Vercors

Situation

Les topos de Rando dans le massif Vercors

Filtres
Cotation    Dénivelé m    Orientation
Intéressant en raquettes     avec des enfants     à cheval    Dans tous les sports
Classement

Cet itinéraire a ceci de particulier qu'il consiste en l'addition de 3 itinéraires, un peu à la manière d'un " tour de massif " qui additionne plusieurs étapes. La différence c'est que dans le cas d'espèce il s'agit non pas d'une cercle à faire mais d'une ligne droite à parcourir, sur la même falaise, et ce presque "sans toucher le sol".Le point de départ est choisi à l'abri de la Peyrouse, abri qui en est aussi le point de retour : l'itinéraire permet donc ainsi de revenir facilement à la voiture.Le parcours est donné dans le sens "nord – sud" comme pratiqué lors des successives premières fois. Il est certainement possible de le faire dans l'autre sens : c'est un peu au goût de chacun.Depuis l'abri de la Peyrouse monter en diagonale sous le couloir Dérobé pour atteindre le pas Dérobé : http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_sortie=10922&id_sport=2(il aussi possible de faire le tour par le pas Morta et les crêtes, ce qui est plus long).De là, suivre l'itinéraire de la vire des rochers de la Peyrouse : http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=5135&id_sport=2jusqu'à la fin de son descriptif. Continuer alors horizontalement vers le sud en empruntant la bonne trace toujours visible et franchir un éperon rocheux aigu (100 m environ). Traverser le petit cirque herbeux qui fait suite, en remontant progressivement (100 m environ, versant raide au début). Retrouver une trace horizontale plus nette et la suivre jusqu'à une petite croupe à côté d'une pointe rocheuse ( 50 mètres environ). De là, soit franchir directement un passage rocheux qui fait suite (10 m en diagonale descendante), aérien mais en bon rocher, soit revenir légèrement en arrière pour passer l'obstacle en passant par dessous la pointe et en remontant ensuite. Après ce passage rocheux, monter droit vers le haut, dans un vague couloir (30 mètres environ). Rejoindre une épaule, sur la gauche, qui permet de retrouver le couloir de la Peyrouse, à hauteur de la vire suivante. Descendre au fond du couloir.Nota : ce bout de parcours fournit plusieurs possibilités de passages : il faut trouver celle qui convient le mieux à son goût. Par exemple on peut, 50 mètres après le tout début, choisir une escalade en III de 10 mètres, qui amène de suite à la trace horizontale supérieure, trace que l'on peut alors suivre jusqu'à la petite croupe.Emprunter maintenant l'itinéraire de la vire Haute du Ranc Traversier :http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=5124&id_sport=2 qui vous laisse au début de la vire de Serre Brion.Emprunter enfin la vire de Serre Brion, puis le couloir qui suit, pour arriver au pas de Serre Brion.http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1460&id_sport=2On redescend à l'abri de la Peyrouse, par ce même chemin que l'on vient de prendre en final.

Saint Andéol
5km 1000m R5 icone randonnee

Voir l'excellent topo d'Antoine Salvi n°47-bis de Vercors Nord sur http://antoine.salvi.free.fr/vercors_nord.htm

Méaudre
580m R1 icone randonnee

Emprunter le chemin du pas de l'Essaure et prolonger jusqu'à la cabane du même nom. Prendre alors direction Ouest, un bon sentier qui mène au pas de la Coche. Traverser la prairie qui lui succède. Au sortir de celle-ci bifurquer Sud-Est (traces) pour franchir une première petite barre. La sente fait ensuite un dernier crochet pour aborder le sommet par des pentes d'herbe (Sud-Est) peu inclinées (quelques cairns imposants)

Clelles
950m R1 icone randonnee

Itinéraire d'Antoine Salvi pris sur "randonnées pédestres avec Antoine Salvi" en "Vercors nord"Jusqu'à la ferme Durand on peut aussi prendre le topo d'Eric Vb "ferme Durand par le bois des Vouillands"

Fontaine
860m R1 icone randonnee

Du Clos de la Balme suivre le balisage jaune vert et les panneaux petite Moucherolle.Arrivé en haut d'une remontée mécanique avec un bar fermé repasser par la piste en dessous.repérer le rocher de la fenêtre en sachant qu'il faudra passer à gauche et suivre les pistes en conséquence en montée et descentes, avec parfois qq panneauxPlus haut on retrouve le balisage jaune vert et les panneaux "col des 2 soeurs"au col des deux soeurs prendre la sente en direction de la Grande Moucherolle et ne plus la quitter.Elle amène au pied dce la Moucherolle et on remonte jusqu'à la crête par des passages rocheux successifs où on met les mainsSur la crête rejoindre le cairn sommitalpour descendre suivre le balisage bleu sur l'autre versant avec qq passages rocheux à desescaladerau col des moucherolles descendre entre les 2 Moucherolles jusqu'aux pistes et se laisser descendre sur celles-ci en visant Corrençon à gauche et pas Villard à droiteon peut aussi depuis le col remonter à la Petite Moucherolle par une rampe rocheuse puis redescendre sur Corrençon par un itinéraire facile et évident

Corrençon
1270m R3 icone randonnee

Du parking après qqm sur la route un sentier balisé rejoint le hameau du Furon.Poursuivre le sentier tjs jaune rouge jusqu'aux Jeux puis au pas de la Tinette.Ensuite le Gr jusqu'au sommet.

Lans en Vercors
850m R1 icone randonnee

Monter à St Nizier par le GR, topo 3704De St Nizier au sommet par le topo 1383 d'Alex Meyer.

Seyssinet
1620m R1 icone randonnee

itirando.se.free.fr/pg_topo_103/index.html

St Martin d'Hostun
980m R1 icone randonnee

Depuis Bourg Menu, monter à l'abri de la Peyrouse.Prendre le sentier du Périmètre vers le nord pendant une dizaine de minutes pour arriver au pierrier qui descend du couloir sous le pas Étoupe.Remonter au mieux sur le droite de ce pierrier (pour profiter des mottes d'herbe), et rejoindre la première barre de falaise à droite de l'entonnoir. Remonter cet entonnoir en rive gauche (les prises rocheuses y sont à peu près correctes). Une fois franchi ce resserrement, aller en rive droite dans la zone herbeuse et terreuse qui suit. Cette zone n'est pas très agréable, mais vaut quand même mieux que le couloir proprement dit (m'a t-il semblé...).Arriver au deuxième resserrement, que l'on franchit par le fond du couloir, pour venir butter ensuite sous un ressaut plus sévère.Là s'arrêtent les choses désagréables, enfin !En rive droite, repérer une trace de bouquetins (et chamois) qui s'échappe dans l'herbe.La rejoindre par un pas en traversée dans un mur rocheux, qui nécessite l'usage des mains, mais dont les prises de pied sont suffisantes. L'effort mérite d'être fait car ensuite tout est simple, évident, et rassurant.Suivre cette trace, qui franchit un éperon (avec une belle pointe rocheuse sur la gauche), qui remonte ensuite au ras des rochers supérieurs (ne pas rester horizontalement car cela ne passe pas, mais monter franchement) pour atteindre le couloir Dérobé. Dans le couloir, l'éboulis est finalement assez stable. Remonter le couloir jusqu'à un gros bloc coincé qui semble fermer la sortie. Regarder alors à gauche (rive droite) le beau balcon rocheux qui, en un S subtil et magistral, vous fera contourner l'obstacle.De là plus rien n'arrête la progression jusqu’à la sortie finale, peu au-dessus.On débouche 10 m plus haut que la sortie du pas Étoupe, sur une terrasse herbeuse agrémentée de 2 pins faisant un peu d'ombre.Un éperon s'avance en plein vide, qui mérite votre détour pour profiter d'un superbe panorama.

Saint Andéol
3km 800m R4 icone randonnee

Du parking de La Roche prendre le GR et le suivre jusqu'au col de Vassieux.Prendre à droite jusqu'au But de l'Aiglette;Revenir au col de Vassieux et poursuivre la crête par l'Entrecol, puis col de la Chau et But de St Genix.Revenir au col de la Chau.descendre en suivant "Clos Hubert" et "Les Chambards"Aux Chambard, prendre direction le Fournou ou la Fare.depuis l'un ou l'autre rejoindre La Roche

Marignac en Diois
1400m R1 icone randonnee

Du parking juste avant le tunnel, redescendre la route sur 100m et prendre le chemin à gauche (PI) qui monte au Sud vers le col de Menée. De là, un bon chemin, non marqué sur la carte, part vers le Nord Ouest et mène au col de la Lauzette. Du col, abandonner le chemin qui file vers Nord (chemin de retour, non marqué sur la carte) et monter en pleine pente, à travers la forêt, vers le sommet du Serre de Beaupuy que l'on traverse jusqu'au point 1745. Au début de la descente, repérer sur la droite un petit sentier (non marqué sur la carte), bien cairné qui descend versant nord en dessous de la crête puis retourne sur le versant sud pour atteindre le col de Côte Chèvre 1531 m (PI). Poursuivre la descente en revenant vers le Nord pour saisir sur la gauche (juste avant de rejoindre une piste avant le point 1388 ) un raide sentier qui descend dans un pierrier et atteint rapidement l'aire de pique nique, au bord de la route de Combau, au point 1347.Traverser à gué le ruisseau et remonter la route sur une centaine de mètres, le long de la forêt. Tourner alors à gauche dans le champs et monter en longeant les arbres. Un gros cairn apparaît en lisière du bois, c'est le début du chemin, bien cairné, non marqué sur la carte, qui monte droit dans la pente jusqu'au Pas du Gris (bien être attentif aux cairns sur la fin). Continuer au NO puis au NE (quelques traces) vers le point 1787 et la Fontaine Colombette. Poursuivre au NE dans un vallon herbeux et par des prairies gagner la crête. On la suit jusqu'au Sommet de Ranconnet puis le Sommet de la Montagnette (cairn).Descendre vers l'Ouest (traces, cairns) pour franchir sans difficulté une zone rocheuse et contourner sur la droite la Montagnette pour atteindre le pas de la Coche.Poursuivre alors à vue vers la Cabane de l'Essaure. A travers les prairies, on gagne, au Sud Est, les Quatre Têtes où on retrouve un chemin qui poursuit jusqu'à la Tête de Praorzel et le col de la Lauzette. Du col, on regagne le parking par l'itinéraire emprunté à l'aller.

Chichilianne
1150m R2 icone randonnee

L'itinéraire initialement prévu était de partir du Pré du Four situé sur le plateau de Saint Ange à Claix, puis de monter au Col de l'Arc, emprunter le Balcon Est appelé aussi sentier des 2 cols, ensuite atteindre la Pierre Vivari puis monter sur la Crête des Crocs par un passage assez délicat pour enfin redescendre sur le Col de l'Arc et retourner au Pré du Four.Nous avons atteint le col de l'Arc à 10h30 (1h20 de montée depuis le Pré du Four) puis après 40 minutes sur le Balcon Est, nous avons attaqué la montée jusqu'à la Pierre Vivari. Nous sommes arrivés pile dessus même s'il a fallu passer dans des rochers et parfois poser les mains. En attaquant la montée plus loin sur le Balcon Est nous serions arrivés au col entre la Pierre Vivari et le Rocher de l'Ours et en plus il y aurait eu moins de roche et plus d'herbes facilitant ainsi la montée.Nous n'avons pas emprunté le passage entre la Pierre Vivari et la Crête des Crocs pour 2 raisons : nous n'avions pas de cordes et il avait pas mal plu les jours précédents. Nous avons tenté de passer par la cheminée située au dessus du passage mais elle est assez technique avec beaucoup de vide dans le dos, d'ailleurs pour accéder à la cheminée il faut être prudent. (Sur le lien suivant elle est indiquée comme facile http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1504&id_sport=2)Nous avions donc 2 possibilités : redescendre par le Balcon Est depuis le col ou monter au Rocher de l'Ours puis redescendre sur la bosse entre la Combe Chaulange et la Combe Noire afin de rattraper le sentier Gobert.Nous avons opté pour la descente vers le sentier Gobert mais nous l'avons regretté car la descente est parsemée d'arbustes et et penible pour les genoux.Le retour et la montée au Col de l'Arc par le sentier Gobert est sympa à faire sans aucune difficulté.Toutes les photos sont disponibles sur mon site web.

CLAIX
14km 1200m R3 icone randonnee

Au départ de Léoncel, rejoindre le GR9 (en empruntant le GR93 direction l'Echaillon) et le suivre direction sud pratiquement à plat sur 3,5 km jusqu'à un carrefour nommé "les Coquins" (ruines)Prendre alors à gauche le large chemin qui rentre dans la combe de Comberoufle et finit par monter jusqu'au Col de Comberoufle (maintenant bien déboisé)Rester à gauche au col pour trouver un sentier (balisage jaune/vert) assez bien tracé en versant sud qui passe le pas de Bouchére. Descendre alors dans les buis tantôt nord, tantôt est, en suivant un sentier bien tracé avec quelques balisages jaune/vert par instants.On finit par arriver au hameau des Boutons (Commune d'Ombleze).A présent il faut attaquer 900 m de remontée jusqu'au Roc de Toulau. Traverser la rivière et suivre un beau sentier balisé jaune/vert et indiquant la direction du Pas du Gouillat.Après 600m de montée on rejoint le GR93, le suivre alors jusqu'au Pas du Gouillat. Prendre alors plein nord une sente qui passe devant une bergerie en forme de roulotte verte. Continuer jusqu'au pied d'une montée raide mais assez bien tracée. La suivre jusqu'au sommet du Roc de Toulau.Descendre du Roc de Toulau par le sentier de montée.Arrivé en bas de la partie raide, tirer tout de suite à droite et suivre un sentier à flanc de pente moyennement tracé (nord) jusqu'au Col de la Bataille où on rejoint la route.Suivre alors les balises rouge/blanches du GR93 qui ramènent en descente par le ravin de Pisse Nible, puis l'Echaillon à Léoncel.

Léoncel
20km 1300m R2 icone randonnee

Poursuivre sur la D.578, en 5 mn on rejoint un (PI) à Baume Noire, prenez la direction de la Ferme du Pescher et Canyon des Gueulards. Un bon sentier remonte tranquillement parmi les chênes et les buis dominant les Gorges d'Omblèze. Il atteint en 25 mn un (PI) Le Grand Cros, continuer vers la Ferme du Pescher vers la droite. Corbière (PI) proche du Pont Naturel, remonter légèrement jusqu'à la Ferme (PI). A travers prairies, on gagne un autre (PI), descendre dans la combe ou coule le ruisseau de Comberoufle, en quelques lacets jusqu'à l'entrée du Canyon des Gueulards.S'engager dans le Canyon, à partir d'ici plus aucun balisage, armez vous de patience. On trouvera le long du Canyon de joli champs de cairns. Ainsi, on remonte pendant 50 mn environ, puis on retrouve un balisage jaune vert (PI). Ce nouveau (PI) nous indique la marche à suivre, Gorges d'Omblèze et Les sept Lacets en l'occurrence. Remonter par la droite, à travers de belles prairies retrouver en suivant le balisage un chemin forestier. Il dévale plein Sud, peu pentu jusqu'au Sept Lacets, il retrouve la D.578 à Cascade de Tuf. Par la droite, passer devant la belle cascade de la Pissoire et rejoindre le parking.

Plan de Baix
**km 300m R2 icone randonnee

Du parking, prenez le sentier qui descend dans le lit du torrent. En quelques lacets, il joint avec la rive gauche qu'il remonte jusqu'à un promontoire. On peu toujours traversé à gué le ruisseau pour rejoindre la plage sous l'impressionnante chute de la Druise, d'une hauteur non négligeable de 72 mètresRetour par le même chemin.

Plan de Baix
**km 100m R1 icone randonnee

Depuis la Bâtie, suivre le sentier jusqu'au Pas des Bachassons, puis la fontaine du même nom (où vous pourrez faire le plein d'eau), et nord-est par une sente rejoindre le sommet.(Edit par www.bivouak.net/membres/profile.php?mode=viewprofile&u=1&id_sport=1, mars 2015).voir aussi www.altituderando.com/Sommet-de-Peyre-Rouge-1960m-par-leet www.sentier-nature.com/montagne/2011/08/04/356-vercors-font-rousse-sommet-peyre-rouge

St Michel les Portes
**km 850m R3 icone randonnee

De l'Escoulin, partir sud-est par la petite route en direction de Grangeon ; la route se transforme ensuite en piste. Ne pas monter au hameau de Grangeon mais continuer tout droit sur le chemin rural barré par une chaine. Plus haut, on arrive à une propriété, le chemin change de direction (panneau en bois "chemin rural") et monte alors plein sud, puis part à flanc vers l'est et devient quasiment plat en contournant les flancs nord du Taillefer. A l'aplomb du col de Vachères, prendre une sente (cairn) qui monte à droite et rejoint le premier col de Vachères (767m). Au col, prendre à gauche (nord-est puis nord) la sente qui chemine sur la crête qui sépare la Gervanne de la Vallée de Quint. On passe au col Léger, puis à un sommet dégagé (821m) qui offre une belle vue sur le Bec Pointu, la Tête de la Dame, les crêtes sud du Vercors et le Glandasse. Continuer sur la crête en descendant jusqu'au col de Saint Andeol ou du Cheylard.Quitter alors la crête et prendre un sentier sur le versant est du col, il part direction sud puis est, et descend jusqu'au village de Saint Andeol en Quint (500m). On traverse le village, on passe sous le porche de la dernière maison ; arrivé au fond du thalweg, monter en face sur une piste agricole direction Vachères. On arrive sur la route qu'on suit sur quelques dizaines de mètres jusqu'à l'entrée de Vachères.Dans le Village suivre à gauche le balisage "Prats des Rots, Col de Vachères" ; on descend jusqu'au ruisseau de Vachères (484m) puis on remonte en face (zone humide souvent boueuse). On continue à suivre le Balisage jusqu'au col de Vachères (le 2ème de la journée !).Au col on part plein est sur une piste au milieu des pins, en suivant le balisage direction col des blaches. La piste se transforme en sentier qui se raidit avant de déboucher au col des Blaches (875m, point culminant du circuit). le chemin continue sur l'autre versant du col par une belle traversée sur les flancs sud du Taillefer, passe au dessus du Bruchet pour déboucher au col de Fonteuse (Après le col des Blaches il est possible de monter par une sente à droite jusqu'au sommet du Taillefer, mais cela présente peu d'intérêt, la végétation ne permettant pas d'avoir une vue dégagée). Du col de Fonteuse (818 m), prendre le chemin qui descend nord, le suivre jusqu'à la route que l'on remonte 5 minutes pour retrouver le village de l'Escoulin.

Beaufort sur Gervanne
17km 850m R2 icone randonnee

Du parking, suivre sud-est le GR91 (marques blanches et rouge).On passe d'abord l'Aversin, puis le Collet des Clots.On arrive alors à un carrefour indiquant La Fauge à gauche, le suivre pour arriver aprés une légère descente dans le vallon de la Fauge (cabane non gardée à droite dans les bois). Continuer en direction de la bergerie, puis passer à droite de celle-ci et suivre le vallon jusqu'à buter au bas de la Combe Charbonnière.Remonter cette belle combe par un sentier en forêt pour arriver un haut de la combe dans les pierriers (balise).Continuer alors sud en direction du Pas de l’œille (tôt le matin nombreuses marmottes) sur un peu plus d'un kilomètre pour tomber sur une trace assez large et caillouteuse qui part sur la gauche et droit dans la pente.On est en fait sur l’itinéraire de retour de ceux qui font la traversée des arêtes du Gerbier.La trace est assez visible et serpente au mieux au milieu des lapiaz sur lesquels il faudra de temps à autre mettre les mains.On finit alors par arriver à un replat herbeux au pied des rappels de sortie de l'itinéraire des arêtes.La descente se fait par le même itinéraire pour rejoindre le sentier Péronnard. De là on a le choix de rentrer par le chemin de montée ou au contraire de prendre à gauche pour rejoindre en premier lieu la Grande Combe, puis le Clos d'Aspres et enfin la Cote 2000 pour descendre tranquillement dans les prairies.Bien tirer à droite au niveau du lac des Prés des Prés pour rejoindre le chemin de départ au niveau de l'Aversin.

Villard de Lans
11km 940m R3 icone randonnee

La description de cet itinéraire est faite dans le sens nord-sud, mais la vire devrait pouvoir se parcourir aussi dans l'autre sens.La marche d'approche emprunte le sentier du pas de Serre-Brion jusqu'au pied de la falaise. Dans une épingle à cheveux, quitter alors le chemin et traverser vers le nord pour rejoindre le couloir de la Peyrouse. Monter dans le couloir sur environ les deux tiers de sa hauteur (franchir le ressaut principal, à mi-hauteur, assez sévère).Le départ de la vire se prend à cette hauteur : chercher 2 traces de bouquetins qui partent vers le sud, écartées de environ 10 m entre elles. En prenant celle du dessus, franchir un éperon (10 mètres) pour redescendre derrière (5 mètres). La trace que vous trouvez là-derrière est alors la bonne, pour toute la traversée.Dans cette face nord-est, la trace remonte une longue strate herbeuse, magnifique, et mène au premier grand éperon : l'éperon du Brouillard (escalade Coupé n° 158, 2 pitons visibles); une petite re-descente invite à s'encorder dans le cours de cette partie (longueur de 50 m).De l'éperon, on peut admirer la très belle arche de l’œil du Gorille.Changement d'orientation : face sud-est.Changement de dimension : la vire va rétrécir jusqu'à n'être parfois large que d'un petit mètre... ! La trace reste toutefois confortable.Trois longueurs de corde, de 50 mètres chacune, mènent jusqu'au fond du couloir médian séparant les 2 parties (nord et sud) du sommet nord du Ranc-Traversier (nombreux friends et coinceurs utiles) : un relais sur méga-lunule + un relais près d'un arbre. Cette partie de la traversée est splendide et très aérienne !Remontée par une vire redevenue large, orientation nord-est, jusque sur le deuxième éperon principal de la traversée (excellent emplacement de pique-nique).Traversée de la partie sud du sommet nord du Ranc-Traversier : vire essentiellement horizontale, trace bonne (orientation plein est). Après la seule échancrure de cette partie, on coupe la voie de l'éperon médian (escalade Coupé n°159, 2 pitons visibles).Au moment où la vire s'interrompt  : faire relais.Le franchissement du passage qui suit paraît très impressionnant, mais n'est en fait pas si difficile qu'on peut le craindre, l'inconvénient majeur tenant à la piètre qualité du rocher. Mais le mauvais ne dure que quelques mètres (longueur de 35 m).Arrivée au dernier éperon "marquant" de la vire : celui qui permet de revoir le chemin du pas de Serre-Brion. Descente jusqu'au bas de la pente herbeuse. Le franchissement du petit couloir qui se trouve là est le passage le plus technique de l'ensemble, et demande 4 mètres d'escalade « tous terrains ». Un deuxième petit couloir se trouve juste après, mais en comparaison avec le précedent il s'avère simple.C'est fini : le sentier de Serre-Brion est 10 mètres pus loin...Retour par ce sentier-là.

Saint Andéol
2km 950m R5 icone randonnee

Du parking, suivre le sentiercentral (balisage jaune et rouge) en passant par la clairère de la Tiolache puis une sorte de long cayon avant d'atteindre la jasse du play.De la jasse, poursuivre jusqu'à la stèle rappelant l'inauguration de la réserve.Repérer vers l'ouest un série de cairns qu'il suffit de suivre jusqu'au pas.

St Agnan en vercors
579m R1 icone randonnee

600m avant le pkg des grottes OU 1,2km après l'auberge, prendre une sente à droite (cailloux blancs au début), beaucoup de buis, très raide.Arrivé au pied des falaises, bifurquer à droite sous les falaises (Voie de la Conque, voie de la Décadence...), continuer à droite puis monter vers le milieu de la rampe que l'on aperçoit sur la gauche.On trouve un cable sur pratiquement toute la rampe. Début par un petit mur en III (un pas de IIIsup) de 8m, puis le reste en II avec qq pas de III cablés.Du haut de la rampe vers 950-980m, continuer à flanc, passer devant une grotte et arriver à un col 1050m (qui va vers Presles).Du col env 1050m, suivre la crête à droite sans trop d'indications (ne pas trop suivre les pts rouges car accès à des rappels). Passer le pt 1172m puis arriver au pt culminant 1236m.Trouver tout de suite une piste à 4x4, puis se diriger E puis S jusqu'au GR59 (env 1050m), boussole utile. Descendre par le GR à l'auberge 1,2km avant le sentier de départ.

Choranche
700m R4 icone randonnee

Beau parcours de crêtes. Ce topo est complémentaire de celui de Johny http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=4518&id_sport=2 dont le départ est situé côté E à Léoncel.Prendre la piste qui 'élève vers le SE en direction du ravin des Badonnes. Arrivé dans un champ, prendre à gauche une piste qui grimpe sec. Après quelques lacets elle rejoint un petit col à l'E de la croupe 989m sur la crête secondaire qui vient du serre du Crey. Traverser cette croupe direction NW jusqu'au 2nd col 908m tout proche, puis tourner à droite et descendre vers Izerette.On rejoint le sentier du pas de Bouvaret que l'on suit jusqu'à celui-ci. Au pas, tourner à droite et monter dans une vaste combe boisée suspendue vers le S. Le sentier se perd parfois mais il faut rester au plus près de la ligne de crête. Arrivé au sommet 1287m, débute le parcours de crête proprement dit avec une succession de sommets que le sentier évite pour certains par le versant E, entrecoupés de cols ou brèches. Le sentier traverse ainsi les 2 soeurs, les pas de l'Homme, du Solier, de l'Enfer et de la Rage avant d'atteindre le rocher du roi Gros Nez.De là, descendre toujours en crête direction S jusqu'au large col qui suit d'où des sentes ramènent par des pierriers au plus haut lacet de la route du Tourniol. Emprunter la route puis au lacet suivant le sentier qui coupe plusieurs virages. Parvenu en dessous du dernier lacet (point côté 943m), sur une crête secondaire, prendre à droite une sente pratiquement horizontale vers l'E. Arrivé à un petit replat occupé par des ruines (les Paletours) , le quitter et descendre au mieux en suivant la croupe boisée (vagues sentes) jusqu'à rejoindre la piste de départ que l'on emprunte à droite pour revenir au point de départ.Variantes :-pas du Solier : plus court mais beaucoup plus alpin et hors sentier. Du col 989m, monter dans des pentes herbeuses raides en contournant de petites barres rocheuses plutôt par la gauche. Arrivé sous les falaises, prendre à droite en traversée jusqu'à prendre pied dans le couloir raide qui conduit au Solier. A réserver aux montagnards expérimentés et bien équipés !-pas "des 2 soeurs" : un peu plus court mais plus raide. Toujours du col 989m ou un peu en dessous, repérer un sentier utilisé par les grimpeurs avec quelques marques de peinture qui traverse pratiquement de niveau. Arrivé à l'aplomb de la large brèche entre les 2 soeurs la remonter dans les éboulis.

Barbières
675m R3 icone randonnee

Voir la photo qui indique le chemin.En bleu le sentier du pas de Serre-Brion.Le départ se prend après l'épingle qui donne accès au pied des falaises, en-dessous du couloir - pierrier étroit le plus au sud. Ici, le chemin est bien horizontal, entre 2 strates calcaire. Il y a même un arbre pour servir de repère.Départ 10 - 15 mètres après l'arbre pour monter en rive droite du pierrier (ne pas vouloir monter à la verticale au-dessus de l'épingle, même si c'est engageant : la suite se complique, et de plus amène dans une impasse en partie supérieure).De suite on trouve une trace de bouquetin à peu près horizontale (trait orangé continu). Monter dans un petit couloir herbeux (les traces se perdent un peu). Arriver sur une crête à gauche (on retrouve une trace nette). Suivre la trace en diagonale à droite jusque sur le promontoire qui défend l'entrée dans le pierrier.Continuer toujours cette trace qui longe les cailloutis. Quand elle se perd, continuer dans le pierrier, jusqu'en haut. Cela se transforme en couloir, étroit et un peu plus raide, mais qui se remonte très bien (ne pas partir sur la droite, bien que cela soit tentant : nouvelle impasse). Rester dans le couloir jusqu'au bout, avec une tendance un peu vers la droite quand même, à la fin, pour éviter le dernier ressaut.Vous êtes à hauteur de la vire de l'arche. Traverser alors franchement à gauche sur l'autoroute des bouquetins (vous passez à l'endroit des 2 spits de 10 mm pour le rappel de descente = points rouges sur la photo).Dénivelé environ 100 mètres depuis la sentier de Serre-Brion.Pour le rappel : 20 m mini, de façon à éviter le passage le moins agréable; moi j'avais 25 m de longueur : c'était tout à fait suffisant; avec 30 m de rappel vous êtes confortables.Suite de descente sans problème, bien que raide, mais la trace aidant, tout baigne.

Bourg Menu
3km 800m R5 icone randonnee

Suivre vers le nord une piste en légère descente pour trouver rapidement un chemin sur la droite (balisage raquettes n°4). Il monte en prairie puis en forêt pour déboucher à proximité de la grotte de la Ture (panneau). Longer alors à gauche une piste de ski de fond, nous menant en 10 mn à la baraque de Font Scellier.A proximité, remonter la longue combe de Nave jusqu'à la cabane du même nom. Un chemin grimpant au-dessus permet de rejoindre rapidement le GR9. En le suivant à droite, c'est un beau parcours de crête qui nous attend, passant par le Signal de Nave, la Cheminée et pour finir le Bec de l'Orient (1554 m).Revenir sur ses pas sur 300 m jusqu'à une très jolie prairie. Un panneau nous indique le départ d'un nouvel itinéraire pour raquettes (balisage n°7). Il nous amène à une bifurcation où il faut suivre la branche de droite (retour du balisage n°4). Ce chemin nous permet d'explorer le secteur semi-boisé de la Ture, nous ramenant finalement à la grotte du même nom.Retour ensuite par le même chemin qu'à l'aller.

Autrans
650m R1 icone randonnee

L'idée générale pour atteindre le plateau des Merciers est de remonter la combe en suivant le lit du ruisseau:- On suit le ruisseau rive droite jusqu'à un mangeoire (chemin de terre) 955m- On prend le ruisseau, quand on arrive à la 1ère cascade (7-8m de haut) on la contourne rive gauche (donc par la droite)- Redescendre dans le lit, et le remonter au mieux, il devient plus encaissé, petit canyon avec 2 petits ressauts où il faut mettre les mains (attention passage pouvant être glissants)- Le ruisseau vient affleurer une barre rocheuse rive gauche, puis se met à tourner vers la droite doucement. On a l'impression de rentrer dans des gorges.- On vient buter contre un deuxième ressaut d'environ 3-5m (altitude 1060m) (on aperçoit de ce ressaut la base des falaises environ 30 m plus haut)- Contourner ce ressaut par la droite par un ptit couloir raide pour rejoindre le pied des falaises.(1090m)- Ensuite longer les falaises vers la gauche (petite sente), on retrouve le lit du ruisseau, et on arrive ensuite à une cascade (petit pissou intermittant, 20m de haut à l'oeil) d'où arrive le ruisseau. (1150m)- Garder la combe qui remonte en formant un couloir pour déboucher près des Merciers. Haut du couloir 1205m.- Du sommet de la combe, une sente par à droite immédiatement, qui nous ramène au dessus de la combe (point de vue) et qui permet une petite visite au sommet de la cascade précédente, qui semble pratiqué en "canyoning" (anneaux de cordes sur arbre)-revenir ensuite sur ses pas- Monter aux Merciers 1220m. compter environ 1h depuis le départ. L'arrivée sur le plateau offre un joli panorama allant de la Chartreuse, en passant par Belledonne, les 3 Pucelles, les rochers du Fangasset, le moucherotte, jusqu'à la Grande Moucherolle- On peut faire le tour du plateau ( 30min) en bordure au plus près des falaises (sente), ce qui permet d'avoir aussi une vue de l'interieur de celles-ci.- On rejoint le GR qui vient d'Engins- Le prendre en direction d'Engins (on descend)- Quand on arrive à une vaste prairie (1135m), prendre à droite en lisièreOption 1: suivre la lisière de forêt qui ramène à la voiture en retrouvant un peu plus bas un sentier.(30min depuis la sortie du plateau)Option2: Visite de la vire médiane (R3) en tout cas il est préférable d'avoir le pied sûrDans la prairie, on croise un sentier qui la traverse à 1100m d'altitude environ. Le prendre à droite en direction de la forêt. Il se perd assez rapidement. Il faut essayer de garder à peu près la même altitude, car l'accès à la vire se situe à peu près à la même altitude (vire à 1110m). Compter environ 15 à 20 minutes de traversée en bois (on traverse aussi un pierrer).Sur la vire: passer entre l'ouillon et la falaise. Il y a 2-3 petit passage qui sont un peu plus délicats. Il semblerait qu'on puisse ressortir sur la plateau au bout de la vire sur des gradins herbeux plus raides.J'ai choisi l'option de l'aller-retour.La descente s'est faite plus ou moins directement de l'entrée de la vire en louvoyant dans des gradins herbeux entre quelques petites barres, jusqu'à revenir en bas du ruisseau tout proche de la voiture

Engins
400m R2 icone randonnee

Non loin au Sud du parking, remonter une rue côtoyant les vieilles maisons du quartier de la Ville. Elle est prolongée par un chemin qui débouche rapidement sur une nouvelle route. La suivre à gauche pour trouver très rapidement un chemin qui grimpe à droite (1242 m).Il rencontre de belles prairies et se termine à un carrefour à 1320 m au lieu-dit "l'Aupet". Après avoir franchi une clôture, prendre en face un sentier envahi par la végétation. Il disparaît dans un champ mais on le retrouve vers 1380 m dans le sous-bois de Lauzier. Arrivé sur la crête du Bois Frey, monter un chemin qui, vers 1430 m, vire à droite dans une combe. Après l'avoir traversée, il se termine à une petite cabane pastorale en bois (1570 m). Remonter alors la croupe herbeuse qui la domine en tirant sur la droite quand la pente s'accentue. On rejoint alors le sentier du Balcon Est balisé jaune/vert qu'il faut suivre à droite. Sous le pas de Berrièves, rejoindre celui-ci par un chemin assez bien tracé dans un couloir riche en éboulis.De la croix de Lorraine du pas (en hommage aux résistants), c'est un assez long parcours de crête qui commence en direction du Sud. On passe alors par les deux "sommets" du Rocher de Séguret (2051 m), puis Roche Rousse (2105 m) et Pierre Blanche (2106 m). Au pas de la Ville, descendre vers l'Est le Sentier Central se terminant à la station de la Ville. Enfin, une petite portion de route nous ramène au point de départ.. Remarque :Pour prolonger le plaisir, je conseille à la descente de passer par le petit cirque des sources de la Gresse. C'est un peu plus long que le classique Sentier Central, mais la vue saisissante sur le colossal Grand Veymont et la rencontre de la sympathique baraque forestière du Veymont valent vraiment le détour.

Gresse-en-Vercors
1150m R2 icone randonnee

Remonter la piste jusqu'à l'embranchement pour le pas des Bachassons (peu après l'acrobranche). Arrivé sous le pas, juste avant de traverser le lit du torrent (à sec en été) descendant du pas des Bachassons, repérer un sentier en lacet qui part à droite vers le pas du Fouillet. Attention dans le pas à quelques mètres à flanc de falaise sur lesquels le sentier est légèrement déversant avec des petits cailloux très glissants... Sortie sur le plateau : revenir vers le sud en direction du pas des Bachassons (eau). Aller-retour conseillé dans la plaine de la Queyrie (arbre taillé, carrières romaines). Ensuite rejoindre au mieux le pas de la Selle par le sommet de Montaveilla. Dans la descente, ne pas rater la bifurcation "Gresse - la Batie" (sinon on se retrouve au col de l'Aupet, ce qui rallonge un peu).

SAINT MICHEL LES PORTES
1000m R2 icone randonnee

Du Clot de la Balme remonter la piste sur la droite du domaine skiable jusqu'à Combeauvieux. Au panneau suivre direction le Pas de la Balme, passer devant la bergerie et continuer le balisage jusqu'au Pas de la Balme. Bifurquer sur la droite et suivre les crêtes jusqu'à la Tête des Chaudières (2029m). En une dizaine de minute rejoindre à vue les rochers de la Balme (cairn). Suivre ensuite les crêtes dans les lapiaz jusqu'à un pas plus prononcé que les autres. En contrebas de ce pas se trouve une arche avec vue sur St Andéol. on peut rejoindre l'arche en faisant très attention (R3), le pas se faisant généralement en montée. Pour la descente, prendre la sente vers l'ouest menant vers la cabane de Carrette. A la clairière du Grand Pot, prendre le chemin très peu marqué vers la droite vers le ranc de l'Abbé. Le chemin se fait progressivement sentier puis chemin pour rejoindre enfin les terrains de golf de Corrençon.

Corrençon-en-Vercors
1115m R2 icone randonnee

Au parking de la station, prendre le chemin balisé qui mène à la cabane forestière du Veymont, puis prendre le sentier sur la gauche vers la crête du Brisou. Peu avant cette crête, prendre le vague sentier sur la droite (non balisé) et suivre la crête vers le Sud-Ouest. Arriver à une brêche et franchir plusieurs ressauts sur l'arête Nord-Est du Petit Veymont (pas de II, spits et ronds de peinture bleus) pour arriver au col (2067 m) situé entre le Petit et le Grand Veymont. Prendre l'arête du Grand Veymont en insistant sur la droite par les gradins herbeux.

