. Laisser le sentier des Marches, tourner à gauche. A 1720m prendre à gauche un beau sentier, il est bizarre, il monte en lacets peu raides et même parfois descendants '?? A 2200m, prendre à gauche un chemin qui vient de la station, faire le tour du sommet, le paysage est varié et le sentier très bien tracé. Arrivé sur la crête sommitale, le sommet est à droite 100 m plus loin.

Orcieres merlette
1200m D1/V1/A1 icone parapente

De la sortie amont du village prendre le petit chemin qui part a droite après la statue de la vierge. Il monte à flanc de colline et traverse deux hameaux qui sont Bournailles et Tragines. Retrouver une petite route, la suivre jusqu'à une épingle et même au delà. Juste avant Cabus, coupez a droite pour rejoindre directement le col de la Garde. Prendre alors le chemin qui monte en pleine pente depuis le grand carrefour du col. Ce chemin traverse le haut de Cabus puis continué sur un chemin de pierre toujours dans l’axe de plus grande pente. Le sentier monte en lacets raides et traverse Canjansene, un hameau en ruine mais en cours de réhabilitation. Plus haut encore on sort de la forêt. Le sommet apparait au loin, il faut faire une grande traversée horizontale vers l’ouest et passer à une source vers 1550m d’altitude. Il est possible à partir de là de couper à droite et de monter à vue au sommet. Mais la végétation, bien que rase, est pénible. Le mieux est encore de rejoindre le col entre Fontanet et Batail et de terminer a cheval sur la crête sommitale débonnaire et bien tracée. Le Rocher de Batail est le plus haut sommet du coin.

Saurat
1050m D1/V2/A1 icone parapente

De Clarabout où l'on se gare avant dans le dernier virage, prendre le Sentier, passer devant le lac de Bugnon, éviter le carrefour du jeu de paume par un système de sentiers qui suivent grosso modo la large crête. Passer au lac de Bens puis au col de Pomine, descendre un peu à l'est pour retrouver la piste jusqu'au lac des tavernes. Toujours plein sud atteindre la prairie du crêt de poulet, un petit tour au sommet s'impose, deux tables d'orientation agrémentent la vue. Poursuivre encore plein sud sur un large sentier, faire ses ablutions au lac de Belle Aiguette et enfin atteindre le Crêt Luisard par un dernier raidillon. Voila 11 bornes de parcourus dans une foret splendide.

Montouvrard
11km 1000m D2/V1/A1 icone parapente

Des Bigots, prendre direction du Lac du Loup. Traverser un pré plat et plantez y une flamme, ce sera le terrain d'atterrissage. Passer au hameau de Taramont et emprunter le sentier qui monte en lacets au hameau du Loup. Là vous retrouvez le départ des piétons. Prendre le Sentier qui monte dans un vallon, il part ensuite dans une grande traversée à droite vers le hameau du Closet ( ce n'est pas un Water). Encore une grande traversée à droite. Traverser une combe, quelques lacets, une Utrecht combe, quelques lacets... Encore une grande traversée ascendante à droite, une bergerie, le Sentier se raidi, un dernier effort et c'est le col de Valbuche.Du col c'est plein nord à travers des prairies plus ou moins raide pour finalement aboutir. Droite du sommet. Il suffit alors de remonter l'arête débonnaire jusqu'au cairn sommital.

Montaimont les Bigots
1350m D2/V2/A1 icone parapente

Depuis le pont remonter sur 400 m la rive droite de la rivière par un large chemin pas toujours clair, traverser le double pont et retrouver le vrai sentier du Lac de la Pisse, il monte régulièrement. Passer en contrebas du Tombeau du Poète. Il est possible d'aller le voir sans redescendre, un autre sentier monte alors en rive gauche pour rejoindre le vrai chemin beaucoup plus loin. Pour ceux que le tombeau n’intéresse pas, retraverser le ruisseau et monter vers le nord. Vers 1800 traverser une nouvelle fois le ruisseau, commence alors une série de lacets. Vers 1960m, une bifurcation... prendre alors à gauche direction le plateau de Jujal.Vers 2100m on sort de la forêt de mélèzes pour traverser un plateau. Suivre le fond du vallon avant de traverser le ruisseau pour attraper un sentier en rive droite. Monter vers le télésiège avant de bifurquer à gauche juste en dessous et rejoindre alors le sommet par des pentes débonnaires.

Prapic
1100m D2/V2/A2 icone parapente

Du centre de Valmaure, remonter le sentier du vallon du Tepey, c'est un beau chemin qui serpente en rive Gauche. Dépasser Tepey de 450m pour arriver sur un ancien parc de pierre après un ruisseau. Il faut quitter ici le sentier du fond et monter en rive droite du ravin des Brandes. Un sentier a existé jadis mais il ne reste pas grand chose, le but du jeu est de ne pas le perdre. Il passe entre des blocs visibles du fond.Arriver à un replat vers 1800m il faut le traverser en obliquant à droite. L'herbe est touffue et assez pénible à tracer, mais que font les vaches? La suite est un calvaire sur cent mètres de dénivelé... Mais le sentier réapparaît à la faveur d'une crête. Il est d'ailleurs indiquer sur les cartes au 25000. Du coup c'est moins pénible. On débouche à 2100 sur un plateau magique et splendide. Le dôme est à vu, il est à droite du col de Combache.

Saint Colomban des Villards
1100m D1/V1/A2 icone parapente

Depuis Villard notre dame, couper les lacets dans les belles prairies au dessus du Villard. Quand la forêt arrive, ne plus les couper car c'est trop raide, dans un virage, un sentier joli permet d'atteindre la Croix du Carrelet 2050m.Suivre l'arête débonnaire largement fournie en décollages de toutes sortes, et a 2200 m prendre une vague sente à gauche, elle traverse des pentes raides sur une banquette agréable seulement barrée par trois ravines profondes, la première est la plus délicate les deux autres sont plus faciles. Remonter ensuite le vallon de Pierre Grosse. Il y a de moins en moins de pelouse et de plus en plus de caillasses. Vers 2450, c'est un pierrier jusqu'en haut. Si le bas est facile le haut est raide et infernal. Un pas en avant deux en arrière. Prendre plutôt à gauche et atteindre le sommet par la gauche.

Villard Notre Dame
1200m D3/V2/A1 icone parapente

de la fin de la route goudronnée au premier lacet, prendre le sentier qui coupe pour arriver à une prise d'eau. suivre le vallon par un beau sentier. avant d'arriver au habert d'Aiguebelle il y a un plat, il est mieux de le shunter en passant par un petit sentier sous le pylone. Il vous conduit directement au Habert sans détour.Au dessus du habert prendre le sentier, quelques beaux lacets et arrivent les lacs du Venetier. traverser ces lacs pour remonter les pentes ensoleillées à gauche. on arrive à cheval sur une longue arête plutôt plate entre as des Lièvre et Cime de la jasse. remonter facilement plein nord vers le sommet maintenant caillouteux.

Prabert
1100m D1/V3/A1 icone parapente

Prendre la piste qui part vers le nord et qui m'ont ensuite vers l'ouest. Après une longue traversée prendre à droite puis à gauche. On passe devant une vieille remet d'alpage. Quitter la piste pour un single plus raide, continuer à cheval sur la crête jusqu'au sommet.

Voglau
1000m D1/V1/A1 icone parapente

De Quehenberg prendre le sentier vers le nord est, rejoindre le fond du vallon par la rive gauche, retrouver une piste qui vous conduira à un chalet refuge. A partir de là, c'est plein nord à travers un petit vallon encaissé. S'en échapper par la gauche puis par la droite sur une butte herbeuse. On rejoint un chemin qui traverse en descendant sous la falaise et on atteint ainsi le col par une courte remontée

Annaberg
1050m D2/V2/A1 icone parapente

De sous Pommer remonter la route puis la piste en lacet vers l'ouest. Un petit sentier permet de couper aisément les lacets qui sont raide mais pas assez pour la marche

Annaberg
700m D1/V1/A1 icone parapente

Des touches prendre le petit sentier qui monte direct, atteindre rapidement le Cros, prendre à droite et quitter rapidement la route pour un sentier qui monte plein gaz. Arrivé aux Travers, ne traverser pas le village, mais sur un mur à gauche part le sentier, il monte en lacets dans la forêt, puis dans de belles prairies, le sentier est bien tracé et on atteint le col de Mais 2059m. Changement de décor, les Ecrins se dévoilent. Au col il faut prendre à droite vers les rochers. Le sentier monte maintenant raide à travers des barres. Ce n'est jamais difficile car il y a des câbles, mais le vide est parfois conséquent. Le sentier arrive sur la crête sommitale, il suffit de suivre l'arête jusqu'au vrai sommet qui est bien au delà du poteau signalant la cime.