Gresse-en-Vercors
1093m R5 icone randonnee

1/Départ: Archiane, 784m, vue splendide sur les falaises d'Archiane. Par le GR 93, montée de la combe de l'Aubaise par sa rive gauche et ce longuement en sous bois jusqu'à toucher le pied des falaises que l'on suit un moment. Ensuite le GR passe dans des pierriers - un peu fastidieux - et mène au Carrefour des 4 chemins signalé par un cairn important: 1408m, 2 heures.2/ On laisse filer le GR sur la gauche (ouest) pour prendre est un petit sentier cairné dont les nombreux lacets dans la forêt font prendre rapidement de l'altitude. Vers la cote 1600m (altimètre), il convient de gravir à vue et vers le sud une courte pente herbeuse. On découvre le Jardin d'Archiane avec la Tête du Petit Jardin (1799m).3/ Une nouvelle ligne de cairns se dirige vers le sud et se dédouble un peu plus loin (la branche de gauche se dirige probablement vers la Tête du Petit Jardin). On peut suivre la ligne "principale" laquelle permet de s'approcher du Rocher d'Archiane (1756m). On choisit de le "négliger" pour se diriger à vue sur une "bosse" boisée plus haute: côte 1774m, non loin des falaises d'Archiane. Le lieu est propice au repas (après près de 3H45 de marche) et la vue plutôt jolie: Montagne de Glandasse, Pié Ferré et bien évidemment Jardin d'Archiane.4/ Descente à vue au Sud pour atteindre le bord de l'à-pic des falaises d'Archiane, environ 1663m. On suit alors (hors sentier) au plus près les à-pics d'abord longuement au NNE puis SE pour atteindre la Tête du Jardin (4H30 de marche effective). Vue sur les hauts plateaux, la Croix du Lautaret (NE, 1951m) et le Rancou (E, 1882m). 5/ Descente à vue et est sur la Combe du Rancou où l'on découvre - par hasard - le petit gouffre du Nouvelet (1685m). Poursuite direction sud --> cairns et bientôt piste via la Combe du Coureau, puis le pré de Toine. La piste mène facilement aux bergeries et aux jolis chalets de Tussac, 1560m. Source abritée, vue sur le caractéristique Rocher de Combeau et la vallée éponyme ainsi que sur le Mt Barral (près du Col de Menée).6/ La piste désormais très large, permet de perdre rapidement de l'altitude (quelques grands lacets) et de gagner la route du vallon de Combeau vers la cote 1100m. Il faut alors suivre celle-ci (S) pour arriver à Benevise (1026m - gîte d'étape - point d'eau - hameau perché avec de jolies maisons en pierre).7/ On retrouve à Benevise le GR 93 du Tour du Haut Diois. Après une courte montée (cote 1096m), il descend tranquillement en sous bois jusqu'à Archiane et offre de belles échappées sur les falaises éponymes.

Châtillon en Diois
25km 1250m R2 icone randonnee

Suivre les infos du www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1149&id_sport=2 refuge de la Molière.Le pas de l'ours se situe 100m plus haut.

Engins
810m R1 icone randonnee

1/ De la sortie de St Laurent en Royans par la D2 (direction Col de la Machine), à la première épingle à cheveu (proche du village) un panneau indique à droite la direction de Laval (cirque de Combe Laval) par une route goudronnée (D 239). Rouler environ 600 m sur cette route étroite puis prendre à gauche une piste en terre. Parking quelques dizaines de mètres plus haut. Cote environ 400m. La montée au Pas du Pas par une variante du GR9 est indiquée en quittant la D239, balisage rouge et blanc, horaire 2 H ainsi que "caractère délicat de l’itinéraire". Longue montée en diagonale direction SE par un sentier bien balisé (chemin du Pas). Passage d’un minuscule torrent dans le premier tiers. Dans le dernier tiers de la montée (en se rapprochant des Rochers de Laval), il y a quelques passages un peu exposés en cas d'humidité (risque de glissade sur pierres ou racines). Arrivée au Pas du Pas (faiblesse de la falaise) : env. 4,5Km, alt. 985m, 2H de marche. 2/ Du Pas la variante du GR9 mène (sous bois) en 20 mn à la D2 au lieudit Cabusson, 1071 m, poteau indicateur, parking.3/ Quelques dizaines au Sud, sur la D2, prendre à gauche (Est) la route forestière de la Sapine. Poteau directionnel au début de la route forestière --> direction Roche des Arnauds, balisage vert et blanc du PNV. Passage à un abri/stèle puis au pied d’un petite clairière : « Grand Place » --> panneau Roche des Arnauds 45mn (horaire juste prévoir plutôt une heure).La montée se fait en forêt d’abord vers le Sud puis plein Est par de nombreux lacets. Arrivée à « Sous La Roche » --> panneau mentionnant le caractère dangereux de la fin de la montée. En cas d'humidité, il faut en effet être prudent pour atteindre (quelques passages dans les rochers) l’arête sommitale au demeurant un peu aérienne. Croix au sommet et cairn : 3H30/4H. (selon les conditions), environ 8/9Km.Vue vers les hautes cimes du massif du Vercors de la Grande Moucherolle au Grand Veymont ainsi que sur le plateau de La Chapelle en Vercors. 4/ Retour « Sous la Roche ». Le panneau qui y est placé, indique vers la droite (nord) « les Arnauds » à 1,9 km et une demie heure (juste). Le sentier passe sous la ligne de crête en remontant même un peu, puis il rejoint une piste forestière en balcon (mais pas de vue). Descente sur les Arnauds puis sur le Carrefour de la Lyrette, 1215m. Balisage vert et Blanc.5/Au carrefour de la Lyrette, la direction de St Laurent est indiquée (d’abord Nord) via une large piste forestière(balisage vert et blanc). On parvient sur le haut du cirque formé par la Vernaison près des Rochers des Mines --> jolie vue sur la vallée, les Rochers de l’Allier et les Cornouse. La piste forestière des Sources bifurque alors plein Sud et mène à la D2 au lieu dit La Pinpignère (panneaux indicateurs à nouveau).6) Après quelques centaines de m sur la D2 en direction du Nord, un panneau jaune mentionne la direction de St Laurent par Serre Mouchard sur la gauche (NO), balisage vert et blanc. Vers Serre Mouchard, le sentier rejoint le GR9 (environ 950m). Descente par le GR jusqu’à la D2 près du lieudit Les Rayes (jolies vues sur St Laurent et le Royans). Sur la gauche de la D2 suivre les marques de la variante du GR9 pour retrouver le parking voiture. Environ 3H30 pour la descente.

Saint Laurent en Royans
20km 1050m R2 icone randonnee

Du parking remonter le téleski de droite et quelques mètres avant la maison du potier (à visiter) prendre à gauche un chemin qui coupe la prairie, ancienne piste de ski. On arrive à l'embranchement de la Conversarie. Contineur direction le col vert en passant devant l'abri-bivouac de Roybon puis devant la source (50m plus loin). Du col vert, prendre à gauche (au dessus du banc de bois) un sentier sur une vire. Ce sentier perd une cinquantaine de m de déniv avant de poursuivre à l'horizontal et remonter peu à peu. Le suivre jusqu'à la pancarte "le Cornafion". A cet embranchement, poursuivre à droite conduirait au col de l'Arc.Remonter les derniers lacets pour arriver au pied de l'escalier sommital ( une quinzaine de mètres) un peu aérien. Sur la crête il ne reste qu' à contourner quelques gros blocs pour déboucher au premier sommet. Atteindre le deuxième sommet quelques mètres plus loin nécessite un pas de désescalade.

Villard de Lans
1065m R3 icone randonnee

1/ Départ versant sud du tunnel du Rousset (Vercors Sud-Diois). Parking de la VF de Chironne (via D et TD). Le GR 93 suit vers l'ouest une jolie rampe aménagée qui surplombe la D518 avec en ligne de mire de belles aiguilles calcaires (les Aiguilles, 1275m) et plus loin et plus haut les Rochers de Chironne. Passage près du départ de la VF. Le GR s'oriente brusquement au Nord en direction du Col de Chironne. 2/ A la cote 1351m (altimètre utile) il faut délaisser le GR pour prendre SSO une sente (marques rouges) qui à travers bois permet d'approcher les Rochers de Chironne. On les gravit dans la pelouse alpine (quelques cairns) assez près des à-pics (vue montagne de Glandasse). Passage à des pointes cotées 1493 et 1512m.3/ Courte descente à partir du Point 1512m et remontée dans l'herbe vers une ligne de crête où trône un panneau. Se diriger sur celui-ci (aucune indication utile, cote 1550m) et poursuivre SSO vers les Rochers de l'Aiglette (à nouveau quelques marques rouges). Passage dans une belle forêt avec à la sortie une borne bien visible avec la cote marquée en rouge 1561m.4/ Pour atteindre le But de l'Aiglette, 1524m --> donc un peu plus bas, il suffit de suivre à vue et au mieux les à-pics des rochers. A l'ouest le But St Genix (1643m), en contrebas le col de Vassieux (1333m) et au nord la plaine de Vassieux et le village éponyme (au S et si absence de mer de nuages, vallée de la Drôme et Die).5/ Retour à la borne 1561m puis à la ligne de crête avec panneau du parc. On peut suivre NNE cette ligne de crête puis plonger sur le Col de Chironne: 1416m, panneau directionnel.6/ Montée en direction du But de Nève (1656m) mais on la quitte vers la cote 1500m pour suivre sud une ligne de crête avec cairns qui passe par la sortie de la VF de Chironne. Une "plongée" ouest permet de retrouver le GR 93 à proximité du point 1351m de la montée et le parking de la VF.

DIE
12km 500m R2 icone randonnee

Se garer à st pierre de Cherennes avant ou après l’église.prendre la route quelques mètres en direction du faz, tourner en direction du Pizat, suivre le sentier balisé en direction du faz. Sentier large et assez raide au milieu des buis avec de temps en temps des points de vue sur la vallée de l’Isère et ses champs de noyers.Le sentier longe ensuite le haut des falaises (l’ancienne version IGN est fausse). Quand le sentier arrive au dessus d’une combe prendre à droite à la prochaine intersection (non balisé) on débouche sur l’aire de parapente de l’allevoux. Poursuivre la montée par la piste 4 *4 et prendre une piste à gauche.Au point 871m « l’allevoux » soit (variante1) descendre à gauche en directions des godarts puis monter à bellonnière (balisé).soit (variante2 hors sentier balisé) continuer la piste jusqu’à la maison du garde (une barrière à passer) passer discrètement devant l’ancienne ferme, après la montée, descendre en direction de la rivière, à gauche. Passer la clôture et traverser la rivière à gué longer rive droite jusqu’au ruines des moulins des Godarts figé dans le temps depuis l’incendie pendant la guerre (plaque commémorative). (Ce court passage est apparemment interdit par des panneaux qui mentionnent « chasse privé, propriété privé entrée interdite »).Remonter le pré puis le bois par la croupe évidente. Dans le bois longer la cloture barbelée par la droite pour trouver un passage étroit poursuivre toujours hors sentier sur la croupe jusqu'à déboucher sur une piste forestière. La prendre à gauche jusqu’à bellonnière. Où on retrouve l’itinéraire de la variante1.poursuivre la piste forestière la plus large et après le ruisseau de neiron prendre la piste forestière qui monte à droite au milieu des pins puis des prés peu après une source tarie tourner à gauche et suivre la piste forestière envahi de pin, de genévrier, et d’églantier pour déboucher dans les prés de gontier. Traverser direction nord est à peu près à flanc. Au bout de l’alpage tourner à gauche direction izeron au prochain carrefour poursuivre direction izeron. Le sentier remonte puis dévale la forêt jusqu’à monchardon. De la petite route on aperçoit le centre d’étude tibétaine. Suivre clairière de cartelet (à gauche après plusieurs centaines de mètre sur une petite route) on passe plusieurs constructions inhabitées car isolées. Après un autre hameau prénommé aussi monchardon le sentier qui semble ancien, taillé par endroit dans la roche, passe un ruisseau, une jungle de buis immenses dont les troncs sont couverts de mousse, superbe !. A la clairière du cartelet on admire des châtaigniers greffés énormes pluri centenaires. Possibilité de faire un tour dans la direction du point 720 (ruine et point de vu sur la vallée). Descendre direction le réservoir. A la sortie de la forêt tourner à gauche et rejoindre la route. Le retour se fait sur une petite route non balisé (se munir de la carte) c’est un peu long mais joli. En plus on découvre une vue sur la cascade du ruisseau du ruzand. On devine également l’aire de décollage des parapentes.

Saint Pierre de Cherenne
950m R2 icone randonnee

Randonnée menée pour un groupe de l'Association Crila de Lyon. Météo très médiocre avec pluies intermittentes.1/ Départ du Foyer de Ski de fond du Grand Echaillon (à quelques km de Léoncel / Abbaye intéressante à visiter). 1160m.Panneau mentionnant la direction à prendre - Est - vers Bouvante le Haut, environ 7 km/ balisage rouge et jaune jusqu'au village. Le sentier passe dans une forêt très dense mais nombreuses marques. Il traverse une piste forestière puis mène tranquillement au Col du Lion, 1192m. Traversée de la route goudronnée et poursuite NE et début d'une très longue descente sur Bouvante le Haut. Passage à Gampaloux (ruines, 1042m) où un sentier permettrait (Sud) d'aller directement au Col de la Bataille, puis à La Charge 949m. Le sentier, NE puis E permet de contourner le Roc de Serves(1181m). Il plonge ensuite SE sur Bouvante avec des échappées (à gauche) sur le lac artificiel éponyme. Arrivée sur le lieudit Blache (gîte rural), puis sur la place de Bouvante le Haut: gîte, lavoir, fontaine ronde et jolie église (fermée bien sûr). 1H40 env.2/ Traversée -sud- du village (route) le long du torrent (la Lyonne) puis montée à droite au hameau les Roissards. Un panneau indicateur mentionne la direction du Refuge d'Ambel avec désormais un balisage vert et jaune. Une piste SO fait suite au hameau et ramène à la route goudronnée (D131) que l'on traverse (nouveau panneau indicateur) pour longer le torrent du Toulau en rive gauche. La piste devient sentier puis se raidit avec un passage en rive droite du ruisseau. Le sentier rejoint une large piste (qui démarre probablement du terminus de la D131). Il faut la suivre (balisage vert-jaune toujours) et après 3 grands lacets très prononcés, on longe des ressauts rocheux avec une petite grotte (à droite), bienvenue pour nous (il pleut depuis un bon moment et il faut penser à s'alimenter). 1H15 environ du village.3/ Retour sur la piste et après un nouveau lacet, cela se rétrecit et on passe sous une jolie roche percée. Quelques centaines de mètres plus loin, belle vue plongeante au nord sur le site de Bouvante et son lac et à notre gauche sur les Rochers de la Truite (ne pas trop s'approcher des falaises mais effectuer néanmoins un petit détour pour pouvoir observer le , petite cascade sous le sentier. Le sentier mène ensuite très facilement au parking de la Gardiole: refuge du Parc à gauche et plus au sud Monument dédié au Maquis de la Résistance du Vercors, 1125 m, 30 mn. 4/ Continution Sud vers le refuge d'Ambel. Panneau indicateur, pas de balisage mais large piste pastorale. A notre droite, l'immense face est du Roc de Toulau (1581m). La piste coupe vers 1180 m le GR 93 qui vient (à droite) du Col de la Bataille. Il faut le prendre en direction du Pas du Gouillat, panneau indicateur et marques rouges et jaunes. Nous passons à proximité du refuge d'Ambel (refuge non gardé du Parc) /faire un crochet pour le voir de plus près. Atteinte du Pas du Gouillat, 1328 m, (bergeries à proximité) non loin du flanc Sud du Roc de Toulau (on devine parfaitement la voie de montée). Il est judicieux d'effectuer un court crochet au Sud vers une grande croix métallique: vue sur le val d'Omblèze, les Rochers de la Sausse à l'Ouest et une partie de la montée à la Tête de la Dame (Sud), Serre de Montue à l'Est.5/ Retour au Pas du Gouillat et au GR 93 qui va longer désormais les grandes et raides pentes de la face ouest du Roc de Toulau (très nombreuses gentianes en cette saison) et ce jusqu'à la route à proximité du tunnel de la Bataille. On peut négliger et on néglige le col géographique pour passer sous le court tunnel (ouest). Une navette nous évitera un retour à pied au Grand Echaillon (3/4 H par le GR 93) après une quasi boucle marquée de douches fréquentes mais on s'habitue...

LEONCEL
20km 800m R1 icone randonnee

Ce fut une randonnée sur trois jours et deux nuits autour de La chapelle en Vercors et de Vassieux. Le but était de nous rendre sur quatre belvédères qui offrent un panorama sympathique sur cette partie du Vercors.Les nuits se sont passées en refuges. Les trois couleurs (sur la www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=6381&id_sport=2) représentent les trois jours. J1. Au départ de la Chapelle, le belvédère de la cîme du Mas, puis le col de Vassieux où l'on passe la première nuit. J2. Le lendemain, direction le col de Carri et le refuge de crobache pour la deuxieme nuit. J3. Enfin le belvédère du Revoulat et retour à la Chapelle.Le topo est détaillé sur mon site

Chapelle en vercors
2500m R3 icone randonnee

Boucle sur 2 jours située principalement sur les hauts plateaux du Vercors.Jour 1 :Départ de Chichilianne pour le pas de l'Essaure. Continuer dans la vallée de Combeau pour la bergerie de Chamousset. Des traces de chemin sont visibles. Bergerie de Chamousset direction le refuge de Chaumailloux je conseille de dormir (refuge équipé de 20 places avec une source proche).Jour 2 :Refuge des chaumailloux direction la plaine de la Queyrie ( 2 possibilité soir de suivre le chemin direction les 4 chemins puis Pré Peyret, soit de faire du hors sentier pour rejoindre la bergerie de Peyre Rouge : itinéraise sympa - maitriser l'orientation).Plaine de la Queyrie direction Pas de Bachassons puis Pas de la Selle. Sous le pas de la Selle prendre le col de l'Aupet puis descente sur la Richardière.Depuis la Richardière suivre la route jusqu'à Donnière puis Chichilianne.Belle boucle à faire par beau temps. Possibilité de la faire dans la journée. Compter 10 heures.

Chichilianne
19km 1300m R1 icone randonnee

Suivre un chemin vers le nord, traversant des prairies puis de raides pentes boisées. Arrivé sur la crête du Jonier, la suivre au sud. La sente discrète qui s'y dessine nous mène au pré du Pleynet, peu après le sommet rocheux dégagé. Descendre ensuite le sentier de la crête de la Ferrière. Au col de Soliet, emprunter le chemin de gauche menant au hameau du Verney. Un nouveau sentier puis une petite portion de route nous ramènent à Lanchâtre.

Miribel-Lanchâtre
760m R1 icone randonnee

partir du parking du golf, directement sur la droite et suivre le balisage en place au travers des bois. Arrivée au pas de la sambue prendre à gauche (balisage) pour le sommet. Pente ardue en forêt pour atteindre notre but. Sans grand intérêt ,vue cachée par les arbres. Descente par pas de l'âne , carrefour des auberges , puis auberge des clarians,champ de la bataille et corrençon

corrençon
8km 464m R1 icone randonnee

Au parking, vous trouverez des panneaux de partout : pour le ski, la rando-pédestre, le Vtt, les chiens de traineaux… choisissez donc votre activité et la couleur du panneau! Et suivez les panneaux. Pour la Glacière, prenez le chemin qui monte à droite du restaurant, et passe ensuite entre les ‘greens’ de golf.A 1189m, prenez le chemin de droite. Il longe une belle clairière tandis qu’à gauche ce ne sont que bois et lapiaz. Très éducatif ce sentier : ça vous amènera à causer avec vos enfants des conditions bien difficiles des fermiers du Vercors qui n’avaient pas tant de prés à cultiver et/ou parfois éloignés de la ferme… Et les greens vous demanderont-ils? Alalala, une activité autrement lucrative!A 1255m, on tourne à gauche, ça descend, puis encore à gauche sur le sentier protégé par une barrière. Attention, barrière = danger. Rejoindre en quelques minutes l’entrée de la fameuse Glacière de Corrençon.Et là vous découvrirez que : 1) L’accès vous est refusé : le papier est guère lisible mais vous comprendrez que le petit grillage ne vous autorise pas à aller plus loin. Un www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=2270&id_sport=2 vous apprend donc que le site est interdit d’accès. Grrrr! Pouvaient pas le dire avant, c’est vraiment pas malin. L’escalier est en effet barricadé par une belle porte et de hauts barreaux métalliques. Fin du voyage donc non sans avoir jeté un petit coup d’œil au fond de la glacière, et avoir eu une petite pensée pour les ouvriers du début du siècle qui remontaient la glace pour l’emporter ensuite dans les hôtels et les hôpitaux grenoblois.2) Heureusement, un joli panneau explique à merveille ce qu'est www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=2272&id_sport=2 et comment on peut trouver de la glace dans une grotte en plein parc du Vercors, sans glacier . . .Sachez quand même que "Les glacières naturelles sont des grottes contenant de la glace ou de la neige en permanence, c’est-à-dire tout au long de l’année, malgré même la chaleur de l’été".Par ailleurs, sachez aussi que "Si on suppose que la température de la glace est uniforme et égale à 0°C, la roche au contact de la glace va céder à la glace : Q = Jth .S .dt (J.s-1 )". C'est clair n'est-ce pas?! Alalala, ça vous glace aussi! www.ac-grenoble.fr/champo/site/prepa/bcpst/Tipes/Glaciere/glaciere.html3) Le panneau vous expliquera également à quoi a bien pu servir ce congélateur bio autrefois . . . Vous donnez votre www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=2273&id_sport=24) Enfin, à défaut d'etre descendus dans la glacière, www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=2274&id_sport=2 amusera vos enfants qui ramèneront ainsi à leurs maîtresses, copains, papi et mamie et j’en passe de petites feuilles trouées qui les conduiront ainsi à raconter l’histoire de ce frigo naturel.Et pas besoin de papier pour poinçonner, suffit de trouver une belle feuille d’arbre dans laquelle ils feront un joli triangle de six p’tits trous.

Corrençon-en-Vercors
130m R1 icone randonnee

Départ d'Archiane, on suit le Gr93 direction les 4 chemins de l'Aubaise puis poursuivre jusqu'a 1570m environ, bifurcation à gauche en suivant le GR91.A partir de là, on monte et on descend sur les differents domes en passant par la bergerie de Laval d'Aix puis Pié Ferré.Pour la descente, se diriger à l'Est vers la combe de veyanche, immense pierrier puis l'on retrouve la foret et enfin un chemin qui nous ramène sur Archiane.

archiane
1700km 1700m R2 icone randonnee

Du parking traverser le village et à la sortie prendre à gauche le GR93 qui monte dans les buis. Passer sous la falaise, continuer jusqu'au carrefour des 4 chemins de l'Aubaise. Attaquer ensuite un fort pierrier bien sinueux qui mène au plateau du Roi. Continuer sur ce GR (marques bien pâles mais présence de nombreux cairns) pour atteindre le carrefour des 2 GR le 93 et le 91.Retour par le même itinéraire jusqu'au carrefour du sentier découverte (altitude 1000) que l'on emprunte par la gauche. Ce sentier balisé VJ (Vert Jaune) ramène à Archiane.

Archiane
15km 1050m R1 icone randonnee

Topo d'Antoine Salvi en Vercors sud sur internetwww.sentier-nature.com/paroles/images/topos-salvant/vercors-sud/47-roc-peyrolle.pdf

Archiane
1260m R1 icone randonnee

Traverser le hameau d'Archiane et prendre direction Nord le GR93 par un joli défilé jusqu'au carrefour des 4 chemins. Quitter le GR pour prendre le sentier de droite (Est) bien tracé et cairné qui monte en lacets jusqu'au point 1590. Tourner alors à gauche par le meme chemin qui longe pendant 1 km (direction Nord puid Est) une barre rocheuse. Prendre alors direction Sud, maintenir cette direction pendant un petit kilometre (plusieurs sentes cairnées dont une à eviter qui part plein Ouest !), juqu'à une prairie ou le sommet est alors bien visible. De la à vue, en 10 mn par la droite ou la gauche, on atteint le sommet (cairn + marquage IGN au sol). La croix du sommet, contrairement à ce qui est indiqué sur la carte n'existe plus.Panorama magnifique sur les plateaux du Vercors (Grand Veymont), Dévoluy, Aiguilles de Bénévise et GlandasseRetour par le meme itinéraire

Menée
1050m R2 icone randonnee

Itinéraire: jour n°1Traverser le hameau, et nord ouest le sentier très bien balisé Gr.93 entre dans la combe de l'Aubaise. Laisser à droite, le sentier dit de découverte qui revient sur le hameau. Au carrefour de quatres chemins de l'Aubaise, dans un pierrier à gauche ouest, notre sentier gagne un col. Passer la plaine du Roi, toujours sur notre Gr.93 qui atteint un carrefour. Laisser à gauche, l'itinéraire du Glandasse, et tout droit les 2 Gr. cottois le mème sentier jusqu'à Pré Peyret.Itinéraire: jour n°2Le lendemain, gagner le fond de la prairie vers l'est, en face, toujours est, prendre la direction de la plaine de la Queyrie, que l'on va alors remonter jusqu'au carrière Romaine. Face aux carrières, plein est, traverser la prairie, et hors sentier entre cuvettes et dollines, gagner au mieux la crête des rochers du Parquet, au point 1945m sur IGN. Suivre cette crête vers le sud sud est et relier le point 1803m. Peu après, aller chercher le point 1738m plutôt sud est. De nouveau à travers cuvettes, dollines et pins à crochets, reperer une sente qui vous mène au pas de l'Ours. Par cette sente, plein sud on tombe sur le sentier entre la bergerie de Jasneuf, et le refuge de Chamailloux. Vers la gauche, en peu de temps on le rejoint.Itinéraire: jour n°3Prener le sentier un peu raviné au début, qui se dirige vers la butte 1874m à l'est pour passer plus haut le pas de la Chèvrerie. Sud est il gagne la bergerie de Chamousset. Toujours sud est, peu après la bergerie, suivre le sentier vers la gauche, qui se dirige au col du Creuson. La vallée de Combau est en contre bas, on en domine d'ailleurs la cabane de l'Essaure. Passer à la cabane, et continuer ce sentier jusqu'à une grosse bergerie. Par un large chemin caillouteux, jusqu'à la stèle, on gagne ainsi la route. Suivons la route jusqu'à Bènevise. Derrière le Gite d'étape, le sentier Gr.93 vous ramène à Archiane en 1 heure.

Chatillon en diois
20km 1250m R2 icone randonnee

Une fois garé à Audière, le sentier est signalé à la sortie du parking. Suivre le balisage Jaune et Vert tout le long. Après le hameau, il est large et s'engage à travers champ puis dans la forêt. Suivre son cheminement assez direct en montée, il croise à plusieurs reprises une piste et au point 1250m ils se rejoignent, cela forme une plate forme qui se nomme Cer du Vento avec table de pique-nique . Poursuivre plein Ouest en direction des falaises et suivre le balisage pour retrouver la fin du sentier en sortant de la forêt et se retrouver sous la grande antenne pour aboutir sur les alpages (1586m) . Retour par le même itinéraire.

Saint-Paul-les-Monestier
6km 660m R1 icone randonnee

Du parking prendre la route goudronnée à droite, traverser le village du Bouchet. Aux dernières maisons prendre lma piste forestière à gauche balisée GRP. Au premier carrefour laisser à gauche le GRP pour prendre à droite la piste dont le balisage devient JV (Jaune Vert). Aprés le réservoir prendre le sentier à droite qui, par le bois et aprés avoir traversé la route de la Croix Perrin, aboutit au Pas de Bellecombe. Continuer alors à 90° sur la gauche, pour atteindre la Pas de l'Ours puis le lieu dit Sous Charande où arrive à gauche le GRP. Continuer tout droit pour Charande puis rester en crète jusqu'au parking de la Molière. Prendre alors à gauche la route qui mène au refuge des Feneys. Continuer à gauche (c'est la route de la Croix Perrin) et au carrefour des Combettes (panneau) prendre à droite le GRP pour revenir au parking.

Autrans
12km 661m R1 icone randonnee

De Carron prendre la piste qui monte à droite et à gauche plus haut suivre la piste qui en coupe une autre.Traverser et prendre en face monter toujours tout droit, la piste se perd, bien suivre le balisage jaune c'est tout droit vous allez trouver un ancien couloir à bois très étroit le suivre il vous mène au pied de l'eboulis. Monter au fond de la draye (raide).(Nous somme partis trop tard, la nuit nous à surpris sur le plateau donc retour par le GR9 à la frontale direction Tunnel du MORTIER et retour à CARRON par le sentier DES BOEUFS au GPS).

Noyarey
15,26km 933m R5 icone randonnee

Sortir du village par la montée Tricotet suivre le GR91 qui monte au serre des granges (pancarte en bois) 1555 mètres. La pente se redresse pour passer le saut de l'Âne et déboucher sur le plateau (1752 m - cairn). Traverser la prairie plein nord pour atteindre la cabane de Chatillon. Le chemin poursuit Nord Ouest et contourne par la droite le Dôme qu'on atteint à vue en quittant le GR. Pour le retour possibiliter de longer les crêtes en passant par le Roc D'Ambane.www.aventurenordique.info/memo/060514/glandasse.htm

Chatillon en Diois
15.6km 1500m R2 icone randonnee

A l'entrée du hameau de Chauplane emrunter un chemin à gauche 50 mètres après la première maison. Ce chemin rejoint l'alpage. Monter ensuite à vue dans les prairies pour rejoindre la crête et la suivre tout le long jusqu'au rocher du Baconnet . Basculer en versant ouest pour descendre. Rejoindre un sentier vers 1550m (nombreuses traces de troupeaux) et le suivre vers le sud jusqu'à retrouver l'itinéraire de montée.

Chauolane
550m R1 icone randonnee

Du parking se diriger vers la station du télésiège le plus à droite. Emprunter sur qqs mètres le piste de ski puis prendre à droite la piste jeepable puis le sentier (balisage JV et panneaux). Déboucher après le bois sur la piste de ski, la suivre jusqu'à la gare du télésiège de Combeauvieux. Continuer sur la piste de droite et atteindre la gare du télésiège du Belvédère. Descendre alors légèrement et prendre à droite la crète qui débouche au sommet de la Petite Moucherolle. Pour le retour revenir à la gare supérieure de Combeauvieux et là prendre à droite et redescendre par les pistes de ski.

Corrençon
10km 935m R1 icone randonnee

Cette randonnée allie deux sites exceptionnels: au départ, la vallée de Combau avec sa flore protégée et son rocher, à l'arrivée le cirque d'Archiane; en prime la vue sur le mont Aiguille une bonne partie du trajet.Au parking du terminus de la D 515, prendre le sentier qui monte dans la vallée de Combau.Arrivé au pas de l'Essaure, prendre vers la gauche une sente qui suit plus ou moins le haut de la falaise, direction NW, puis N.Vers 1860m ne pas manquer en s'approchant à quelques mètres de la falaise des vues à couper le souffle sur des à-pic de plusieurs centaines de mètres.Atteindre la tête Chevalière.On est maintenant hors sentier. Continuer en direction générale W pour traverser la combe Chevalière et rejoindre le sentier indiqué sur la carte IGN qui mène à la cabane de Chaumailloux en contournant par le nord la tête des Baumiers.Continuer ce sentier vers l'ouest pour traverser les hauts plateaux du Vercors et rejoindre le GR 93 qui descend plein sud vers le cirque d'Archiane, puis, après une longue descente dans le cirque, arriver au hameau d'Archiane.

Treschenu-Creyers
18,5km 1270m R2 icone randonnee

Cet itinéraire se déroule dans la partie drômoise du Vercors. Référence de la carte IGN : Carte IGN TOP 25 3237 OT Glandasse Se garer dans une épingle avant d’arrivée sur la vallée de Combeau. (1er cairn sur la gauche de la route en montant). A environ 2 Km de l’Auberge.D’autres cairns sont visibles, ils permettent d’accéder au Pas de la Plane.A partir du cairn, suivre les traces en forêt. Après quelques minutes on aperçoit une ruine qui peut servir d’abris en cas de pluie.Le chemin s’élève doucement dans la forêt en direction de l’ouest.Quelques cairns permettent de se repérer.Le sentier atteint le bas d’un pierrier sous les falaises délitées du sud vercors.Après avoir passé le pierrier, suivre les traces et cairns qui cheminent à travers les forêts de pins.Le pas des Ampes, n’est pas significatif. Il se trouve à une altitude de 1580 mètres. Ce pas est large et ne ressemble pas à ceux situés sur les balcons est.Le paysage devient typique des hauts plateaux du sud Vercors. Quelques prairies, une forêt de pin de plus en plus clairsemé à mesure que l’on prend de l’altitude. La trace permet d’arriver entre la combe de Coureau et le gouffre du Nouvelet . (sentier balisé venant de Tussac pour la Bergerie du Roi).Le + : En faisant 100 mètres, magnifique vue au bord des falaises donnant sur le cirque d’Archiane et le Glandasse.Prendre la direction du gouffre du Nouvelet (1685m). Avant ce dernier, tirer à droite en direction du Rancou.A partir de ce moment, il n’existe plus aucun balisage.Monter dans les pentes herbeuses jusqu’à un replat. Le sommet du Rancou n’est plus très loin, il est matérialisé par une borne IGN.Du sommet, vue magnifique sur les hauts plateaux, le Pié Ferré, la croix du Lautaret, la région de font d’Urle. Plus loin apparaît l’Obiou, le Grand Ferrand, les Ecrins.Du Rancou (1882 m), prendre la direction de la Croix du Lautaret. (Il est possible à ce moment de faire une boucle par le Sommet de la Montagnette.).Contourner les falaises, puis descendre dans le vallon sous « Le Marichaume ».Suivre ce vallon entouré de pierriers et de falaises. Endroit sauvage. Tirer en Nord ouest pour remonter en direction du Pas du Gris en passant par des ruines.Aux ruines prendre la direction des falaises. Descendre le long du pierrier assez raide mais ne présentant pas de réelles difficultés. Attention, le Pas du Gris est indiqué sur la carte mais il n’existe pas de sentier balisé. Il faut s’assurer d’être au bon endroit avant de s’engager dans la descente.Après avoir passé le pierrier, descendre tout droit dans la forêt pour atteindre la route de Combeau. On arrive non loin des granges et de l’auberge de Combeau.

Treychenus
12km 850m R2 icone randonnee

Repérer plein Sud notre balisage Gr. que l'on va suivre sans difficulté jusqu'à la cabane de Carrette dominant sa clairière(1h30). Poursuivre vers le Sud, puis le cheminement s'oriente Ouest et gagne la vaste prairie de Darbounouse(bergerie en son centre). En suivant le balisage, on gagnera son extrémité Sud, et plus tard la clairière du pot du Play. Notre chemin s'engage alors dans le canyon des Erges, et rejoindra les ruines de Tiolache du Haut. Repérer bientôt dans le fond d'un vallon, un cairn peu visible sur une bute, il vous indiquera l'emplacement de la cabane de tiolache du Milieu(magnifique petit refuge à l'écart du Gr et au bout du monde) qui peut accueillir 5 bonshommes. Continuer vers le Sud sur notre Gr.91, ainsi nous rejoignons le sentier central du Parc venant de St Agnan en Vercors, balisé Rouge et jaune, suivons le, il cottois avec le Gr.91 le même itinéraire. Nous découvrons peu de temps après, le refuge de la jasse du Play dans sa cuvette. Effectuer le retour par le même chemin.En continuant sur le Gr vers le Sud, en un instant on trouvera une stèle, et un croisement de 3 sentiers.Celui du Sud donc à droite, c'est le Gr.91 avec le sentier central du parc qui cottoie toujours le même itinéraire, se poursuit et gagne en 50 minutes la jasse de la Chau.La sente Sud Est, vous guidera elle, jusqu'à la fontaine du Play en 10 minutes.La sente cairnée qui se dirige et remonte vers l'Est, c'est pour joindre le pas de Berrièves et sauter sur le versant de Gresse en 3heures.Bien sure, le parcours à la journée est un peu long, rien ne vous empêche de passer la nuit en refuge, nombreux sur le parcours.Randonnée réservée à des personnes désireuses de s'initier à la randonnée.

Corrençon.
**km 900m R2 icone randonnee

Rejoindre le point 1163m et le fond de la clairière qui part vers le sud est. De là continuer de monter en suivant cette direction. Vers l'altitude de 1300m, s'enfiler dans la combe de fer en gardant en main courant à droite la croupe issue du point 1509m. On sort de la forêt dans une zone clarsemée vers 1600m. Remonter jusqu'à la base de la pente parsemée de blocs. Zigzaguer entre ces blocs et sortir par la gauche par une zone moin raide. On aboutit au niveau de la cuvette au sud du point 2029m. De là jusqu'au sommet sans difficulté.Descente par le nord en rejoignant le point 1732m (les chaudières) et virer vers l'ouest pour passer au pied de la bosse 1694m. De là, descendre facilement en forêt pour rejoindre l'itinéraire de montée.

Corrençon
940m R3 icone randonnee

Départ du Golf de Corrençon.Suivre le GR91. Il passe à l'emplacement du 45 em parallèle puis devant le petit refuge de Carette. (environ 1 h 15 en raquette ou ski). Puis suivre le Gr91 jusqu'à la prairie de D' Arbounouse.L'orientation devient plus délicate a partir de ce point.

Corrençon
1400m R1 icone randonnee

Départ d'Engins, près de l'école. Emprunter le chemin forestier jusqu'à Sornin. Au village suivre l'itinéraire bien balisé.

Engins
13km 600m R1 icone randonnee

Du hameau, suivre la petite route montant à la Renaudière. A 910 m, emprunter à gauche un chemin balisé jaune/vert où il finit par en rencontrer un autre venant de la propriété de Clanlouvat. Montant dans le bois Noir, il débouche à 1260 m sur un sentier en balcon (panneau "Sentier de la Pale n°25") que l'on suit à droite.Après avoir traversé un vaste clapier (marques jaunes), il aborde une pente raide en deux lacets. Puis, laissant une sente partant sur la gauche, il grimpe pour trouver une vieille piste forestière (1380 m). Il continue en face (flèche orange) pour se dessiner une nouvelle fois sur un flanc escarpé par de longs lacets.Arrivé sur une crête facile (1450 m), la grimper quelques mètres puis tirer sur la droite. On finit par trouver de nouveau un bon chemin qui nous mène rapidement à l'alpage de la Pale. Par des traces, rejoindre vers le Sud un collet (1730 m) puis monter sur la gauche des pentes débonnaires jusqu'à la borne sommitale.Retour par le même itinéraire.

St-Guillaume
950m R2 icone randonnee

Du parking, continuer la route vers le sud sur quelques centaines de m . Prendre sur la gauche le sentier bien visible indiqué "BOUVARET". Plus haut, il rejoint une grande piste que l'on prend sur 100 m à gauche, pour la quitter vers la droite(marques jaunes). Suivre les marques vers le N, le sentier monte très peu; on laisse sur la droite les marques rouges indiquant "escalade". Quelques minutes après , on arrive à une bifurcation. Prendre la branche de droite (panneau Bouvarel 27 lacets) . Le sentier monte rapidement à la crête, pente un peu plus raide en haut. Une fois au pas, pour le panorama, suivre une sente à gauche; elle amène en 3 mn à un beau point de vue. On peut même s'avancer sur une sorte de balcon rocheux sans balustrade , puis par un petit pas d'escalade facile, mais exposé et assez impressionnant, sur le promontoire rocheux qui domine la vallée. L'itinéraire peut se parcourir en boucle, avec descente par le pas de la Pierre beaucoup plus raide (attention en hiver).

Rochefort Samson
400m R1 icone randonnee

Suivre les panneaux indicateurs Via Ferrata. L'accès emprunte le GR93 sur environ 500m.La via monte fort avec quelques passages athlétiques jusqu'à La Chandelle (cotation D) qui démarre par une cheminée puis un passage entre 2 blocs rocheux. Belle ambiance à cet endroit là ou on termine sur une poutre qui donne à gauche sur le premier échappatoire (Cotation PD) qui rejoint un sentier. Si vous continuez tout droit après la poutre, vous vous engagez dans "la traversée des toits" (cotation TD) où les gros bras et la technique sont indispensables, le passage étant sous des surplombs costauds.Vient ensuite La grande Vire (cotation AD) qui vous emmènera jusqu'en haut de la falaise de Chironne où se termine la Via.Ensuite c'est à vue d'abord le long de la falaise, puis dans des gradins herbeux faciles jusqu'au sommet du But de Néve où vous aurez une vue sympa sur les sommets du Vercors, du Diois et des Baronnies.Pour descendre continuer sur un sentier en crête plein sud jusqu'à rejoindre le col naturel du Rousset où on retrouve le GR93 qui ramène au parking.L'intérêt du topo est dans la via (fortement déconseillée aux débutants et aux personnes sensibles) qui réserve de grands moments de montagne, le But de Néve s'atteint facilement d'ailleurs sans passer par la Via (GR93 - Col de Chironne - puis à vue hors sentier dans les alpages).

Chamaloc
5km 400m R5 icone randonnee

Prendre le sentier au bout du parking, en forèt et quelques lacets il gagne de l'altitude. A(950m), à une pate d'oie, laisser à droite vers le col Fauchard, pour prendre plutot à gauche en direction du col du Ménil. A un croisement de sentier, prenez le sentier qui file vers le sud et passer à la fontaine de Juillet(1058m). Vers(1200m), on atteint la pierre des Sacrifices. Peu après l'ascension débute vraiment, en plusieurs lacets se dirigeant plutot vers l'est, toujours en forèt, pour en sortir vers(1800m) d'ailleurs et gagner plus haut le sentier balisé Gr.91. Suivez le Gr.91 vers le sud, et gagner à vu le Dome du Glandasse appelé aussi Pié Ferré(2041m).La descente s'effectue par le mème itinéraire, ou en traversée en suivant le Gr.91 vers le col de Guignaise puis la cabane de Chatillon, et la descente sur Chatillon en Diois.

Die
1392m R2 icone randonnee

Prendre la route forestière de Combau en direction du Grand Veymont. Au niveau de la Jasse je la Chau bien contourner la bergerie et suivre les cairns jusqu' au poteau directionnel. Prendre le GR91 au Nord il passe à côté de la seule source relativement fiable du parcours. Aprés une grosse 1/2 heure et juste avant la Jasse du Play prendre un sentier plein Est avec des cairns jusqu' au pas.

ST AGNAN EN VERCORS
16km 700m R1 icone randonnee

De la Coche aller à Gerland par la route du rachier. Apres la seconde cabane de Gerland prendre EST un chemin pointillé sur la carte IGN pendant 600m puis garder la direction du pas des chatons (le sentier reste bien visible sur le terrain). Au pas des chatons suivre la combe qui rejoind le col entre grand et petit veymond puis terminer par la courte arete OUEST.Pour le retour redescendre par l'autoroute en direction de la grande cabane, remonter NORD le GR91 sur environ 800m puis le quitter pour le petit chemin pointillé sur la carte IGN qui rejoind le point coté 1588.Ce chemin est tres bien cairné sur le terrain.Retour par la route de combau.

St Agnan en vercors
21km 770m R1 icone randonnee

Du parking de la maison forestière de la Coche, suivre la route jusqu'à la maison forestière de Pré Grandu. Prendre ensuite la route de Combau jusqu'à la Nouvelle Jasse de la Chau. Suivre alors le Sentier central jusqu'au Pas de la Ville (1925m) et prendre le sentier à droite qui monte au sommet du Grand Veymont.Retour possible par le même chemin. Sinon pour faire une boucle, au sommet du Grand Veymont continuer le sentier Sud/Sud-Ouest jusqu'au Pas de Chattons. Prendre le sentier Ouest direction la Grande Cabane (bergerie) puis le sentier Nord-Ouest direction fontaine de Gerland et continuer sur la route du Rachier jusqu'à la maison forestière de Pré Grandu.

St-Agnan-en-Vercors
19,9km 1100m R2 icone randonnee

Départ du parking après le Pas de la Roche, point 535, direction col de la Borne (591), piste forestière jusqu'au point 602. Prendre un sentier qui grimpe allègrement jusqu'au plateau, suivre les crêtes jusqu'au col de Vassieux.Descente par celui-ci (GR 95) jusqu'au parking.

Die
17 environkm 1026m R2 icone randonnee

Rejoindre la porte d'Urle en suivant un large chemin plein sud. (au assage on peut aller visiter la Glacière en suivant les les cairns triangulaires signalisant le sentier du karst.Depuis la Porte d'Urle, monter sur la crête à gauche (sud-est), suivre la clôture et ses piquets. On rejoint le sentier du karst qu'on suit jusqu'à ce qu'il reparte vers le nord au point 1552. Continuer à suivre la clôture jusqu'aux abords du Pas du Follet où on trouve un chemin qui part vers le NE et va contourner par le nord les petits escarpements du puy de la Gagère (possible de monter directement). Ce chemin rejoint le GR qu'on suit alors vers le Sud jusque sous le sommet, juste là où le GR se met à descendre. Monter alors à vue sur la crête (petite sente dans végétation basse). Borne IGN au sommet sur la large croupe. Attention falaises au sud.Descente par le GRP vers le nord puis le NW jusqu'au centre équestre sur la route.

Font d'Urle (Bouvante)
9km 300m R2 icone randonnee

Du parking, prendre la large piste qui dessert le fond de la vallée de la Gresse. La piste s'élève lentement pour desservir la maison forestière.Retour par le même itinéraire.

Gresse
8km 340m R1 icone randonnee

Cet itinéraire ne possède pas de description.

St Nizier
0,5km 350m R1 icone randonnee

Cet itinéraire ne possède pas de description.

Gresse-en-Vercors
550m R2 icone randonnee

Du col, prendre à gauche (poteau et panneau) la piste de la GTJ qui part vers le nord. Vers le point côté 1355m, prendre à droite le sentier qui monte vers l'est. On arrive au pas de la Chèvre, puis on descend en direction de la prairie de Darbounouse. Contourner la prairie par le sud, rejoindre le GR91 et le suivre vers le nord, puis ver l'est. Vers 1400m, dans une clairière, le quitter pour prendre un sentier qui monte à droite. On arrive au Pré du Rey Blanc (prairie surmontée d'une barre rocheuse, cairn). Partir vers la droite ver la lisière et remonter légèrement pour retrouver des cairns: c'est le début de la piste bleue, décrite dans le topo d' Eric vb (rochers du Playnet par la piste bleue du Purgatoire). Elle part vers le sud en légère descente, puis remonte. La piste est mal tracée au début, le balisage est discret, il y a quelques cairns. Elle s'améliore ensuite et rejoint une clairière ou l'on retrouve un chemin qui monte, également balisé en bleu. Le balisage est ensuite meilleur et on rentre dans le Purgatoire: le chemin contourne les difficultés et descend souvent. On passe notamment près d'un gouffre énorme. On sort de la forêt vers 1680m, sous le Pas Morta. Le sentier part vers le sud et on arrive à une « bifurcation »: cabane bleue et flèche sur un rocher! Partir en descente vers le sud ouest-en direction de la cabane 1726m (cairns, vieilles marques bleues, traces peu évidentes). On contourne une zone de lapiaz vers l'ouest, les traces repartent vers le sud-est puis au sud pour arriver à la cabane récente et en très bon état, dans un beau pré.Remonter ce pré vers le sud-est pour rejoindre une zone de lapiaz que l'on traverse au mieux pour retrouver au sud une zone plus facile et herbeuse (1750m): on reprend la direction sud-est et on retrouve des traces et quelques cairns. Vers 1800m on arrive à un replat herbeux et caillouteux, avant un vallon caractéristique dominé par des rocheux au sud. Remonter à gauche un éboulis pour retrouver des pentes herbeuses que l'on remonte facilement vers la crête au nord du sommet. Suivre l'arète vers le sud jusqu'au sommet côté 2011m.Descente: il faut rejoindre le bas du vallon herbeux, soit en revenant par le chemin de montée, soit en le descendant directement du sommet. En bas de ce vallon, il y a un petit col où l'on retrouve un cairn: c'est le début de la draille des bergers, bon sentier non marqué sur la carte qui descend sans difficulté sur Darbounouse dans un beau vallon encaissé. Dans la prarie de Darbounouse, rejoindre le GR et le suivre au sud jusqu'au Pot du Play. prendre à droite le chemin qui va au Bacha de l'Ours (pas d'indication). On le quitte pour prendre à droite (cairn) un sentier qui ramène au col de la Berche.

Saint-Agnan en Vercors
18km 1160m R2 icone randonnee

Depuis le parking à gauche de la route, prendre le sentier au-dessus qui s'élève dans les buis puis une zone forestière. Après une section bien raide, on arrive à une bifurcation. Le sentier continue à gauche, à droite à 30m on découvre une grotte. Peu après, on voit le sommet ; le sentier devient plat et part au N en direction de la tête de la dame. Il faut alors le quitter, et monter à vue vers le sommet qui constitue un très beau belvédère avec vision à 360°.

Beaufort sur Gervanne
600m R1 icone randonnee

Du parking, suivre vers l'est la route forestière Barthélémy non déneigée. 200 m après, remonter la combe de Rui qui débouche sur un chemin de crête que l'on suit au nord. Alternant bois et prairies, il passe à proximité de belvédères sur le val de Lans qui méritent de petits détours. Rejoindre enfin celui de Bellecombe, situé au sud du pas du même nom, offrant un panorama superbe sur la Molière, Charande et bien au-delà.Revenir sur ses pas jusqu'au carrefour des Trois Communes. Basculer alors sur le flanc ouest en suivant une piste partant rapidement au sud. Après avoir rencontré deux autres pistes descendant au nord, elle effectue un coude à 1480 m. Repérer alors à droite le balisage qui nous invite à dévaler un très beau chemin forestier. Il arrive à la route Barthélémy qu'il suffit de suivre à gauche pour retrouver le col de la Croix Perrin.

Lans-en-Vercors
450m R1 icone randonnee

Piste forestière qui monte très peu (plat). Après le couloir de l'avalanche la piste devient un chemin raide par moment suivit de plat. On passe au dessus de barres rocheuses pour arriver dans une prairie, suivre le sentier qui mène à la bergerie de Fessole et monter dans la prairie pour récupérer le sentier qui mène au Col de la Pierre Taillée.

Montaud
5 KMkm 600m R2 icone randonnee

Du parking du Col du Fau suivre la piste de gauche. Elle s'élève doucement entre des prés puis dans la forêt. Attention : au niveau d'une caravane verte, bien continuer sur la piste à droite, sinon le chemin sera beaucoup plus long.Un sentier coupe les derniers lacets (pancartes). Au point 1247 m (table de pique-nique) prendre le chemin qui monte plein ouest (balisage vert/jaune. Suivre ce chemin jusqu'au Pas du Serpaton et aller jusqu'à la croix de Gresse éventuellement.

Monestier de Clermont
5km 680m R1 icone randonnee

Descendre 50 m au dessous du col du Prayer de la prendre la piste forestière de droite direction Le Platary (Panneau).A la sortie de la forêt repérer une caravane et une petite cabane sous les arbres à droite. Passer devant la caravane puis partir sur la gauche en direction de la crête. Lorsque la crête est visible, repérer un panneau. Se diriger vers celui-ci. Arrivé au panneau "Le Platary" se diriger vers le sud en longeant la crête sur quelques métres, voici le vrai sommet, avec un cairn et petite borne.

Chichilianne
401m R1 icone randonnee

Du parking du col du Rousset, se diriger vers le téléski et trouver le GR à gauche. Le suivre jusqu'au col du Sapiau. Puis longer la falaise vers le But Sapiau (table d'orientation). Continuer à longer la falaise jusqu'au point 1703 en passant par le Pas de l'Echelette. Retour par le même chemin.

Die
450m R1 icone randonnee

Se garer au début du col de l'Arzelier, là où la route est large mais sans avoir l'air d'un parking.Prendre la "route" plein est le long des batiments pour aller dans le pré où il y a un restaurant. La route traverse la piste de ski en tournant à droite pour s'enfiler dans la forêt. On continue la route en prenant toujours les fourches à gauche. La route se rétrécie et devient un chemin. L'unique virage est mentionné par une rangée depierrepour indiquer qu'on ne va pas tout droit. Et on continue la montée assez raide dans la forêt pour déboucher dans le pré sommital.C'est indiqué 1h10 de montée, ça dépend de la forme physique parceque ça grimpe bien.

Col de l'Arzelier
4.4km 350m R1 icone randonnee

Traverser le parc Karl Marx, et emprunter le GR 9, très bien balisé. Un seul sentier jusqu'au bout (environ 4km), impossible de se tromper. Sentier en sous-bois, très agréable, parfait pour une ballade en famille, offrant des points de vues sur la villes et les montagnes. Un peu avant la Tour, vous trouverez une clairière avec des tables en bois, et beaucoup d'espace pour les enfants, sans aucun danger.

Fontaine
3,8km 450m R1 icone randonnee

Partir du parking des Clots pour rejoindre le refuge de Roybon. Progresser jusqu'au Col Vert. Redescendre pour emprunter le chemin en balcon "Chemin Peyronnard". A la jonction avec la Combe Charbonière, continuer en grimpant sur les éboulis pour rejoindre un autre chemin en balcon sous les arêtes du Gerbier en direction Pas de l'Oeille. Continuer vers le Sud jusqu'au pied des falaises puis prendre à gauche pour monter jusqu'au pas de l'Oeille. De là prendre la sente qui part plein Ouest vers un petit col herbeux. Une fois de l'autre côté, une petite sente se dessine vers le Sud au-dessus des barres rocheuses. Le cheminement est délicat, il faut mettre les mains à plusieurs reprises. On finit par arriver sur des amas de rochers où les cairns successifs vous mènent sur le Col des Deux Soeurs. Prendre ensuite plein Ouest en direction du premier lac que l'on atteint rapidement, suivre ensuite la piste (entretien des pistes) jusqu'au deuxième lac beaucoup plus bas. Suivre le balisage "Glovettes" et "parking des Clots" sur une large piste.

VILLARD-DE-LANS
18,700km 1280m R4 icone randonnee

Se garer au Col des deux (commune de Gresse en Vercors).Prendre le bon sentier pour joindre les balcons Est. Le chemin est balisé.Sous Séguret, le chemin traverse un long pierrier pour atteindre le bas du Pas de Berrièves. (Pancarte)25 minutes pour atteindre le haut du Pas de Berrièves (Croix de Lorraine).Au pas prendre à droite et suivre la crête jusqu'au Sommet de Malaval (cain - 2097m).

Gresse en Vercors
1000m R2 icone randonnee

Pour compléter le topo d'Antoine : - Quand le chemin des Vincents fait un coude à angle droit en bifurcant à l'ouest, il est recommandé d'emprunter à gauche un chemin dans une forêt de conifère (panneau "croix de Château Vieux"). Il mène en 10mn à un magnifique belvédère sur la vallée de Gresse. - Le sentier écologique de Prélenfrey est malheureusement, en cette fin 2012, dans un état de délabrement franchement avancé. Pour rejoindre le col de l'Eperrimont, il est donc vivement conseillé de suivre l'itinéraire balisé passant par Balayère comprenant de petites portions de route. - Pour accéder au Bec de l'Echaillon depuis le col de l'Eperrimont, il suffit de suivre vers l'Est puis le Nord-Est une bonne piste en négligeant celles de gauche et de droite. Après quelques dos d'ânes, elle aboutit à un col au bord de la falaise. Remonter alors facilement à gauche une pente herbeuse et boisée jusqu'au sommet rocheux.Une variante du tour de l'Eperrimont avec accès à ce sommet se trouve www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2762&id_sport=2.

Le Gua
700m R1 icone randonnee

Du Pas de la Roche, suivre le GR 95 qui coupe les lacets de la piste jusqu'au col de l'Abbaye . Quitter le Gr et suivre nord puis ouest le sentier pour le col Fauchard . C'est là que commence la véritable ascension, en de très nombreux lacets. Passer le col de Cologne. Le cheminement ménage de superbes vues sur les falaises du Glandasse. Le sentier part alors plein nord pour traverser plusieurs couloirs et emprunter ensuite une vire parfois bien étroite (prudence). On arrive alors au "comptoir à moutons", vous entrez dans la réserve naturelle des hauts plateaux du Vercors (respecter les règles). Continuer la montée (direction ouest) : balisage jaune mais aucune direction indiquée. On gagne ainsi les ruines du Malcollet. De là rejoindre le GR 91 au mieux puis gagner à vue le sommet du Dôme (vue magnifique). Pour le retour, redescendre par le même sentier jusqu'au comptoir à moutons. De là suivre le sentier balisé qui vous conduit à l'abbaye de Valcroissant en passant par les anciennes carrières, la pierre des sacrifices et la fontaine de juillet. De l'abbaye, retrouver votre voiture en 10 minutes par la route.

Die
1447m R2 icone randonnee

Monter la large piste de St-Ours, balisée en jaune, prolongeant la route du Petit Port. Après un lacet sur la gauche (panneau indicateur), suivre un nouveau chemin à droite également marqué en jaune. Vers 470 m, quand il tourne à gauche pour devenir horizontal, le quitter pour une trace grimpante à droite. Elle se faufile parmi les fragonnettes (attention, ça pique un peu !) puis passe par le flanc Nord-Est du plateau de Saint-Ours. Après un passage en vire tagué de vilaines balises orange forestières, remonter sur quelques mètres pour longer une barre rocheuse. L’itinéraire finissant par se diviser, suivre la vire inférieure. Elle passe à proximité d’un curieux gendarme collé à la paroi. Un peu avant d’obliquer vers l’ouest, dévaler un court raidillon pour trouver une ligne de crête où se dresse une moraine. Le vertigineux belvédère du Balcon de l'Echaillon se dévoile peu après.De retour au chemin balisé à 470 m, continuer tout droit pour trouver une vieille grange. Descendre alors la piste de "la Mort aux Boeufs" au pavage assez bien conservé. Elle retrouve celle de St-Ours que l'on descend jusqu'au point de départ.

Veurey-Voroize
250m R2 icone randonnee

Passer le Pont des Faures et remonter la route sur 120m vers le hameau. Au premier carrefour routier prendre à gauche (Nord) sur 80m puis à droite (Sud-est). Le (PI) balisage commence ici. A la sortie des maisons le chemin bifurque à gauche (Est) entre les champs, puis après 150m reprend une direction globale Sud-sud-est. Sur les premiers 500m de la montée, il est conseillé de bien suivre le balisage car l'agriculture à largement modifié le tracé "IGN" pour faire un "tout droit" à pente raide à la place des chemins initiaux. L'ancien sentier retrouvé (pente régulière), le suivre jusqu'à (PI) Mémont puis le quitter à gauche pour retrouver (PI) la Barrière de Béguère (alt. 1190m) et la route de la Coche que l'on emprunte à gauche (Nord). A 60m, après un panneau de bois (cairn), le sentier de Prè Grandu s'amorce à droite (Sud) et conduit en lacets à la maison forestière.Prendre à gauche (Nord), la route goudronnée, passer l'ancienne maison de la Coche et le parking jusqu'au niveau du virage à gauche (point 1348). Laisser la route pour monter le chemin herbeux sur la droite (Nord-est). A 100m à gauche, suivre le sentier qui descend dans les bois pour rejoindre le pied d'un pierrier puis la piste des Rancs. Tourner à droite (Nord) et remonter la piste. Dépasser le (PI) carrefour de la Fourmilière, le point 1346, puis le virage en épingle, 120m après celui-ci, quitter la piste par la gauche pour le chemin d'exploitation et descendre direction Nord-ouest. Trouver à vue le fond de la combe (quelques délimitations rouges de parcelles forestières) et le suivre direction Ouest jusqu'à croiser un autre chemin d'exploitation que l'on descend à gauche. Il se termine par une petite plateforme herbeuse au fond de laquelle s'amorce le sentier de la Peine. Le descendre jusqu'à l'orée de la forêt et traverser les prés (parcs) plein Ouest pour croiser un chemin agricole que l'on suit à gauche (Sud) pour retrouver à droite le chemin balisé venant des Faures. De là, retour au hameau puis au pont.

St Agnan en Vercors
6,4km 573m R3 icone randonnee

De la barrière, remonter vers le Pré du Four. Le sentier monte sur la droite, juste avant le pré du Four. On arrive assez vite au "pas de l'Ane". Prendre à gauche (balisage) et suivre le sentier du périmêtre. Arrivé "sous le Col", on peut monter soit tout droit, par le sentier assez raide et rocailleux par endroits, sois passer par la source : c'est ce que je conseille, c'est beaucoup moins fatiguant, plus joli, et aussi rapide. Ne comptez pas sur la source pour boire, elle est souvent à sec. On arrive au col de l'Arc en 30mn. De là, beaucoup de possibilités de balades s'offrent à vous : Pic St Michel, Cornafion, les Crocs....

Claix
8km 600m R1 icone randonnee

Des Allières nous rejoignons le domaine des Montagnes de Lans. Après le pas de la Tinette le cheminement s’effectue en crête jusqu’à la Croix des Ramées. Une tranquille montée nous conduit au Moucherotte. Ce sommet offre un des plus beaux panoramas des Alpes en surplombant Grenoble et la vallée du Grésivaudan. Par bonne visibilité il est possible de contempler le Mont Blanc et les sommets de Belledonne, de l’Oisans.

Lans-en-Vercors
7,950 kmkm 577m R2 icone randonnee

Topo de juillet 2012 repris et complété fin juillet 2013 :La marche d'approche se fait par le sentier du pas de Serre-Brion, versant est. Il faut aller jusqu'au bout de la fameuse vire de Serre-Brion (extrémité sud). Au lieu de remonter le couloir qui mène au pas, il faut le descendre. Soyez prudents, mais osez descendre jusqu'au bout du pierrier, franchir (à la descente, bien sûr) un bloc de 1 mètre de haut pour accéder à une espèce de "terrasse", sur laquelle vous trouverez, rive gauche, les 2 spits du rappel. Un rappel de 25 m est suffisant. Veiller à 2 points : 1 - nettoyer le sol des pierres en équilibre avant de descendre en rappel; 2 - assurez-vous qu'aucun bouquetin ne risque de faire rouler des pierres depuis les terrasses tout en haut de la rive droite du couloir : vous êtes pile en-dessous d'eux. L'accès à la vire est tout à côté, en remontant un talus terreux sur 10 mètres (piolet indispensable si le sol est sec et dur). Ne restez pas plus de temps qu’il est nécessaire dans cet entonnoir au pied du rappel, et allez dès que possible vous mettre à l’abri sous le surplomb.La vire commence là, avec une trace qui ne fera qu'aller en s'améliorant. Elle joue un peu les montagnes russes, vous faisant franchir d'abord 2 éperons, puis un petit couloir en forme de cône, terreux lui aussi (passage délicat sur 15 m de long, avec piolet encore), puis enfin 2 derniers éperons. Vous êtes arrivés au bout de la Grande Vire du Ranc-Traversier. Ensuite, c'est l'histoire de la rampe Pagran. L'accès à la rampe se fait par un passage délicat et exposé. Sur 10 mètres, la sente traverse horizontalement un mur calcaire dont la solidité n'est pas la qualité première. Un couloir profond est en-dessous de cette traversée, ce qui pousse à bien réfléchir les mouvements à faire. Cette rampe Pagran est rocheuse sur sa droite, d'un caillou friable, recouverte d'une couche de terre mais par endroits insuffisante en épaisseur. Ce secteur n’est pas vraiment accueillant. La partie gauche, elle, est herbeuse. C’est déjà plus sympathique, mais toutefois bien impressionnant. L’ensemble est fortement pentu, d’une inclinaison qui, à l'estime, doit être environ 35°-40° d'angle. Mais cette rampe est plus impressionnante que réellement difficile. Chercher un vague éperon rocheux, dans la partie centrale, au calcaire tout à fait satisfaisant même s’il est recouvert de cailloutis, et le remonter droit vers le haut en utilisant les nombreux reliefs comme autant de marches d’escalier. Une fois mis en confiance, tout se déroulera facilement jusqu’en haut. Arrivés sur la crête sommitale, osez (mais pas trop quand même) faire le funambule sur l’arête aiguë : vous aurez alors la sensation d’avancer entre 2 précipices insondables ! La salle à manger se trouve tout au bout, au-delà du petit téton rocheux, sur un espace dont l’herbe épaisse fournira les meilleurs sièges possibles (nombre de places limité…).Au cas où la rampe Pagran apparaisse trop rebutante, il existe une façon honorable de finir la balade : il faut simplement faire demi-tour sur la vire, jusqu'à l'endroit du rappel. Puis prendre alors la suite du couloir de Serre-Brion, vers le bas, dans un éboulis largement assez stable (même précaution en ce qui concerne le fait de ne pas traîner dans ce couloir, rapport aux chutes éventuelles de pierres). A la sortie de ce couloir étroit, aller sur la rive droite rejoindre un plus vaste entonnoir herbeux. Continuer la descente dans cet entonnoir, jusqu'au bas. Les 20 derniers mètres sont à nouveau en terre durcie par les ravinements et nécessitent là encore le piolet. Le pas de sortie est un peu amusant : il faut se mettre à plat ventre sur le gros caillou rondouillard qui ferme la ravine, laisser ses jambes pendre pour attraper de bonnes marches en-dessous dudit caillou. Cela paraît difficile, mais quand on connait la combine, c'est finalement très aisé. Les quelques derniers mètres sont sans souci, même s'ils peuvent inquiéter vus d'en haut : rester bien en rive droite contre le rocher. Ce n'est pas complètement la fin. Il faut quitter cette zone de risques que sont les pentes sous les barres et les falaises : en effet, on n'y est toujours pas à l'abri (j'ai vu une pierre, bien ronde, descendre presque jusqu'au sentier du périmètre !). Ne pas rester dans la trace tentante de l'éboulis qui continue droit en-dessous, mais emprunter l'éperon herbeux juste à droite (en descendant), car les pierres « choisissent » plus les ravines et « évitent » mieux les éperons... Aller au plus rapide pour retrouver le sentier du Périmètre et sortir de la zone exposée. Sinon, dans le cas où la rampe Pagran vous ait plu, vous pouvez continuer l’aventure vers le sud.La trace des bouquetins est maintenant très nette, parfois même très confortable. Il faut toutefois rester bien concentré car la vire devient beaucoup plus étroite qu’avant. Vous vous engagerez alors dans une nouvelle série de montagnes russes, d’un effet très ludique, et qui, à chaque nouvel éperon, vous émerveillera chaque fois un peu plus. Le dernier cirque est plus que magnifique… Là encore, osez avancer, prudemment, et vous vous retrouverez au cœur d’une montagne inoubliable.La sortie se fait lorsque l’on sent la crête toute proche, en tirant vers la droite le long de la barre rocheuse. La trace vous mène vers une petite brèche à laquelle on voudrait ne pas arriver trop vite pour profiter encore des sensations si puissantes éprouvées jusque-là.Point coté 2012 : vous êtes sur la crête !Le versant ouest de la barrière du Vercors vous accueille, avec tout son confort herbeux, et ses pentes douces et rassurantes. Mais l’esprit reste encore dans l’ambiance hors du commun de cette Grande Vire du Ranc Traversier.Pour rentrer chez soi, il faut suivre une autre trace de bouquetin, vers le nord cette fois, et retourner au pas de Serre-Brion. Là, la descente vous remettra un moment supplémentaire dans l’atmosphère de la journée. Puis le cheminement en lacets, au pied des falaises, procurera de nouveaux panoramas éblouissants.

Saint Andéol
5km 1200m R5 icone randonnee

Du parking suivre Favier, puis Pas St Martin avec sa très belle vire, Parcelle 5, Fétoule. Continuer direction le Pas du Fouillet mais quand la piste prend un grand virage à gauche, la quitter pour une petite sente à droite qui devient rapidement un bon sentier. Une visite à la Grotte de la Cheminée et à la Petite Grotte vaut le détour.Le sentier descend rejoindre la D221 que l'on coupe pour attraper le chemin en face. On tombe sur le tracé jaune-vert qui nous mène par la gauche jusqu'au Pas de la Sambue puis la croix de la Sambue.Poursuivre le sentier au Pas de l'Ane, puis Roybon et Herbouilly.

St Martin en Royans
500m R2 icone randonnee

Du stade de neige, prendre la piste qui longe le téléski côté ouest. Plate dans un premier temps, elle se raidit par la suite. Au sommet du raidillon, s'enfoncer dans la combe charbonnière puis prendre un chemin à gauche et remonter jusqu'au sommet. Vue magnifique pour un petit dénivelé.

Lans en Vercors
450m R1 icone randonnee

Suivre les pancartes de balisage raquettes (itinéraire n°1)Du habert des Ramées, direction nord pour rejoindre le GR 91 à la pancarte "combe de St Nizier".Revenir au parking par le GR, on retrouve le balisage raquette.

Lans en Vercors
7km 350m R1 icone randonnee

Du stade de neige passer devant les 2 téléskis des Virets puis prendre à gauche la large piste qui rejoint le GRP des 4 montagnes montant de Lans. Suivre ce sentier qui par le bois atteint le lieu dit Ramées sous la croix de même nom. ontinuer alors la large piste jusqu'au sommet du Moucherotte.Revenir par la même piste et au niveau de la combe de Saint Nizier prendre à gauche le sentier qui par la cabane des Ramées et puis le GR91 ramène au parking.

Lans en Vercors
12km 518m R1 icone randonnee

Suivre le balisage jaune-vert et la direction "col Vert" jusqu'au refuge de Roybon.Partir à gauche direction "font-froide", jusqu'à Fontfroide en passant par "combe Chaulange" et en suivant le Gr.A Fontfroide monter à droite et poursuivre jusqu'au col de l'ArcAu col partir à gauche jusqu'au sommetRedescendre au col et à Fontfroide, puis tout droit, direction "la Ya" et "Machiret" jusqu'à la "conversaria"De là 10mn sur route pour retrouver la voiture (ou 40mn par le sentier via "les Plâtres")Une version plus courte:partir de "la Conversaria" et rejoindre directement la "combe Chaulange" par "la Ya"

Villard de Lans
930m R1 icone randonnee

voir Vercors sud Antoine Salvi No 26 pages 70-71Y rajouter : Au retour après le passage à l'accueillante cabane des chasseurs ne pas manquer à gauche le belvédère sur la vallée de l'Isère jusqu'à Grenoble.

Montaud
270m R1 icone randonnee

Du parking des Glovettes prendre le large sentier de gauche balisé Vert Jaune (VJ) qui monte dans le bois. Rejoindre le GR91 venant des Clots pour le laisser qqs mètres plus loin. Continuer sur VJ jusqu'au piste de ski. Là c'est simple on choisit ce qu'on aime pour atteindre la gare supérieure de la Télécabine de Côte 2000 baptisée Altitude 2000 (en fait elle ne se situe qu'à 1720). Continuer soit sur la route en terre battue, soit sur les piste pour atteindre la gare supérieure des Rochers de Jaux. Là prendre à gauche (panneau Col des 2 Soeurs) bien chercher les balisages VJ car ils sont pâles et suivre ce qui sert de sentier jusqu'au col.Retour par le même itinéraire.

Villard de Lans
915m R2 icone randonnee

Des Jaux (ferme des Rapilles) suivre le balisage jaune et rouge jusqu'aux Merciers, puis jusqu'au pas de Bellecombe.Puis toute la crête jusqu'à Charande, puis continuer jusqu'au Tracollet.Descendre en direction de la cabane en dessous puis sous la cabane suivre cairns et balisage pour descendre à "la Croisette".De la descendre sur Engins,ouis les Jaux soit par la route qui longe l'église et rejoint le chemin de montée, soit par le gr à côté de l'église.

Engins
900m R1 icone randonnee

Parking à la mairie des NonnièresRevenir sur la route et la suivre jusqu'au virage dans le village où on prend en face la petite route.Panneau et balisage jaune-vert jusqu'au col de Côte-ChèvreDe là on suit les cairns qui montent sur le Serre de Beaupuy et on poursuit jusqu'au bout de la crête.De là, plus de balisage.On descend au mieux dans le vallon entre le serre de Beaupuy et les crêtes de la grande Leirie, un peu en diagonale pour remonter en diagonale sur le bout des crêtes de la Grande Leirie.Ensuite parcours de crête où on circule de creux en bosses, sur tous les sommets successifs et on continue jusqu'à la Tête de Praorzel.On continue jusqu'au sommet suivant puis on vire à gauche dans la pente, plat ventre sous les barbelés et on rejoint la piste pastorale.Si on est arrivé pile au bon endroit un sentier à gauche évite la piste et amène au parking.On suit la petite route jusqu'au panneau "granges de Combeau"On remonte alors au col de Côte-Chèvre d'où on redescend par le sentier de montée.

Les Nonnières
1400m R1 icone randonnee

continuer la route forestière, passer devant le parc aventure et juste après prendre un chemin sur la droite (bien indiqué), suivre ensuite le balisage jaune et vert qui traverse le ruisseau du l'aupet et celui des pellas. Après quelques lacets en forêt on rejoint ensuite le sentier en balcon que l'on suivra jusqu'au pas des bachassons, à la sortie de la forêt on attaque les pierriers pour ensuite remonter dans le lit d'un torrent et finir sur le plateau du pas.

la batie de gresse
9 ARkm 810m R1 icone randonnee

Départ des Pellas sur la D8a (Aventure Parc) en direction du Pas des Bachassons.Dans la combe sous le Sommet de Peyre-Rouge, prendre à droite vers le pas du Fouillet. (l'autre traverse le ruisseau en direction du pas des Bachassons). Si vous êtes tôt, dans cette zone, vous aurez peu être la chance de voir les marmottes (6 pour ma part) et les chamois (8 pour moi).Une fois sur la crête, la suivre vers la gauche (sud) jusqu'au pas des Bachassons.Continuer vers la plaine en direction de l'arbre taillé (Pin solitaire repérable de loin) puis des carrières romaines au pied de la Tête de la Graille.Vous pouvez vous poser, manger avant de repartir en sens inverse, avec 2 solutions...-> Vous voulez pas vous perdre alors reprenez votre chemin en sens inverse jusqu'au pas des Bachassons.-> La météo est bonne alors traversez la plaine et tracez un azimut en direction du Sommet de Montaveilla (vous verrez alors plein d'edelweiss à la bonne saison)Prendre à droite, le chemin partant du pas des Bachassons en direction S/S-E jusqu'au Pas de la Selle. Sur cette section, j'ai eu la chance de voir une 12aine de vautours fauves.Suivre le chemin vers l'Est en direction du Col de Laupet (vers le Mont Aiguille).Suivre l'itinéraire Tour du Mt Aiguille en direction du Nord jusqu'à votre point de départ.