Les touches les Fauries
1200m D2/V2/A2 icone parapente

Des Fond de Cervieres prendre la vallon de gauche par le gr peu marqué en rive droite, vers 2200 quitter le sentier et monter à travers champs direction plein nord, passer à l'alpage de terre noire et contourner la bergerie par la gauche. Prendre pied sur la croupe cairnée et monter direction nord jusqu'au sommet

Cervieres
950m D1/V1/A1 icone parapente

De Gragnolet, attaquer la montagne par un beau sentier juste en face du recupverre. Il monte tranquillement jusqu'à un énorme éboulement au fond d'un vallon a l'altitude cotée 1099m, c'est Bagdad.... Progresser deux cents mètres facilement dans ce dédale de caillasses en restant vigilant car ça parpinne et c'est hyper instable. 250m plus loin dans le vallon donc, repérer une éclaircie dans la forêt, juste avant une barre rocheuse, sortir facilement de la coulée de boue et emprunter ce raide sentier. Vers 1260m tourner à droite (flèche jaune ND SAL) pour suivre une autre piste que vous laisserez 300 m plus loin pour bifurquer à gauche sur un petit sentier raide difficile à voir au début. Il est confidentiel et peu entretenu, cependant il y a des points pourpre.Rattraper le sentier officiel qui redescend dont ne sais ou, il reste encore 400 m de dénivelé pour le Col de l'Eterpat. Au col la vue est splendide mais c'est pas fini, prendre vers l'Est la crête parfois aérienne que l'on ne lâchera plus jusqu'au sommet, vous passerez devant deux petites croix de pèlerins.

Gragnolet
1300m D2/V1/A2 icone parapente

La première partie emprunte une piste forestière qui démarre juste à gauche après l'épingle de la route à l'entrée de Monteau.Remonter par la piste la plus raide avant de rejoindre l'ancienne route fantôme du tunnel, 500m plus loin, prendre à droite par dessus un mur. Il y a une inscription bleue indiquant le pas, le début est très raide et pénible sur 20 mètres puis on trouve une trace qui part à gauche. Monter en lacets, tirer à gauche sur une longue traversée légèrement descendante puis dans un goulet à droite, enfin une longue traversée à droite permet de rejoindre la crête sommitale.Suivre la crête vers le nord jusqu'au sommet

Montaud
900m D3/V1/A2 icone parapente

Du pré du château prendre le chemin qui monte a travers champ, traverser le hameau du Martouret par la route goudronée et vers 1080 prendre le sentier du tour du lac. On ne le quittera plus jusqu'au hameau des Chirouzes. Aux Gontard un sentier raccourci permet de monter plus rapidement que la piste (qui passe d'ailleurs devant un décollage) suivre encore la piste vers l'est nous sommes sous le col il faut alors traverser une belle forêt de mélèzes et enfin atteindre le Col de la Gardette.

Chorges
1200m D3/V1/A1 icone parapente

Ne pas prendre le sentier qui part du col mais plutot celui qui commence presque en face du terrain de foot (à coté de l'atterro alt 820m), prendre donc cette piste perpendiculaire à la route que l'on va vite quitter. A l'entrée de la forêt, il y a un grande combe artificielle, prendre le sentier juste avant cette combe et monter sur cette petite sente très jolie. elle serpente sur le coteau et offre des points de vue uniques sur le village de Monteynard, juste sous le puissant Mont Aiguille.On rattrape plus loin la large piste qui vient du col du Monteynard vers 950m, prendre plein nord sur un bon Km, à un grand carrefour, prendre à droite vers la crête sud. une fois la croupe sud atteinte c'est très simple, prendre cette croupe et ne plus la lâcher. Direction plein nord jusqu'au sommet.

Monteynard
900m D1/V1/A1 icone parapente

Du parking d'Entraigues, remonter le sentier qui remonte le vallon direction Nord-Est. Vers 2400, la pente s'atténue, le refuge du Goléon apparait, il faut le laisser et poursuivre par une longue traversée au-delà du lac. Remonter longuement le vallon en direction du Nord-ouest maintenant. On atteint le glacier Lombard. Il faut le remonter intégralement jusqu'à dépasser le sommet convoité sur la gauche et remonter jusqu'à la crête ouest au point bas vers le Mont Grenier, point côté 3226. Les plus téméraires peuvent piquer plus tôt vers le sommet et remonter un petit couloir neigeux qui aboutit presque à la cime. Sinon, remonter intégralement l'arête ouest par des pentes jonchées de gros cailloux.

Les Hières
1600m D2/V3/A2 icone parapente

Depuis l'atterro, traverser Les Plagnes et prendre le joli sentier qui grimpe droit dans la pente avant de faire une grande traversée très ascendante à gauche. On traverse une piste forestière et on arrive ainsi à la chapelle de Prodin et sa table d'orientation nous sommes à 1350m.La suite est plus sauvage mais sur une piste plus large, Monter jusque sous la Pointe de Ramavoula et rejoindre en traversée un petit col à 1650m, prendre en face le sentier qui grimpe maintenant sur le flan nord jusqu’à une bifurcation à 1800m. Là c'est ni a droite ni a gauche, mais suivre la crête débonnaire jusqu'au vrai sommet qui se cache derrière les crêtes de la grande montagne de Presle.

Presle
1300m D1/V2/A1 icone parapente

De la Gittaz, traverser la rivière, remonter le vallon de la Gittaz, passer dans les gorges et un beau sentier en encorbellement, atteindre le plan de la source,1991m. Prendre à gauche plein nord et quitter le sentier au bout de 150m de dénivelé. Prendre encore à gauche a travers champs pour rejoindre la crête Sud des Aiguilles de la Pennaz. Poursuivre à cheval jusqu'au sommet.

Beaufort
1000m D3/V2/A1 icone parapente

Du terminus, remonter le beau sentier à travers la forêt. Atteindre la splendide prairie du chalet de la cave, puis, après un raidillon plus au nord, le chalet de côte Enverse. Une longue traversée ascendante plus tard, vous rejoindrez une bifurcation 1860m, laisser le sentier vers la cabane de de l'Arbesserie et prendre à gauche en lacets jusqu'à une crête que le sentier suit habilement. Au moment où le sentier quite la crête, laisser le sentier à gauche et prendre une vieille trace qui monte en travers de pentes raides. Cette sente peu marquée va vous conduire tranquillement jusqu'au sommet du dôme herbu.

Argentine
900m D1/V1/A1 icone parapente

De la prairie du parking juste avant Albanne donc, monter à travers champs plein ouest jusqu'au Collet d'Albanne, couper la route et emprunter la piste d'en face qui monte légèrement et en direction du sud. Passer sous le téléski et poursuivre pour rejoindre le fond du vallon à Prario 1800 m. Il faut suivre les différentes prises d'eau avant de continuer à travers champs, il n'y a plus de sentier. Piquer un peu à droite pour attraper le col supérieur d'Albanne à 2485m. La suite est simple, il faut suivre la crête débonnaire jusqu'au sommet schisteux.

Albanne
1200m D2/V1/A2 icone parapente

Du parking, commencer par descendre à travers champs pour rejoindre le pont du Pertus, puis monter en direction du Rivet. Prendre à droite vers le vallon de Martignare. Allez presque jusqu'au point 1992 et monter dans les belles prairie jusqu'à rejoindre la crête. A partir de là, il faut suivre invariablement la crête. Elle offre un seul ressaut sous la Petite Buffe et s'étire autrement en de larges pentes presque plates. Depuis la petite Buffe le sommet se dévoile terribblement loin ... Poursuite la crête par des montagnes russes jusqu'au terminus reconnaissable par le fait qu'il est le prolongement du col de Martignare, et qu'il offre en outre une pelouse qui tranche avec les déserts pierreux environnants.

Le Chazelet
1100m D1/V2/A2 icone parapente

À partir de l'atterro, c'est plein sud à travers les champs, ça commence à monter aux ruines de Pré Bernard, il faut prendre le sentier qui grimpe à flanc de montagne et débuter par une grande traversée ascendante. Quand on bute dans une combe plus vaste que les autres, c'est le moment d'entamer les lacets, il y a le choix, c'est plein de traces de bovins et garder le vrai sentier n'est pas évident. Rejoindre les Aigues Rousses 2100m environ, grimper au-dessus quelques minutes avant de faire une nouvelle traversée à gauche. On arrive au lac moribond du Laital 2469m. À partir du lac, monter un peu vers l'ouest matiné de nord et prendre rapidement à gauche pour une traversée ascendante puis quasiment horizontale sur un bon kilomètre. Un grand cirque désertique se découvre, il faut prendre une pente moins raide encore plus au sud.Remonter les grandes ravines débonnaires et prendre encore plus au sud les dernières pentes au-delà du sommet. Il est matérialisé par un bâton et une belle petite prairie perdue au milieu d'un océan de cailloux.