St Michel-les-Portes
15km 1200m R3 icone randonnee

Du virage prendre le sentier qui descend, traverse le hameau des Rochats et tombe sur une route que l'on descend sur la gauche,après Chaillard une remontée conduit aux "Sables".Juste à l'entrée des Sables, le sentier grimpe à droite rejoint une piste que l'on suit à droite jusqu'à Mégretière (545m). Poursuivre direction "la passerelle" (ex GR9).On franchit la conduite forcée qui va à l'usine de Bouvante et l'on entame une descente tranquille au départ puis beaucoup plus raide et exposée ensuite mais bien tracée. Parvenu au fond de la gorge on rencontre une bifurcation, quitter le sentier balisé pour prendre à gauche une sente horizontale qui va rejoindre rapidement le pont du Roi qui n'est autre qu'une arche formée par un bloc coincé au dessus de la Lyonne (passage délicat et glissant). Ne pas hésiter une fois franchi ce passage à descendre au bord de la Lyonne aussi bien côté aval qu'en amont pour le coup d'oeil. En face la sente remonte tourne à gauche poursuit à flanc jusqu'à un coude (alt 400m) où un aller retour à gauche permet de rejoindre un belvédère caillouteux bien dégagé sur les gorges en amont. Poursuivre sur la sente qui monte plus nettement à droite en effectuant de courts lacets; elle est toujours assez marquée mais parfois encombrée de buis. Dans un coude elle côtoie un pierrier et va se terminer au pied d'une paroi rocheuse. Sur la gauche une rampe terreuse assez raide mais bien dégagée monte et se prolonge par une sente exposée qui débouche rapidement dans une prairie reposante.La remonter pour rejoindre la piste qui mène aux ruines d'En Bouchet qui mérite le détour d'ailleurs très bref. Revenir par la piste spectaculaire qui franchit l'arête pour rejoindre rapidement la route et le hameau des Traverses. Suivre la route en montée sur 600m et au delà d'un transformateur, repérer le départ du sentier des Voutes* que l'on suit jusqu'au fond des gorges où l'on franchit successivement trois passerelles. Juste après la première on rejoint le GR9 que l'on suit (Nord)direction St Martin le Colonel. On rentre dans les gorges du Chaillard puis dans la montée en rejoignant un chemin horizontal, ne pas manquer un petit détour sur la gauche jusqu'aux ruines du château de Flandenne (XI° siècle). Revenir jusqu'à rejoindre au dessus l'extrémité d'une route, en tournant à droite on rejoint en 20mn les Rochats et le parking.* Ce bon sentier peut se prendre à plusieurs endroits, probablement aux Traverses (plus direct), à l'endroit décrit dans le topo mais également plus loin vers 680m au delà du "pt 701m". Dans ce cas devant une bifurcation vers 540m, ne pas manquer alors la courte remontée sur la droite par un beau sentier; à défaut on peut saisir plus loin une sente également ascendante qui ramène au sentier des Voutes (ce que j'ai fait en réalité).

Bouvante le Bas
10km 650m R3 icone randonnee

Rando décrite dans le Randoguide n°2 Vallée de la Drôme, Plaine de Valence. Topo n° 114. Depuis le relais équestre Les Peupliers, suivre les triangles 114 ou marques jaune-vert, très bien indiqué tout le long du parcours.

Lozeron
600m R1 icone randonnee

Du parking, suivre la piste en prolongement de la route direction Tessonnière.Puis Picotière, Chez Rochas, col de Neurre, Pas du Follet, bois du Follet, baraque Bonnard (point culminant 1420 m), clairière de Patente, Malleval en passant par le hameau La Bouteille.

Malleval
750m R1 icone randonnee

De la place du village (fontaine) suivre la rue qui monte vers le nord-est entre les maisons. Cette rue monte jusqu’à l'église.De là longer le cimetière (récemment agrandi) par la gauche et continuer le long de la clôture.On retrouve le chemin d'origine (marques vertes et jaune) qui monte agréablement en serpentant à travers un foret de pins noirs d’Autriche.Le sentier grimpe ainsi jusqu'au col et il réserve de belles vues sur le village, puis sur les 3 becs à la faveur de trouées dans la végétation.Arrivé au col de Ponet, prendre alors à droite et suivre la crête, on passe un petit ressaut facile et la vue se dégage.Belles perspectives sur les sommets sud du Vercors (du Bec Pointu au Glandasse en passant par les buts de St-Genis et de l'Aiglette) ainsi que sur Valdrome et Toussiére au loin.Au bout de la crête (belle vue sur Die) au Pas Guérin prendre à gauche un sentier qui va descendre jusqu'au hameau du Moulin (passages en sous bois, en pente raide et en terrasse)Juste avant la première maison du hameau, un sentier (balisage pancarte) part à gauche pour remonter au col de Ponet.Une fois celui-ci atteint descendre jusqu'au point de départ par le même chemin qu'à la montée.

Ponet et St Auban
10km 630m R1 icone randonnee

Depuis le parking de Pré Four prendre le sentier balisé en jaune. A la première intersection, prendre à droite en direction du Pas de l'Ane. Au pas à 1360, prendre à gauche en direction du col de l'ARC. Au col à 1730m prendre à droite plein nord l'arête qui mène au pic Saint-Michel. Descente idem jusqu'à l'intersection à 1495m. prendre à droite en direction du pré Four qui ramène à la voiture directement sans passer par le pas de l'Ane.

Claix
890m R1 icone randonnee

Du gite du chateau, continuer le GR sur 400 m jusqu'au panneau "Pas de la chèvre - sentier difficile"Suivre au mieux le balisage jaune et vert jusqu'au pas (il est facile de le perdre ... en gros , c'est droit au-dessus du panneau, avec un petit crochet à gauche au début)

Rencurel
620m R3 icone randonnee

En venant du col du Rousset, on gare la voiture à l'entrée du village, juste avant la 1ère maison, il y a quelques places. On retourne sur la route quelques dizaines de mètres (dir col du Rousset) et on trouve un panneau "Rancs de Charles", il n'y a plus qu'à suivre les marques jaune-vert qui jalonnent le parcours. C'est très bien indiqué. Après un début sur une piste, s'ensuit un superbe sentier en balcon. On arrive au point le plus haut 1360m sur une piste qu'on suit à gauche, direction La Coche. Elle mène à une route, on la prend sur la droite quelques mètres et avant une barrière, un sentier à gauche nous ramène à Rousset (toujours très bien marqué, avec un panneau).

Rousset
420m R1 icone randonnee

Depuis le village monter en direction du tremplin à ski (JO) puis suivre le sentier jusqu'au sommet.Redescendre par le meme chemin ou par Lans en Vercors (prevoir 2 voitures)

St Nizier du Moucherotte
720m R1 icone randonnee

Revenir en arrière par la route jusqu'au point 769 et prendre le chemin à droite (PI La Croix de Mission), balisage jaune. Laisser un premier chemin à droite et poursuivre N. Ne pas descendre à gauche vers la croix mais poursuivre par le chemin du milieu qui monte rectiligne en pente douce.A la Fontaine du Loup, on suit le bord du champ et on prend le chemin qui continue vers le N. 200m plus loin, on prend le chemin de droite qui monte vers le sommet (matérialisé par une pancarte en bois sans inscription). On parcourt ainsi la crête, laissant à droite un chemin descendant SE. Quand le chemin s'incurve au NE pour descendre, on l'abandonne pour poursuivre par un sentier (croix jaune) qui prolonge la crête (non marqué sur la carte IGN mais très bien tracé), puis par une épingle à droite, descend SE ; au niveau d'une épingle à gauche, le quitter et poursuivre tout droit par un bon chemin. Plus loin on aperçoit la grange de Repellin. On rejoint alors le chemin abandonné sur la crête (on retrouve les balises jaunes) que l'on prend à gauche. Passant à coté de la grange, on laisse à droite un sentier qui part vers le S et on descend E puis N vers le point 721. Longer le champs sur 30 m pour prendre à droite un chemin qui file au S (suivre le balisage) pour arriver à Paquier (PI). Prendre la petite route à droite en direction de Peillavène que l'on traverse, A la sortie du hameau (PI Peillavène) prendre la direction de Chevalier. On contourne le château de Paquier par la droite et au PI (château de Paquier) prendre à droite (SO) pour Saint-Martin-de-la-Cluze le chemin qui longe une haie, en bordure d'un champ, et nous ramène au parking de départ.

Saint-Martin-de-la-Cluze
400m R1 icone randonnee

Tous les chemins mènent au Tremplin ! Ayant oublié la carte, je demande à deux randonneuses des renseignements pour rejoindre le tremplin qu'elles me disent ne pas connaitre. Je prends en photo leur carte IGN qu'elles me tendent gentillement et l'on s'aperçoit que le dit tremplin est à deux doigts du parking. Allez hop go ! Et quelle ne sera pas notre surprise de les voir s'assoir à côté du tremplin dix minutes plus tard !A se demander si ces deux mamies ne voulaient pas profiter pour elles seules de ces lieux en s'imaginant pour compagnie le feu Rolland dont s'étaient follement éprises les Trois Pucelles il y a quelques centaines d'années... Allez savoir !Plus sérieusement, on peut se garer à Saint Nizier city, ou à quelques minutes du tremplin où s'élançaient il y a plus de quarante ans des artistes de haut vol chaussés d'une simple paire de skis aux pieds... Nous ferons ce jour un tour de la propriété en bonne et due forme. Quel lieu, presqu'austère aujourd'hui malgré le soleil étincellant parce que bardé de son béton délabré.Nous y imaginerons une ambiance tout autre ce 18 février 1968 lorsque le russe Vladimir Belussov a dû s'élancer du haut du tremplin sous le souffle sans doute coupé des milliers de specatateurs !!! A l'occasion de ce dernier jour des jeux, il établira à l'époque le record du tremplin (soit 101,5m). Le tremplin est laissé à l'abandon depuis 1990 par la mairie de Saint-Nizier. Les jeux olympiques d'hiver de 1992 ayant tourné leur dévolu sur la station de Courchevel pour y accueillir l'épreuve du saut à ski. Et depuis, ce site -magnifique au passage- tombe en ruine. Ce ne sont pourtant pas les idées qui manquent pour redonner couleur à ce lieu ou.... que la nature y reprenne ses droits...En 2018, je crois, un petit groupe veut redonner vie cet espace. Ces amoureux des lieux ont ainsi passé pas mal de journées à élaguer, tronconner broyer afin que le site puisse accueillir à nouveau le chaland ! Plein d'info sur leur page FB : https://www.facebook.com/tremplin.grenoble.nouvel.elan/Des festivités chaque année lors du Festival : trail, montée des marches & etc... https://multisportsfestival.com/

Saint-Nizier-du-Moucherotte
100m R1 icone randonnee

www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=3623&id_sport=16Deux rectificatifs:-on débouche sur la route non pas à 509m mais à 609m-l'altitude du sommet est 1596m

Sassenage
1400m R1 icone randonnee

Du terminus du Tram C, prendre l'avenue de Grenoble, le Chemin de Montrigaud, l'avenue de Grenoble (une seconde fois), la Place des Marronniers, l'avenue de Claix et la rue du Jouffrey jusqu'à la boucle de route de St-Nizier. Prendre le chemin de l'ancien Tram Grenoble - Villard de Lans jusqu'à la sortie de la boucle de Bel Air. Suivre la D106 et dans la boucle du Haut-Seyssins retrouver le chemin de l'ancien Tram. Après la tranchée, on arrive sur la route du Haut-Seyssins à gauche. Suivre alors le topo "Moucherotte Grande boucle depuis Seyssins le Haut (1901m) " jusqu'au sommet du Moucherotte en passant à l'est de Château Bouvier. Attention, du balcon Est à Château-Bouvier le sentier proposé n'est pas indiqué sur la TOP 25 IGN.Pour le retour, quitter le GR 91 un peu avant le refuge du Moucherotte pour suivre un sentier orienté Nord qui permet de retrouver le vallon de Forges. Après le vallon des Forges, retourner sur le sentier du départ pour rentrer vers le Haut-Seyssins puis retrouver le terminus du Tram.

Seyssins
20,8km 1900m R3 icone randonnee

Au centre de St Michel (panneaux)prendre le sentier du facteur balisé jaune jusqu'au "ruisseau de Chauplane".prendre à droite jusqu'à Chauplane.Dans Chauplane monter au mieux entre les maisons pour rejoindre l'alpage.De là c'est tout droit dans la pente en ciblant le début de la crête vers la droite.suivre toute la crête jusqu'au point culminant.Pour la descente continuer sur la crête jusqu'à la croix de St Paul, puis descendre en dessous pour récupérer les sentes arrivant de la route en dessous.Les suivre sous la crête jusqu'à voir une croix en contrebas.Descendre alors en douceur au fond du vallon et le suivre jusqu'à Chauplane où on reprend le sentier du facteur

St Michel les Portes
1050m R1 icone randonnee

Le Chemin part droit dans la pente. Il est large mais il ne faut pas le suivre longtemps, au bout de 200 mètres, quand il fait une petite chicane, prendre à gauche un chemin qui monte peu et très étroit. Ne cherchez pas à monter, vous allez retrouver un plus gros chemin venant du monument au mort (joliment situé d’ailleurs). La suite est plus simple. Il y a deux carrefours paumatoires. Le premier sur un replat c’est à droite (cairn), le deuxième en pleine pente, après quelques lacets, c’est à gauche au lieu de tout droit (re cairn). La suite est un grand nombre de lacets. Puis une grande traversée ascendante sur une plateforme parfois très abîmée. Enfin vous buterez contre la fameuse virgule. C’est une ravine dans laquelle le sentier se perd. Il est impossible sans matériel adéquat de passer. Bref c’est le terminus.On voit bien de l’autre coté du ravin le chemin qui poursuit sa trace. L’intérêt de cette balade ? Les champignons, puisque c’est un cul de sac où personne ne passe !

Saint Paul de Varce
700m R3 icone randonnee

A Ste Eulalie stationner au panneau de départ de rando "Torpédo"Suivre "la Croix", "les Buis", "la Fenêtre","Fontaine de l'Echelle" et enfin "Gouyat Planet", par l'itinéraire balisé.A Gouyat-Planet on rejoint l'itinéraire de François La Neve n°3588 "la Roche des Arnauds au départ de Combe Laval".

Ste Eulalie en Royans
900m R1 icone randonnee

La 1ère partie est la même qui va aux ruines du château de Barry. C'est-à-dire on se gare au parking à l'entrée de Vercheny le Temple. On monte au village et prendre la 1ère à droite "rue du Raillet". On va traverser plusieurs vignes en restant toujours sur la même piste ; celle-ci va effectuer un virage en épingle à gauche, puis à droite et à la sortie de ce virage, prendre un sentier montant à gauche (il y a un triangle). Il n'y a plus qu'à le suivre jusqu'au sentier de gauche menant au château (indiqué). Presque en face de ce sentier, il y en a un à droite qui monte au sommet de Gaudichart. C'est un AR, on revient donc au croisement avec le château, continuer le chemin principal en descente jusqu'au sentier de droite indiqué "Pas de la Bernarde" qui remonte sur la crête. On le suit jusqu'au grand virage en épingle à gauche (caïrn), puis le 1er sentier de droite qui débouche sur une piste. En restant toujours à droite, elle nous ramène au parking.

Vercheny le Haut
740m R1 icone randonnee

Prendre à gauche le GR91, aprés 700m suivre la pancarte Col Vert (ou petit aller retour à la cascade de la Fauge (20 mn A/R).On laisse le refuge de Roybon et l' on part en sous bois en direction du Col Vert.

Villard de Lans
10km 600m R1 icone randonnee

Prenez la piste balisée vers le Nord, elle s'oriente Est et va côtoyer la piste de ski les Bruyères. Remontez cette dernière jusqu'au refuge la Soldanelle, derrière celui ci prenez le large chemin vers le Pré Achard (PI) altitude 1610. Suivez à droite le sentier du Périmètre et de suite repérer à gauche une croix jaune vert sur la roche. En quelques lacets sur le flanc Sud d'Agathe on rejoindra la base des rochers. Suivez une trace vers le Nord qui nous dirige en peu de temps au pied d'un couloir raide. Ce couloir se remonte en une multitude de lacets, franchit un éperon rocheux un peu exposé muni d'un vieux câble rouillé qui rassure. On prend pied ainsi au col des Deux Sœurs entre Agathe au Sud et Sophie au Nord. Du col, virer à droite et remonter les pentes herbeuses et raides de Petite Sœur Sophie en se tenant au plus près du ravin pour la vue. On rejoint alors une antécime coiffée d'un cairn, poursuivre en crête logiquement vers le Nord jusqu'à prendre pied au véritable sommet. Descente :Suivez l'arête évidente Nord Ouest, en descente jusqu'au lapiaz. Une trace se dirige au Nord parmi les blocs épars et finalement trouve une ligne de cairns. Poursuivre vers le Nord en restant sur le haut du vallon, on passe à l'Est du point coté 2050, puis sous le point coté 2051 au dessus d'un couloir raide. Notre trace se dirige vers une barre que l'on franchit aisément, un grand cairn y est posé dessus, on s'engage dans une petite brèche munie de (ronds rouges). Suivez et remontez la pente au dessus d'une barre pour gagner une vire inclinée et herbeuse. En suivant la trace entre ces deux barres sous des dalles lisses, jusqu'à un couloir raide rocheux muni de bonnes prises (ronds rouges). Escalader ce couloir pour prendre pied sur une vire supérieure (cairn), en fait c'est une pente herbeuse sous le sommet 2105. Descendre légèrement en suivant une trace peu visible dans l'herbe (petit cairn), la trace devient bien plus visible et file vers le Nord. Rejoindre comme ça une petite arête rocheuse (cairn), sur l'autre versant le Pas de l'œille est bien visible, dévalez la pente en suivant une bonne trace jusqu'au (PI) alt. 1960. Descendre au début les quelques marches de bois installées, le terrain est bien terreux au début. En quelques lacets dans ce secteur rocheux, en suivant le balisage jusqu'à une dalle lisse et raide. Cette dalle se négocie par la droite, sur une large et courte arête avec de bonnes prises. S'ensuit une traversée descendante vers le Sud jusqu'à joindre un (PI), Source des Clos alt 1593. La baraque des Clos est toute proche à gauche. Continuer vers le Sud sur le sentier du Périmètre jusqu'au Pré Achard, rejoindre alors le parking par le sentier du matin.

Prélenfrey.
**km 1000m R3 icone randonnee

De la Conversarie (1180m), revenir pendant 300 m sur la route pour prendre à gauche le chemin qui monte à la bergerie de Roybon par la clairières des Plâtres. Peu après (pancarte) prendre à droite le sentier Péronnard.Le sentier Péronnard traverse en Bacon les Crêtes du Ranc des Agnelons et du Gerbier. Il franchit un pierrier et croise le sentier qui descend la combe Chabonnière qu’on laisse à droite.Après une montée assez rude on gagne par d’agréables pelouses le pas de l’Oeille.

Villards de Lans
18.6km 1006m R1 icone randonnee

Du centre de Chichilianne prendre une piste vers le sud est (profitez en pour repérer une belle arête rocheuse orientée est qui domine le ravin des Arches et que vous dominerez ensuite) puis suivre les indications pour monter jusqu'au Pas de l'Essaure (env. 1700m).Le chemin est parfois raide mais il n'y a pas de difficultés notables. Du pas, le plus beau sentier longe la crête vers le nord en dominant de beau cirque rocheux du ravin des Arches (notamment peu avant la Tête Chevalière). Une source indiquée sur la carte peu après le col de Creuson n'est pas à négliger (on y est vite depuis la crête bordant les Hauts-Plateaux). Il arrive parfois qu'il y ait un petit écoulement d'eau juste au sud du sommet. Poursuivre jusqu'à la mare de la Tête Chevalière. Une dernière courte montée et on arrive au sommet de la Tête Chevalière (1951m) qui fera un lieu de bivouac inoubliable (face au Mont Aiguille, avec un lever de soleil sur le Dévoluy et les Ecrins).Puis descendre un peu de l'autre côté jusqu'à une dépression (il faut prendre en direction du nord dès que possible avant une barre rocheuse) qui permet de parvenir au plateau de Tête Chevalière dont on fait le tour dans une ambiance agréable de pins (autre possibilité plus simple : descendre sur Chamousset puis récupérer le GR). Un petit vallon amène au pas de l'Aiguille (ne pas rater la source à côté du refuge de Chaumailloux). Prendre alors une bonne trace plein ouest qu'il faut quitter rapidement pour en suivre une autre vers le nord. La suivre en longeant Tourte Barreaux puis contourner la Jasse de Peyre Rouge (ambiance très minérale) et remonter le magnifique vallon de la Queyrie jusqu'au Pas des Bachassons (fontaine à ne pas rater). Suivre la crête jusqu'à proximité du Pas de Chattons et bivouaquer au mieux.Le lendemain monter le Grand Veymont par son arête sud (pas de vraies difficultés mais de l'exposition par endroits : prudence avec des enfants) et parvenir au sommet (2341m). La vue est particulièrement marquante sur la crête du Vercors. Redescendre à côté du Pas de Chattons puis monter par une combe bien pourvue en traces jusqu'au sommet du Petit Veymont. Revenir alors au Pas des Bachassons puis bivouaquer peu après (en direction du Pas de la Selle ; les possiblités sont nombreuses : à vous de trouver la meilleure !).Poursuivre jusqu'au Pas de la Selle qu'il faut descendre un bon moment avant de remonter un peu pour parvenir au Col de l'Aupet (vous pouvez y admirer la muraille du Mont Aiguille et les rochers du Parquet). Descendre par des chemins bien balisés jusqu'à une piste qui ramène jusqu'à la Richadière d'où vous suivez la route jusqu'à Chichilianne.

Chichilianne
42km 1800m R2 icone randonnee

1) Départ Monument d'Ambel, 1125m. Une piste (sud) indique la direction de la ferme d'Ambel. La suivre jusqu'à une intersection avec le GR 93, 1225 m (1/2H). Prendre le GR 93 et le suivre à gauche (Est) Il monte tranquillement en sous bois avant de redescendre en lisière de forêt au bas de la Combe de l'Aubas. Remonter toujours en lisière de forêt mais à vue en quittant le GR. On arrive - point IGN 1337 m- à un panneau indiquant la direction du refuge Tubanet et de Font d'Urle (par le GR).2) Monter à vue vers la ligne de crête de la Montagne d'Ambel (pas de la Couronne). Suivre la ligne de crête vers le Sud. Avec le vide qui s'ouvre sur la vallée de St Julien en Quint, on se croirait sur le pont d'un navire! Vue sur le Serre de Montue et les montagnes de Font d'Urle.3) Courte descente sur le Pas d'Ambel, 1389 m et passage près de la cabane pastorale de St Julien en Quint. Vue sur une partie de la barrière des hautes cimes du Vercors et notamment le Grand Veymont. Poursuite sur les crêtes et descente sur le Pas de la Rouisse (1407m).4) Montée en suivant la piste facile (sud puis nord) à la Tête de la Dame, 1506 m. Grand Cairn. Vue à l'est de la Grande Moucherolle au Grand Veymont, de l'Obiou au Grand Ferrand en arrière plan (Devoluy) mais aussi au sud est et sud, Pie Ferré, Jocou, Mt Barral, 3 Becs...5) Descente nord en dominant cette fois le vallon d'Ombleze, (ouest et 700m plus bas). Passage au Pas de la Garde puis au pas de la Selle (alpages à droite). Jolie vue sur le Roc de Toulau (1581m) devant nous (nord). Arrivée au Pas du Gouillat ou l'on retrouve le GR 93 qui vient du Col de la Bataille.6) Suivre le GR en sous bois. Il mène assez rapidement au refuge d'Ambel, 19 places (bâts flancs, poële à bois, eau "non surveillée"). Du refuge, une descente dans les prés amène à la large piste empruntée le matin et qui permet le retour au parking.Au printemps: crocus, jonquilles... à profusion.

Saint Jean en Royans
15km 500m R1 icone randonnee

Laisser la voiture au pont du Batou, c’est assez bas mais cela permet de faire une belle boucle. Remonter le chemin en rive droite jusqu'à une patte d’oie sous la ligne électrique (panneau). Prendre à gauche vers l’Echaillon. Après une petite grimpette assez courte on passe un col, dans les prairies (747 m comme le Boeing). Le chemin descend sur une soixantaine de mètres jusqu’au hameau de l’Echaillon, là c’est à droite, nous sommes a 688m. le chemin, large au début, se réduit mais reste bien entretenu. Toujours direction sud, on arrive au hameau des Vincents qui surplombe les Saillants du Gua(1000m). On retrouve alors des prairies et surtout un chemin carrossable. Il ne faut pas le suivre longtemps car il faut vite prendre à droite, direction le sommet. Le chemin fait un crochet vers la gauche avant de partir raide en 2 ou trois lacets avant de partir vers le nord ouest. Vers 1250 entre le col en contrebas et le sommet ça se complique un peu (ou j’ai raté un épisode car je n’ai plus vu de chemin), il faut donc faire une grande traversée ascendante vers le nord et dépasser la cime pour rejoindre l’arête nord non loin du sommet que l’on atteint par un parcours en crête facile. Au sommet préférer l’antécime sud 20 mètres plus loin, aérien mais complètement dégagé vers le sud. Du sommet descendre plein Ouest pour recouper les traces de montée et allez jusqu'à un chemin qui ceinture la montagne, le suivre vers la gauche car il vous mènera au col de l’Epérrimont (1178m). Du col il suffit de se laisser guider par un large chemin jusqu'à Gros Moran (Maison alt. 650m) et là tourner à gauche pour passer rive gauche afin de ne pas retrouver le chemin de ce matin ; les 400 derniers mètres sont goudronnés avant de retrouver la voiture.

Saint Paul de Varces
13km 1100m R2 icone randonnee

Après avoir pris mes topos n° 4093 et 4158.A Cer du Vento, prendre à gauche le large chemin en pente douce. Après une longue traversée, il remonte tranquillement jusqu'à joindre une plate forme au point coté (1217). N'allez pas jusqu'à cette plate forme, peu avant celle ci, 2 larges chemins se présentent dans la pente. Laissez celui de gauche ver le Nord, et prendre celui à main droite Sud Est. En peu de temps, il rejoint un croisement de chemins. Repérer bien le balisage, surtout à partir d'ici, prendre en face. Notre cheminement se poursuit sur une arête boisée et devient plus pentu. Regardez sur votre droite, la vue sur les gorges du Baconnet dominé par son sommet. Notre sentier se faufile dans les sapins toujours sur l'arête qui devient plus effilée est raide. Notre sentier fait mine de descendre dans la gorge, soudain il bifurque vers le Nord. A flanc, on va ainsi traversez plusieurs combes, au dessus de ravins puis on gagne une source. Poursuivre toujours vers le Nord, puis après une combe raide, il s'oriente Nord Est et finalement Est. On gagne alors la source captée ( fontaine Forèze). Le balisage est fréquent, on prend pied dans les belles prairie, repérer sur un gros arbre un (panneau indicateur). Continuer vers l'Est, le long d'une clôture, et gagner un croisement au point coté (975) trois arbres au pied duquel se trouve un vieux banc solitaire. Virer à gauche Nord, on traverse à gué le ruisseau des Condamines, pour retrouver notre croisement au point coté ( 961) à Loches. Audière est là, à 50 mètres.

Monestier de Clermont
**km 340m R1 icone randonnee

Du parking de l'église de Chateaudouble, traverser le village et prendre la route goudronnée à droite vers la Richardière . En haut d'une côté, quitter cette route pour un chemin à gauche, visible au dernier moment mais avec des panneaux indicateurs récents . On suit ce chemin tout le long, en passant par plusieurs petits sommets. On parvient au pont des Sarrasins (qui est une arche massive, ou une grotte percée comme vous préférez) et le point culminant de la balade, après une forte montée. La descente se fait en suivant les indications "fontaine du corbeau) de l'autre côté de la vallée. On peut à la fin faire un bref détour par une table 'orientation située tout près des ruines au-dessus du village.

Chateaudouble
400m R1 icone randonnee

Départ de Gresse-En-Vercors sur le parking des remontées mécaniques (1245m).Remonter au Pas de la ville (1925m).Puis le Grand Veymont (2341m) en traversée N-S.Descente sur la cabane des Aiguillettes (1879m)Pas des Bachasson (1913m)Descendre en direction du village de La Batieet vers 1380m prendre le sentier de gauche (en pointillé aujourd'hui sur les cartes) ou plus bas vers 1220m.Et suivre le sentier évident qui remonte au col (1750m) puis descendre vers Gresse.Une variante de P. VANONI, traversée Nord-sud depuis la Bâtie :La Batie : Passer la barrière et continuer la piste forestière, elle passe à proximité d'un parc Aventure en 8 mn. Laissez à droite le sentier pour notre retour (en jaune sur la carte, cf sortie de Luc en date du 15/10/17), et continuer tout droit.Avant cascade de la Pisse, sur la droite, un vieux chemin en forêt gagne une petite clairière, et monte en pleine pente. Plus haut, notre large chemin en rejoint un autre, prendre en face un petit sentier qui vers 1600 m sort de la forêt et atteint la base d'un pierrier. Nous sommes sous le pas de la Selle, qu'on rejoint vers l'ouest sans difficulté en large lacets. Du pas, en face sur la bute, si la visibilité est bonne repérer un cairn qu'on va rejoindre. Ensuite, ne pas suivre à droite la ligne de cairns, qui mène sur Montaveilla. Prendre plutôt en face (Ouest) une autre ligne de cairns qui redescend vers le Pas des Bachassons (source).On peut bien évidemment monter directement au Pas des Bachassons depuis La Bâtie.De là, le Grand Veymont est visible, notre prochain objectif. Traverser la combe, et rejoindre ainsi par une trace l'autre versant. Longer la crête, pour atteindre une belle prairie, où se trouve derrière une bute, le refuge des Aiguillettes. Prendre plein nord, gagner la base du Grand Veymont, en laissant à gauche le pas de Chattons. Gravir la pente sud et raide du Grand Veymont, en suivant des traces et, se tenant plus haut, sur son versant ouest, pour atteindre le sommet (2341m). Continuer sa crête nord, et descendre dans un couloir raide jusqu'au pas de la Ville(1925m). Vers l'est, descendre le versant sur Gresse, en lacets dans un pierrier, on gagne un croisement de chemins sous le pas de la Ville (sentier du Périmètre). Vers la droite (sud), à flanc sous l'imposant versant est du Grand Veymont, le sentier rejoint la baraque du Veymont. 50 m avant la barraque, au poteau indicateur (pas des bachassons tiolache), remonter le sentier, sur 200 m de dénivelée la côte de la Quinquambaye. A son sommet, longer son arête vers l'est, et descendre en lacets par un bon sentier. Plus bas, on entre définitivement en forêt, et on gagne un premier croisement de chemins, vers 1400 m (poteau).*Laisser à gauche vers Gresse en Vercors, prendre à droite vers Chauvines. Notre sentier, par une longue traversée sans perdre de l'altitude, en passant plusieurs combe avec torrents asséchés, gagne à 1380 m un autre croisement de chemins (chauvines poteau indicateur).Repérer bien le balisage jaune vert sur les gros rochers, en remontant le lit des torrents asséchés, on traverse ainsi ces combes. Au croisement à Chauvines, laisser à droite la montée vers les bachassons, laisser en face la croix verte et jaune, prenez donc à gauche. Notre bon sentier toujours en forêt, traverse plus bas un large torrent asséché. Pour cela, repérer un petit cairn en face sous une végétation. On atteint comme cela les granges, et le parc Aventure. Le parking n'est plus très loin.* Edit 16 octobre 2017 : le sentier qui vers 1380m part sur la gauche est en mode "abimé" maintenant sur le terrain. Plusieurs ravines l'ont en effet endommagé. Il est encore tracé sur la carte IGN, en pointillés. Ce 15/10/17, ça passait correct, avec quelques ravines néanmoins qui se détériorent.... Pour plus de sûreté, il faudra laisser cette sente et suivre le panneau et prendre le sentier qui descend jusqu'au point côté 1202m puis ensuite le cheminqui mène au parc accrobranche. Pensez à vos gourdes !!! Sur cette boucle, vous trouverez de l'eau au Pas des Bachassons et à la Fontaine du Veymont.     

Gresse-En-Vercors
1550m R2 icone randonnee

Ce topo reprend un nombre d'éléments du topo d'Eric décrit sur bivouak le 15/11/2006 même si les 2 randonnées n'ont que peu de points communs.Le départ est le même, on suit donc le chemin proposé :"Du hameau, suivre la petite route montant à la Renaudière. A 910 m, emprunter à gauche un chemin balisé jaune/vert où il finit par en rencontrer un autre venant de la propriété de Clanlouvat. Montant dans le bois Noir, il débouche à 1260 m sur un sentier en balcon (panneau "Sentier de la Pale n°25")A ce panneau "rouge vif" prendre alors à gauche (direction Sud) le sentier balcon pendant un bon kilomètre. 50 mètres apres avoir traversé le lit du ruisseau de la Serve, à l'altitude 1230 m, la pente s'adoucit, les résineux laissent la place aux feuillus, prendre alors pleine pente Ouest direction le point 1612. (Hors sentier facile sur 400m, nombreuses traces de chasseurs et d'animaux). La crête se franchit au point 1630 m, un peu au dessus du point bas 1612m. Suivre alors le chemin de crête jusqu'au sommet(balise orange, aérien sur les 10 derniers mètres).Vue panoramique en particulier sur les falaises Est du Vercors. Trés courues dans les années 60-70 par les grimpeurs (il n'était pas rare de rencontrer jusqu'à 10 cordées dans les Tours du Pleynet), aujourd'hui c'est un terrain d'aventure déserté à l'exception du Mont Aiguille et du site 2 Soeurs + Gerbier.Descente possible par la prairie au Nord (voir topo cité plus haut) ou notre itinéraire(moins bon après réflexion).Redescendre direction Sud jusqu' à l'alpage 1612m, tourner Ouest en direction de Montrond. Prendre alors Nord un chemin en balcon (marqué en rouge sur les nouvelles cartes uniquement) qui rejoint une piste au point 1321m. Ne pas prendre celle-ci, mais emprunter à droite une autre piste montante toujours Nord, qui rejoint le topo d'Eric à la fléche orange (dans une zone d'avalanches). Le chemin est très endommagé entre cette zone d'avalanches et le clapier. Retour commun entre les deux itinéraires.

Monestier
1000m R3 icone randonnee

Belle boucle qui permet de découvrir le cirque du Val Sainte-Marie et de visiter les ruines de la Chartreuse.Revenir sur ses pas en empruntant la départementale que l'on quitte rapidement pour la route qui monte sur la droite au hameau des Vignes. De là suivre l'itinéraire balisé qui mène au col de la Rochette. Peu après, tourner à droite dans une prairie et trouver une sente près d'une ancienne grange qui s'élève dans la forêt en écharpe à gauche. On rejoint une piste. La suivre à gauche. Elle rejoint une piste plus importante que l'on emprunte vers la droite. Dépasser Pélandré (maison), puis quitter la piste pour de vagues sentes à droite qui rejoignant le bord des falaises. Les longer par une succession de sentiers plus ou moins bien marqués avant de rejoindre une piste qui descend sur les 4 routes. Il est aussi possible de continuer la piste après la maison. Elle contourne le serre de pélandré par l'Est.Des 4 routes, prendre l'itinéraire balisé mais raide qui descend sur Manamillié. A un embranchement cairné, prendre la piste forestière qui descend sur la droite. Elle croise une autre piste horizontale qu'il ne faut pas prendre. Notre piste rejoint ensuite une petite crête secondaire très pentue que l'on emprunte vers la gauche. Elle rejoint finalement le lit du cours d'eau un peu au dessus du portail des roches.On peut aussi suivre le sentier balisé jusqu'à Bouvante le bas puis revenir par le route à la voiture si l'on n'est pas intéressé par les ruines.Aller explorer en aller retour les ruines de la Chartreuse. Par exemple faire le tour du mur d'enceinte, relativement long.Revenir sur ses pas et suivre la piste qui longe le ruisseau jusqu'au point de départ.

Bouvante
900m R2 icone randonnee

Itinéraire: jour n°1Du parking rejoindre la vallée de combau et le refuge de l'Essaureau pied du sommet de la montagnette. Nous, nous avons choisis de rejoindre le refuge de Chamailloux par les crêtes de Tête chevalièrehors sentier. Après la cabane, se diriger vers le pas de l'Essaure, mais le laisser pour des sentes qui se dirige nord ouest. Une fois sur la Tête chevalière, par les crêtes, vers l'ouest, dominant les hauts plateaux, on retrouve le sentier au pas de la chèvrerie. Vers la droite nord on gagne le refuge de Chamailloux. Derrière le refuge, un bon sentier nous mène à la bergerie de Jas neuf. Puis plein nord, hors sentier mais cairnés, entre le sommet de Tourte barreaux et les pentes du versant ouest des rochers du Parquet, on rejoint la bergerie de Peyre rouge dans sa cuvette. Contourner la cuvette par la droite(sente et cairns), pour atteindre la plaine de la Queyrie et les carrières romaine. Sud est le sentier bien visible gagne le refuge de Pré Peyret pour la nuit.Itinéraire: journ°2Dans la plaine nous rejoignons les Gr 91 et 93, qui emprunte le même sentier jusqu'au carrefour des quatre chemins. Laisse le Gr.93 vers la combe de l'Aubaise, suivre plutôt sud ouest le Gr 91 vers la droite qui passe bien plus tard, au pied du sommet du Glandasse. Tant qu'on y est, on y fait un saut. Puis, par une descente assez longue et pénible, pour les genoux, nous retrouvons le véhicule laissé la veille sur le parking de la piscine.