Saint Sorlin D'Arves
1200m D1/V1/A1 icone parapente

Du magique parking de Notre Dame du bois vert, prendre le sentier qui monte au dessus de la prairie en laissant la piste descendante juste à droite. Le sentier monte en de très larges lacets sur des pentes herbeuses puis caillouteuses. Par des courts ressauts, le sentier travers des ravins raides, la Roche du Midi, avant de retrouver de belles prairies suspendues, vous êtes à 1810m d'altitude au Mouttet. Juste avant la cabane, prendre à droite et monter sur la croupe herbeuse entre deux ravines. Par une longue traversée vers le sud on rejoint l'arête sommitale, le sommet est un peu plus au nord ouest, on l'atteint très facilement en remontant la croupe.

La Fare en Champsaur
1000m D2/V1/A1 icone parapente

Le sentier au départ monte raide et droit dans la pente en courts lacets. Rejoindre le col Saint Rémy. La il faut descendre 210m de dénivelé, prendre à gauche sur le plateau et remonter le grand vallon du Gargoton par un sentier moins marqué qui grimpe en lacets dans le vallon.

Saint Rémy
1300m D1/V1/A1 icone parapente

De La Chaup se diriger vers les Ubacs par des pistes de plus en plus étroites. Elles deviennent bientôt invisibles. Le reste de la balade se fera hors sentier. Heureusement l'herbe est rase et il n'est pas trop pénible de remonter les pentes direction plein ouest, il faut viser les barres dites Les Moures et les contourner au début par la gauche. Puis s'engouffrer dans la faiblesse juste avant des barres vers 2050m. Remonter les pentes à peine plus raides et contourner les barres par derrière. Vous êtes maintenant sur l'immense épaule est du Rocher Rond... c'est long à remonter mais finalement le sommet oriental arrive. Le sommet central est à peine plus haut. C'est un beau belvédère !

Agnère en Dévoluy
1100m D1/V1/A1 icone parapente

Traverser le Doron par le pont central et prendre directement le sentier en face qui grimpe dans la pente, il traverse un ruisseau profond avant de partir en lacets à droite dans des pentes soutenues, le sentier est superbe. 600 m plus haut un carrefour avec un sentier horizontal, prendre à gauche, il descend un peu avant de remonter un vallon herbeux par le fond. À un moment le sentier part à gauche opére une traversée horizontale avant de repartir en zigzags vers le haut, on arrive sur des prairies au hameau en ruine de Bonneval, l'endroit est magique. Il faut alors partir horizontalement vers le sud et le col de Golet. Le sentier jusqu'au col n'est pas terrible.Au col on retrouve un beau chemin, prendre vers l'est et remonter en lacets une dernière pente clairsemée de pins noueux, le sommet est bientôt là, il offre une belle vue sur les Dents de Portetta.

Planay
1200m D2/V1/A2 icone parapente

Depuis le centre de Siradan, prendre au nord la piste qui devient vite un single et pour finir une petit sentier complètement envahi par les ronces et des arbres morts. Rejoindre la fontaine de Picamil et grimper plus ou moins en pleine pente, on arrive sur un plateau plus facile que surplombe une barre rocheuse, la contourner par la gauche et grimper dans une prairie clairsemée de chênes. On arrive au sommet de Sarrat, descendre plein ouest sur un col d'une grande beauté qui surplombe une ancienne carrière rejoindre le décollage qui est une très belle pente douce d'herbe rase.

Siradan
700m D1/V2/A1 icone parapente

De l'épingle, prendre la piste de gauche qui monte tout de suite, cette piste va suivre le vallon sur la rive droite. Cette piste va monter droit dans la pente avec très peu de lacets (un seul en vérité) vous passerez devant la cabane d'Artigue, puis toujours dans la même direction, à la cabane de Salontère. Là on sort de la forêt pour entrer dans les fougères. Le petit sentier est encore visible. Il ne monte pas beaucoup et reste toujours dans la même direction. Il bute sur une autre forêt dans laquelle il convient de rester à couvert. En effet ce bois offre l'avantage d'être propre et aéré contrairement aux fougères humides. Monter sans trace dans l'axe de la plus grande pente pour aboutir définitivement dans les prairies. Rejoindre la cabane de Courreau Grand. Et changement de direction, prendre à gauche en traversée ascendante pour rejoindre le Pas de Salontère 1775m. La suite est simple, c'est à cheval sur la crête débonnaire jusqu'au sommet.

Fos
1400m D2/V2/A2 icone parapente

Remonter le vallon principal sur 1km avant de bifurquer à gauche. le sentier monte alors en lacets avant de rejoindre la piste qui va à la cabane de Fleyrard. juste avant celle ci, prendre a gauche à pleine pente, chemin raide et casse pattes jusqu'au Lac du Lauzon. de là, remonter au dessus du lac jusqu'au col du Charnier. vous êtes presque arrivé, c'est le premier sommet à droite du col.

Lus la Croix Haute
1000m D2/V1/A1 icone parapente

Du grand parking de Saboyer qui jouxte l'altisurface de la Jarjatte, poursuivre la piste dans le vallon. Un bon kilomètre plus loin, il faut prendre à gauche dans la pente (1288m). Quelques virages plus loin on retrouve la piste qui monte à la cabane de Fleyrard. A 1594m vous trouverez la cabane privée du Fleyrard. Il faut prendre à gauche avant la cabane, juste après avoir traverser le ruisseau. A partir de là, avaler les 450m de dénivelé d'un chemin inconfortable et raide... la vue se dégage et d'un coup on tombe sur le splendide lac moribond du Lauzon, il est rempli de linaigrettes. Le Col du Charnier est à vue, avec la Tête de Vallon Pierra en ligne de mire. Au col de Charnier (2103m) changement de décor, des belles prairies vallonnées vous conduirront facilement à l'ouest vers le col de Vallon Pierra. Il reste plus qu'à se taper la croupe débonnaire jusqu'au sommet qui offre une toute petite résistance en la présence d'un ressaut facile à passer.

Lus la Croix Haute
1300m D2/V2/A1 icone parapente

Du parking remonter la route sur deux cents mètres, puis prendre le sentier à droite qui monte en longeant la route au début. La pente du sentier est parfaite. À 1521m on rejoint l'unique piste de la station familiale d'Ornon. Remonter cette piste de ski par une large et commode plateforme, puis par un sentier plus confidentiel. On dépasse rapidement le haut de la station qui a du être plus élevé jadis, il ne reste que de belles prairies. Le sommet est déjà à vue. On rejoint le bord d'un ravin vers 2050m d'altitude. Là, il faut prendre à gauche et remonter au mieux la pente de la Merdière, elle porte bien son nom car cela devient rocheux et surtout terreux, et en plus c'est plus raide. Il ne faut pas trop s'éloigner de la ravine au sud. Plus haut la pente n'est pas vraiment raide mais la terre dure ne facilite pas la grimpette. Attention de ne pas glisser. Mais heureusement plus haut la présence de rochers solidement fichés dans la terre permettent des amarrages ponctuels rassurant. On atteint la crête par la gauche. À partir de là c'est du gâteau, c'est une espèce de prairie suspendue. Le sommet est 300m plus loin.

Ornon
1100m D1/V2/A1 icone parapente

Juste au dessus du carrefour, un sentier démarre, il vient de Tessens, le suivre. Il ne traverse jamais le ruisseau principal et monte agréablement en rive gauche. On rejoint au bout d'une bonne heure la piste du vallon. La suivre et couper dans les hameaux par le chemin direct, avant que la piste ne traverse le ruisseau, prendre toujours rive gauche une ancienne piste. On arrive ainsi au charment lac de Sécheron. À partir de là, c'est plus ou moins hors sentier, viser le sommet et hardi petit. Le sommet est une pointe un peu fine.

Villard Roger
1400m D2/V2/A1 icone parapente

Prendre le petit sentier qui démarre dans le virage, et monter par un sentier vers la droite. Au bout de quelques minutes une halte à la pierre des sacrifices s'impose, puis traverser une piste et reprendre le sentier tout de suite à droite. Il monte agréablement jusqu'au fond du vallon à la ferme Baret, on rejoint peu après le parking du départ habituel de la balade. Prendre un large sentier au fond à gauche avant de monter en lacets jusqu'à sortir de la forêt, puis franchir par des marches successives et sans difficultés notoires les falaises pour aboutir sur le plateau sommital. Le vrai sommet est plus au sud, mais il est déjà possible de décoller.

Mens
1050m D1/V1/A1 icone parapente

Depuis la maison du peintre, prendre le raccourci à droite, 300 m plus loin on rejoint la grande piste de la Rouanne. Rester sur cette piste 500 m avant de bifurquer à gauche après une gravière. Suivre le chemin du tour du Cuchon. À 1800 m, il a un énorme kairn circulaire, il signale un nouvel embranchement, prendre le sentier de droite qui va faire le balcon supérieur de la Rouanne. Il faut le suivre tant qu'il monte jusqu'à une grande traversée horizontale, là à 1950 m il faut quitter définitivement le sentier. Par une succession de croupes peu raides on attendra le sommet directement par le sud.