Chatillon en diois
15km 1100m R2 icone randonnee

Boucle au départ du joli village perché de Lozeron qui permet d'explorer le versant est de côte blanche et son relief karstique puis de bénéficier de jolies vues sur la plaine depuis la crête dans un environnement plus boisé.Partir vers l'est en passant devant le gite (piste). La pists tourne vers le Nord. Passer Laubournel puis après la clairière (point côté 624m), tourner à gauche (ne pas descendre dans le ravin direction la Blache).Suivre toujours Nord une piste qui emprunte une petite crête au milieu d'un relief étonnant (point côté 711m). La piste tourne progressivement sur la gauche, longe une prairie à main droite et arrive à un collet et un carrefour. Prendre la piste qui se dirige vers le NW. Elle se change en sentier avant une forte grimpette (points cotés 871 et 1033m) et rejoint finalement la crête à 1075m. La suivre vers le S (sentier puis piste) jusqu'à Perrache (maison). Là, tourner à gauche et prendre le sentier qui descend (assez raide). Le suivre jusqu'à Lozeron.

Beaufort sur gervanne
600m R2 icone randonnee

Passer le pont sur la D617 et tourner à droite (maison) direction Môme.Continuer sur la route : on arrive au gîte de Môme.Tourner à gauche (balise PR) et suivre la piste qui après un virage à droite monte vers l'est (Balises PR et triangles jaunes 130 espacés) en suivant la crête jusqu'à arriver à un carrefour avec le GR9 pancarté "Serre des 3 bornes 660m".Continuer tout droit pour un aller retour rapide au vrai sommet du Serre des 3 bornes (pas obligatoire si vous ne voulez cocher le petit sommet).Redescendre et suivre le GR9 vers le sud jusqu'au col de Pourcheton.Laisser le GR9 à gauche et continuer en crête d'abord plein sud, puis ouest (balises triangulaires jaunes 130).Le sentier est évident et bien marqué jusqu'à redescendre sur le lieu dit sans-souci. Il suit les petites crêtes au dessus de la vallée de la Drôme pour un parcours à semi-couvert (belles vues sur les 3 becs).Suivre alors la route pour un retour au départ.

Mirabel et blacons
13,5km 585m R1 icone randonnee

A une intersection au terminus de la route (panneau), prendre le chemin de gauche en direction de Presles (balisage jaune/vert - celui de droite est l'itinéraire de retour). Devenant sentier, il monte en écharpe dans les bois et arrive dans un éboulis sur une croupe où les falaises de Presles sont toutes proches. Quitter l'itinéraire balisé qui redescend légèrement au Nord pour prendre à droite l'une des traces grimpant au pied de la paroi.Longer cette paroi par la droite (Est) en suivant une sente. Après une descente assez raide, elle vire au Nord-Est pour entrer dans le cirque de Choranche puis passe une vire pour arriver à la grotte de Balme Rousse. Un peu plus loin, il descend tout en s'éloignant de la falaise. Il traverse un couloir d'éboulis puis se perd dans des blocs rocheux (balisage rouge très discret) afin d'aboutir au bon chemin des Belges.Le monter à gauche tout en faisant un petit détour, peu avant une passerelle, jusqu'à l'entrée de la grotte de Gournier avec son petit lac intérieur. A une intersection, descendre un autre chemin aménagé à droite (en continuant tout droit, on arrive à la grotte de Coufin aménagée aux touristes). Après un tunnel, on retrouve le chemin des Belges. Le descendre à gauche (balisage jaune/vert) pour retrouver Ranconnière.

Choranche
350m R3 icone randonnee

Emprunter au Sud de la chapelle un chemin menant à un champ. Après l'avoir traversé, suivre une large piste forestière en rive gauche du ruisseau de Beaugelas. Elle finit par côtoyer son lit puis elle monte raide vers le Nord en longeant notamment une prairie. Après une traversée vers l'Ouest, emprunter un nouveau chemin à droite (balise jaune à son départ). Il se perd à un beau pré que l'on grimpe pour atteindre le collet de Gaudissart (1400 m). Emprunter la crête à droite puis une nouvelle prairie histoire de profiter du panorama. De nouveau en forêt, suivre des traces vers la droite (marques orange et jaunes) menant rapidement au belvédère de la Tête de Gaudissart.Revenir sur ses pas puis dévaler l'arête Nord par une bonne sente. Arrivé au col des Pellas (1320 m), descendre le versant Est par un sentier toujours balisé en orange. Après de nombreux lacets, il rejoint le lit du ruisseau de Trésanne puis le longe rive gauche. Il passe ensuite en bordure d'une prairie pour aboutir sur une bonne piste. La suivre à droite pour retrouver rapidement le point de départ.

St-Martin-de-Clelles
480m R1 icone randonnee

Démarrer du Col de Proncel (RD 178) suivre la route direction Vassieux sur 1,5 km jusqu'à des pancartes indiquant une auberge et des tables d'hôtes. Prendre un chemin à droite direction est et suivre le balisage vert et jaune jusqu'au col de la Mure (montée un peu raide par la draye du Laca) Arrivé au col, tirer nord (à droite) en direction du Serre Plumé. Au sommet vue intéressante sur le Gd Veymont, Gde Moucherolle ...etc Poursuivre sur la ligne de crête direction nord (1,8 km) jusqu'à arriver a un carrefour coté à 1353m , de là tirer à droite (grotte de la Draye Blanche) le chemin descend (1,8 km) et rejoint la route RD 178; De là rejoindre la voiture en reprenant la route direction sud et Vassieux en Vercors.

Vassieux en Vercors
8km 540m R1 icone randonnee

Revenir 50 mètres sur la route, pour remontez l'unique chemin parallèle à celle ci pour gagner la croix (PI). De la croix, prenez une bonne trace qui remonte l'alpage vers l'Est et rejoint en peu de temps le Pré Rond (PI) altitude 1550. Remontez la pente herbeuse et entrez en forêt toujours vers l'Est, on gagnera la source de Freydière avec ses nombreux bachassons (PI) alt 1760. Engagez l'ascension du Mont-Barral sur son versant Ouest, on passera au Sud du point coté 1892 entre deux crêtes (dépression) rejoindre alors à main droite l'arête principale du Mont-Barral qui s'effile vers le point 1903 du sommet (PI).Pour la descente,Continuez la crête, elle vire au Sud, la trace suit le fil jusqu'au (PI) Crête de Jiboui alt 1750. De là, descendre dans l'alpage de Jiboui Nord Ouest jusqu'à rejoindre le point coté 1571 erroné sur ign, serai plutôt 1671. Gagner à l'Ouest le talweg, le dévalez jusqu'à prendre pied sur une piste en contre bas. La suivre alors vers le Nord, jusqu'à atteindre la route et le tunnel du col de Menée versant Drôme. Prendre un sentier en face, en dessinant un coude vers la droite il gagnera la croix.Le reste est évident.

Chichilianne
**km 550m R1 icone randonnee

En face de l'emplacement de votre véhicule, repérer une trace peu marquée au départ, le balisage vert fluo bien visible accompagné de rond rouge et ruban. S'engager sur cette trace qui remonte le versant Ouest, en deux lacets elle atteint une petite prairie (belvédère) sur la vallée de l'Isère. Poursuivre la trace dans l'herbage Sud Ouest, elle traverse la prairie, pour peu après, rejoindre une plus grande prairie.Repérer sur votre droite donc Nord Ouest, un passage dans les buis, ou longer la lisière de la prairie, de toute façon les deux possibilités se rejoignent. A l'extrémité de notre prairie, suivre la lisière et trouver le balisage vert fluo sur une branche. Notre trace traverse une zone boisée et sort sur la D.74 entre Noyarey et Trucherelle. Descendre la route une trentaine de pas, on retrouve notre balisage sur la droite, rond rouge au sol sur le bitume et rectangle vert fluo. On va remonter une petite combe, raide et boueuse, puis on rejoint une deuxième fois la D.74 peu avant l'épingle au point coté 401. Avec quarante pas on la rejoint à son tour, dans cette épingle, notre trace, parfois bonne sente, Sud puis vire à l'Ouest, et pour la troisième fois joint la D.74 sous un grand virage à l'altitude 470 environ. Remonter la route et passer le virage, puis après avoir effectué une cinquantaine de pas, repérer sur la droite encore, les rubans orange et blanc, à partir d'ici, plus de vert fluo momentanément. Toujours vers l'Ouest, notre sente, passe sous les lignes à haute tension, et trouve une prairie bien inclinée. Vers Nord Ouest, suivre la lisière, ainsi on rejoindra une sente à l'horizontale bien marquée à l'altitude 650. Prendre à gauche Sud Ouest, balisage rouge, notre sente laisse la place à un large chemin, passe au dessus des quatre pilonnes, puis passe une barrière et joint la D.74 entre Trucherelle et les Veillères sous l'épingle munie d'une croix altitude 700. Revenir jusqu'à l'altitude 650, et prendre Nord, on retrouve tous nos balisage. Sur cette sente bien marquée, vers la Mandrive, commence peu après sa descente. Passe sous une barre, et peu après avoir traversé le haut d'une large combe, elle change de cap, pour virer Sud Est. On entame alors une longue et raide descente. Au moment ou on domine la route, virer à gauche pour éviter la pente trop raide, bon balisage. Ainsi, on retrouve la D.74 au niveau d'une épingle à l'altitude 430 celle ci. Descendre sur le bitume, gagner l'épingle au point coté 401 en un cours instant. Plus bas on retrouve notre chemin sur la droite.

noyarey
**km 500m R1 icone randonnee

C'est la boucle 64 décrite par Antoine Salvi sur son site complétée par le pas de l'Ours.Depuis les Bonnets, prendre la piste nord dans un lacet après le hameau puis monter un champs en bordure de forêt jusqu'en limite nord est. Un chemin évident monte vers Jean Janne balisé de vieilles et ponctuelles marques bleues.Au Clot de la Vie, traverser la hêtraie, un vieux triangle "22" se situe à un croisement, prendre à droite pour aboutir à une clairière et monter dans la pente pour couper la piste de délestage. Sinon continuer vers le col de Font Payanne par le balisage du Parc.Pas de l'ours: suivre la piste de délestage jusqu'à sa fin puis remonter vers la paroi pour la longer vers le sud (5min) et trouver une faiblesse (tout petit pas d'escalade), on prend pied au dessous du couloir terminal raide et court du pas de l'Ours que l'on remonte jusqu'à la borne 21 de la crête.Puy de la Gagère: quitter le GR 93 dès qu'il amorce une légère descente pour remonter la crête sud du Puy (plus joli que le chemin classique) et découvrir l'arche à 2 sorties de la Trappe.Les Ravines du Quint: après la porte d'Urle quitter la piste dans le 2ème lacet sud est pour continuer une autre aboutissant au chemin traversant les ravines.

Saint Julien en Quint
1000m R3 icone randonnee

Du parking, passer la barrière et prolonger sur la route forestière sur 1km pour rejoindre le Château. Continuer sur votre lancé jusqu'au parking suivant coté(1018). Peu avant le parking, repérer sur votre droite le balisage du Balcon du Glandasse. Nord Est, notre chemin monte en forêt et se dirige vers le fond du vallon. Après avoir passé la fontaine des Gravelles, laisser fuir vers l'Ouest le sentier balisé du Balcon du Glandasse. Poursuivre notre ascension dans le fond du vallon, il se resserre dans un cadre minéral de toute beauté, et franchi ainsi le pas de Chabrinel(1631). Plein Nord, dans les pelouses rases des hauts plateaux, passez devant la fontaine des Endettés. Rejoindre en un instant la cabane de Pré Peyret. Virer à l'Est, on rejoindra alors en bout de prairie le croisement de chemins des Gr.91/93. Laisser vers le Nord le Gr.91, laisser en face la montée qui vous dirige vers les carrières Romaine, suivre plutôt plein Sud les 2 Gr.91/93 qui se cottois. Notre cheminement, dans un décor des hauts plateaux, se rapproche de la falaise, avec en ligne de mire la Dent de Die et les rochers de Plautret. Le Gr. est bien marqué et passe successivement à l'Ouest des sommets de Peyre Rouge et la Tête du Pison. Après une petite montée, on rejoindra un panneau de la réserve des hauts Plateaux. Laisser s'enfuir vers le Sud,notre Gr., et descendre sur la droite, Nord Ouest, suivre un balisage jaune vert. Descendre et passer la baraque du Pison, continuer votre descente, repérer vers l'altitude(1470) dans un coude du chemin, une sente sur la droite (croix jaune). Cette sente, en pleine pente, puis en quelques lacets, rejoindra le haut d'une ravine raide, pour franchir non sans difficulté le pas exposé du Pison. S'en suivra une longue traversée descendante, pour faire au bout de celle ci la jonction avec le sentier balisé du Balcon du Glandasse. Le suivre dans la pente bien sûre jusqu'au point de départ.

Die
**km 650m R3 icone randonnee

Du parking, remonter le GR 91 jusqu'à la Cabane de Carrette, prendre une sente derrière le refuge qui vous menne au Grand Pot puis au Pas Ernadant. Montée aux rochers du Playnet et poursuivre sur la crête jusqu'au Pas Morta (suivre au mieux les cairns).Redescendre le Pas Morta (attention aux chutes de pierres) pour retrouver le balcon est que l'on suite vers le nord.Sous le Pas ernadant une sente remonte très raide un pierrier vraiment instable.Remonter au mieyx le couloir avant de butter sur des rochers qui obstruent le couloir, trouver alors sur la droite une vire exposée et aérienne qui monte ensuite dans des gradins herbeux (attention poser les mains devient indispensable : quelques passages à la limte de l'escalade).On passe ensuite sous une arche naturelle et la sente se faufile un passage sur une vire très exposée en dessus du couloir (attention vire deversante avec pas mal de petits gravilloons très glissant).Sortir au pas ernandant et redescendre vers le Grand Pot : possibilité de retour par l'itinéraire de montée ou par le sentier du ranc de l'abbé

Corrençon en Vercors
1200m R4 icone randonnee

Monter (sud-est) la piste de la Lyrette sur 250m. Au carrefour (abri/stèle), ne pas descende sur la piste de la Sapine mais continuer celle de la Lyrette sur 100m jusqu'au virage en épingle. Quitter la piste à droite (Sud), au fond de l'esplanade pour prendre le chemin qui s'amorce et que l'on suit jusqu'à une patte d'oie avec une souche munie d'un petit panneau de bois à double flèche "Maupas". Prendre le chemin de gauche en délaissant à quelques mètres après celui bifurque à l'Est pour monter vers la crête. La végétation réduit parfois le chemin à un simple sentier en pente légère. Après 1km, la pente s'inverse puis le chemin bifurque à droite (Ouest) pour descendre pleine pente (point d'eau animalier à gauche) vers la pelouse des Combes. C'est la salle de jeux des marmottes et autres habitants des lieux. Le débouché en hauteur du chemin sur la pelouse, à l'orée de la forêt et à l'abri des vents, permet une observation en toute quiétude de la faune. Descendre sur la pelouse pour rejoindre au milieu de celle-ci un chemin que l'on suit par la gauche (Sud) jusqu'à retrouver plus haut la piste du Maupas à 100m avant le Col. A partir de ce point plusieurs choix possibles :1 - Retour direct : Prendre à droite la piste du Maupas que l'on suit jusqu'à apercevoir à gauche de la piste une cabane de bois à demi-écroulée. S'engager à droite sur le chemin qui descend en direction du Sud-est, puis 150m plus loin au carrefour prendre le chemin de gauche (Nord-est) qui débouche rapidement dans une clairière. Appuyer sur la gauche pour repérer le sentier qui reboucle à la patte d'oie, souche et panneau de notre montée. De là, continuer plein Nord pour retrouver le virage de la piste de la Lyrette et redescendre au parking.2 - Un peu moins direct : Prendre à droite la piste du Maupas que l'on suit jusqu'à la Ferme de Meyniers. Au carrefour avec la piste de la Sapine, prendre celle-ci à droite pour retrouver la piste de la Lyrette au niveau de l'abri/stèle et à gauche jusqu'au parking.3 - Continuer la piste à gauche jusqu'au (PI) Col de Maupas puis emprunter à l'Ouest le sentier qui remonte vers le Col de Carry (balisage) et que l'on suit jusqu'à la pelouse de Caramentran. Traverser celle-ci plein Ouest pour atteindre la piste de Champgelas. La suivre à droite (Nord) sur 200m puis la quitter à gauche pour entrer sur la Combe de la Garne. Suivre le sentier qui débouche sur la piste du Bât de la Graille sur laquelle on s'engage à gauche sur 150m avant de la quitter par la droite (Nord) au milieu d'un espace herbeux pour entrer en sous bois. Le chemin propose 2 options :3.1 - A gauche on redescend à la ferme des Meyniers (au passage, à 200m, voir à gauche le Scialet du Roux). Là, à droite, s'ouvrent deux pistes : "en bas" celle de la sapine ramène au carrefour abri/stèle avec la piste de la Lyrette, "en haut" la piste du Maupas rejoint la cabane à demi-écroulée (cette fois sur le côté droit) que l'on dépasse pour s'engager à gauche (Sud-est) sur l'itinéraire de retour direct 1.3.2 - A droite, le chemin rejoint la piste du Maupas en louvoyant à travers combes et lapiaz. Prendre la piste à droite pour retrouver la (fameuse) cabane et l'itinéraire de retour 1 ou à gauche si l'on désire rejoindre la Ferme des Meyniers et le retour 2.

St Laurent en Royans
10km 266m R1 icone randonnee

1) Au (PI) prendre la direction de la Tête de la Dame et pas du Gouillat, remonter la petite route jusqu'au hameau les Boutons. Au rond point, repérer sur la droite en rive gauche de la Gervanne un (PI) Les Boutons alt 717. Poursuivre un cours instant en rive gauche du ruisseau (50m). Plus haut, un sentier s'engage entre deux haies de buis puis se dirige vers une arête fleurie de nombreux genêts. Il se poursuit sur le fil, puis après un bouquet de chênes verts il remonte le versant Ouest. Il se dirige Nord-Est à flanc de coteau puis après quelques coudes il rejoint une zone boisée. S'en suit un petit belvédère puis la traversée d'une petite forêt de chênes verts, il gagne le bas d'une prairie qu'il longe et traverse vers le Sud-Est. A travers bosquets et prairies, il reprend la direction Nord-Est. Une trace traverse un petit éboulis et prend pied sur un large chemin caillouteux (PI) vous êtes sur le Gr.93. Prendre alors à gauche la direction du col de la Bataille, le chemin descend légèrement. Peu de temps après, prendre à droite un large chemin qui mène à une propriété privée, mais de suite prendre la trace à gauche dans le pierrier. Elle traverse plus haut un bouquet de chênes verts, et domine le chalet de la propriété. Continuer sur la trace, elle se dirige Est et rejoint un petit collet. Regardez en face, et rejoindre à vue le col de Toulau après avoir franchi une dépression. La trace se poursuit vers le Nord dans l'alpage, elle longe la forêt en partie boisée de chênes verts, y pénètre un cours instant, et se dirige sur la crête. Rejoindre alors le sommet plus au Nord.2) Revenir jusqu'au col de Toulau, laisser le collet à votre droite, s'engager sur la trace qui file vers le Sud. D'abord sur l'arête garnie de quelques chênes verts, elle se poursuit dans l'alpage longeant une clôture, et finalement passe une cabane de chasseurs proche du pas du Gouillat (PI) alt 1328m, prendre la direction de la Tête de la Dame. Une bonne trace le long d'une clôture à distance raisonnable de la falaise se dirige vers le Sud. Elle passe ainsi à proximité de la croix d'Ambel, passe le pas de la Garde, puis rejoint un (PI) Les Sarnats alt 1397, continuer vers le Sud et gagner le sommet de la Tête de la Dame.3) Revenir sur ses pas jusqu'au (PI) Les Sarnats.Repérer vers l'Ouest dans l'alpage un poteau, une trace peu visible dans l'herbage le rejoint et vire au Sud. Elle traverse le haut d'une grande prairie et joint avec une hêtraie (ruine abri avec table et cheminée). La trace dévale vers l'Ouest (pierre plate) devient sentier et arrive sur un beau belvédère. Partir à gauche, le sentier s'infiltre dans les buis et rejoint plus bas un deuxième belvédère alt 1160 environ. Partir une seconde fois sur la gauche, pour franchir alors aisément une petite barre. On dévale en balcon, puis sur une large arête (les Quarante) garni de genêts de petits pins et petits buis (dans un décors provençal), le balisage se perd un peu on joint le hameau les Tonils. Puis on franchi un petit pont ou coule le ruisseau le Merdaret, et on arrive au hameau les Arbods et la D.578 (PI) alt 647. Finir sur le bitume jusqu'au hameau les Boutons une vingtaine de minutes pour 2 kms.

Plan de Baix
**km 1120m R2 icone randonnee

Du parking prendre la route qui dessert le haut du village. Prendre à gauche (300 m aprés la mairie) le sentier (panneau) qui dessert Les Batteries. La montée d'abord sèche devient plus aisée avant de prendre à droite direction Ezy (panneau). Le sentier large atteint la Ferme du Poyet puis débouche sur une piste. Prendre celle ci jusqu'à Trucherelle en suivant les panneaux. Descendre par la route. Possibilité de descendre dans le bois en suivant le sentier à droite avant Trucherelle.

Noyarey
7km 463m R1 icone randonnee

Du parking rejoindre la place passer à gauche devant l'école puis prendre à gauche le sentier qui grimpe dans le bois. Au premier carrefour prendre à gauche, continuer sur le sentier balisé VJ, au carrefour suivant prendre encore à gauche (panneau : La Goulandiére). Atteindre l'abri, prendre alors le sentier découverte Goulandiére - Satre. Traverser le hameau des Antis, puis celui des Ailes. Là prendre à droite le sentier qui rejoint le sentier de montée au panneau Goulandiére. Descendre tout droit jusqu'à La Balme.

La Balme de Rencurel
12km 600m R1 icone randonnee

Du parking prendre la large piste qui dessert la ferme de Saint Ours. Au deuxième carrefour prendre à droite, atteindre la station intermédiaire de l'ancien téléphérique de service. Prendre le large sentier de gauche et atteindre l'an,cienne chapelle. Revenir sur le même sentier, au premier carrefour (panneau) prendre à gauche pour accéder au Bec de l'Echaillon). Revenir au carrefour, descendre jusqu'à la station du téléphérique et prendre le sentier à votre gauche qui fait une boucle pour ramener sur la piste de montée puis au parking.

Veurey
7km 322m R1 icone randonnee

Traverser la route et prendre rive gauche le sentier balisé et bien sécurisé (barrières) qui longe l'Isère en montées descentes bien aménagées (escaliers). Au barrage continuer traverser en bordure un champ avant d'atteindre une large piste qui aboutit au pont de la Sone. Passer le pont à la Sône prendre à gauche la première rue puis par des escaliers prendre à gauche la promenade qui longe l'Isère rive droite. Rekoindre alors la route goudronnée (peu fréquentée) qui ramène au parking.

Saint Romans
11km 100m R1 icone randonnee

On commence par le topo de Valverco les gorges du Nan jusqu'à Malleval.de Malleval on continue vers la Croix de Railletière, puis La Bouteille,puis on monte au Pas de Pré Coquet et on continue jusqu'au Pas de Pré Bourret.On descend en circuit par Le Fayard de Gontier, Freyssinet, le Bassin d'Inard, et on rejoint Cognin par le pont romain de Montchardon.

Cognin les Gorges.
1100m R1 icone randonnee

du parking prendre chemin de gauche direction cabane de roybonsuivre fléchage . A la cabane , chemin qui monte vers les falaises (est) jusqu'au col 1766m. Revenir sur ses pas environ 400m jusqu'à un fléchage et suivre chemin peyronnard (sud). Chemin en balcon. Aprés dix minutes, un autre fléchage indique combe charbonnière.Prendre cette direction jusqu'à la combe. Descendre cette combe (balisage jaune vert) jusqu'à la bergerie des fauges.Suivre (ouest) fléchage les clots pour revenir au parking.

villard de lans
16km 750m R1 icone randonnee

Par le sentier bien balisé Gr.91, gagner la cabane de Carette.Poursuivre toujours sur le Gr. jusqu'à la prairie de Darbounouse. Aller casser la croute, devant la bergerie au milieu de cette prairie. Vers le nord, un sentier rejoint la route forestière de Roybon que l'on va suivre. Plus loin sur la droite, prenez un sentier qui entre en forèt et rejoint l'Auberge du Clariant. Gagner le Gr.91 en contre bas pour Corrençon.

Corrençon
323m R1 icone randonnee

Du parking, continuer 300 m sur la route jusqu'au panneau indicateur muni d'un descriptif. Ce sentier bien balisé de jaune, bien entretenu et bien tracé, remonte le versant Est en de nombreux et larges lacets pour atteindre les prairies sous la Cuche. Continuer sur un chemin forestier, qui traverse de belles prairies, et fini par dominer le hameau d'Ezy. En contre bas, la vallée de l'Isère, et en fond le Taillefer est remarquable. On va suivre le balisage, et rejoindre ainsi plusieurs croisements avec poteaux directionnels. Notre sentier traverse une sapinière, une clairière lui fait suite d'ailleurs. On va descendre la rive droite d'une combe, et s'en écarté ensuite. Le sentier est raide et un peu glissant, prenez garde. Il rejoint maintenant le ruisseau la Voroize qu'il suit sur sa rive droite en le dominant. Il s'en rapproche, et après plusieurs montées et descentes succéssives, il s'engouffre dans une gorge. Il cottois quelques cascades en contre bas, attention le sentier est muni de barrières, nous longeons des ravins. Ainsi, on gagne le haut du village de Veurey-Voroize. Il se faufile dans les ruelles pour atteindre logiquement un chemin forestier. Il n'y a plus qu'à le suivre, il vous ramène au parking du site d'escalade.

Veurey-Voroize
**km 900m R1 icone randonnee

Départ plaine de la Sarna (1306m) direction col de la Sarna (1395m),prendre à droite plein sud sur la plaine de Darbounouse,longer celle ci (côté Ouest) jusqu'à son extrémité Sud. Raccrocher le GR 91 et poursuivre plein sud en traversant le pot du play,le canion des erges, tiolache le haut, tiolache milieu, puis arrivée à la cabane de la Jas du Play (1629m).Retour: revenir légèrement en arrière jusqu'à croiser le sentier central. Prendre Ouest ce sentier (jaune/vert) jusqu'au croisement avec la route forestière des Bachassons (1398m). Suivre à droite (nord) cette route jusqu'aux ravières (6km) . Poursuivre sur un sentier bien marqué qui aboutit à une route goudronnée. Continuer environ 1km5 et dans un virage à gauche on aperçoit sur la droite un chemin assez large qui monte (balisage)sur le col de la Berche.L'emprunter pour retrouver 1km plus loin une route goudronnée que l'on suit jusqu'au croisement (1301m) .Prendre à droite direction plaine de la Sarna (signalisation en place) et suivre cette signalisation ( 4km).

Herbouilly
28kmkm 650m R1 icone randonnee

Depuis le tournant des Ollats, emprunter la piste en direction du Sud. A environ 2,5km on croise (PI...sans indication) le GR de pays venant de Bouvante et montant au col de Rioupeysson : c'est l'un de nos chemin de retour. Continuer sur la piste jusqu'à son terme : sorte de rond point planté d'un arbre en son centre. Appuyer à gauche pour franchir un talus herbeux pour découvrir la sente du Pas de Logue qui débute à l'orée des hêtres. C'est le plat de résistance de notre ballade.Après un court départ vers le sud, Le sentier oblique à l'est pour monter droit dans la forêt. Il est peu fréquenté et par moment peu visible sous les feuilles et les branches. La pente est raide. Suivre au jugé, en délaissant les sentes qui partent à l'horizontal. Heureusement les quelques vrais lacets du sentier sont eux assez évidents. On débouche entre deux pierriers au pied de la paroi que l'on longe par la gauche. A partir de ce point le sentier est bien visible et monte en lacets sérrés dans les hêtres. Au tiers de la montée, on débouche de la forêt sur un pente herbeuse. A droite un balcon offre un point de vue imprenable sur la vallée, le col de la bataille, les rochers de la truite et la résurgence de la Lyonne. Reprendre le sentier , quelques mètres plus haut, nouveau replat et point de vue plus restreint sur la combe Barra et les rochers de Pionier. Le sentier s'enfonce de nouveau sous les arbres et il faut de nouveau deviner sa trace en gardant une direction Sud globale.Au débouché sur le plateau, le sentier disparait sous la végétation. Prendre une direction Est sur 70m jusqu'à un ancien chemin que l'on emprunte par la droite pour déboucher sur la D199, 100m au Sud du point 1312m face à une petite plateforme servant au stockage du bois.Traverser la route et s'engager en face direction Est sur un fantôme de chemin forestier qui monte en forêt et disparait une fois sur la crête au niveau de rochers mégalithiques. De là, redescendre au cap pour rejoindre la clairière de Malatra et sa fontaine.Pour le retour, à partir de la fontaine, prendre au Nord le chemin puis la piste jusqu'au Col de la Rama via le carrefour de la Carrière. Au col obliquer à gauche, direction Ouest sur le GR de pays pour rejoindre la route forestière de Pionier et le col de Rioupeysson après avoir traversé une nouvelle fois la D199. Descendre le col pour retrouver (PI sans indication) la piste que l'on remonte au Nord pour retrouver le carrefour des Ollats.Une variante est possible (pas encore testée) en continuant sur la route forestière de Pionier pour reboucler la piste par le Pas Ryans.

Bouvante la Bas
10km 484m R2 icone randonnee

Du parking traverser le Furon et rejoindre un aire de pique nique. Le sentier s'enfonce dans le vallon en suivant la rive gauche du ruisseau. Après 15 mn, on passe successivement cinq passerelles, permettant de longer les deux rives. Plus haut, il atteint les vestiges d'un ancien moulin, et une belle cascade. Le sentier après un large lacet, s'élève vers la droite sud est, et traverse le lit du torrent puis gagne la lisière de la forèt et un chemin horizontal. Vers la droite notre sentier traverse des champs; au bout de 200 m à gauche, un bon chemin longe la forèt et débouche sur la route des Donnets, qu'on remonte pour atteindre la Croix de Lichou et la route(1109 m.Ensuite suivre nord ouest puis sud ouest jusqu'au Bruchet, et nord pour longer la route et entrer dans les Gorges du Furon jusqu'au parking et l'aire de pique nique.

Lans en Vercors
**km 230m R1 icone randonnee

Un sentier à travers un parc à vaches part juste en bordure droite du ruisseau. On peut aussi suivre le lit de celui-ci jusqu'à le retrouver. Quand le sentier traverse le ruisseau, le suivre. Il reste bien marqué un moment, traverse une clairière, continue. Puis arrivé vers la traversée d'un tout petit ruisseau, partir à gauche sur une pente courte un peu raide, et continuer en mode sanglier dans la forêt. On longe un "couloir" tracé par le ruisseau (bord entre 1m et 3m de haut selon les endroits) ; il est aussi possible de descendre dans ce couloir-ravin (attention les chevilles dans les pierres instables). Que l'on suive la forêt ou dans le ravin, on finit par déboucher au pied de la face nord-est du Mont Aiguille. Super vue et belle ambiance à 40 minutes seulement de la route !

ST MARTIN DE CLELLES
300m R3 icone randonnee

Dans Pont-en-Royans suivre le balisage "3 châteaux",col de Toutes Aures.(vert-jaune)A "Garides" on peut faire l'AR au belvédère des 3 châteaux.Revenu à "Garides" on suit le balisage jusqu'au col de Toutes Aures.On vire à gauche (même balisage) sur la petite route qui descend au "Faucon", puis remonte.Dans la remontée prendre à droite vers "le Serre"(toujours V-J)Après le Serre suivre Serre Cocu jusqu'au sommet.Sous le sommet suivre "Presles"A Presles soit descendre la route jusqu'au point 738m (version courte) soit suivre d'abord "le Charmeil", puis traverser la route au bout de 10mn pour prendre une piste en face et ensuite des sentes dans les bois pour rejoindre le point 738m (version longue...Jacky devrait mettre le tracé...)Puis descente par le sentier balisé sur Ranconnière (d'où on peut descendre à Choranche ( version courte) ou remonter vers les grottes de Choranche sur le sentier balisé.Là....soit on a laissé un véhicule soit on a laissé un vélo (10km de jonction) soit on revient par le GRIl existe aussi des itinéraires de montée à Serre Cocu plus courts à partir de St André en Royans ou de Presles disponibles sur internet

Pont-en-Royans
1400m R1 icone randonnee

De Malleval gagner le hameau de Railletiere ou l'on emprunte le Tour des Coulmes (balisage jaune et rouge) jusqu' à Gontier. De la traverser la prairie. Un chemin à travers bois amène à la crête au point 1299m.Prendre alors direction Nord-Est le chemin qui amène a travers bois au sommet (1304m) La lunette est sous la Croix du sommet (belle arche offrant une vue plongeante sur le village de Malleval)Descendre ensuite jusqu'au Pas de Pré Coquet puis continuer sur la route jusqu'au carrefour de Patente. Emprunter alors sur 3/4 kilomètres les pistes de ski de fond jusqu'au pas du Folliet.Le descendre, puis après 250 mètres prendre plusieurs fois à gauche une succession de pistes forestières qui ramènent sur la route de Malleval.Gagner Lombardiere par un chemin qui évite un détour sur la route. Emprunter ensuite la route sur un long kilometre jusqu'au point 1025 ou un chemin ramène au village de départ (compter 4/4h 30 heures de marche pour la boucle sans tenir des arrêts)

COGNIN
550m R1 icone randonnee

Suivre le topo 2445 (Rochers du Ranc Traversier) en montant d'abord à l'abri de la Peyrouse, puis au Pas de Serre Brion (chemin montant juste après l'abri au sud, croix jaune-vert au départ). On passe par la célèbre vire et on finit par un couloir pierreux qui débouche au Pas (1948m). Poursuivre vers le nord (vagues traces) jusqu'aux crêtes du Ranc Traversier (plusieurs sommets...). Une vague sente passe sous les sommets et descend vers le point 1958m (couloir de la Peyrouse) puis remonte au sommet des Rochers de la Peyrouse (20011m). Descendre toujours vers le nord pour rejoindre le Pas Etoupe. La trace remonte pour passer sous le sommet 1962m, puis descend sous le point 1979m pour rejoindre facilement le Pas Morta. Descendre ce pas côté est, facile au début (reste de sentier) puis un peu plus délicat dans la pierraille, on retrouve en dessous un bon sentier qui descend en lacets. Juste avant de rejoindre le balcon est, dans un lacet prendre un sentier à gauche partant au nord (balisage jaune-vert) qui rejoint le balcon est dans un grand pierrier caractéristique. Descendre ce pierrier soit directement, soit par un mauvais sentier (balisage jaune vert) jusqu’à une piste vers 1300m, continuer le sentier en dessous jusqu'à une deuxième piste vers 1215m. La suivre à droite (sud), on finit par rejoindre le sentier de montée et Bourgmenu.

Saint Andéol
12,7km 1100m R3 icone randonnee

Prendre la grosse piste (GTV) sur 300m, puis prendre à droite un chemin (balisage jaune/vert) montant dans la prairie. Le chemin rejoint le sentier Gobert vers 1550m dans la combe de Chaulange. Remonter le sentier partant dans le fond de la combe, vers 1650 m on le quitte pour prendre une petite sente partant à droite. Cette sente remonte la croupe en rive gauche de la combe (au dessus du point côté 1741m) et débouche sur le plateau du Cornafion. Par des pentes herbeuses on rejoint sans difficultés le « sommet du plateau » (1906m). Descendre quelques mètres dans la combe de Chaulange (au Nord) et traverser rapidement vers les rochers à droite : on rejoint une bonne trace que l’on suit vers le Nord, sous la falaise du Cornafion, en traversant facilement des éboulis (cairn). Cette trace finit par rejoindre la croupe est des rochers de l’ours (vers le point 1896m). Remonter cette croupe jusqu’au sommet (traces au début) par des pentes un peu raides d’herbe et de caillasse. Du sommet des Rochers de l’Ours, descendre vers le Nord-Est l’arête (aérien) menant à la Pierre Vivari (on trouve des marques oranges), continuer vers la crête des Crocs et traverser en légère descente à gauche, pour rejoindre le point de faiblesse dans les rochers. Le passage est équipé du corde fixe facilitant « l’escalade » ,constaté le 08/07/08Remonter ce passage en traversée ascendante puis rejoindre à droite le sommet de la crête (herbe et rochers dans une pente assez raide). Descente de la crête des Crocs : descendre à l’aplomb du sommet dans des pentes de caillasse assez raide en restant à gauche d’un pierrier bien visible. Viser un bosquet avec des arbres morts et passer à gauche de ce bosquet, on retrouve des marques orange qui amènent à une sente vers 1850m, cette sente (balisée en orange, cairns), part vers le Nord et rejoint le sentier du col de l’Arc. On descend ce sentier jusqu’à un carrefour où on rejoint la piste de la GTV qui ramène à la Conversaria.Variante de descente : juste avant de rejoindre le sentier du col de l4arc, descendre à gauche le pierrier (traces), on rejoint à droite des marques oranges ( !) et une trace qui traverse le pierrier. On arrive dans un talweg, suivre la sente qui le descend (marques orange) ou la sente peu marquée sur la croupe à droite. On rejoint le sentier Gobert puis à droite le carrefour avec la piste de la GTV.