Ancelle
1200m D2/V1/A1 icone parapente

De Saint Gingolf, prendre le joli petit sentier qui part plein sud à flanc de montagne. Il faut garder le ruisseau à main droite et ne jamais le traverser... c'est farci de pistes forestières qui partent ailleurs. vers 800m on retrouve le parking (qui peut être un départ également).A partir de là c'est plus simple. un beau sentier monte en cinq lacets jusqu'au rocher blanc à travers des pentes raides. Au Rocher Blanc, changement de décor, les premières prairies apparaissent. suivre le doux vallon plein sud jusqu'au chalet de la motte. Tourner à droite sur une large piste et suivre la longue crête par une belle piste. passer auparavant devant le pylône et admirer le lac d'Annecy au nord miroitant de mille feux.Suivre la belle piste qui passe devant deux pièces d'eau et un monument à la gloire de la famille Calfi, des chasseurs de pères en fils il me semble. La piste bascule au sud avant de redescendre légèrement sur le chalet Servoz, splendide gite au milieu de l'alpage éponyme.La suite est simple, c'est la grande pente au dessus, on voit d'ailleurs la croix depuis le chalet. il monte assez bien et la trace est bonne sauf dans une traversée de dalle où l'attention est de mise. On rejoint la molle arête nord, elle vous montera facilement à l'antécime et sa croix. Le vrai sommet est un peu plus à l'ouest.

Giez
1300m D2/V2/A1 icone parapente

C'est un peu compliqué depuis l'atterro, prolonger la route jusqu’au hameaux de Rouchon, prendre à droite une route qui devient chemin, elle recoupe plusieurs routes horizontales. Trouver un petit lac et un grand parking, de là c'est plus simple, poursuivre sur le sentier en lacets amples et peu raides, couper l'aqueduc qui n'a rien de romain sic et poursuivre par le sentier qui grimpe maintenant normalement.Monter jusqu’à la falaise ocre et traverser le mur par la faiblesse de la brèche des Charances.Au col piquer a gauche et suivre le sentier principal qui passe sous le Pic de Charance, ce qui nous intéresse ici c'est le Cuchon de Charance, un peu plus haut mais pourvu d'une pente nord propice au décollage.

Gap
1000m D2/V2/A1 icone parapente

Depuis le parking de HelpCar, prendre le petit sentier horizontal qui longe la falaise, vous passerez sous une porte bizarrement perchée à 6 mètres du sol, puis au hameau du Bourget, prendre le chemin du Bourget, il précède le sentier qui va monter dans une combe boisée plutôt raide. Bientôt un embranchement, il vaut mieux laisser ici le sentier du vallon beaucoup trop raide et prendre à gauche par le belvédère des maquisards. Au point de vue, un autre sentier contre les prairies de Tençon permet de rejoindre le col du même nom. Au petit col, prendre un sentier à gauche de la piste qui lui est parallèle, bientôt on retrouve un autre sentier beaucoup plus raide qui monte en larges lacets jusqu'au plateau sommital.Optionnel : En arrivant au pas sur le plateau, poursuivre 100 mètres vers le nord avant de prendre à gauche un petit sentier qui vous conduira au sommet où il n'y a strictement rien a voir.... Mais c'est le sommet.Puis, par une traversée descendante rejoindre le sentier d'un autre belvédère, celui de la croix de Roche Brune. Suivre le sentier en légère descente. Attention il va falloir tourner à gauche sur une piste un peu défoncée au début. Elle est pas facile à trouver et il n'y a aucune signalisation, je me suis d’ailleurs gouré.... A gauche donc vous poursuivez d'abord par une petite cote, puis par une descente vers la droite qui longe la falaise pour bientôt trouver l'ancien décollage à delta... les buissons ont poussé et mon frangin qui décollait ici avec plus ou moins de bonheur ne pourrait plus satisfaire ses lubies. Il vous faut continuer encore 100 mètres pour trouver un champ à gauche qui permet de voir le décollage. Nous y sommes.

Voreppe
7km 800m D2/V1/A1 icone parapente

Du petit village de Eup, remonter la route et à la sortie du hameau, traverser la rivière et monter tout de suite à gauche sur une vieille piste empierrée, il faut alors remonter la forêt sur deux bons kilomètres avant de tomber sur les prairies de Boutx. Longer donc ce fond de vallon entre Pic du Gar et Mount. Monter doucement jusqu'au village de Boutx et prendre tout de suite à droite une piste qui monte au dessus du village. Cette piste débouche rapidement à une ancienne carrière, prendre le petit sentier qui lui fait suite depuis une prairie juste derrière la carrière.La suite est simple, rester sur ce sentier qui monte raide en larges lacets, puis il bascule en versant nord dans une belle forêt de hêtres. On passe en lisière de la grande prairie et en débouchant sur la crête sommitale on passe devant le splendide décollage sud-est. Il suffit de suivre la lisière pour trouver le sommet plus à l'ouest.

Eup
800m D2/V1/A1 icone parapente

Laisser la voiture à l'atterrissage à côté du Drac blanc et commencer par prendre la petite route en face, elle monte au hameau des Ranguis. Pendre encore le goudron en face au dessus de la route, arrivé au terminus cent mètres plus loin, prendre un chemin qui monte à droite d'un château d'eau. On coupe plus haut la route au petit village de Saint Nicolas. Et puis dans la deuxième épingle au dessus du hameau, quitter la route pour une piste abandonnée. Monter au mieux pour arriver à droite des Richards.Au niveau des richards, remonter la piste au fond du vallon, elle fait quelques épingles avant de traverser à gauche pour se rapprocher du ruisseau. Quitter le sentier du Palastre pour tourner à droite sur un sentier confidentiel, il monte en larges lacets jusqu'à toucher une barre, le sentier passe alors par une faiblesse naturelle pour arriver à la cabane des Beaumes. La suite est simple, c'est droit dans la pente jusqu'au sommet.

Pont du Fossé
1300m D2/V1/A1 icone parapente

Du parking donc, prendre la piste de l'arboretum que l'on quitte au bout de cent mètres pour un joli sentier qui monte à droite dans une forêt assez belle. On coupe plusieurs fois la petite route goudronnée, notamment une série de lacets ultra serrés. Au dessus de ce serpentin, prendre un sentier à gauche pour monter dans les prairies sous le hameau de la combe. Continuer dans le vallon par un sentier dont il ne subsiste que le sillon qui monte droit dans la pente. On arrive à un plateau, celui du Boulissoir. D'ici on voit le sommet, le sentier se dirige habilement vers lui en passant par les maisons de la Bagnaz.La dernière partie est plus raide, prendre directement au dessus des bâtiments et monter au mieux jusqu'au plateau sommital juste sous le sommet.

Aime
1200m D1/V1/A1 icone parapente

Depuis le centre du village, prendre la route goudronnée qui ne dure pas longtemps, cela devient une belle piste qui ne monte pas beaucoup. 4,5 km plus tard la piste se termine sur une cabane peu reluisante (1248m). Au dessus de la cabane à gauche, il faut continuer par un sentier qui monte raide, les mollets vont chauffer. Arrivé à un petit col vers 1700m, cela redescend en traversant des précipices, attention quand c'est humide c'est dangereux, mais le sentier est bien tracé.On arrive enfin par un dernier raidillon au Col de l'Aup. 1680m. Prendre à droite vers le sommet par une grande traversée en empruntant les traces de moutons. dans un lit de ruisseau encaissé, traverser le ruisseau pour monter dans de belles traces sous un roc. Encore des prairies, une traversée a gauche et on atteint le plateau sommitale en pente douce. Poursuivre au nord par la crête maintenant débonnaire.

Monestier d'ambel
1200m D2/V2/A2 icone parapente

Du parking continuer 600msur la route avant de tourner a gauche sur une piste qui monte droit dans la pente, elle grimpe de plus en plus raide dans un vallon pour s’arrêter net à 1430m d'altitude. Là, elle part à droite a travers des grandes pente selon une inclinaison agréable. Un lacet existe pour franchir une petite barre juste avant la crête. A 1630m on rejoint le versant nord et le soleil par la même occasion. La suite est simple, suivre la grande crête qui part Nord-Ouest jusqu'à un premier sommet à 1988m. Vous aurez doublé une petite croix de bois récente qui ne matérialise pas le sommet. Au grand cairn fort bien fait, descendre droit sur le Col Roux130m plus bas. Ce col - répondant également au sobriquet de Col des Cabrettes en raison d'un appareil antique de transport par câble – est un appel au décollage. Pente magnifique en Sud-Est. Cependant ce n'est pas l'objectif du jour. Pendre le sentier qui remonte juste en face avant de partir en traversé a gauche. Puis par un vallon secondaire, rattraper la crête 60m sous le sommet qui se rejoint facilement. Un autre cairn magnifique de pierres sèches, véritable colonne carrée, jetée vers le ciel.