Villard de Lans
1030m R3 icone randonnee

Traversez la voie ferrée sur un passage prévu à cet effet, puis repérer à gauche une table de pique-nique solitaire. Derrière celle-ci, un large chemin remonte tranquillement vers l'Est. Après un coude, il se dirige au Sud pour rejoindre une bifurcation au point coté(856 mailletère). Laisser à gauche notre chemin balisé qui prend la direction de Monestier de Percy et Jouvène. Regarder en face, et repérer une croix jaune sur un arbre. Le chemin est large, remonte doucement à travers les prairies et les pins.Soudain il rejoint un croisement de plusieurs sentiers, et un petit cours d'eau canalisé. Laisser en face un sentier qui entre en forêt(croix orange sur un arbre), regarder sur votre gauche, on y repèrera une petite plate forme. Une patte d'oie lui fait suite, prenez donc la branche de droite, en légère montée. Notre bon chemin se dirige Sud Ouest, vers les Faisses du Géant bien visible. Il remonte aisément parmi les pins et les buis, vire à gauche Sud, pour atteindre une minuscule clairière à l'alt(1000m). Le large chemin s'interrompe, repérer vers la droite une petite sente(de toute façon on a pas d'autres choix). Bien visible, elle traverse deux ruisseaux asséchés, et se dirige Sud Est. En quelques lacets, elle gagne un petit belvédère alt'1050m). Notre petite sente se poursuit Ouest en plusieurs et larges lacets, remonte ainsi la rive droite des Faisses du Géant. Revenant toujours en belvédère au bord des Faisses du Géant, elle rejoint maintenant un vieux chemin forestier horizontal à l'alt(1330m cairn). Virer à gauche, notre chemin forestier reste à niveau, et atteint en peu de temps une patte d'oie. On choisira la branche de gauche, puis 5mn après, repérer une sente très peu marquée(cairn sur une vieille souche)au dessus du chemin. C'est une longue traversée légèrement ascendante qui nous attend, la trace est visible et fait mine de disparaitre momentanément.On rejoindra plus tard, un autre vieux chemin couvert par la végétation(cairn confectionné par mes soins), regarder en face notre trace se poursuit. Peu après, repérer encore sur la droite, une trace qui gagne en peu de temps une grande prairie inclinée. Remonter cette prairie, raide herbeuse, en restant sur la droite, on remonte ainsi un bras de prairie pour passer au dessus de la forêt. Une autre prairie, au dessus de cette forêt, en face, les falaises du sommet de Charbonnier se rapprochent. Virer Sud en montant légèrement, jusqu'à trouver une sente bien visible. Cette nouvelle sente va nous dirigez vers un point de faiblesse et ainsi nous permettre de gagner la crête entre les points cotés(1591 au Nord et 1573 au Sud). Par une bonne trace Sud, en crête, gagner ce dernier point, et poursuivre toujours en crête jusqu'au sommet du Platary coté(1586m).Pour la descente:Descendre la large combe herbeuse, retrouver un balisage jaune. Vers l'alt(1400m), un large chemin pénètre en forêt, et gagne la bergerie des Ayes(ouverte aujourd'hui). Notre bon chemin se poursuit derrière celle ci,(des panneaux indicateurs sont présents) l'alt(1340 est erroné ce serais plutôt 1240). On rejoint alors la D. au point coté(989).La suite, si vous n'avez pas prévu un véhicule, c'est sur le bitume que vous marcherez en pointant le pouce.

Clelles.
**km 750m R2 icone randonnee

Du Peuil de Claix, rejoindre le sentier balcon (balcon est ) par la piste forestière qui part du premier parking dans la forêt. Se diriger vers le Nord en suivant se sentier, qui traverse le Rif Talon (passage raide, attention par temps de pluie ou sol glissant). Arrivé à l'arête qui marque la limite avec la commune de Seyssins, prendre plein ouest. Le sentier devient beaucoup plus raide, surtout à la sortie de la forêt. On arrive à Château Bouvier. Le point de vue sur la vallée du Grésivaudan, mais aussi sur le Mont Blanc, Belledonne, Grandes Rousses...vaut le déplacement ! Continuer sur le sentier, jusqu'au sommet du Moucherotte (2 passages avec les mains). Du sommet, prendre la large piste (GR91) qui vous emmenera au stade de neige de Lans en Vercors. De là, retour en voiture vers Claix.

Claix
9,5km 935m R3 icone randonnee

Du parking, suivre pistes et chemins balisés en direction du col Vert, en passant notamment par la fontaine Magdelen, la prairie aux moraines des Plâtres et le refuge de Roybon. A une source un peu au-dessus de la cabane, suivre au Sud une sente qui rejoint rapidement une croupe dominant le Clos du Four. Après l'avoir remonté et une belle traversée parmi de gros blocs épars, on rejoint le sentier Peronnard qu'il faut suivre plein Sud. Traversant la combe Charbonnière, il finit par trouver les lapiaz de la Grande Combe. A une intersection, laisser la trace balisée jaune/vert descendre dans le fond du vallon pour une sente raccourcie à gauche (cairns). On retrouve assez rapidement l'itinéraire classique montant au pas de l'Œille dans un décor très minéral.Du pas, histoire de profiter d'un panorama plus étendu, il est conseillé de rejoindre un petit bastion rocheux sans nom (2105 m). Ainsi, gagner un col vers l'Ouest puis grimper une pente herbeuse soutenue jusqu'au pied du belvédère, facilement accessible par son versant Nord.De retour au pas de l'Œille, descendre versant Trièves un sentier tracé dans des pentes escarpées (marques rouges) *. Débouchant au sentier du Balcon Est balisé jaune/vert près de la baraque des Clos, le suivre longuement au Nord jusqu'au col Vert.Descendre côté Villard en laissant vers 1640 m le sentier Péronnard filer au Sud. Peu après, à 1610 m , pour les randonneurs voulant bousculer un peu les habitudes, quitter le chemin classique pour un autre partant à droite. Il se termine au sentier Gobert (GR 91) au niveau d'un coude. Le suivre à droite jusqu'au lieu-dit "les Côtes" (1486 m). Dévaler alors plein Ouest une belle sente aboutissant à la Croix des Plâtres. De là une piste permet de retourner aux Cochettes.* Après quelques mètres de descente de ce sentier, on découvre à gauche le couloir des Sultanes, se dessinant entre les belles barres rocheuses du même nom. Il rejoint également le Balcon Est sans difficultés techniques particulières. Mais il est peu recommandé de le dévaler à cause d'une pente herbeuse très raide puis la traversée d'un éboulis instable.

Villard-de-Lans
1250m R2 icone randonnee

Juste avant la maison où on s'est garé, repérer le départ d’un bon sentier qui part vers le sud, à travers champs puis en forêt, et monte progressivement (sud-est) jusqu’au Col de Font Payanne (1412 m.). Du col, continuer sans difficulté sur la crête, d’abord en sous-bois, mais avec de magnifiques points de vue vers l’ouest, en particulier sur la Montagne d’Ambel, depuis la Tête de la Dame jusqu’au Pas de l’Infernet et au superbe cirque fermé par les montagnes de Font d’Urle. Puis on termine à découvert, jusqu’au But Saint-Genix, point culminant de la rando (1643 m. ; attention il y a plusieurs « faux sommets » avant d’arriver au bon). La vue se dégage au sud sur Die et le Glandasse. Au But Saint Genix, changement de direction : on redescend grosso modo vers l’est, sur la trace en toboggan toujours bien visible, en passant par divers cols bien signalés (dont celui de Vassieux, 1333 m. - on peut d’ailleurs faire un aller-retour vers le refuge du même nom). On remonte ensuite vers le But de l’Aiglette, signalé lui aussi mais peu caractérisé (1524 m.). Puis on oblique cette fois vers le nord en grimpant encore un peu jusqu’à la borne 1561. On bénéficie alors d’une vue plongeante vers l’est sur le Col du Rousset et ses lacets. Au fond, la chaine du Vercors se déploie dans toute sa majesté.Le retour se poursuit, toujours sur la même trace, en crête vers le nord, puis en descente en direction du Col de Chironne, au pied du gros But de Nève (1656 m., qu’on peut éventuellement se payer en aller-retour si on en a le temps). Là on rejoint le GR 93 qu’il suffit de suivre en descente. Au sortir de la forêt, il oblique bientôt vers l’ouest et même le sud-ouest, traverse le vallon et rejoint le GR 95, qu’on suit à droite (nord) pour revenir à proximité immédiate du point de départ de la rando.

Vassieux-en-Vercors
800m R1 icone randonnee

Du tournant des Ollats, suivre (Sud) la belle piste horizontale sur 700m jusqu'au point coté 889m; sur la gauche suivre le chemin de tirage assez raide, qui accomplit de suite un virage et file vers le Nord. Peu après alors qu'il s'élargit, repérer à droite dans le talus caillouteux le départ d'une sente, la suivre en tournant immédiatement à gauche, elle poursuit parmi les buis jusqu'à une bifurcation, laisser la branche de droite raide (qui se perd peu après dans un pierrier) pour continuer dans la même direction jusqu'à rejoindre une autre sente que l'on suit sur la droite (cairn 10m après) puis accomplir un pas descendant 10m plus loin pour retrouver la sente qui va accomplir un virage à gauche, elle poursuit ainsi direction nord en légère ascendance jusqu'à la large cheminée qui mène au pas. Elle la remonte en courts lacets puis lorsque la pente se redresse, elle s'échappe sur la droite par une rampe facile pour gagner une plateforme (petit belvédère à droite dans le virage) elle revient au couloir et sort sur le plateau au Pas Ryans repérable à la borne numérotée 67.De là (hors sentier) se diriger vers l'Est pour rencontrer rapidement un sentier balisé Jaune/Vert que l'on suit sur la droite (donc au Sud), après une courte descente il tombe sur la piste forestière carrossable que l'on prend à droite, elle remonte et conduit après un assez long parcours à la clairière de Rioupeysson (caravanes de forestiers).Aller à droite à l'extrémité de celle ci (ruines et cabane pouvant servir d'abri). Derrière celle ci une trace mène immédiatement à un beau belvédère sur le val de Bouvante.Revenir à la cabane, se diriger vers la falaise pour découvrir à gauche le poteau directionnel du GR de pays qui va dévaler la pente en courts lacets; on coupe plusieurs fois une piste de débardage toute récente pour tomber vers l'altitude 900m sur la piste horizontale carrossable qu'il suffit de suivre à droite (Nord) pour retrouver le point 889m et le tournant des Ollats.

Bouvante le Bas
8km 400m R2 icone randonnee

Remonter à l'ouest du parking une prairie près de sa lisière. En pénétrant en sous-bois, nous trouvons une sente jalonnée des balises forestières (limite de forêt domaniale). Raide, elle croise une vieille piste puis finit par sortir de forêt vers 1500 m. Les traces deviennent alors de plus en plus discrètes, mais le cheminement reste évident en grimpant cette belle prairie en pente jusqu'au sommet du Grand Brisou (borne - 1674 m).Poursuivre la crête du même nom, aboutissant au sommet d'un téléski (1678 m). Continuer alors vers le sud-ouest par la crête de Quinquambaye, toujours bien tracée. D'abord facile, elle devient étroite en dominant des ravins sur chaque versant. La portion du sentier la plus délicate se situe sur le flanc est, légèrement déversée au-dessus d'une pente dangereuse... Prudence donc. En rejoignant finalement un autre balisé jaune/vert, il est vivement conseillé de le monter 2 mn à droite pour profiter d'un superbe belvédère : vue écrasante sur le Grand Veymont et point culminant du circuit.Redescendre ce très joli sentier, pénétrant notamment dans un sous-bois de mélèze. A l'intersection de Tiolache (panneau), poursuivre à gauche (peu après, laisser à droite une sente également balisée descendant vers la Bâtie). Tout en balcon, notre itinéraire traverse moult rifs et ravins avant de finir au col de l'Allimas.

Gresse-en-Vercors
530m R3 icone randonnee

Départ du col des Deux, monter pas le sentier balisé VJ, franchir le Pas de Berrièves, descendre sur la cabane de la Jasse du Play, prendre alors le GR91 jusqu'au carrefour du Pas de la Ville (panneau). Prendre à gauche le sentier central balisage GRP, atteindre le Pas de la Ville. Descendre jusqu'au carrefour du Balcon Est, prendre à gauche direction Sous Séguret. Là rejoindre le parking par le sentier aller.

Gresse en Vercors
15km 1010m R1 icone randonnee

Jusqu'au refuge de la Jasse du Play, voir topo N°1899/destination N°1854.Ensuite s'efforcer de suivre plein Sud l'axe du GR91 qui conduit à la plaine de la Chaux.A hauteur de la nouvelle Jasse de la Chaux, tirer à l'Est pour remonter au pas de la Ville. Descendre sur Gresse et vers le point 1276m partir plein Nord, passer à 1333m, puis à 1277m, traverser le ruisseau de la Daraze avant de remonter et récupérer le sentier à l'Ouest de 1259m.

Gresse en Vercors
1040m R3 icone randonnee

Du parking, traverser la route principale pour trouver une petite route indiquant la direction "Les Ducs" ou "Le Col"Arrivé au hameau nommé "Les Ducs" prendre le deuxième chemin à gauche qui aboutit au parking servant au Rochers d'escalade des Gorges de la Combe d'Oyans (CAF) : ce parking accessible en voiture permettra au plus pressés de démarrer la rando de là.Prendre un chemin herbeux qui descend vers la Combe d'Oyans jusqu'au gué qui franchit le ruisseau.Monter en face et suivre un chemin en sous bois (et buis) qui monte en pente raisonnable en direction de la Condamine. On arrive à un replat puis à un croisement, il faut prendre à droite (balise triangulaire jaune 99 sur un arbre) un sentier un peu moins large qui monte plus fort jusqu'à un croisement (altitude 710m) où on continue à droite en forte montée pour rejoindre la crête. S'en suit un léger replat qui est légèrement en contrebas à gauche de la crête : une trouée dans la végétation à gauche permet de voir la crête de la montagne de Musan en face. Il faut alors chercher une amorce de sentier sur la droite qui permettra de rejoindre la crête que l'on retrouve au bout de 5 minutes.Suivre un sentier bien marqué vers le sud pour aboutir au sommet : la vue, sans être époustouflante est quand même intéressante et notamment vers la vallée du Rhône et les premiers contreforts du Vercors à gauche.Il faut attaquer la descente en gardant ce sentier vers le sud, il descend d'abord très peu puis finit par aboutir à une selle herbeuse où il tourne franchement à droite vers le nord, passe entre deux rochers caractéristiques et arrive à un croisement où il faut continuer franchement à gauche.Suivre la trace jusqu'à un promontoire herbeux où l'on se demande où passer.Prendre à gauche (vague trace) en longeant la roche (passage sous un rocher surplombant) pour aboutir en haut d'un ravin caillouteux et en forte pente.A partir de ce moment là garder le plus possible la rive droite de ce ravin (repérer une corde fixe sur la paroi) pour finir par descendre (les buis sont pratiques pour aider à la progression) par des escaliers rocheux et caillouteux un peu exposés (cordes fixes à certains endroits).Après il n'y a plus qu'à se laisser glisser dans l'éboulis jusqu'à rejoindre le fond de la combe (quelques cordes fixes et chaînes sur les passages les plus chauds).Dans le fond des gorges suivre les différentes chaînes, passerelles et aides installées par les grimpeurs pour franchir le passage bien étroit par moments.Rejoindre le gué franchi à l'aller et retourner au parking, puis au village par le chemin utilisé au début de la rando.

Rochefort Samson
9km 550m R3 icone randonnee

De Noyarey prendre le sentier (balisage jaune ) qui monte à Ezy par le Poyet jusqu’à la piste de Carron que l’on suit à gauche. A Carron prendre à droite au fond du parking et juste après une baraque en bois laisser une piste partir à gauche. Suivre le chemin qui vire à droite et une centaine de mètres plus loin prendre la veille piste à gauche (flèche bleu). Cette piste est coupée par une autre plus récente vers 800M puis disparaît vers 900M. Une sente balisée de cairns la prolonge jusqu’au pied de la falaise un peu au N.O. de la draye des Communaux. On longe donc le pied de falaise à gauche et on remonte la large faille austère jusqu’au ressaut final. Ce ressaut était le 14-06-09 équipé d’une corde fixe pour aider à le gravir. Attention passage d’escalade de 15M en 4 puis vire herbeuse expo. De la sortie de la draye on rejoint la Sure en longeant au mieux les falaises nord –est en utilisant une sente intermittente qui se faufile entre lapiaz et barres rocheuses. Le point haut se passe par la droite et la grande dépression qui suit par un détour à gauche environ de niveau. On arrive dans de belles prairies où on tire franchement à droite pour retrouver les falaises que l’on suit facilement jusqu’au GR à 2 pas de la Sure. En prenant le GR jusqu’à la Buffe on passe devant le pas du Mortier.Revenir sur ses pas pour retrouver le pas du Mortier que l’on descend jusqu’à la route abandonner. Ce pas est escarper et expo mais c’est une merveille. Il commence par une longue traversée descendante a droite suivie de pentes herbeuses, et a droite on arrive à une petite grotte. De là on repart à gauche, d’abord par une vague cheminée et par une traversée qui remonte un peu et redescend dans un large couloir boisé qui nous mène à la route.Prendre ce qui reste de la route jusqu'au grand virage à gauche où un sentier à droite rejoint le petit plat de la Palette. On trouve à droite le chemin des bœufs que l’on prend jusque vers la cote 1126 où on trouve la sente qui descend au pas de l’Eyrard ,(balisage bleu, veille trace jaune, adhésif orange …) une petite cascade ce trouve juste au dessus du pas. Une vingtaine de mètre plus bas en rive gauche ,sous un captage d’eau ce trouve le début du câble qui équipe le pas de l’Eyrard. Il suit rive gauche d’une belle cascade, une rampe où des marche son taillées dans le rocher. Ce pas est très expo mais facile à protéger en utilisant les encrage du câble. En bas le sentier rejoint vite un chemin qui descend sur la piste à200M de Trucherelle d’où il ne reste plus qu’a suivre à droite le sentier balisé jaune qui rentre à Noyarey.

Noyarey
1450m R5 icone randonnee

Monter facilement au refuge de Soldanelle par la piste. Juste au-dessus du refuge, saisir une sente qui remonte la croupe herbeuse jusqu'à croiser un bon sentier que l'on suit vers la droite. Il mène à la base du couloir des Deux Soeurs après avoir longé la base de la falaise. Ce couloir se remonte facilement par un sentier ne nécessitant pas l'utilisation des mains sauf pour un passage de qq mètres à la base du couloir. Un câble aide à la progression.A la sortie du couloir, suivre le sentier évident qui part sur la gauche en traversée ascendante en direction de la falaise de la Grande Moucherolle. Ensuite, il se fait plus raide et demande à surmonter un passage rocheux d'une dizaine de mètres pour lequel on se sert des mains, soit un passage d'escalade de niveau à peine II mais aérien (présence de vide derrière soi). Le rocher n'est pas délité. Au-dessus, l'ambiance reste aérienne mais n'est plus technique.La descente sur le versant Sud s'effectue sur un sentier qui nécessite dans le haut un court passage de désescalade (un petit niveau II). Dans le bas, c'est du style escalier rocheux. On peut considérer qu'on se situe toujours dans le domaine de la progression dite aérienne.Pour remonter à la Petite Moucherolle, s'avancer vers la falaise pour rentrer sur un vire un peu encaissée et en diagonale de gauche à droite. Ce passage ne comporte pas de partie technique et reste d'un degré aérien moindre que pour la première partie.Ensuite facilement en suivant la crête vers le Sud, on rejoint le Pas de la Balme. Du Pas, poursuivre sur la vire au sud-ouest, au pied de la falaise, et après le Mur des Sarrasins descendre en lacets puis poursuivre à gauche (nord-est). A la bifurcation suivante, prendre à gauche et suivre longuement le sentier du Périmètre (ignorer à droite la sente qui va entrer en sous-bois), jusqu'à ce qu'il rejoigne celui qui mène à droite au refuge, puis au Col de l'Arzelier.L'itinéraire est aussi décrit dans le livre topo de Pascal Sombardier "Chartreuse-Vercors. Les randonnées du vertige", Editions Glénat.Note de la modération :On peut aussi partir du parking des Bordeaux au-dessus de Prélenfrey. Cela rallonge encore un peu la course mais permet de bénéficier de la baraque des Clos et surtout de la superbe vire en balcon qui rejoint le Col des Deux Sœurs en passant sous Sophie (et devant la grotte des Deux Sœurs). Pour cela, une fois à Prélenfrey, laisser à gauche la route du Col de l’Azelier et prendre à droite (N) celle des Bordeaux, jusqu’à son terminus (2 parkings successifs). Continuer à pied et s’engager un peu plus loin sur le sentier qui monte à droite en forêt (pt 1365). Après la baraque-refuge puis la source des Clos, prendre à droite le sentier montant vers le Pas de l’Oeille. Le quitter ensuite pour celui qui poursuit à gauche (S) et grimpe en lacets jusqu’au pied de la falaise de Sophie. Longer ensuite à gauche cette superbe vire en balcon, qui passe devant la grotte des Deux Sœurs avant de rejoindre le pied du Col éponyme. Au retour, une fois à Pré Achard (pt 1606), continuer sur le sentier du Périmètre, puis rejoindre la Baraque des Clos, et enfin le parking par le sentier de la montée.

Prélenfrey
1225m R4 icone randonnee

Départ Bourgmenu. Le sentier débute au bord du champ pour ensuite pénétrer dans la forêt. On atteint l'abri de la Peyrouse où passe le sentier du Périmètre (balcon Est). A l'abri prendre le sentier qui se dirige vers les falaises.Le sentier nous amène dans des gradins et on rejoint ainsi la vire puis le couloir final. Le pas de Serre Bion est au bout et on débouche alors sur les hauts plateaux qui présentent une physionomie tout à fait différente du chemin de montée relativement austère dans ces falaises.Pour ma part, j'ai voulu redescendre par le couloir de la Peyrouse qui permet d'atteindre l'abri du même nom. Mais il était impraticable à l'époque où je l'ai fait. Une fine épaisseur de neige gelée recouvrait le sol et aurait rendu ce couloir aussi glissant qu'un tobbogan. Ce retour en arrière m'a donc augmenté la distance de la ballade. La distance indiquée tient compte de ce retour en arrière.La vue est très belle, du Mont Blanc au loin, au Dévoluy en passant par les sommets de Belledonne et de l'Oisans, sans oublier les falaises du Vercors et son emblématique Mont Aiguille.

Bourgmenu
9,4km 1000m R3 icone randonnee

Deux remarques pour compléter www.sentier-nature.com/paroles/images/topos-salvant/vercors-sud/10-traversee-chateau-vert-palais.pdf d'Antoine Salvi : - De la prairie au nord de Château-Vert, rien n'empêche de gagner la crête. Plus ludique et panoramique que la sente "classique" en contrebas, la trace qui s'y dessine (balisée en jaune) traverse notamment un magnifique lapiaz. - Au pied du Palais, il faut noter la présence d'un balisage jaune/vert qui nous mènent au départ d'une via cordata. Les marques jaunes précitées permettent également de rejoindre plus à l'ouest le plateau sommital.

Gresse-en-Vercors
400m R4 icone randonnee

Prendre la route du Pas du Serpaton, à gauche après le parking, rejoindre Uclaire puis Le Puits. Au premier virage après Le Puits prendre à droite le large sentier qui par le bois mène dans un alpage. Une croix sur un mamelon domine la vallée de Gresse, continuer alors en s'orientant sur la gauche et par des zigzags dans l'alpage atteindre la crète et le Rocher du Baconnet. Continuer alors sur la crète et par de légères montées descentes atteindre un autre croix au dessus des antennes du Pas du Sepaton. Descendre sur celui-ci, rester alors sur la route et après la barrière prendre à droite le sentier VJ (panneau : Gresse) qui ramène au parking.

Gresse en Vercors
10km 620m R1 icone randonnee

Monter la route (Nord) sur 100m en direction "les Pignes" et dépasser le panneau d'interdiction aux véhicules. Quitter la route par la droite en franchissant la barrière sur une piste de direction du Sud qui fait un large virage avant de reprendre une direction Nord. Suivre le panneautage local indiquant le Pas de la Pierre, passer devant la source (PI) de Font Poucel (non potable= bassin pour les bêtes) pour arriver au pied du Pas. Biffurquer à droite (Est) et monter en suivant la piste. La quitter 100m plus haut par la gauche pour un sentier bien marqué qui grimpe d'abord dans les prés puis s'enfonce dans les bois avant d'atteindre le Pas de la Pierre (PI 1165m).Redescendre sur le versant Est pour atteindre (PI) la biffurcation vers le Pas de L'Aulagnier par la crête (balisage jaune et vert). Emprunter cette direction par un sentier à gauche qui rejoint la crête que l'on suit par la droite (Nord). Après quelques passages de lapiaz et un cheminement en dents de scie sur les falaises de Musan, on arrive au Pas de l'Aulagnier (PI) que l'on descend par la Gauche (Ouest) en direction de Beauregard-Baret. La descente bien que glissante par temps humide ne pose aucun problème. Sur un replat à l'altitude 980m, on rejoint le sentier venant du pré de 5 sous. le laisser à droite (ne pas aller jusqu'au (PI) des Veraires) et l'emprunter à gauche en direction du Sud (balisage intermittent jaune ou bleu). Le sentier peu fréquenté et dégradé par endroits courre à peu près à niveau et reboucle sans encombres majeurs à Font Pourcel d'ou le retour vers le stationnement s'effectue par le chemin pris à la montée.

Rochefort-Samson
6,3km 619m R3 icone randonnee

Du col de méselier, continuer sur la route pendant 500 m en direction des saffrieres. Puis prendre à gauche direction les voutes (borne) qu'on atteind en 40 min. Aux voutes prendre à gauche le pas des voutes (montée magnifique au milieu des buis et des falaises, marches taillées dans la roche) Celui-ci est atteind en 1 h 15 environ. De là prendre le large chemin montant à droite pour acceder au pas de charmate puis continuer dans le bois de l'allier (differents points de vue sur les gorges de la bourne, les falaises de presles..) toujours en suivant ce chemin forestier que l'on quitte à la fin d'une descente, près d'une clairiere (panneau). On s'engage alors à doite en direction du pas de l'allier (2 h 30). La vue depuis ce pas est splendide et la descente débuté au dessus d'un immense mur en pierre, est tres agreable, malgré sa longueur. On arrive enfin au croisement des Voutes (rencontré à l'aller) et on continue par le même chemin en direction du col de meselier.

Chatelus
850m R1 icone randonnee

Sortie du 21/11/2009 après un premier échec dû à l'absence de matériel adéquat et à la recherche infructueuse de la deuxième partie de la vire.Ascension jusqu'au sommet des Moucherolle en suivant le topo de P. Sombardier, rencontre de bouquetins mâles dans le couloir des Deux Soeurs, itinéraire pimenté par la présence de neige glacée et dure dans l'ascension de la Grande Moucherolle, nécessitant les crampons et le piolet dans la face Nord ainsi que sur l'arête sommitale (d'où cotation R5).Descente jusqu'au Pas de la Balme en longeant les crêtes.A ce niveau, prendre la vire à gauche au lieu d'emprunter le chemin classique à droite qui rejoint le sentier du Balcon Est.La vire est confortable au début, avec une petite sente.On arrive à la fontaine du coin, qui surgit à côté d'un petit pierrier qui marque la fin de la sente. Passer au dessus de la source, et continuer en restant grosso modo à niveau sur la partie haute de la vire, car on va croiser 3 "entonnoirs" escarpés qui se dirigent droit vers la falaise en contrebas. On peut marcher au bord de la falaise, mais il faudra remonter sur le haut de la vire pour franchir les entonnoirs.(et, pour citer P. Sombardier, "le faux pas est interdit").Après le troisième entonnoir, on arrive sur le flanc droit d'un grand pierrier qui correspond à la faille de la petite moucherolle, ligne de fracture qui sépare les deux parties de la vire.(voir article à cette adresse : www.geol-alp.com/h_vercors/lieux_vercors/mouchrole.html)La deuxième partie est plus haut, il faut remonter le pierrier à main gauche (donc son côté droit dans le sens de la descente), jusqu'à une sorte de petite grotte, qui permet de repérer le départ de la deuxième portion de la vire, à droite.L'exposition et la difficulté correspondent en gros à celles du Grand Sangle du Fouda Blanc, le sentier en moins (du moins c'était le cas pour cette sortie du fait de la neige accumulée contre les parois).Très belle vire, grand sentiment de solitude alors que le sentier du Balcon Est est relativement proche en contrebas. Vue imprenable, et rencontre de nombreux chamois et bouquetins.La sortie se fait sous un grand surplomb, au niveau d'un grand pierrier très inconfortable à descendre, comme l'explique très bien P. Sombardier, donc essayer la solution alternative qu'il propose.Retour au parking par le sentier du balcon est.Un très grand Merci à Pascal Sombardier pour ses conseils, et ses topos d'une grande qualité.

vif
1000m R5 icone randonnee

Du parking, longer la route en direction de St jean en Royans (nord).Prendre à gauche un chemin d'exploitation (barrière) qui monte doucement vers le nord.A la première bifurcation prendre à droite en légère descente, à la deuxième bifurcation prendre à gauche : le chemin est pratiquement à plat ou en légère montée.Poursuivre jusqu'à atteindre des ruines (les baraques). Monter franchement à gauche dans un champ jusqu'à la lisière supérieure (forte montée). Longer cette lisière jusqu'à trouver un sentier qui démarre sous les buis. Le sentier n'est pas très évident à trouver , mais une fois dedans il est très bien tracé et semble même être assez fréquenté (il figure toujours en pointillé sur les anciennes cartes IGN)Suivre le sentier en montant. Arrivé vers 1205 m, la trace se perd.Il faut alors louvoyer au mieux dans la forêt (malgré tout assez clairsemée) en montant vers la crête (nord-ouest) : le passage est complétement hors-sentier.Arrivé à la crête, il faut alors mettre le cap au sud. Cette crête étant boisée, le cheminement n'y est pas toujours facile, mais il existe une sente qui suit relativement de prés la ligne de crête en s'en écartant de temps en temps vers le versant est.On trouve aussi (rarement) des traces orange. Quelques passages longeant le versant ouest sont assez exposés : faux-pas interdit ! Il faut de temps à autre mettre les mains, mais rien de bien méchant.On passe successivement les pas du Sollier, pas de l'enfer et pas de la rage avant d'atteindre le sommet du Rocher du Roi Gros Nez qui lui est dégagé.Vue sur Vercors, Mt Blanc, Grand Ferrand ... Continuer la crête vers le sud jusqu'au point 1285 et la quitter par le versant ouest en descendant dans des pierriers et des buis malcommodes.On arrive ainsi au col de Tourniol où il suffit de suivre la route et le GR93 pour retourner à Léoncel.

Leoncel
9km 640m R3 icone randonnee

De l'église de St Julien suivre le balisage jaune-vert en direction de Moulin Marquis.Arrivé à la source et au dessus de la cascade, remonter au carrefour précédent et suivre "porte du Diable".Passer sous la grotte des gaulois (un peu d'escalade pour y grimper...ce n'est plus du tout familial..)Puis continuer le balisage qui fait passer sous les falaises puis remonter raide dans les bois, pour un raide passage sous la Porte du Diable.Retour court et tranquille à St Julien.

St Julien en Vercors
200m R1 icone randonnee

Au premier parking au dessus de Prélenfrey, se garer et prendre la piste forestière sur la droite. La piste se transforme ensuite en sentier. Le suivre jusqu'à la baraque du Col Vert. Monter ensuite par une bonne sente jusqu'au Col Vert (35 mn).

Prelenfrey
4km 480m R1 icone randonnee

Préambule :Ce topo fait redondances avec celui de Michel PILA entre autre, et les autres de la face Est aussi. Hormis le point de départ et le tiers inférieur il empreinte les mêmes sentiers mais je pense qu’il à tout a fais ça place car plus "logique" à mon goût Montée par la face Est :Prendre plein Nord Ouest la route puis chemin qui monte droit en direction du Moucherrotte. Il coupe un route, puis une épingle et enfin un chemin d’accès à une maison, il continue toujours Nord Ouest et toujours tout droit jusque vers au niveau de deux ruines. Les contourner par la gauche et suivre le bon sentier qui monte en direction des pylônes HT, laisser une trace à gauche, et après une courte traversée horizontale le chemin débouche sur une large piste dans une épingle. Laisser la piste à gauche pour continuer à monter, le sentier et bien tracer, il monte sur la droite de l’arrête bien marqué sur IGN (Ruine du Châtelard), fait des lacets et coupe des pistes d’exploitation jusque vers 1250m ou il rejoint perpendiculairement le sentier du balcon Est. Continuer à monter en direction de Château Bouvier que l’on aborde par la gauche avant d’attaquer le dernier raidillon de la face Est à proprement parlé. Suivre la sente qui s’élève dans les barres parsemées de pins, traverse quelques passages ou il faut mètre les mains (sauf au chutes de pierres des randonneurs vous précédents), avant de sortir à quelque mètres de la table d’orientation.Descente par le Vallon des Forges :Partir Nord Nord Ouest en main droite de la falaise dominant Grenoble et déboucher vers 1800m sur la piste un peu avant qu’elle ne fasse un virage à 180° pour basculer en face Est. Lorsqu’elle refait un virage à 180° pour partir Nord prendre la sente plein Sud qui elle continue sud sous les falaises. Elle remonte légèrement ; le Vallon des Forges ; avant de longer une grosse dépression et descendre un beau pierrier au bout du quel elle rejoint le sentier qui monte depuis le tremplin jusqu'à château Bouvier. Le prendre en direction de St Nizier et le suivre jusqu’au sentier du balcon Est. Partir Sud sur le sentier du balcon Est ou l’on retrouve le sentier qui monte de Cossey dans l’épingle 1250m. Descendre sur Cossey par le même itinéraire qu’à l’aller.

CLAIX
13km 1505m R3 icone randonnee

Du parking, monter au Pré du Four, puis prendre à droite la direction du Col de l'Arc par le Pas de l'Âne. Monter tranquilement au Col de l'Arc. Au col, se diriger plein sud par un sentier mal marqué au début, puis de nouveau très visible. Un panneau d'information vous rappelle que ce sentier est dangereux par temps pluvieux. Passer sous les Crocs, continuer encore un peu vers le sud. Quitter ensuite le sentier, juste sous la roche Vivari, et remonter les pentes herbeuses dans un petit vallon. On débouche en 20 minutes environ à un petit col, entre les rochers de l'Ours et la pierre Vivari. De là, suivre la crête, plein Nord, en direction des Crocs. Le passage entre la pierre Vivari et les Crocs est un peu technique, un petit ressaut demande une certaine attention. Arrivé sur la dernière cîme des Crocs, redescendre Ouest et ratrapper une sente mal marquée, qui arrive dans la combe, sous le col de l'Arc, que l'on rejoindra en quelques minutes. Retour au pré du Four par le sentier de montée, ou par la piste forestière, plus boueuse en général.

Claix
11km 810m R3 icone randonnee

De la voiture, suivre la chemin carrossable. Passez la barrière et continuez jusqu’au pied des pylônes des grandes lignes. Ici commence le balcon Est du Vercors. Nous ne suivrons pas ce chemin mais il faut plutôt prendre à droite par un sentier plus étroit et plus raide. Ce dernier est bien tracé et balisé de Jaune et de cairns. Il faut monter par de larges lacets pendant un bon moment. Le chemin reste à proximité d’une arête boisée. A l’altitude 1350 ça se corse, le chemin devient plus raide. La forêt devient rabougrie et se résume à de superbes pins (à crochets ?) . Nous approchons de château bouvier par l’arête Est. Le chemin est plein de gravillons mais ce n’est que le début. Nous contournons château Bouvier par le sud et on atteint ainsi un col où débouche un autre chemin qui vient de la grotte Vallier et de l’itinéraire décrit également sur ce site. Ici commencent les difficultés. Elles ne sont pas d’ordre technique même s’il faut impérativement mettre les mains par trois fois. En fait c’est une succession de vires, de sentiers et de petites barres à traverser. Le tout dans une ambiance étrange puisque la ville gronde en dessous pendant que les chamois pullulent sur les vires aériennes. Attentions aux gravillons dans les parties moins raides, c’est casse gueule. On arrive au sommet un peu comme un plongeur émerge de l’eau. Une petite vire aérienne, une petite barre et le sommet est là, brusquement, sans qu’on s’y attende.Pour la descente, c'est compliqué (mais pas au début). Il faut suivre le GR sur une bonne distance sur environ deux bornes. Suivre l’ancienne piste de ski, c’est très joli. Quand vous quittez le versant Ouest pour le versant Est, il y a une épingle 100 mètres plus bas et un panneau. Deux Options s’offrent a vous. - Le vallon des Forges.Il faut suivre le sentier qui remonte à droite (50 mètres positifs) puis il commence à descendre tout en contournant par la droite un gigantesque trou de 300m de diamètre et 30 m de profondeur. A la lisière et à l’extrémité de cette dépression, le chemin descend plus raide, d’abord dans des gros cailloux désagréables. Puis plus raide encore, dans de petits cailloux. Ne vous privez pas du plaisir d’encaper directement dans le pierrier c’est payant. Mais attention de ne pas rater la sente. Il faut la suivre encore un moment. Elle passe dans une ravine délicate puis dans une autre plus facile. Vous prendrez la deuxième, mais pas tout de suite. Pour être sur de vous, continuez encore un peu le chemin il va en croiser un autre qui vient de St Nizier, puis va revenir sur cette ravine. C’est à ce moement là qu’il faut quitter le sentier. Suivre la ravine jusqu'à couper 300m plus bas un chemin horizontal. Gros cairn à gauche et à droite. Le chemin, qui s’élargi au fur et a mesure, fini par rejoindre l’itinéraire de montée en même temps que l’arête boisée, à la verticale de Château Bouvier.- Le tremplin.Il faut encore suivre la piste jusqu'à ce quelle retourne sur le flanc Ouest au roc de bataillon. Ici prendre un chemin en direction des Pucelles. Et n’oubliez pas que du haut des trois Pucelles ont voit Seyssins, Vif et Saillans !Cela dit il faut tourner à gauche bien avant les Pucelles (ne pas rater l'embranchement). Sur le sentier Ecologique. Il descend en direction du tremplin par une série serrée d’épingles. Au parking du tremplin, il vous faut la carte car il y a plusieurs chemins à prendre. Je ne site que les lieux à traverser : Prendre l’origine du sentier Balcon Est jusqu'au trou de Poussebou, piquez à gauche et suivre un chemin plein Est. Au Arcelles reprendre un chemin qui part dans la sauvagerie, passez Ravaud, puis les Arthaud et enfin à travers champs, rejoindre les hauts de Seyssins.

Seyssins le Haut
1350m R3 icone randonnee

Prendre le chemin qui monte le long des champs puis une petite traversée à droite pour trouver un carrefour, prendre la plus grosse piste qui monte droit dans la pente. On coupe une route, puis deux panneaux successifs annoncent la cabane du clôt. Il ne reste plus qu’à la rejoindre par des lacets en sous bois. A la cabane c’est plein sud, laisser le chemin du pas de l’œil et se diriger vers le col des deux sœurs. Le chemin monte en lacets pour rejoindre le pied de la falaise. Il faut ensuite la longer longuement pour trouver le point faible. La suite est simple : des petits zigzags pour atteindre le col. Bonne nouvelle, le site est débarrassé de toutes les cochonneries en ferrailles. Au col il faut grimper sur la grande sœur, elle est au sud et se prénomme Agathe. Des vires à biquettes vous mèneront au sommet.

Prélenfrey
1300m R3 icone randonnee

J1 Grenoble - Baraque des RaméesDepuis la gare de Grenoble ( 212m ) suivre l’itinéraire du GR9 jusqu’à Saint-Nizier-du-Moucherotte ( 1162m ) ; les balises GR apparaissent lorsqu’on quitte Seyssinet-Pariset. Laisser le GR9 pour le GR91 et gagner le sommet du Moucherotte ( 1901m ). Poursuivre au sud par la piste jusqu’à l’aplomb de la Combe de Saint-Nizier ( 1700m ), alors que le GR91 va tout droit prendre main gauche le sentier qui conduit à la baraque des Ramées ( 1620m ).7h de marche environdén : +1700 ; -280 meau : faire le plein en montant au Moucherotte à la source pointée sur la carte alt 1690, aux Ramées présence aléatoire d’eau de pluieJ2 Baraque des Ramées – Bivouac PéronnardDe la baraque continuer au sud par la piste balisée GTV, puis abandonner le balisage en gardant la piste qui descend en pente régulière jusqu’au Stade de Neige de Lans-en-Vercors ( 1400m ). Traverser le stade et prendre le sentier de Combe Oursière, au carrefour des Allières monter au Pic Saint-Michel (1966m ). Descendre la crête jusqu’au Col de l’Arc ( 1736m ) et rejoindre le Col Vert (1766m ) par le Sentier des deux Cols ou Balcon Est. Sous le col traverser et prendre le Sentier Péronnard, passer Combe Charbonnière ( 1660m ) et bivouaquer le long du sentier à la côte 1750 sous les Crêtes du Gerbier.7h de marche environdén : +820 ; -660 meau : faire le plein à une source temporaire du sentier Péronnard alt 1690 juste avant l’épaule repérée par la côte 1665 sur la carte au nord-est des Selles, sinon descendre à Roybon ou au Chalet de la Faugeoption : aller-retour sans les sacs au sommet du Roc Cornafion depuis le Balcon Est avertissement : le Sentier des Deux Cols présentent des passages exposés, l’ascension du Cornafion devient technique et exposée vers la finJ3 Bivouac Péronnard – Bivouac Gouffre pt 1822Remonter le vallon par de magnifiques lapiez jusqu’au Pas de l’Oeille (1960m ) et basculer dans les pentes du versant sud. A l’embranchement au dessus de la Baraque des Clos poursuivre par le sentier qui remonte au pied de la paroi et gagne le Col des Deux Sœurs ( 2056m ). Traverser pour gravir la Grande Moucherolle ( 2284m ) puis la Petite Moucherolle. On passe au téléski du Grand Couloir pour descendre à vue ( cairns ) sur le Pas de la Balme ( 1839m ). Remonter par un sentier à la Tête des Chaudières ( 2029m ) puis garder la Crête des Rochers de la Balme pendant quelques centaines de mètres sur une vague sente. A partir de la pointe 2043 elle chemine en contrebas sur le flanc ouest où elle finit par se perdre. Sous la pointe 2004 descendre à vue les pentes de pelouses pour bivouaquer au point côté 1822 et aussi signalé gouffre sur la carte.6h30 à 7h de marche environdén : +1160 ; -1090 meau : faire le plein 50m après l’embranchement de la Baraque des Clos dans une ravine avec ruissellement et source intermittents, sinon présence aléatoire d’eau de pluie à la Cabane à Goupette non loin du bivouac ou encore Glacière du Grand Pot un peu plus basavertissement : passages techniques et exposés pour la traversée des Moucherolles, portions hors sentier notamment après la Tête des ChaudièresJ4 Bivouac Gouffre 1822 – Fontaine de la Jasse du PlayPasser le gouffre et prendre le canyon ouest ( sente peu marquée et quelques cairns ) qui descend sur la dépression du Grand Pot ( 1673m ), poursuivre dans la faille jusqu’à la jonction du GR91 à la Cabane de Carrette ( 1355m ).Parcourir les Hauts Plateaux Nord par l’itinéraire du GR91 jusqu’à la Jasse du Play (1629m ). Au niveau de la stèle dédiée à la mémoire de Gérald Taylor suivre la sente balisée par des cairns jusqu’à la Fontaine du Play pour le bivouac.6h30 de marche environdén : +520 ; -680 meau : point d’eau intermittent très aléatoire de la Fontaine de Carrette à 800m au sud de la cabane, cairn et signalement en rouge depuis le GR91 ; si pas d’eau à Font du Play poursuivre jusqu’à la Fontaine de la ChauJ5 Fontaine de la Jasse du Play – Bivouac du PisonDepuis la fontaine couper à l’ouest pour rattraper le GR91 et le suivre jusqu’à la Fontaine de la Chau ( 1620m ). Guère plus loin laisser le GR pour le Sentier Central jusqu’au Pas de la Ville puis gravir l’arête nord du Grand Veymont jusqu’au sommet ( 2341m ). Redescendre le long de l’arête sud et traverser jusqu’à la Fontaine du Pas des Bachassons. Ensuite longer le Roc Mazilier par la Plaine de la Queyrie, au passage visiter www.parc-du-vercors.fr/pdf_classeurs/MEMOIRE/6-memoire-diois.pdf et suivre le vallon qui débouche à la Cabane de Pré Peyret ( 1610m ), jonction avec le GR91. Contourner le mamelon par l’ouest en passant à la Fontaine des Endettés, remonter au GR et le suivre pendant vingt minute environ. Bivouaquer à l’ouest de la montagne de Peyre Rouge au point côté 1666 sur la carte ; 200m plus loin démarre main droite le sentier de la Maison Forestière du Pison.6h30 de marche environdén : +860 ; -860 meau : faire le plein à la Fontaine des Endettés, en cas de sécheresse le faire plus tôt, soit au Play ou à la Chau ou encore à celle du Pas des Bachassons celles-ci ayant un débit plus important que celle des Endettésremarque : Maison Forestière du Pison à 10mn du bivouac où la Fontaine de l’Ours est très aléatoireJ6 Bivouac du Pison – ChâtillonL’itinéraire suit classiquement le GR91 qui par la montagne de Die s’élève et parcourt Glandasse. A Jeancourt on s’en détourne pour monter au Dôme ou Pié Ferré ( 2041m ) et le reprendre après la crête du Roc d’Ambane. Depuis le plateau des Cabanes de Châtillon le GR bascule dans les 1200m de pentes jusqu’au village de Châtillon-en-Diois ( 570m ).6h30 de marche environdén : +580 ; -1670 meau : possibilité d’eau en se détournant par la Fontaine du Col des Bachassons, Fontaine de Beaume Rousse au début de la descente sur Châtillon ou encore source quasi pérenne de Font Froide à l’extrémité du plateau des Cabanes de Châtillonà voir sur le web psouvion.free.fr/dotclear/index.php?Traversee-du-vercors de cette traversée

Grenoble
90 à 100 km environkm 10800m R4 icone randonnee

Depuis le Clot de la Balme prendre la direction du pas de la Balme. Le sentier longe (en contrebas et en forêt) une piste de ski en activité, puis rejoint une ancienne piste de ski qui commence à être envahie de petits arbustes. Vers 1650m, quand cette piste tourne à gauche, descendre une trentaine de mètres le fond de vallon plein sud (plusieurs passages possibles, c'est nettement moins raide 20 ou 30m avant (à l'Est) les petits piquets avec fil de fer qui "bloquent" le passage). Dans le petit vallon on avance au mieux (relief très vallonné et boisé) vers le replat 1732m sous le Pas, que l'on rejoint ensuite à vue. Éviter d'essayer de rejoindre le sentier d'été, car il arrive au pas par une traversée qui peut être pénible avec de grosse quantités de neige ou par neige dure.. Retour par le même chemin, ou bien : rejoindre le haut des pistes vers la Roche du Coin, 150m au dessus du Pas de la Balme. La pente est un pue plus fort mais mais, exposée plein Sud et au vent, elle retient peu la neige. On longe les pistes (rester bien au bord ; c'est assez large pour ne pas poser de problème de cohabitation avec les skieurs de piste) jusqu'à rejoindre le sentier d'été vers la cabane de Combeauvieux, puis le point vers 1650m où on rejoint l'itinéraire de montée.

CORRENCON EN VERCORS
900m R2 icone randonnee

Parking Engins lieu dit Le Fournel  ( Zone de retournement car scolaire passage uniquement à 7h30 et 17h30 ). Du parking prendre la première rue à gauche Rue du Sornin ( balisage) et aller jusqu'au bout. Départ du sentier (balisage) . Prendre à gauche direction La Molière juste avant la dernière ferme. Suivre ce chemin assez raide qui s'enfonce dans le bois. Très bien marqué et balisé (jaune vert) jusqu'au croisement   " La Croisette" avec la piste qui monte au Sornin. Prendre en face (balisage) et suivre le sentier raide en lacet qui aboutit sur des barres rocheuses (balisage jaune rouge). Poursuivre la progression sur un sentier en balcon (sans difficulté) qui débouche sur le bas des Alpages de la Molière. Prendre direction Ouest et remonté ces alpages jusqu'à la maison du berger (1580m). Juste derrière en face emprunter l'accès au Pas du Tracollet puis prendre à gauche (plein sud) pour rejoindre le point culminant Charande (1709m) Vue magnifique sur le bassin grenoblois et les chaînes de Belledonne et Chartreuse. Rebrousser chemin pour suivre la ligne de crête jusqu'à la table d'observation de La Molière. Prendre la piste plein Nord sur 1km200 où après une courbe à gauche un balisage est implanté sur la droite (Les Génisses 1630m). Bifurquer à droite et suivre scrupuleusement ce sentier de traverséee de la forêt sur 2 kms (Ne pas sortir de l'itinéraire car l'égarement est très facile et le sol est jonché de lapiaz et de trous diverses). A la fin de ce sentier (balisage La Côte 1545m) prendre sur la gauche et suivre le sentier jusqu'à sa sortie sur des alpages . Rejoindre la maison du berger (une pièce est ouverte sur le côté pour s'abriter) et suivre la piste plein Nord qui redescend pour rejoindre le hameau du Sornin (balisage). A hauteur de l'abreuvoir prendre à gauche (balisage) direction Le Fournel 2 kms. Suivre ce sentier qui conduit au parking.  

ENGINS
15km 850m R2 icone randonnee

Du parking prendre la route de Malleval sur 1km environ, dans un virage à droite prendre le large sentier sur la gauche (balisage JV), ce sentier dessert Clos Michet, le Pas de Pré Coquet. Aprés ce pas prendre à gauche un sentier non balisé qui atteint le sommet de la Lunette. Rester alors en crète sur un sentier bien tracé pour atteindre le Pas de Pré Bourret où l'on rencontre le GRP Tour des Coulmes. Descendre sur Malleval. Là prendre le sentier JV qui coupe la route pour descendre enfin dans les gorges du Nant. Terminer alors au parking de Cognin.

Le Faz
14km 350m R1 icone randonnee

Au panneau indicateur, vers les Allières monter au collet du Furon récuperer le Gr.91. Plus haut vers la gauche (sud est) il entre en forèt, et atteint la source de Fond Froide. Peu après laisser partir le Gr. au (sud), et prener un sentier à gauche qui se dirige vers les rochers. Gagner un pierrier, en son milieu pour un panneau indicateur. Laisser à droite, la sente qui mène à la crête des Crocs, prener plutôt à gauche, notre sentier passe sur une petite barre sans difficulté.Dans une grande prairie, à droite (est) pour le col de l'Arc(1736m). Descendre sur le versant (est) un instant, pour trouver le sentier du Périmètre. En balcon, jamais trop dangereux il passe sous la crête des Crocs et successivement sous le rocher de l'Ours. Laisser à droite la montée au roc Cornafion (que l'on peut faire, dans ce cas là R3, et rajouter ), et gagner le col Vert.Descendre en lacets le versant ouest et gagner la cabane de Roybon. Revenir sur ses pas un instant, vers la gauche (nord) le Gr.91 Tour des quatres Montagnes (sentier Gobert) en balcon au dessus de Villard de Lans, retrouve la source de Fond Froide et l'itinéraire pris à la montée.

Lans en Vercors
700m R2 icone randonnee

Du hameau 'Les Combes' partir à gauche le sentier descendant 'Pas du Loup'. La montée se fait progressive puis devient nettement plus soutenue à l'arrivée du Pas du Loup. Continuer 'col de Sonnaize' puis prendre à droite la piste qui descend dans la combe. Elle rejoint la route près des 1ères maisons de 'La Combe', la remonter par la droite, 'Passage du Tour' puis quitter la route pour chemin à droite qui remonte le ravin des Tourniers jusqu'au 'col des Tourniers'. Suivre l'indication 'col St Genis', on retrouve l'itinéraire de montée puis la voiture.

Rochefort-Samson
650m R1 icone randonnee

Se garer juste après le tunnel du col de la Bataille.Ensuite, on démarre par une montée raide par le versant Ouest du Roc de toulau. au sommet, on descend par le versant Sud pour rejoindre le col de Toulaud puis il faut poursuivre la crête jusqu'au pas du Gouillat et le sommet de la Tête de la Dame. De la , on continue la crête pour passer par le Pas de Rouisse, le pas d'Ambel, le pas de la Courronne, le pas de la Férrière et le pas de L'infernet pour terminer au sommet du Serre de Montue.La descente s'éffectue par le pas de l'infernet. De la , on rejoint le refuge de Turbanet et le virage de la Gardiole. Ensuite, on suit la route pour rejoindre le col de la Bataille.

Col de la Bataille
20km 1250m R1 icone randonnee

Revenir sur ses pas par la route sur quelques centaines de mètres. Franchir un radier et, 100 m plus loin, s'engager sur une piste à droite (panneaux: tour du Trièves). Quitter celui-ci alors qu'il s'élève à gauche pour une autre piste à droite. «Cent cinquante mètres après, prendre à gauche un sentier-couloir qui escalade la pente. Dans le haut, rejoindre la crête en tirant à droite» (A. Salvi). [J'ai refait cette randonnée, et je n'ai pas retrouvé ce sentier-couloir que j'avais pris la première fois, il y a une dizaine d'années. Les traces ont elles disparues? Toujours est-il qu'il est possible de monter droit dans la pente, hors sentier. C'est assez raide, en forêt, mais relativement court, et, ce n'est pas le passage le plus difficile de la randonnée].Un sentier étroit et parfois discret suit la crête. Après une traversée à flanc, il débouche sur un replat. Plus haut, il devient de plus en plus raide et s'interrompt peu après l'endroit où la crête devient escarpée à droite. Traverser par des traces à main gauche. Dès que possible, remonter tout droit: on sort peu à peu de la forêt et on rejoint la crête à droite (vue en face sur Pansaret). Suivre longuement celle-ci, devenue plus facile, jusqu'au pied de la falaise, près du départ du pilier Nord-Est, où l'on rejoint le sentier des grimpeurs longeant le pied des rochers. En aller retour rapide, il est fortement conseillé d'aller jusqu'à l'extrémité Nord du sentier: l'ambiance est à couper le souffle.Suivre le sentier des grimpeurs, qui très vite redescend derrière la Grosse Pierre, puis s'étire horizontalement sous la falaise. Il passe par un abri sous roche, puis contourne le pilier Sud. On arrive en vue du col de l'Aupet en contrebas à gauche. Rester le long des rochers en remontant à la bifurcation, et passer devant la plaque commémorative de la première ascension, continuer jusqu'à une arête parsemée de pins d'où l'on voit le départ de la voie normale, aisément reconnaissable aux paquets de grimpeurs agglutinés à chaque relais (surtout le dimanche).Un sentier descend l'arête: le suivre jusqu'à repérer la grande combe dans laquelle il faut maintenant descendre pour contourner le Mont Aiguille. Quitter assez vite l'arête pour une assez bonne trace qui traverse la pente et mène rapidement à un rocher. La trace contourne le rocher par le bas: on arrive très vite en haut d'un pierrier bien visible de loin que l'on dévale facilement sur une cinquantaine de mètres. Plus bas, la taille des blocs interrompt ce petit plaisir. Traverser alors au mieux, dans un terrain assez varié (blocs de toutes tailles, courtes pentes raides, arbustes) en direction de la base des rochers étagés qu'il faut contourner par en-dessous. Le contournement peut se faire à différents niveaux. Plus on le prend bas, plus il est facile. Si on est haut, il y a quelques ravins raides dont la traversée peut poser problème.On se retrouve donc de l'autre côté, en remontant plus ou moins, à proximité immédiate et à la hauteur de la base des rochers. De ce point, traverser à gauche (Est): on prend très vite pied sur une coulée de gros blocs: la remonter sur quelques dizaines de mètres, puis appuyer à gauche pour rejoindre une arête boisée. De l'autre côté de l'arête un large et assez raide couloir herbeux, en haut duquel on découvre la crête de Pansaret, à la hauteur de son grand ressaut caractéristique. Remonter la rive gauche du couloir, puis traverser celui-ci pour atteindre la crête au pied du ressaut. (ne pas trop se pencher à cet endroit).Suivre la crête par une trace raide en contrebas versant Nord, (au passage, une courte et facile désescalade), et gagner ainsi la base du rocher de Pansaret, dont on atteint le sommet étroit et très aérien par une courte pente herbeuse, versant Nord.DescentePar la pente herbeuse, retrouver la trace qui repart à gauche dans la forêt, en direction Nord Est. Cette trace, que l'on suit facilement, s'éloigne peu à peu de la crête principale, laquelle se trouve à main gauche. Quitter donc la trace sans trop attendre et traverser la pente au-dessus d'une zone plus raide pour rejoindre une autre trace sur la crête principale. Descendre celle-ci (toujours raide, mais sans problème). La pente peu à peu s'atténue et on arrive au grand plat du collet de Gaudissart.Repérer des clairières en contrebas à droite: descendre dans la deuxième, en forme d'entonnoir. On trouve dans le bas une large piste (non marquée sur IGN) qui descend plein Sud dans la forêt. Elle rejoint vite une autre piste qui ramène sans problème à Trésanne.

Grenoble
950m R4 icone randonnee

De Trésanne prendre la direction Nord, passer au col de Papavet, puis à celui des Pellas. Descendre sur le hameau des Pellas puis prendre Sud Ouest vers les Granges. Laisser à droite le sentier du Pas des Bachassons pour gravir le Col de l'Aupet. Descendre alors plein Sud sur Richardièreet revenir ensuite plein Nord à Trésanne par deux dernières montées courtes mais sérieuses.

Trésanne
17km 1100m R3 icone randonnee

Remonter la piste d'exploitation forestière de Combe Rouge de la suivre jusqu'au col de l'Allimas. Si l'on part du pas du Bru, on peut longer sur la droite le pré qui se trouve en amont de la piste et couper à travers bois pour rejoindre cette piste.Au col de l'Allimas, prendre le bon chemin qui part quasiment à plat, sur les flancs du Brisou. Laisser les embranchements sur la droite permettant de monter au Brisou ou à Quinquamabye pour continuer quasiment à plat. Le chemin situé globalement en versant Sud Est traverses plusieurs ravins et passe tantôt en versant Sud bien secs où l'ambiance est méditerranéenne et en versants Nord plus humides. Les ravins deviennent plus prononcés et certains nécessitent de bien choisir l'endroit où l'on traverse. Visiblement, le tracé du chemin évolue au fil des ravinements successifs.Après 2 heures de marche et après avoir traversé un ravin plus important (le ravin des Chauvines), à l'altitude 1390m, on tombe sur un croisement sans aucun fléchage. Prendre à droite le sentier qui monte en en direction du Pas des Bachassons. Ce sentier balisé sort de la forêt, se met à longer le petit torrent descendant du pas des Bachassons. Au moment où il s'apprête à le traverser, le quitter pour prendre à droite un sentier non balisé, qui après de brefs lacets attaque la barre rocheuse. Le passage le plus exposé est muni d'un câble. On débouche rapidement au pas du Follet, où des prés débonnaires se prêtent au pique-nique. C'est la fin de la partie « aller de la boucle ».Descendre ensuite le pas des Chattons (aucune difficulté) et une fois les petites barres rocheuses dépassées, rechercher à droite une trace peu marquée dans l'herbe, en direction du Nord Ouest. Une fois la forêt (peu dense) atteinte, cette trace s'oriente plutôt au Nord Nord Ouest et devient plus visible, signalée par des cairns. On alterne sous bois et clairières, descentes douces et replats, jusqu'à la source des Serrons (altitude 1670 m), signalée par de nombreux cairns. On rejoint le GR 91 pour le quitter moins de cinq minutes après. Guetter la trace montant sur la droite avant que le GR 91 entame une descente. Cette trace monte en alternant traversées et zigzags et rejoint le chemin balisé du pas de la Ville à l'altitude 1730 m. Monter au Pas de la Ville et redescendre de l'autre côté jusqu'au croisement situé à l'altitude 1700 m, où l'on prend à droite en direction de la baraque Forestière du Grand Veymont. À cette dernière, laisser le chemin qui monte pour prendre la piste forestière qui descend en pente douce en direction de Gresse en Vercors. Garder cette piste même quand le balisage vert et jaune incite à rejoindre un sentier parallèle en-dessous. Quitter la piste forestière à l'épingle (altitude 1380 m) pour continuer dans le prolongement de la piste sur une trace peu marquée en sous-bois. Cette trace descend légèrement avant de remonter et de devenir de plus en plus visible et de plus en plus large (au point d'apparaître en partie sur la carte) et débouche en haut du téléski du Blayet. Prendre alors à droite pour rejoindre au pied du téléski des Alleyrons la route forestière presque horizontale qu'on suit sur 1 km pour retrouver le point de départ. Il est bien sûr possible de passer sommet du Grand Veymont (suivre simplement le sentier de crête du Grand Veymont entre le pas du Fouillet et le Pas de la Ville ou bien montée au col entre le Petit et le Grand Veymont et rejoindre la crête par un couloir raide) , cela ajoute 200 m de dénivelé et une demi-heure. Grosso-modo, le temps de montée passe à 4h1/2, le temps de descente à 2h3/4.

Gresse en Vercors
1000m R3 icone randonnee

De Saint-Quentin sur Isère, monter sur le plateau de Montaud par la D218 (évidemment, l'on peut arriver à Montaud depuis Veurey Voroize). Aller jusqu'au hameau "Les Maîtres", et laisser la voiture là.Prendre le chemin en direction de la Dent de Moirans.Au bout d'environ une vingtaine de minutes, quand l'on sent que les falaises sont juste à gauche, bifurquer à gauche dans la pente.Chercher au mieux son passage dans l'étage supérieur de la falaise, jusqu'à trouver ce qui est le plus "faible" du secteur : la chatière descendante. Une fois franchie, continuer vers la droite, au pied de la falaise, sur environ 200 m, et vous trouverez la lucarne.

Saint Quentin sur Isère
2km 130m R5 icone randonnee

Au départ suivre GR91 direction des hauts plateaux ( balisage régulier).A la cabane de carette (1355m) emprunter la sente qui part derrière dans la barre rocheuse. Arrivée au Grand Pot , le Rocher du playnet nous fait face au Sud Est. Le chemin qui grimpe sur la droite est bien marqué même aprés le pas Ernadant ensuite on navigue à vue à travers les paturages pour rejoindre le sommet (cairn). Le retour même itinéraire jusqu'au Grand Pot .Prendre à droite (nord) vers Ranc de l'Abbé. Descendre sur les Pissots et on rejoint le golf de Corrençon par des pistes forestières. (chemin bien marqué tout le long)

Corrençon
14.5kmkm 870m R1 icone randonnee

Du parking, remontez jusqu'à la petite route pour prendre la direction du pas du Serpaton(panneau indicateur). Un large chemin à travers prè, remonte et traverse le hameau Audière. Poursuivre sur la petite route un instant jusqu'à une patte d'oie nouveau (panneau indicateur) à Loches. On choisira la branche de droite, par Pomery. Toujours à travers prè, en faisant bien attention de prendre à droite avant un coude. Soudain, notre large chemin laisse sa place à un bon sentier qui se fraye un passage parmi les pins. On remonte ainsi jusqu'à une autre bifurcation, encore un (panneau indicateur) à l'altitude(1113)à Pomery. Plus haut, notre cheminement traverse 3 fois une route forestière, pas de soucis c'est bien balisé. On rejoint maintenant une plate forme avec plusieurs chemins à l'altitude (1250) (panneau indicateur) à Cer du Vento. Prendre en face, en laissant de part et d'autres les chemins forestiers. Par une dernière montée, parmi les feuillus, dessinant 2 grands lacets, un peu escarpée sur la fin, on gagnera le pas du Serpaton à l'altitude(1586).Engagez vous sur la petite route, vers le Sud jusqu'à une épingle.Repérer dans cette épingle, toujours vers le Sud, une bonne trace dans l'alpage, franchir le portillon. Elle se poursuit sur le versant Ouest de l'alpage du Serpaton, gagner la crête dès que possible.Ou, suivre la petite route jusqu'à son termes (portillon,antenne parabolique), par la droite remontez la crête par une trace, jusqu'à joindre la croix de St Paul.Continuer sur le fil vers le Sud, après plusieurs montées et descentes on gagne le sommet muni d'un petit cairn.La descente se fera par le même itinéraire.Ou en traversée vers Gresse en Vercors, ou sur St Michel les Portes. Mais pour cela, n'oubliai pas de laissez un deuxième véhicule.

monestier de Clermont
**km 885m R1 icone randonnee

Du parking, remonter jusqu'à la petite route pour prendre la direction du pas du Serpaton(panneau indicateur). Un large chemin à travers près, remonte et traverse le hameau Audière. Poursuivre sur la petite route un instant, jusqu'à une patte d'oie nouveau(panneau indicateur) Loches. On choisira la branche de droite par Pomery. Toujours à travers près, en faisant bien attention de prendre à droite avant un coude. Soudain, notre large chemin laisse la place à un bon sentier qui se fraye un passage parmi les pins. On remonte ainsi jusqu'à une autre bifurcation nouveau(panneau indicateur) à l'altitude(1113) à Pomery, on prendra à gauche. Plus haut, notre cheminement traversera trois fois la route forestière pas de soucis c'est bien balisé. On rejoint maintenant une plate forme, avec plusieurs chemins vers l'alt(1250) à cer du Vento. Regarder en face, notre chemin se poursuit en légère montée, se dirige et remonte parmi les feuillus, dessine de larges lacets. Pour une dernière montée, un peu escarpée mais sans difficulté, on gagnera le pas du Serpaton.Du pas, remonter directement la bute au point coté(1686) par des pentes herbeuses peu raides. Poursuivre alors en crête, et joindre ainsi les points successivement cotés(1667.1692). Après une zone rocheuse qu'on franchira sans difficulté, pour joindre le sommet du Rocher du Cléton. Descendre et prendre pied au col coté(1612). Pour ce, suivre une trace peu visible, en restant sur le fil au début. A une difficulté, notre trace se faufilera vers la gauche parmi les génipérus pour gagner le col. A ce col, un petit chalet dominant la barrière Est du Vercors, m'a permis sous un arbre de prendre des notes sur un banc. Maintenant on s'attaque à la pente Sud de la montagne de la Pale. Pour ce, on reste d'abord le long d'une paroi rocheuse, une trace nous dirige, remonte et trouve sur une roche des ronds orange. Droit devant, puis de gauche à droite pour franchir une petite barre, on se trouvera sous une zone raide. Bien suivre les ronds orange, on franchira le dernier ressaut pour gagner la crête. Prolonger sur cette crête vers le Nord, jusqu'à une borne marquant le sommet de la montagne de la Pale coté(1784).Pour la descente: Bien sûre, si vous le désirez, vous descendrez par le même itinéraire en suivant bien du sommet, les ronds orange. Ou en circuit, ce que j'ai choisis.Redescendez jusqu'au col sans nom derrière la cabane. Remonter vers le Sud en tirant vers le versant Est. Hors sentier, on repérera deux gros blocs sous le rocher du Cléton. Passer entre ces blocs, et progresser ensuite sur une vire herbeuse. Cette vire s'inclinera par la suite, et nous fera descendre légèrement. On se dirige Sud Est, on trouvera une trace intermittente qui traverse une zone boisée de vergnes. Toujours Sud Est, on se dirige vers une arête herbeuse sous le point coté(1692) je dirais arête de côte Rouge. Une fois rejoint cette arête à l'alt(1500)environ, dévalez franchement vers l'Est on pénètrera en forêt. A travers cette forêt, en gardant le cap, on joindra un vieux chemin forestier horizontal vers l'alt(1300)au Sud Est du point coté(1335). Dévalez ce chemin, il rejoindra en peu de temps un autre chemin qui lui à l'air encore en service. Descendez le à son tour, il rejoindra une route forestière dans un coude voir IGN. Laisser la direction du cer du Vento, prenez à gauche(croix verte et jaune). En cinq minutes, après un virage sur la droite, bien repérer notre sentier balisé qui la traverse. Le reste il n'y a plus qu'a suivre le balisage.

Monestier de Clermont
**km 960m R1 icone randonnee

Cet itinéraire ne possède pas de description.

Autrans
6km 150m R1 icone randonnee

À partir de la boucle des Pucelles sur la RD106, prendre le Sentier de la Vie direction Trou Poussebou puis Bois de Poussebou (balisage Jaune et vert). Au bois de Poussebou, quitter le Sentier de la Vie et bifurquer à droite direction Grotte Vallier/Vallon des Forges. À la bifurcation suivante, laisser le chemin du Vallon des Forges à droite et suivre la direction Grotte Vallier jusqu'au pied du rocher de Château Bouvier où l'on trouve un passage équipé d'un câble (en continuant à droite dans un pierrier en forte pente, on arrive à la grotte Vallier). Au pied du rocher de Château Bouvier, monter en s’aidant du câble et retrouver le chemin sur la gauche. Continuer l’ascension. Le chemin quitte alors la zone boisée. Continuer jusqu’au sommet en suivant les marques jaunes et les cairns.Pour le retour :1) suivre le GR91 direction St-Nizier-du-Moucherotte jusqu’au Roc du Bataillon. Prendre le sentier à droite direction La Roche (sentier écologique). Quitter le sentier écologique pour rejoindre le parking du tremplin des J.O. de 1968 par un sentier à droite.2) ou descente par le vallon des Forges (cf topo 20 de Vercors-Chartreuse de Pascal Sombardier)..

St-Nizier-du-Moucherotte
9km 988m R3 icone randonnee

Se garer sur le Parking prés de la piscine de Chatillon en Diois.Monter par le GR91 (+1200m) pour arriver a la Cabane de Chatillon (>4H).(il y a possibilité de se réaprovionner en eau a la Baume Rousse, sur la vire a l'entrée du parc, juste sous le cairn sommital, mais le débit est trés faible)Première nuit a la cabane de Chatillon.Traverser le Glandasse, en passant par le DOME (+300m) Alt 2041m. Point culminant, découverte des Edelweiss (et Génépi)! rarissime a cette altitude et aussi au Sud.Racrocher le GR91 après le Dome, Longue traversée jusqu'a la jonction avec le GR93. Continuer par la Bergerie Jas Neuf, jusqu'a la cabane de Chaumailloux. Faire de l'eau a la fontaine de Chevaliere.Deuxieme nuit a la cabane de Chaumailloux (peut etre assez rempli car de nombreux groupes l'utilisent)Partir a l'est vers le vallon de Combau, à hauteur de la bergerie de Chamousset, tirer plein SSW, vers le gouffre (cote 1818); puis plein Sud. Diverse lignes de cairns. Avant d'atteindre un mamelon boisé (cote 1848) obliquer SSW et descendre sur la Bergerie des Jardins du Roi.Remonter plein E puis SE et finalement S pour rejoindre la combe du Rancou.De là, suivre la piste vers le Sud et descendre sur Benevisse puis Menee (-1200m)Fiare du stop sur 6Km pour rejoindre Chatillon.

Chatillon en Diois
30km 1700m R3 icone randonnee

Partir sur la route de chauplane et monter dans le hameau au travers des maisons pour rejoindre l'alpage.Monter à vue dans les prairies en contournant la forêt par la gauche pour rejoindre la crete à 1427m.Suivre ensuite la crete tout le long jusqu'au rocher du baconnet à 1808m. Basculer en versant ouest pour descendre. Rejoindre un replat situé au pied d'une butte surmontée d'une croix, descendre alors en suivant le fond d'un vallon et déboucher sur la route de chauplane, rejoindre alors la voiture dans l'épingle.

Gresse en vercors
8km 600m R1 icone randonnee

Monter la petite route jusqu'au premier virage à droite, regarder à votre gauche la belle bâtisse en rénovation. En face donc, prenez le beau chemin balisé jaune vert qui remonte en forêt. Il s'oriente Sud, et après un large lacet vire Est et gagne l'épingle de la D.218 au point coté(429). Suivre l'itinéraire sur votre droite, au dessus de la route en peu de temps il rejoindra une patte d'oie(panneau indicateur)les Charpènes alt 450m. Prenez la branche de droite, le large chemin se dirige vers la combe ou coule en contre bas le ruisseau des Gorges. S'en suit une montée assez raide, en rive droite de notre combe, s'en écarte et joint le hameau Colombière. Laisser le large chemin qui descends à main gauche, et aller devant la grande bâtisse. Une fois devant celle ci, repérer sur votre gauche la suite du balisage. A une nouvelle patte d'oie, prenez la branche de gauche on passera plus haut devant une ruine. On prendra pied ainsi sur la D.218 au niveau de l'épingle sous le village de Montaud(croix). Pénétrer dans le village, jusqu'au(panneau indicateur) qui fait face à l'église. Après avoir marché 100m en direction Les Coing sur le bitume, repérer sur la droite le balisage sur la clôture, notre cheminement se poursuit sous la D.218. Longer cette clôture, plus loin c'est un petit ruisselet que l'on traverse à gué. Et là sur un arbre, votre attention sera attirée par une inscription(je ne suis pas un arbre, je suis un poème de Rimbaud) y en a qui ont de drôles d'idées. Continuer en sous bois, et après un autre ruisselet, notre itinéraire part à gauche et remonte un instant la rive gauche du ruisseau. On joindra ainsi la D.218, traversez là, et remonter en face le lit du ruisseau jusqu'à gagner la petite route du Vif de la Clé(claie sur un panneau). Traversez là à son tour, poursuivre en face toujours dans le lit de notre ruisseau on débouchera ensuite une nouvelle fois sur la D.218 sous le hameau les Coings. Par la route, traversez le hameau jusqu'à sortir du village. Au (panneau indicateur)le Coing, à main droite, notre large chemin sous les sapins restera à niveau. Puis il traverse un ruisseau sur 2/3 rondins, ou à gué, en remonte son lit un moment pour rejoindre une fois encore la D.218. En face, on peut remonter la combe en restant dans l'axe ou à droite de celle ci, donc rive gauche, on retrouve le balisage jaune vert qui se poursuivra jusqu'au col de Montaud. Et même au delà, pas mal de perspectives d'ici, on verra à la fonte.La descente s'effectue par le même itinéraire.Ou en traversée sur la Rivière, en prenant mon topo n° 4182 Col de Montaud depuis la Rivière en 1h45 suivant les conditions.Ou sur Noyarey, en prenant mon topo n° 4202 Col de Montaud par l'Egalen depuis Noyarey en 2h50 suivant les conditions, en ayant pris soin de laisser un véhicule. Ou vers le Lignet en 2h20.Ou vers le plateau de Fessole et le pas de la Pierre Taillée en prenant le topo de Michel Pasquet n° 1180 Pas de la Pierre Taillée depuis le Col de Montaud.