La Roche des Arnauds
1000m D1/V1/A1 icone parapente

Du parking, posé sur le petit col des Confins, prendre vers le sud-est la piste qui tourne ensuite vers l'est, traverser horizontalement la combe du Grand Crêt et au chalet de Pacally prendre à droite un sentier qui monte en travers de la combe éponyme. On la traverse pour aboutir à notre combe, la troisième, celle de Tardevant. Le sentier monte alors plus large jusqu'au chalet du même nom puis d'un joli petit lac enchâssé dans la pente à l'altitude 2110. La suite est simple, continuer à remonter la combe par un beau sentier puis bifurquer à gauche sous le sommet de l'Ambravetta. Des sentes à moutons vous mènerons à son point culminant. Le sommet de Tardevant n'est plus qu'à cinq minutes de parcours sur une arête facile mais sacrément vertigineuse, l'impression de vide est certaine. A se demander comment on arrive à voler.

les Confins
1100m D2/V2/A1 icone parapente

Prendre la large piste qui monte à flanc sur deux kilomètres jusqu’à un pont de fer. Prendre le sentier à gauche à côté des panneaux d'interdiction de stationner. La suite est relativement simple dans la mesure où il n'y a plus de bifurcation. Le sentier monte en lacets réguliers sur une belle plateforme en traversant parfois des pentes raides. A 2150m on passe sur une crête au soleil. Ne pas la suivre mais bien rester sur le sentier qui repart tout de suite à gauche, ceci pour le simple respect du tracé qui est parfait, cela dit par la crête ça monte très bien aussi, mais c'est pas une raison. 50 m sous le sommet le sentier traverse un replat, c'est ici que l'on décollera tout à l'heure. Par une traversée à gauche atteindre la crête sommitale et en finir avec le sommet qui est finalement assez pointu.

Ancelle
1000m D2/V1/A1 icone parapente

Du parking, prendre au nord une piste large et raide, elle monte jusqu'à Pra Charrier. la suite est toujours aussi raide. on quitte la piste pour un single à droite. Au moment où on croise la grande piste, ne pas suivre les petits panneaux mais poursuivre sur ce single qui monte en lacets.On sort de la forêt vers 1650m et on atteint rapidement le gite des Thuiles. prendre la trace raide qui monte au dessus des maisons et retrouver une piste qui vous mène à travers des pentes débonnaires au lac de la Fontaine Claire (1900m), elle porte bien son nom. Prendre plutôt à gauche au dessus du lac pour retrouver un beau sentier qui part vers le sud à droite. Après une épingle au roc de Rassapey, on abouti sur la crête sommitale à 2250m, il ne reste plus que 40m de dénivelé que l'on suit soit sur la crête soit sur le sentier qui va au grand Arc.

Bonvillard
8,2km 1500m D2/V3/A1 icone parapente

De la fontaine centrale de Fey Dessus, remonter le village plein ouest jusqu'à la dernière ferme. Viser le réservoir d'eau et suivre un premier sentier. Il coupe la piste plus haut et repart dans la forêt, compte tenu du nombre élevé de croisements je ne cite que les lieux dit : Atteindre le magnifique lieu dit du Plan du Parc, derrière les maisons, couper par un joli sentier, éviter le Bachal et rejoindre la cabane de Pierre Larron (en piteuse état) 1770m année de naissance de Beethoven. Remonter la piste au dessus, elle vous mènera jusqu'à la crête au point coté 2070. la suite est simple : c'est plein sud sur une crête jusqu'au sommet par une succession de raidillons et de plateaux.

Valmorel
1400m D2/V2/A2 icone parapente

Commencer par la large piste qui monte au dessus de la Sauce et prendre tout de suite à gauche pour atteindre rapidement la bergerie des Combes, la piste monte alors en épingles régulières sur une pente pas si raide, il est conseillé de shunter certaines épingles trop paresseuses à prendre du gain d'altitude. Vous pouvez suivre le sentier rouge de la carte IGN qui grimpe sur la croupe mais tout aussi bien couper par la Golette du plane et prendre des sentiers divers qui vous mènerons directement au col sous la table d'orientation. La suite est simple, suivre la croupe montante jusqu'aux tables d'orientation puis descendre à un col (point coté 2359).La suite est toujours simple, c'est l’arête qui monte. Éviter une marche haute par la droite et grimper dans un chaos. Quand cela se redresse vraiment, pendre le couloir de terre le plus à gauche (en délaissant la vire herbeuse pourtant tentante encore plus à gauche). En haut du couloir, ne pas prendre peur de l’arête, il paraît que cela passe mais personnellement j'ai préféré shunter le passage en faisant une traversée descendante dans de raides pelouses à gauche avant de retrouver l’arête. Plus haut, rebelote, un passage vraiment scabreux apparaît, toujours sur le flanc gauche il est possible de shunter l’arête par des pelouses certes un peu raides mais préférables, cela ajoute deux fois 50 mètres de descente - donc de remontée dans les pentes herbeuses. Enfin l’arête devient une large croupe et se remonte facilement. Une pelouse divine - au sommet pourtant élevé - et une croix blanche matérialisent la fin de l'ascension.

Saint Jean de Belleville
1300m D1/V2/A2 icone parapente

Depuis le bas des pistes, remonter la piste de gauche, celle desservie par un téléski, le sentier peu marqué au début, devient bien visible au-dessus des dernières maisons à gauche. Le sentier traverse vers le sud sous le câble avant de rapidement partir dans la forêt. On ne verra plus la piste jusqu'au sommet, et c'est pas dommage. Le sentier monte en lacets dans une forêt de feuillus avant de devenir une sapinière probablement plantée par les hommes au vu de l'implantation régulière des conifères.Le sentier grimpe sur l'épaule jusqu'au Plan avant de faire une grande traversée vers l'est à flanc de pentes plus ou moins escarpées ; à un moment le sentier traverse le ravin de Charavoirin, où les pentes herbeuses sont d'une raideur extrême ! Et puis on arrive tranquillement à ce qui fut la Grange du Truc, il ne reste que quelques poutres et les tôles du toit sont plutôt rouillées. La suite est toujours à flanc de coteau avec de nombreuses épingles. Et puis on quitte les vernes pour trouver les alpages, on laisse à droite le Col de Chaput pour aboutir sur un promontoire au sud du sommet.Il suffit alors de suivre l'arête jusqu'au sommet.

Saint-Colomban-des-Villards
1100m D2/V1/A2 icone parapente

Depuis la fontaine du village, prendre le chemin qui traverse les prairies d'atterrissage et viser le haut du fil neige. Un petit panneau (ce ne sera pas le dernier) vous mettra dans la bonne direction à gauche puis dans une petite combe, dès que les sous-bois sont plus touffus, la trace est évidente.... beaucoup moins quand on traverse les prairies. On coupe deux fois une route goudronnée avant de remonter la piste de ski, le sentier devient très beau et passe à La Grange à Marc (1760m). Continuer par dessus jusqu'à rejoindre une belle piste carrossable, son principal défaut est de ne pas monter bien fort, je vous suggère de couper les lacets au mieux (comme je l'ai fait sur la trace jointe ci dessous)Atteindre la Halle de Fruit Commun, et couper encore deux trois lacets avant de faire une grande traversée vers le sud en restant sur la piste horizontale pour rejoindre le vallon principal. A partir de là, suivre le ruisseau plutôt que la piste toujours aussi peu rentable. Vers 2350m, il est possible de couper vers le sud et viser le point 2405 sur la crête, attention les 50 derniers mètres sont très raides, pas de baskets SVP. Il ne reste plus qu'a suivre la crête sommitale qui monte mollement entre les reliefs étranges de l'épaule. Croix au sommet.

Notre Dame du Pré
1220m D2/V1/A2 icone parapente

Prendre le vieux sentier naissant aux Buis qui monte sur le petit plateau, traverser les belles et plates prairies et au carrefour alt 1097, prendre la piste qui monte droit dans la pente vers l'est. Au premier embranchement à 1108, prendre à gauche, la piste serpente dans des sous bois de vieux pins absolument magnifiques. Vers 1300 on surplombe les gorges de Riou Froid, il est temps de prendre du dénivelé en continuant sur cette piste de plus en plus raide qui part à gauche (plein Nord). On arrive après un fameux raidillon au Roc de Rimat (1600m).Changement de décor, nous sommes maintenant dans une preirie bien grasse parsemée des pins noueux. Suivre au mieux les traces de sentier qui montent en arc de cercle vers le Grand Chamousset.... jusqu'à la crête sommitale.... belle vue sur le vallon de la Jarjatte. La suite est facile, suivre la croupe qui monte paresseusement vers le sommet.... un petit raidillon, une antécime... et finalement le sommet.

Lus la Croix haute
1000m D1/V1/A1 icone parapente

Depuis le terminus de la station fantôme de Valpelouse ( avec un nom pareil ça pouvait pas marcher) commencer par monter sur les vertes prairies au nord du parking avant de rapidement bifurquer à droite. Ne rater pas le petit sentier, il est cacher sous les sombres sapins. C'est parti pour une très longue traversée peu ascendante jusqu'au refuge de la Pérriere (1832m). Le sentier est toujours bien visible mais ne monte guère. Après une bref descente sur le refuge, c'est toujours dans la même direction, vers le sud à flanc de l'immense face ouest du sommet. Juste avant le Col de la Frèche, virer a gauche à l'altitude 2120m, le sentier grimpe fort à travers les pierriers pour atteindre la Brèche des Ciseaux. La suite est long parcours d’arête débonnaire, toujours sur un sentier jusqu’au sommet qui est un épouvantable tas de cailloux.

Arvillard
800m D3/V1/A1 icone parapente

Laisser la voiture juste à la sortie amont de Saint Paul, en choisissant le terrain non cultivé du coin (il y en plein au dessus que l'on ne voit pas. Prendre le petit sentier horizontale qui revient au dessus du village, il rejoint une petite route et une croix, le chemin poursuit en face. Il monte en tournant vers la ligne de plus grande pente. Sur deux Kilomètres jusqu'à Chabotte, prendre à coté des Yourtes jusqu'à Garnaire, quitter la piste et emprunter à droite un large sentier qui ne fait pas dans la dentelle, c'est raide et gras. On coupe plusieurs fois une piste avant d’atteindre Cer du Vento, air de piquenique vraiment paumée. Prendre en face le sentier en pleine pente, il fait une courbe à gauche et grimpe fortement à travers les bois dans des pentes de plus en plus raides. Un virage à droite et l'on revient vers le nord, au Pas du Serpaton. Ici le décollage est possible, cependant nous sommes ici pour faire le sommet, alors il faut poursuivre vers le nord. C'est très simple, monter au dessus du col, mais très peu, car à 1600m d'altitude prenez à gauche et commencer une traversée parfaitement horizontale dans des terrains somptueux. Ne perdez ni ne prenez le moindre mètre de dénivellation, jusqu'à ce que vous touchiez la pente terminale de la Montagne de la Pale, le plat durera une demi-heure pour trois kilomètres de distance sur des sentes à moutons. Au dessus du dernier col garni d'une cabane, éviter une petite barre par le flanc gauche (ouest), retrouver la crête au dessus et suivez la jusqu'au sommet. (traces rouge vieillissantes)

Saint paul les Monestiers
1000m D2/V2/A1 icone parapente

Prendre le joli sentier qui monte agréablement en sous bois et en lacets, il aboutit dans une verte prairie équipée d'un unique chalet au toit rouge, c'est le chalet Chappuis. Remonter le pré jusqu'à la ferme ou l'on pourra acheter du fromage. Au dessus prendre le sentier qui monte sur la croupe, il se tient plutôt à gauche, contrairement à ce qui est mentionné sur la carte.Laisser un petit col sur la droite d'où arrive le sentier depuis le Saugy et commencer par une petite traversée vers le nord-est. Le chemin va se redresser et monter raide toujours à flanc. À 1530m, prendre à droite à l'intersection vers le Grand Montoir, c'est une faille dans la falaise par laquelle passe le sentier. Pas de panique, rien de difficile, des belles marches taillées à même le roc permettent le franchissement des barres, curieux travaux du temps jadis qui propose une montée ludique. À 1730m on émerge de cette faille sur un plateau karstique, changement de décor, c'est maintenant l'univers de roches calcaires et de pins odorants. Prendre à droite et remonter le large chemin qui passe sur des grandes dalles jusqu'au Chalet de Dunant, le sommet se trouve 150 m plus au nord.

Villaz
1000m D2/V1/A2 icone parapente

Depuis le parking, prendre tout de suite à droite, sur une piste, on coupe bientôt un single qu'il ne faut plus quitter. Laisser la piste de la cascade du trou de l'enfer et prendre le sentier des lapiaz, il monte en face Est, il n'est pas indiqué sur les vieilles cartes, mais en rouge sur www.geoportail.gouv.fr/accueil?c=6.208608867869188,45.74877222544797&z=0.00004459308181838157&l=ORTHOIMAGERY.ORTHOPHOTOS$GEOPORTAIL:OGC:WMTS(1)&l=GEOGRAPHICALGRIDSYSTEMS.MAPS.3D$GEOPORTAIL:OGC:WMTS@aggregate(1)&permalink=yes. Passer devant la source de la Bonne Eau qui gicle directement de la roche !. Juste après, un embranchement... Prendre à gauche mais l'autre sentier y arrive aussi... Après une série de lacets, par une grande traversée légèrement descendante rejoindre la pointe nord de la montagne et retrouver une piste forestière(1250m). Ne suivez pas les cairns montants à gauche, c'est à droite direction plein sud pendant un bon moment. On rejoint d'ailleurs une piste encore plus grosse. Après une coupe à blanc, il y a un vieux chemin de tirage qui part à gauche dans la même direction, vous pouvez le prendre (ou le rater, c'est pas grave la piste du bas y arrive aussi), il va couper un peu plus haut le sentier historique qui monte sur le plateau. Par de larges lacets, monter en direction de la falaise, il va falloir traverser cette obstacle colossale par une faiblesse naturelle que les hommes auront exploitée en creusant un sentier en encorbellement, c'est facile dans ces conditions.On débouche sur un plateau, d'abord arboré puis une prairie, c'est plein sud, on passe à la ferme de la Combe, une plaine isolée, puis un petit col taillé dans la roche. A droite toute ! Suivre le sentier pour monter sur les dernières croupes avant le sommet.

Chevaline
1300m D1/V2/A2 icone parapente

Continuez la piste en direction de la montagne. On passe à gauche du pointu, ne vous trompez pas de vallon. Il y a plusieurs options, il faut remonter à droite de la rivière. Les pentes ravinées du vallon ont laissé une faiblesse arborée sur la gauche, traverser le ruisseau à l'altitude 900m et monter sur cette pente herbeuse sur un sentier d'abord bien tracé, puis un peu raide entre les ravines. On atteint une épaule, suivre la crête horizontale avant de piquer à gauche sur une belle piste qui vient de Villelongue. Peu après, la piste tourne à droite en laissant une vieille trace à gauche. Le chemin fait une looongue traversée très ascendante jusqu'au col d'Aujour. Au col prendre à gauche par une belle piste peu raide pour rejoindre le col d'Armande qui permet de basculer sur le versant nord. Au col d'Armande, il faut prendre à droite pour parcourir la longue crête qui mène au sommet.ATTENTION, contre toute attente, il faut bien rester sous la falaise à droite - en versant sud. Il y fait une chaleur infernale cependant le chemin est bien tracé. Ne cherchez pas à rejoindre l'arête, de toutes manières le chemin vous y conduira. Traverser une selle herbeuse (1640m déco sud) et poursuivre toujours sur le flanc droit. A 1730m, changement de programme, il est temps de basculer sur le versant nord qui devient meilleur. Il faut passer la falaise par un pas d'escalade facile et signalé par trois marques discrètes de peinture devenue blanche. Sur la crête, ne cherchez surtout pas à suivre le fil du rasoir, faire une grande traversée (descendante au début) qui passe sous les barres, et finalement couper dans les prairies moins raides jusqu'au sommet. Si par hasard vous traversez trop, vous tomberez sur des ravines infranchissables, c'est qu'il est temps de monter vers le sommet.

Savournon
1050m D2/V2/A1 icone parapente

Du bord de la route commencer la balade par la piste perpendiculairement au goudron, peu de temps après soyez attentif, le petit sentier démarre à gauche. A partir delà c'est assez facile, le petit sentier quoique confidentiel est bien tracé. On passe devant la stèle Amigoni. et le sentier grimpe jusqu'à la sortie de la forêt, parfois entre des blocs de calcaire et même sur une échelle métallique. Dans la prairie, prendre à droite à l'horizontal pour aller chercher la croupe suivante. quant on re-rentre dans le bois, piquer à gauche en pleine pente et monter jusqu'à la ligne de crête au mieux. Vous pouvez allez vraiment au sommet du Pic de Feuillette mais le décollage se fera sur la crête en dessous... Si le vent est bien nord allez au sommet qui est au dessus du col de Jajène.

Tréminis
1000m D1/V1/A1 icone parapente

De Montlardier, prendre la vieille piste qui monte à coté du ruisseau. Vers 850m, une patte d'oie se présente, c'est à gauche. Puis la piste empierrée devient plus étroite. Attention à un moment – vers 950m - il faut la quitter, alors qu'on a la montagne à main gauche, pour un single étroit qui part sur la gauche. Ça commence par une grande traversée vers la gauche avant une longue série de lacets sur un sentier parfois bien abimé. On passe à travers une petite barre sans difficulté puis on bascule sur le charmant vallon suspendu de l'Ilette. La pente est faible, il faut remonter au mieux tout le vallon à la végétation fournie sur un sentier presque invisible pour atteindre le col de Rossanaz (1782m). Au col, en fonction du vent, la destination est différente: Par vent du nord c'est le Roc du Poyey, sinon il faut voir derrière le col vers le roc de Rossanaz (ou pousser jusqu'au Colombier).Pour le Roc de Poyez objet de ce topo, il faut remonter les grandes pentes herbeuses faciles vers l'est et franchir un petit ressaut herbu avant de tomber sur le l'antécime nord 1935m et son décollage Nord-Ouest.

Chatelard
1200m D2/V2/A1 icone parapente

Du parvis, passer devant la belle mairie de la Ferrière et prendre le sentier qui démarre à gauche du bâtiment. Le sentier remonte entre prairie et forêt avant de buter sur le ruisseau (1030m), le traverser et prendre à gauche par une piste sur une coupe à blanc. La piste se raidie sérieusement pour prendre une croupe. En haut de cette croupe, prendre à gauche légèrement descendant et vingt mètres plus loin, le tout petit sentier reprend l'ascension en retrouvant son aspect montagnard. Ce chemin va vous faire passer au dessus de la coupe blanche avant de faire un virage à gauche et de poursuivre plus large par une grande traversée vers le nord.On traverse une belle sapinière et au bout de deux kilomètres peu ascendants on rejoint l'itinéraire venant de Pinsot. C'est donc à droite et remonter le vallon de combe grasse sans trop de virages. A 1660m quitter le sentier du lac et prendre le petit chemin à gauche, il vous mènera au sommet garni d'une petite croix de fer en traversant dans les rhododendrons.

La Ferrière
950m D2/V1/A2 icone parapente

Prendre le sentier évident tout le long qui serpente d'abord dans la forêt puis dans les rhododendrons chers à montagne à vache. La seule difficulté est de trouver le départ du sentier qui n'est pas indiqué au bon endroit sur ma carte, il est juste après le pont de la route à la sortie de Bois dessus, oui mais 100m en aval par une piste en terre. 950m plus haut vous êtes au refuge, la suite se passe sur la première moraine d'abord herbeuse qui touche le refuge, il faut la remonter jusqu'au glacier moribond de Becca Motta et atteindre par une traversée circulaire sous la muraille le col de la Becquetta. Accéder au glacier de Troquairoux par une traversée horizontale. Remonter alors le glacier plutôt sur la rive droite, ou, si c'est tout en glace, par l'arête à gauche du glacier. 

Champagny-en-Vanoise
1950m D3/V2/A1 icone parapente

Des Boulins prendre le sentier qui fait suite au hameau, il grimpe mollement puis piquer à gauche, on rattrape une plus grande trace bien balisée, il suffit de suivre les épingles en prenant soin de toujours prendre la direction du col de Champet et du circuit de la Richesse. A 1028m une intersection, continuer sur le même sentier jusqu'à la cabane à Michel (1266m). Poursuivre le sentier, il coupe à plusieurs reprises une large piste mais le Bourget en Huile a bien fait les choses, c'est clairement signalé. A 1461 on traverse avec difficulté une tourbière bien humide et noire de boues. Poursuivre jusqu'au col ce Champet. Ici c'est plein sud vers le sommet par un sentier bien marqué. Atteindre une première antécime à 1977m puis par une grande traversée sur les crêtes rondes atteindre le point culminant tout au bout avant que la crête ne pique sur le col de l'Arbaretan.

Bourget en HUile
1200m D1/V1/A1 icone parapente

Depuis la route nationale qui jouxte le terrain d'atterrissage, prendre le chemin qui coupe les terrains de sports vers la montagne,rejoindre une impasse qui descend au sud et tourner à droite peu après, la route devient vite chemin, c'est une ancienne voie ferrée métrique pour le transport des matières premières de la cimenterie. On rejoint vite la belle piste qu'il va falloir garder longtemps, elle serpente dans le vallon principale. Passer devant la cabane des chasseurs (facilement reconnaissable à ses poteaux d'équarrisseur) et sa belle petite source, plus haut c'est la cabane Locattelli, il faut prendre a gauche puis quitter la grande piste pour prendre un single plus raide, il fera une grande traversée à gauche avant d'arriver sous le petit monastère de Chalais. Le sentier passe directement a travers champs bordé de grand arbres. Sous la muraille prendre à gauche pour vous rendre au col de Chalais sans changement notable d'altitude..Là c'est simple, prendre la grande sente qui démarre du col en direction de l'aiguille, ce sentier est horizontal, une nouvelle bifurcation débute 200m plus loin (à droite), il vous conduira successivement à la crête sommitale, puis au décollage nord – qui part dans la sauvagerie – de là prendre à gauche un vieux sentier en traversée qui vous mènera en quelques minutes à la splendide prairie de décollage.

Voreppe
900m D1/V2/A2 icone parapente

Depuis le hameau de La Cour, prendre le sentier qui débute à gauche dans le village, il monte agréablement en sous bois, on coupe deux fois une piste avant de sortir de la sapinière. Une fois dans la prairie (1900m), c'est une grande traversée ascendante sous la crête, passer ainsi sous le Dou du Sublet, un objectif de vol également et toujours en traversée jusqu'au refuge du Jovet. Il ne reste plus grand chose jusqu'au sommet qui est 250 m plus haut.... par un joli sentier agréable à cheval sur la crête sommitale.

Bozel
1000m D1/V1/A1 icone parapente

il faut traverser le vieux pont et 60 mètres à gauche commencer l'ascension là où Belledonne vient mourir dans la Romanche, c'est l'extrême sud du massif, point de départ réel de la grande traversée de Belledonne. Le vieux sentier débute par quelques lacets avant de faire une grande traversée ascendante vers la gauche, on arrive dans une ferme. Par une courte descente goudronnée rejoindre la route principale qui traverse le hameau des Rivoirands. Couper plusieurs fois le goudron par des raccourcis plus ou moins indiqués avant de poursuivre sur un vieux chemin empierré. Longer l'épaule sud en restant plutôt sur le flanc droit. À 880m d'altitude, passer derrière une vieille grange isolée et poursuivre en sous bois en versant sud. Vers 1100, traverser le hameau de Mont-Sec, et continuer vers l'est à côté du four banal. Passer par le vaste dôme de Sainte Madeleine et redescendre sur le col homonyme. Du dôme repérer le décollage juste en face, après une petite halte à la nouvelle table d'orientation au col, puis direction plein Est et en finir avec la montée par une courte pente sur le GR.

Vizille
1000m D2/V1/A1 icone parapente

Prendre le sentier qui part à droite au niveau du lavoir. Il va croiser à mainte reprises la vilaine piste qui n'offre aucun intérêt. Décrire les nombreux lacets serait fastidieux, il suffit de suivre les marques jaunes qui ne manques pas, ni les panneaux d'ailleurs. Quand vous coupez la piste, le sentier redémarre toujours en amont. Vers 1900m on sort enfin de la forêt, continuez sur le sentier jusqu'à ce qu'il passe vraiment à proximité du vallon suspendu. Là, quittez le beau sentier, celui-ci mène en 5 minutes à la croix du Cuchet qui offre un beau point de vue certes mais aucune alternative sérieuse de décollage (en plus l'éventuelle poursuite par l'arête des marmottes pour rejoindre le sommet est pénible).Au fond du vallon donc, poursuivre vers le sommet à travers prairies et pierriers avant de décrire un large crochet vers la droite jusqu'à une selle, vous permettant de voir accessoirement le décollage nord. En finir sur une arête maintenant large et débonnaire jusqu'au sommet.

Saint Etienne de Cuines
1500m D2/V1/A1 icone parapente

Juste au dessus de Grenis laisser la voiture dans le lacet et monter vers le réservoir. Le large sentier tourne a gauche et monte raide vers le nord. Les mollets vont chauffer ! Quand vous couperez une belle piste et un parking, prenez le petit sentier qui part a droite. Il va serpenter en court lacets jusqu'au télégraphe atteint par une dernière traversée sur un plus large sentier. A la pointe du télégraphe, il suffit de suivre la loooongue crête souvent débonnaire qui file plein nord jusqu'au sommet. Un sentier existe tout le long, il est parfois recouvert de verdure, mais la plateforme est bien visible. On évitera une petite barre sous le sommet par la droite à la hauteur de la croix du Chatelard.

Saint-Julien-Mont-Denis
1200m D1/V2/A3 icone parapente

Il est bien préférable de passer par le sentier en fond de vallée plutôt que par cette grande piste affreuse. Le petit sentier se déroule tout en rive gauche sur des flancs escarpés juste au dessus du torrent de Prentiq qui sourde entre les rochers. Il démarre dans la première épingle de la piste qui part de Ubac, au banc de l'ours.Suivre ce beau sentier jusqu'à trouver une large piste où une passerelle permet aux piétons de franchir le petit ruisseau secondaire de notre vallon. Le sentier existe bien qu'il soit diaphane, il démarre à la passerelle en rive gauche de ce petit ruisseau et le longe longuement. Les terrassements des forestiers l'on sacrement amoché mais en étant concentré et patient il est facile de ne pas le perdre. Il remonte le vallon jusqu'à 1600 avant de partir en lacets sur la droite quand le vallon fait un verrou. A 1900m un replat, la cabane est juste à droite et à niveau.Rejoindre la cabane, le sentier est invisible au dessus de l'abri mais il réapparait vite, exactement à l'aplomb de celui-ci. Il va grimper droit dans la pente jusqu'à 2100 avant de décrire une large traversée ascendante à droite, plein nord, sur les banquettes les moins raides. Des surfaces de décollage existent ici et là. A 2150m vous trouverez un plateau étonnant, comme suspendu dans les airs. Il faut le remonter par la droite et atteindre l'arête nord du sommet. L'accès au sommet est facile par cet itinéraire, vous éviterez ainsi toutes les pentes raides.

Saint Firmin
1300m D2/V1/A1 icone parapente

Du parking, prendre le sentier plein sud, il traverse rapidement le ruisseau du Pleynet et passe devant l'école d'escalade des Biassus. Laisser un sentier à main gauche et poursuivre sur ce beau sentier. Vers 1350 la pente s'assagit pendant que le sentier, jusqu'ici de qualité suisse perd son label, il est bien français: ça part dans toutes les directions dans une joyeuse pagaille. La ligne principale est cependant sud-ouest pleine pente dans la forêt. A 1550m vous trouverez une bifurcation où la moitié des panneaux a disparue, c'est à gauche qu'il faut prendre. On fini par sortir de la forêt pour s'engager dans un couloir encombré de pierres par un sentier équipé de quelques marches d'escalier, jusqu'à un plateau à 1770 m – l'année de naissance de Beethoven. Deux solutions : 1)Prendre à gauche pour passer sous la croix et l'atteindre par un couloir plutôt raide sur la fin. Il existait jadis un sentier, mais il ne reste vraiment plus grand chose, la nature a repris ses droits. Le couloir est à éviter par temps humide aussi il peut être préférable de passer ailleurs. 2)Il faut pour cela continuer sur le sentier principal pour traverser le plateau et monter en lacets jusqu'à l'altitude 1970. C'est la prairie des anciennes cabanes, il ne reste que des murets. Prendre alors à gauche et par une traversée ascendante à gauche et sortir sur l'épaule du Mouchillon à l'altitude 2070. De ce point, vous verrez la croix en contrebas, que l'on rejoint à travers deux pierriers instables.

Fond de France
1000m D1/V1/A1 icone parapente

Du parking des Sauvas, prendre le beau sentier qui monte plein nord. Vous passerez la première épingle après avoir passé le fond du vallon vers 1600m.  Un peu plus haut au milieu de la verdure, passez pas loin d'une belle source, profitez en pour faireun crochet et faire le plein, ce sera le désert plus haut. Grimpez dans les pentes de plus en plus caillouteuse toujours sur un beau sentier en zigzag. La pente se raidie et il y a bien quelques marches dévoluardes, mais rien de bien méchant. La combe s'aplatie et dans une direction nord-est on arrive bientôt au sommet de la combe.Les fainéants iront directement au décollage à gauche, les plus vaillants en terminerons avec le sommet en tournant à droite pour monter en direction du sommet sans aucun lacet et direction plein est.

Moutmaur
1500m D2/V2/A2 icone parapente

Depuis le parking de la familiale station de Bourg d'Oueil au fond du vallon, prendre la route goudronnée qui démarre un peu plus bas, se diriger vers le fond du vallon et rapidement quitter l'asphalte et prendre la belle piste qui lui fait suite et qui part vers la gauche. Vous entrez dans le vallon du Portet, globalement on restera toujours en rive gauche de ce ruisseau. Deux cents mètres plus loin, prendre un piste moins nette et laisser le large chemin qui va traverser le ruisseau. Le suite se passe sur un vieux sentier serpentant entre les rochers moutonnées d'un ancien âge glaciaire et les belles petites vasques moussues d'un ruisseau bucolique, vers le point  ign 1678 le sentier disparait, il est temps de suivre au mieux les traces de moutons. On débouche alors sur un grand plateau genre toundra, viser le col de Louron en laissant à droite une belle petite cabane de berger. Au col largement ouvert de Louron prendre à droite et remonter la large croupe jusqu'au sommet.

Bourg d'Oueil
800m D1/V2/A2 icone parapente

Prendre la piste heureusement interdite aux voitures et commencer par une petite montée, vous passerez devant une belle grange au toit de chaume puis au hameau suspendu de labach. Ensuite la piste descend sur une bonne distance jusqu'au fond du vallon. Traverser un premier ruisseau, puis avant de traverser un deuxième ruisseau quitter la grande piste pour un petit et très vieux sentier alt 1024m à gauche.Ce sentier grimpe en longeant le ruisseau avant de s'en écarter par une pente assez raide, il tourne à gauche et rejoint une autre sente (d'ailleurs également possible comme cheminement). On arrive à la cabane de Cuéou alt 1370m. Traverser la prairie vers le sud-est et suivre une vieille piste, celle ci fini par couper une autre piste très bien entretenue. Prendre la piste qui redémarre en face et monter en de larges lacets. Quand la piste devient descendante pour retrouver le fond du vallon, quitter la et monter sur les traces de bêtes, à la lisière de la forêt, jusqu'à buter sur le fond du vallon et de son ruisseau.Prendre alors vers le nord à travers la prairie pour atteindre la cabane de Plagnère de Layrou. Partir alors sud-est jusqu'au col de Hont hérède. Vous êtes sur l'arête frontière, suivre la ligne de crête vers le sud jusqu'à atteindre le sommet, non sans avoir à franchir une petite dépression de quelques mètres. 

Juzet de luchon
1100m D1/V2/A2 icone parapente

Du parvis, continuer sur la route principale 80m vers l'ouest avant de bifurquer sur une petite route montant droit au dessus. cette petite route dessert les dernières maisons en haut du village. un sentier lui fait suite à gauche de l'ultime maison. pendre un sentier qui longe le terrain d'atterrissage. il fini par retrouver une piste bien entretenue et raide. et puis cette piste s'incurve à gauche pour finalement monter doucement à flanc de montagne. c'est le sentier du facteur. Suivre ce sentier en observant bien les trace jaunes, il y a plusieurs départ de sentier a gauche ou a droite, il faut toujours prendre celui qui reste à plat. on traverse 1Km plus loin des ravines heureusement entretenues. laisser un beau sentier a droite, et au bout de 2,7Km, on trouve un embranchement. prendre à droite pour revenir sur Chauplane.Dans Chauplane c'est première à droite, puis à gauche devant une maison décorée de drapeaux à prière, passer à droite d'une véranda et rejoindre ainsi les alpages de Chauplane. La suite est hors sentier. Remonter droit dans la pente les belles prairies entrecoupées de bandes boisées jusqu'à la crête vers 1600m. la suite est on ne peut plus simple, suivre l’arête longuement jusqu’au sommet en passant par le Roc de Cognière et les Rochers de Chaux.**** Il existe un sentier raccourci: juste après une petite descente du sentier du facteur, un croisement à quatre branches, prendre à droite le joli chemin bordé de murs malgré la croix jaune, monter en lacets jusqu’à un replat, continuer à monter pour rejoindre un sentier horizontal, là c'est à gauche, on fini par passer la falaise par une faiblesse sur ce sentier quasiment horizontal. Nous sommes sur les prairies, reste plus qu'à remonter vers le nord au sommet. (par là vous ne verrez pas Chauplane)

Saint Michel les Portes
900m D1/V3/A2 icone parapente

Du parking prendre la petite route goudronnée ascendante et la quitter au bout de 150m par le deuxième chemin (y en a deux à cet endroit). Monter en lacets jusqu'à un champ et une splendide chapelle, le sentier grimpe ensuite droit dans la pente en coupant deux fois une petite route goudronnée. Aux Hérouils, prendre encore droit dans la pente et au niveau d'un four banal, laisser à main gauche un sentier (rose sur la carte IGN) pour rester sur une vieille piste herbeuse qui va monter en lacets sur des pentes plus raides. Arrivé sur un dernière route goudronnée (Alt 1410m) au pied d'une falaise, prendre à droite et monter sur 200m en direction de l'Oullaz, direction plein Est. Prendre alors une autre piste herbeuse qui vous permet d'atteindre directement un grand plateau d'où il est d'ailleurs possible de décoller (Alt 1580m). Rejoindre le hameau "Sur la Balme". Là il y a des panneaux indiquant le sommet. Toujours sur une piste, prendre devant l'oratoire et les grandes croupes herbeuses direction Nord-Ouest, le sentier devient étroit et parfois peu marqué. A 2000m pile vous passerez devant un superbe décollage (flammes en place) facile. Mais le sommet est 150 m derrière, il convient de le rejoindre par un petit sentier peu marqué au-dessus de ce décollage, le relief est plus chaotique. Le sommet est encombré d'un vilain pylône, d'une table d'orientation et d'une croix bizarrement proportionnée.

Jarrier
1200m D1/V1/A2 icone parapente

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net