St Quentin sur Isère
**km 820m R1 icone randonnee

Du parking des remontées mécaniques suivre les panneaux et le balisage jusqu'au Pas de la Balme.Juste avant de déboucher au Pas de la Balme, la sente part en traversée à droite pour aller à la Tête des Chaudières, elle rejoint un collu en haut de la combe qu'on surplombe. Elle passe presque au bord de la falaise, puis rejoint une grande dépression pour contourner le sommet par le sud, et remonter la croupe (gros cairns).

Corrençon
5 kmkm 800m R1 icone randonnee

Remontez la petite route sur 400 mètres environ jusqu'au joli hameau Les Gailleux. Prenez le large chemin terreux qui remonte Nord Est face à la seule borne à incendie. Il passe devant une cabane de chasseurs et poursuit sa montée jusqu'à un croisement de chemins. Laissez de suite à gauche le chemin qui descend vers le Souillet, laissez également le premier chemin à droite, prenez le second à droite montant. Il vire au Sud, et atteint le bas d'une belle prairie, poursuivre ce large chemin jusqu'à joindre avec une première patte d'oie. Prenez la branche de droite, à la seconde prenez celle de gauche en laissant à droite un chemin descendant. Notre large chemin laisse de suite la place à une sente, cette sente remonte le versant en plusieurs lacets, pour franchir l'échancrure de La Roche de Belle. A l'alt 770 environ, à une bifurcation, laissez à gauche une sente montante, prenez en face. On entame une bonne traversée sur une vire boisée bien fournies de buis. En sortant des buis, on traversera une petite clairière avec une source captée. Poursuivre en face, le cheminement devient plus large, se raidit un peu, et vient couper une large croupe. Continuer à plat, s'en suivra une descente, puis après une remontée, on prendra pied dans une clairière sur un replat (cabane fermée table de pique nique esseulée). Vous êtes au Pré du Malade.Le couloir du pas de la Porte est bien visible au Sud Est si le temps le permet.Commencez à descendre le large chemin plein Sud, et de suite s'engager à gauche sur une trace qui s'infiltre sous des petits hêtres. A une patte d'oie, deux traces se présentent, prenez la trace de droite, on trouvera plus haut quelques cairns jalonnant le parcours. Cette trace s'engage dans les buis, passe devant un poste de chasseurs, atteindra la base d'un couloir. Commencer d'abord par la droite, pour se trouver à la base de la roche en rive gauche. Remontez le couloir jusqu'à une difficulté, effectivement, notre couloir se sépare en deux. Prenez sur la droite, puis à gauche, on passera ainsi la difficulté. On atteint maintenant une vire que l'on remonte jusqu'à une seconde difficulté, là, c'est un mur qui se présente. Peu raide, mais tout de même glissant, avec de bonnes prises, avec un premier câble. Tenir le câble fermement, en le tirant vers la droite, on franchira la première barre plus facilement. S'engager dans le couloir obstrué d'un bloc, au dessus de celui ci, un second mur se présentera à nous. De la gauche vers la droite, jusqu'à trouver un deuxième câble qui nous aidera à prendre pied au pas de la Porte (arête boisée) altitude 1055.La descente s'effectuera aujourd'hui par le même chemin.Au pas, en suivant la sente vers l'Est, on pourra rejoindre le vallon des Ecouges, mais là, on verra un topo.Du pas, une trace à main gauche peu visible sous les buis remonte vers Nord et gagne une petite clairière et la crête boisée. on aura au moins la vue sur le rocher du Malade et une partie de la vallée.

St Gervais Rovon
**km 560m R3 icone randonnee

L’approche utilise le topo 4090 de patrice V. Le Platary en traversée"est ouest"par les Faisses du Géant. Donc je site Patrice pour la partie commune :Une fois sur le chemin monter droit dans la pente raide une centaine de mètres de dénivelé jusqu’à la base des falaises. Suivre au nord la base (environ 5 minutes) jusqu’à un couloir terreux surmonter par l’arche des Cabornes. Escalader ce couloir ( piolet très utile)et passer sous l’arche (possibilité d’assurer les seconds sur un Spit à droite après l’arche). Prendre à gauche une belle rampe pour monter sur l’arche où un arbre fait un bon relais. On rejoint ensuite la falaise supérieure par la pente boisée rive gauche du couloir. Ayant ainsi réalisé un belle montée hélicoïdale on prend pied sur une trace de chamois qui parcourt toute la vire médiane. Suivre cette vire au sud sur environ 1800 mètres pour arriver sous le trou de Platary (échappatoire facile par le col au sud du point 1559). Avant ce trou (environ sous le sommet 1591) on trouve une autre arche « l’Arche du Milieu » que l’on peut visiter par une petite escalade terreuse. Poser une main courante sur un arbre pour en redescendre. Arrivés sous le trou de Platary on peut sortir sur la crête au prix d’une escalade broussailleuse (R5 pour la sortie par le trou) ou poursuivre jusqu’au col un peu plus au sud.Suivre la crête vers le nord pour atteindre le sommet de Charbonnier.Descente :Poursuivre la crête jusqu’à son extrémité nord en passant par le gouffre des Cabornes. De là on domine le bois du Triéves qui cache notre sentier de retour. Suivre vers l’ouest le bord de falaise (pas trop prés) d’abord à découvert puis dans le bois pour trouver à 1240 un sentier (panneau ACCA Clellles) qu’on suit à droite. Après quelque mètres de descente il remonte nord-est une vingtaine de mètres de dénivelé un petit vallon jusqu’à un collu encombrer de gros bloc. Basculer nord-ouest puis serrer à droite pour trouver une limite forestière rouge qui nous mène à 1220 sur un petit replat. Laisser le balisage forestier plonger bans une draye et prendre à droite le sentier (tiret noir sur IGN) qui mène à une piste qu’on descend une centaine de mètre pour retrouver le sentier (cairn) qui descend en lacet le bois du Triéves jusqu’à une piste que l’on suit à gauche. Cette piste raide sur la fin rejoint un petit canal. Suivre sud-est ce canal et prendre un chemin à gauche pour retrouver la gare.

Clelles
740m R4 icone randonnee

Le topo d'Antoine Salvi décrit cet itinéraire avec une grande précision. Deux remarques :- tout en haut, quand l'arête devient rocheuse, bien aller vers la gauche comme précisé dans le topo (c'est plus facile qu'on pourrait croire), et ignorer la trace de chamois bien expo à droite. - A la descente , les bouts de sentiers qui relient les lacets de la route n'existent plus 20 m au-dessus de la route. Le premier passage de ce genre est assez facile, le second est délicat et une petite corde de 20 m sur un arbre aide bien. Tous les automobilistes s'en amusent, mais sans corde c'est bien raide ! - Le dernier bout de sentier est bien encombré par la végétation au départ, mais il amène pile à la voiture, donc ne pas se décourager !

Die
1050m R3 icone randonnee

On suit le balisage jusqu'au col Vert.Pour ce qui est de l'itinéraire, c'est finalement assez simple, en gros on reste au plus près de l'arête (on ne s'en écarte jamais vraiment).Du Col vert on prend l'arête Sud en passant près d'un pin.Ce début d'arête emmène jusqu'à un première brêche. On descend dans celle-ci puis on l'escalade de l'autre côté (III). On reprend le fil de l'arête et environ 5-10 minute plus tard on trouve un rappel de 10m (Sangles + piton)Ensuite on reprend le fil de l'arête durant un bon moment (parfois il faut s'en écarter un peu toujours versant Est (suivre les quelques traces ...)) jusqu'à arriver à l'aplomb d'une grande brêche. On rejoint le couloir qui descend de cette brêche versant Est par une vire qui part vers la droite.Ensuite on remonte en direction de l'arête par des gradins herbeux. On se trouve face à un ressaut rocheux. Au pied de ce ressaut à droite il y a un cairn qui invite à en faire le tour et à retrouver l'arête derrière celui-ci (remontée de gradins herbeux).On se trouve alors face aux derniers ressauts (escalade en III, un piton, coinceurs utiles) qui mènent rapidement et assez facilement au sommet (cheminée facile sur la fin).Le retour se fait par la voie normale

Villard de Lans
900m R5 icone randonnee

Poursuivre la piste balisée jaune/vert, montant entre les parois du pas de l'Echalier et débouchant sur les prairies de la ferme de l'Echaillon. A une intersection (688 m - panneau), monter le chemin de droite (balisage jaune - direction "Uriol"). Arrivé à une nouvelle bifurcation (850 m), suivre la branche de gauche qui rejoint la base de la longue arête Sud boisée du Bémont. On suit son fil ainsi que son versant Est par un bon sentier, du moins jusqu'à la clairière des Rochers de Belledent. Ensuite il est moins bien tracé, surtout près du sommet, mais le cheminement est évident (quelques cairns et marques orange).Pour le retour, il est possible d'emprunter la petite variante suivante :A 1100 m, non loin au Sud des Rochers de Belledent, quitter l'arête pour dévaler le versant Est. On rejoint ainsi rapidement un chemin abandonné qu'il faut descendre à droite. On finit par le quitter pour suivre des marques orange qui nous mènent très vite à la prairie des Perrins. Vers 900 m, suivre à droite des traces retrouvant le chemin de montée au pied de l'arête Sud.

Le Gua
660m R2 icone randonnee

Description de la rando : La Grande Cabane, puis le pas des chattons. De la, ne pas prendre le chemin classique de l'arete Sud, mais aller au col (2067m) situé entre le Grand Veymont et le Petit Veymont ( ou l'aiguillette ). Plus de sentier, mais évident.Du col, remonter à droite du pierrer, puis tirer à gauche et éviter les rochers en utilisant les zones les moins raides. Attention: Pentes d'herbes raides, à éviter par temps humide. 1 ou 2 passage facile avec les mains. La proximité des falaises situées sous le sommet du Grand Veymont peut impressionner les personnes ayant le vertige. On rejoint la crète à environ 150m au sud du sommet. On y retrouve le chemin de l'arrete Sud, facile. Descente par le Pas de la ville et la nouvelle Jasse de la Chau.

St Agnan en Vercors
1000m R4 icone randonnee

Prendre et garder la direction de Montaud jusqu'au Vif de la Clé, de nombreux (PI) jalonnent le parcours. Remonter ce sentier parallèle à la route, il suit la rive droite d'un petit cours d'eau s'en écarte et vire à l'Ouest. Il remonte en pleine pente, et laisse à droite à l'altitude 320 un vieux chemin barré d'une croix jaune, également un trait bleu sur un arbre, c'est notre retour. Après deux larges lacets suivi d'un replat du chemin on rejoint la petite route de Carron à l'altitude 620 (PI) l'Eyrard 300 mètres de Trucherelle. A Trucherelle, altitude 592, remonter la route en direction d'Ezy sur 500 mètres. Prendre à gauche après un virage la direction de Montaud (PI). On joint ainsi peu de temps après avec le chemin dit du Souillet qui prend son amorce au point coté 659 sur la D.74. Remontez le un instant, puis après une épingle, notre cheminement passe entre une bergerie en construction et une ferme (PI). Notre chemin se poursuit Nord Ouest, la montée et peu raide parmi les sapins, atteint un croisement et une source captée. Si on prend à droite, on gagne en 20 mètres le vieux bassin moussu cité dans le topo n° 1798 de Michel Pila La Palette par le pas de l'Eyrard, mais nous, on prendra à gauche dans le sens de la montée. On aboutit alors au Charnier (PI) altitude 825 belle grange citée également dans le topo de Michel. Suivre les (PI) toujours Montaud en l'occurrence, à travers prairies clôturées le chemin est boueux, il suit la ligne à haute tension s'en écarte après une belle prairie avec grange, vire au sud, et rejoins maintenant un (PI) à un croisement. Laissez en face la montée vers la Buffe, prenez à droite toujours la direction de Montaud. On passera une source, puis après plusieurs montées et descentes, il gagne et traverse une combe que je qualifierais d'avalancheuse en cas de fortes chutes de neige, on perd soudainement le balisage jaune. Cela ne fait rien le sentier est bien marqué. S'en suit une traversée à gué du torrent de l'Echalance, et en balcon, il entamera une descente. On joindra alors le hameau l'Egalen à l'altitude 803. Continuer en face, le chemin remonte et gagne une patte d'oie à l'altitude 850. Prendre la branche de droite, rond orange sur l'arbre. On traverse une petite prairie, puis on rejoint la petite route à l'extrémité Nord du Vif de la Clé. Remonter la route, elle redescend ensuite, passer l'épingle coté 827. Peu après, s'engager à gauche sur le sentier balisé jaune vert qui la traverse, en faite c'est le lit d'un ruisseau, il remonte assez raide, abouti à la route D.218 entre Montaud et le hameau les Coing. Traversez le hameau, jusqu'à sortir du village. Au (PI), repérer à main droite, notre large chemin sous les sapins, il restera à niveau. Il traverse un ruisseau, sur 2/3 rondins, ou à gué, en remonte son lit un moment pour rejoindre une fois encore la D.218. En face, on peut remonter la combe en restant dans l'axe ou en repérant à droite de celle ci, donc rive gauche, on retrouve le balisage jaune vert qui nous guide au col de Montaud.La descente s'effectue par le même itinéraire jusqu'à Trucherelle.Une fois à Trucherelle, laissez à droite la route de Carron. Continuer sur votre lancée jusqu'aux dernières maisons. Repérer entre ces deux dernières, un chemin qui s'engage en pente douce le long de la clôture d'une propriété (trait bleu à l'angle sur la maison). 50 mètres plus loin, laissez à droite un chemin qui dévale raide et se dirige vers une combe profonde. Prenez le suivant à droite, vers l'Est, il descend la rive gauche de la combe, il rejoint une patte d'oie à l'altitude 510. Prenez la branche de droite, même si celle ci est moins marquée et un peu envahie par la végétation. Soudain, le chemin laisse la place à une sente, se rapproche du lit de la combe. On laissera le ruisseau se jeter dans une gorge (cascade), on prendra en face. Ainsi, on change de rive, on dévale Est sa rive droite. Plus bas, on repèrera un trait bleu sur un arbre, on vire au Sud, notre sente se poursuit en balcon, on aperçois en contre bas la route Noyarey Ezy. Notre sente revient Est, longe et traverse un petit cours d'eau qui pénètre dans une propriété, longer la clôture on retrouvera le chemin du matin à l'altitude 320 (croix jaune sur la roche et trait bleu sur l'arbre). Vers la gauche, on retrouve le petit cours d'eau et la barrière de sécurité en bois. Ou en traversée sur St Quentin sur Isère, prenez mon topo n° 4135 Col de Montaud par Colombière depuis Royatière en 1h30 suivant les conditions.Ou en traversée sur la Rivière, prenez mon topo n° 4182 Col de Montaud par Pied Frais depuis la Rivière en 1h45 également suivant les conditions.Ou en traversée sur le Lignet, prenez mon topo n° 4267 Col de Montaud par le Cuchet depuis le Lignet en 2h20 également suivant les conditions.Bien sûre, en ayant pris soin de laisser un véhicule pour ces traversées.

Noyarey
**km 1050m R2 icone randonnee

Descendre vers le sud par des pistes pour gagner en 20mn la vaste prairie de Darbounouse. Après avoir traversé la moitié de l'espace, suivre vers l'est le GR91, direction Carrette. Après un peu moins de 2km, au niveau d'une clairière, prendre à droite la sente du Rey Blanc *.Arrivé au bas du pré du Rey Blanc **, longer sa lisière sur la droite (sud). Découvrir alors le départ très discret de la fameuse "piste bleue", matérialisé par deux petits cairns. Un autre indice : elle débute en légère descente dans les bois. Dans un premier temps, vu l'état du tracé, il faut bien être attentif aux cairns et à de vieilles marques bleues pour éviter de s'égarer. Elle finit tout de même par être mieux visible après 10mn de marche, puis par rejoindre un bon sentier dans un pré. Le balisage bleu, curieusement rajeuni, nous amène inéluctablement au coeur du Purgatoire où pots, lapiaz et pins à crochets se mèlent pour créer un superbe mais inquiétant décor. Notre itinéraire, par conséquence, devient plus tortueux et n'hésite pas à redescendre pour éviter les secteurs les plus scabreux. Arrivé à une zône herbeuse près des crêtes, la sente est de nouveau plus discrète ainsi que le marquage bleu. Et à une bifurcation peu évidente à déceler (vieilles inscriptions bleues sur rocher, représentant une flèche et une habitation), descendre la trace de gauche traversant une cuvette et un court défilé. A noter à proximité une autre inscription à moitié effacée indiquant la direction du pas Morta. Poursuivre ensuite sur la gauche afin de grimper un couloir d'herbes et de caillasses (les marques bleues ont cette fois bel et bien disparues). Après une courte traversée horizontale, les cairns nous indiquent ensuite de monter à flanc dans les éboulis pour gagner enfin le pas Morta (panneau du parc).S'engager alors vers le nord en suivant des traces en contrebas des crêtes, puis grimper à la plus haute des tours du Playnet pour le large panorama (cairn). Une bonne sente redescend ensuite au pas Ernadant (panneau du parc).Descendre ensuite un excellent sentier direction nord-ouest. Il traverse la prairie du Grand Pot puis un collet pour enfin se terminer à la cabane de Carrette . Le GR91 nous ramène ensuite en toute tranquillité à Darbounouse.* Si on arrive à un scialet, indiqué sur la carte et protégé par des rambardes, c'est qu'on est allé trop loin. Il faut alors revenir sur ses pas durant 2mn pour trouver le départ de la sente.** Du haut du pré, d'autres itinéraires s'aventurent dans le Purgatoire. Se référer aux sorties de Fabi, Philippe et Geba, ainsi qu'à www.bivouak.net/forum/viewtopic.php?t=7918&id_sport=2.

Saint-Martin-en-Vercors
750m R2 icone randonnee

Rejoindre la base d'un talweg à quelques mètres à l'est du pont de Valchevrière où démarre une sente marquée en bleue. Grimpant donc en forêt, en lacets et en versant sud des gorges de la Bourne, elle est parfois mal tracée mais évidente grâce au balisage presque outrancier. Elle débouche sur un sentier à la côte 1002m près d'un promontoire rocheux. De là, un aller-retour de 10mn vers la droite s'impose pour contempler la Balme Noire. Repartir après vers l'ouest pour découvrir les ruines de la Haute Valette et gagner un chemin près des falaises (à noter que la peinture bleue ne nous a toujours pas quitté). Suivre ce dernier plein nord pour arriver sur la piste issue du pas des Rages * (GR de pays "tour des Quatres Montagnes"). La suivre à droite en passant le pas de la Ferrière (superbe panorama). Arrivé aux prairies du Haut Méaudret, le plus rapide est de suivre le GR nous invitant à remonter une longue combe. Mais le plus intéressant est d'emprunter la variante suivante : arrivé en rive droite du vallon (1250m), quitter le GR pour un vieux chemin à gauche. Aux deux bifurcations rencontrées, ignorer la branche de gauche puis celle de droite, pour arriver sur la crête de la Ferrière. Un belvédère un peu à l'écart nous offre une vue admirable de la Grande Moucherolle jusqu'au Mont Blanc. Les deux itinéraires se rejoignent à un col près du Gour Martel. Rapidement à droite, on arrive sur une plateforme de débardage. En face, un sentier grimpe et, après un discret coup de sabre **, aboutit sur l'alpage en voie de perdition du Gros Martel (croix au sommet).Descendre sa crête nord puis au col 1474m, descendre dans le secteur de la combe de l'Ours pour se retrouver à proximité du "refuge" des Narces. Suivre ensuite au sud la route forestière de l'Alpe qu'il faut quitter quand celle-ci tourne franchement vers l'est à la combe du Brochet. Le balisage (jaune/vert) nous indique de gagner un col (1214m - panorama splendide) et de redescendre au hameau de la Martinière ***. Poursuivre ensuite sur une petite route bucolique jusqu'à en rencontrer une autre issue des Jarrands (981m). La remonter sur 200m pour trouver à gauche le départ d'un chemin dans un champ ****. Mieux tracé dès qu'il pénètre en forêt, on retrouve également le balisage bleu de l'aller. Bien être attentif à celui-ci aux différentes intersections que l'on rencontre pour déboucher ainsi sans problème au magnifique sentier du balcon de la Haute-Bourne. Traversant de petites combes demandant un tout petit peu d'attention par temps humide, les différents belvédères rencontrés sont étonnants. Il se termine malheureusement trop tôt au pas de la Ferrière. Réemprunter donc le GR (mais bien sûr dans l'autre sens qu'à l'aller) sur 200m. Découvrir alors un petit cairn qui nous invite à descendre une trace en écharpe. Pour éviter toute confusion avec d'autres laissées par des animaux, il faut suivre celle qui est la plus proche des barres rocheuses sur la gauche (rares cairns). On retrouve alors le sentier près de la Balme Noire. Retour enfin par la sente de départ pour récupérer la voiture au pont de Valchevrière.* Le pas des Rages peut constituer une autre alternative de départ toute aussi intéressante, en partant de la Basse Valette (670m). Avec en prime www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=23309&id_sport=2 près du pas.** A proximité au sud, une curieuse petite grotte peut servir d'abri.*** Pour éviter ce détour par les Narces, 100m au nord de la croix du Gros Martel, couper à l'est facilement à travers bois. A une clairière (1470m), on trouve un chemin abandonné à peine tracé, qui le devient de mieux en mieux au fil de la descente, se terminant au col 1214m. **** Pour raccourcir cette randonnée, on peut partir près de ce champ (petite aire de stationnement au virage de la route juste au-dessus). Il est donc possible de réaliser le circuit suivant : balcon de la Haute-Bourne, pas de la Ferrière, la Balme Noire, Haute Valette, pas de la Ferrière, Gros Martel, les Narces, la Martinière. C'est très pratique lorsque les gorges de la Bourne sont fermées pour travaux, ce qui arrive de plus en plus fréquemment.

Rencurel
850m R2 icone randonnee

Du parking, peu après Chichilianne, prendre à gauche de la route le large chemin forestier (panneau) qui mène à la bergerie des Ayes. Prendre alors à gauche, et par une sèche montée atteindre un petit col à droite du sommet. Rejoindre celui-ci et descendre alors en bordure de crête jusqu'à la forêt. Là prendre à droite pour rejoindre une petite cabane, puis une caravane servant pour les bergers, et par le large chemin rejoindre le coldy Prayet. Traverser la route et par le sentier balisé PR rejoindre le parking.

Chichilianne
9km 576m R1 icone randonnee

Remonter très peu de temps la départementale pour trouver à gauche un bon chemin balisé en jaune (989 m - panneau). Il nous amène jusqu'à la bergerie des Ayes (source).Grimper alors une piste raide qui débouche sur l'alpage. Direction Sud-Est, on atteint ensuite assez rapidement la cime du Platary.Suivre la crête vers le Nord en passant notamment près d'une arche naturelle et d'une antenne. Au sommet du Charbonnier (1557 m - cairn), dévaler l'alpage en tirant à droite afin de pénétrer le plus tard possible en forêt.Descendre alors en sous-bois en cherchant les meilleurs passages et, cette fois, en évitant de dévier sur la droite. Vers 1120 m, on trouve un vieux chemin que l'on emprunte, nous menant à notre point de départ.

Chichilianne
650m R2 icone randonnee

Depuis le golf de Corrençon, suivre le GR91 en direction des Hauts-Plateaux, jusqu'à la cabane de Carette. Une sente s'élève derrière la cabane (sud-est), dans la forêt. Elle rejoint une barre rocheuse qu'elle franchit (aucune difficulté) au sud de celle-ci. On débouche sur la dépression du Grand Pot, zone peu boisée d'où l'on voit la crête du Vercors. Remonter au sud-est toujours vers le pas Ernadant bien visible. De là, on atteint facilement le sommet des rochers du Playnet.

Corrençon-en-Vercors
10km 860m R3 icone randonnee

Suivre le Gr 91 jusqu'à la cabane de Carrette puis remonter un bon sentier qui part vers le sud est derrière la cabane pour déboucher à un collu au dessus de la prairie du Grand Pot. En face, on voit le talweg que l'on va remonter par une vague sente jusqu'à la crête.Ensuite il suffit suivre la crête vers le nord jusqu'au sommet (2063m) où l'on retrouve un bon sentier qui ramène au pas de la Balme puis à la station supérieure de Combeau vieux (250m au nord de 1836m). Descendre par un chemin qui évite les pistes de ski.

Corrençon
15km 990m R2 icone randonnee

L'itinéraire est commun au début avec la montée par la combe de Fer (topo 1379). On suit une bonne piste se dirigeant au sud jusqu'au Ranc de l'Abbé: prendre le GR 91 et le quitter aux Charmeyennes pour suivre la piste à gauche. Aux deux intersections suivantes prendre encore à gauche (on quitte alors le balisage vert/jaune). Au carrefour suivant, laisser la piste qui monte à gauche vers la combe de Fer et continuer tout droit. Vers 1340 m on rencontre une petite clairière. Prendre le chemin qui monte à gauche (Sud-Est, flèche bleue sur un rocher). Suivre ce bon chemin jusque la cabane de Serre du Play (1650m). Continuer par un petit sentier (toujours au sud-est) qui se dirige vers une combe remplie d'éboulis. Remonter cette combe par la droite (marques bleues), puis on retrouve des traces qui se perdent peu à peu. Remonter en tirant vers la droite (marques bleues, cairns) par des pentes d'herbes et des lapiaz. On finit par déboucher sur la Crête au dessus d'une brêche bien marquée (vers le point côté 2006m). Suivre la crête sans difficulté jusqu'au sommet (gros cairn). Descente: on peut descendre par les crêtes au sud et le Ranc de l'Abbé ou par la combe de Fer (voir itinéraire 1379) mais il est intéressant de continuer la traversée par le nord par le pas de la Balme. Rejoindre le sommet du télésiège ensuite et continuer à gauche (sentier du Clot de la Balme). Vers 1640m , lorsque le sentier repart au Nord dans la piste de ski, continuer tout droit (petit sentier mal marqué continuant plein ouest) pour suivre une croupe dominant une combe bien marquée au sud. On rejoint la forêt puis vers 1400m on débouche sur une piste bien marquée que l'on suit vers le Nord (à droite). Suivre cette piste qui passe par la Combe du Souillet et rejoint la route montant aux remontées mécaniques, prendre la route à gauche pour rejoindre le parking

Corrençon en Vercors
930m R2 icone randonnee

Poursuivre la route. Peu après les Bachieux, suivre à droite un chemin (Tour des Coulmes balisé jaune/rouge) qui mène rapidement au col de Neurre. Monter vers l'Est en lisière de forêt (on longe également une clôture) pour trouver des traces pénétrant en forêt (cairns). Après avoir grimpé une sorte de couloir terreux, franchir un petit ressaut puis suivre un sentier longeant la falaise par la gauche. Il aboutit à la cheminée Ouest qui nous permet de trouver rapidement la crête. Emprunter alors une sente à gauche qui mène en quelques minutes au sommet (cairn et poteau).De retour au débouché de la cheminée, rejoindre un peu plus au Sud une nouvelle brèche. De là, la sente descend sur la gauche jusqu'à une prairie. Partir alors plein Sud dans le bois de Neurre en passant à droite d'une cuvette. On trouve rapidement un nouveau sentier que l'on suit à droite (quelques marques orange).Il rejoint temporairement le bord de la falaise au pas du Frêne (1395 m) * puis longe un court instant une ligne électrique pour trouver le Tour des Coulmes au niveau d'un virage. Le suivre à droite pour atteindre le pas du Follet (1351 m - panneau).Descendre son versant Nord pour trouver une piste forestière que l'on suit à droite. Sorti de forêt, quitter le GR pour emprunter un chemin à gauche nous ramenant au point de départ.* Les adeptes des raccourcis bien raides et hors sentiers peuvent dévaler le couloir du pas du Frêne, débouchant directement sur la piste forestière précédemment citée. Le temps de retour est alors d'1h au lieu d'1h30.

Malleval
360m R3 icone randonnee

Entre la ferme des Espinasses et la Conversaria, prendre le chemin balisé du Col de L'Arc (pancarte). Au milieu de la prairie, prendre à droite le chemin indiquant "Combe Chaulange". En suivant le balisage jaune/vert, on arrive dans cette combe, jusqu'au sentier Gobert.Trouver une petite sente signalée par un cairn au bord du sentier Gobert, juste dans l'axe de la combe. La remonter jusque presqu'au fond (replat avant le cirque de falaises).Là il faut quitter la sente (qui se dirige ensuite vers le plateau du Cornafion) avant les pierriers ( altitude env 1720m), pour gagner la rive droite de la combe Chaulange. Monter au mieux (hors sentier) la raide pente herbeuse parsemée de ressauts rocheux.On arrive sur un replat (1850m) d'où on voit bien la large pente raide qui donne accès à la crête des Rochers de l'Ours. On peut passer à peu près n'importe où dans cette pente, sachant que si on vise directement le point de la crête le plus au sud, on passera à la fin juste au bord des falaises qui forment le cirque de la Combe Chaulange (exposé si glissant ou encore enneigé). La crête est assez large, avec plusieurs sommets à peine individualisés. Jolie vue sur le Cornafion et le balcon Est du Vercors.

Villard de Lans
6,6km 860m R3 icone randonnee

Des Espinasses, suivre une piste direction "col de l'Arc". Au carrefour de la Ya (panneau), prendre à droite un chemin balisé jaune/vert qui nous amène à la combe Chaulange. Arrivé au sentier Gobert (panneau), le suivre 1 mn à droite puis continuer à grimper la combe par une sente. Elle part ensuite vers le sud pour atteindre le point haut du plateau.Descendre au sud la crête située à l'ouest de la combe de Pissevache. Une sente parfois mal tracée s'y dessine, passant par un replat (1636 m). Elle contourne ensuite une butte par la droite, passant devant la source protégée de Pissevache. Elle finit par rejoindre un sentier que l'on suit à droite.De retour au sentier Gobert (GR 91) au niveau d'un virage, suivre en face une sente qui suit la crête du Mont Chillon (moraines). Après avoir coupé un chemin, descendre une pente raide pour rejoindre le GTV (balisage jaune/vert) à proximité de la bergerie des Plâtres et de la fontaine Magdelen. Suivre au nord ce bon chemin pour retrouver la Conversarie puis les Espinasses.

Villard-de-Lans
730m R2 icone randonnee

Du parking, suivre vers le sud le GR 91. Aux Charmeyennes (panneau), prendre à gauche une piste forestière balisée jaune/vert. A la fourche des Pissots (panneau), prendre la branche de gauche et à la suivante, encore à gauche (on quitte le balisage). Peu après avoir traversé une large entaille herbeuse, on arrive à une bifurcation (1270 m environ).Suivre le chemin de gauche qui monte dans la combe de Fer. La première moitié a été un peu malmenée par les forestiers, mais ensuite un joli sentier prend le relai pour aboutir à une cabane et au scialet du même nom.Emprunter une sente qui part à droite du gouffre. Elle finit par disparaitre après une assez courte traversée, mais heureusement, des cairns nous indiquent ensuite la bonne direction sur une pente herbeuse raide. Après être arrivé à un beau et curieux replat herbeux, continuer à grimper pour aboutir sur les dernières pentes bien plus rocailleuses. Trouver alors le meilleur passage afin d'atteindre le plus rapidement possible le sommet des Rochers de la Balme (cairn).Suivre la crête vers le Sud jusqu'à une brêche imposante (1880 m). Partir alors plein ouest, en longeant par la gauche un gouffre puis en descendant un talweg (quelques traces) qui se termine à la prairie du Grand Pot (ruines).Trouver alors un sentier balisé par trois points bleus qui file vers le Nord. Après avoir traversé le Ranc de l'Abbé, il nous ramène à notre point de départ.Variante de descente plus rapide (1h30 au lieu de 3h) : Du sommet des Rochers de la Balme, descendre 10mn la crête au sud jusqu'à une petite brêche. Dévaler alors le versant Ouest pour trouver des cairns et marques bleues. Les suivre à droite où, après un pierrier, des traces mènent à la cabane du Serre du Play. Un sentier descend ensuite vers le Nord-Ouest pour rejoindre le chemin du Ranc de l'Abbé que l'on suit à droite. Et, au contraire, il est possible de rallonger un peu cette randonnée en passant par le pas Ernadant :Ainsi, de la brêche à 1880 m, grimper au sommet le plus au Sud de la crête des Rochers de la Balme (1980 m - magnifique vue sur les Rochers du Playnet). Puis, dévaler quelques mètres versant Ouest pour trouver un passage évident nous permettant de rejoindre le pas.Descendre enfin direction Nord-Ouest un bon sentier menant au Grand Pot.

Corrençon-en-Vercors
950m R2 icone randonnee

Traverser le village et suivre le GR qui remonte la combe de l'Aubaise. Au carrefour des 4 chemins (panneau du parc du Vercors) prendre à droite le sentier qui monte en lacets dans un pierrier. Vers 1550 m un sentier se détache à droite pour rejoindre la vire d'Archiane, très aérienne. Ne pas prendre ce sentier, mais bifurquer à gauche pour rejoindre le plateau. Suivre la trace parfois peu visible, mais bordée de nombreux cairns. Cette trace s'oriente à l'est, puis direction sud pour rejoindre la Tête du Petit Jardin

Archiane
1100m R1 icone randonnee

Repérer dans le hameau un panneau indicateur. Ce panneau nous indique le Pré de Cinq Sous et les Tabarins. En quelques larges lacets, il rejoint après avoir passé une ruine, une biburcation (panneau) les Tabarins. Laisser à gauche le chemin qui monte des Belles, prendre à droite le chemin montant. Suivons notre balisage et gagnons une clairière avec grange en rénovation, vous êtes aux Clots alt 743. Une patte d'oie lui fait suite, prendre la branche de droite, notre chemin un peu plus étroit se faufile dans les buis. On rejoint ainsi un autre (panneau)à Faitolet, laissons en face l'Eau Basse et Rochechinard. Un sentier part vers la gauche Sud, remonte la pente boisée, puis à flanc de coteau joint la combe de Couleyre. Notre cheminement remonte en rive gauche, puis en rive droite, pour prendre pied au bas d'une belle prairie légèrement montante. Une fois à son extrémité Sud, partir vers la gauche et à droite, on va ainsi dominé notre prairie (panneau), nous indiquant le Pré de Cinq Sous. En peu de temps, on gagnera une autre prairie. Repérer bien le balisage, peu marqué ici, il se poursuit vers la gauche Sud Ouest puis Ouest, avec quelques efforts on rejoindra la crête boisée au pas Pourceau à l'altitude 1295.

St Jean en Royans
**km 860m R1 icone randonnee

Suivre la grosse piste forestière au départ du parking jusqu'à un collu puis remonter vers le nord. Dépasser une fontaine et saisir un sentier pour prendre pied sur le pas de Bellecombe (1636m). Continuer sur la crête vers le nord, passer au pas de l'ours et atteindre le sommet de Charande 1,5km plus loin. Le retour se fait par le pas de l'ours (1649m) en passant à côté de l'auberge de la Molière où l'on rattrape le sentier qui ramène sous le pas de Bellecombe. A noter que l'auberge est fermée hors saison.

Lans en Vercors
570m R1 icone randonnee

Au départ prendre la direction les Allières et après 400m bifurquer à droite pour rattraper la combe de Chaulange. Suivre le sentier jusqu'à la jonction avec le GR91 que l'on suit quelques minutes sur la gauche. Après deux virages, avant que le sentier ne passe sur le versant nord de la croupe de Chaulange, saisir une sente qui part en pleine pente en longeant le bois. La remonter jusqu'à la base du ressaut rocheux où elle disparait. A partir de là, obliquer un peu sur la gauche et monter droit tout en restant dans les pentes herbeuses.

Villard de Lans
860m R2 icone randonnee

Suivre une piste forestière vers le nord. A la sortie des bois, prendre à gauche le sentier du Balcon Est (balisage jaune/rouge). Quelques minutes après, prendre à droite une sente indiquée par un cairn.Elle monte sur une pente herbeuse raide (balisage rose saumon). Non loin de la crête, elle devient moins bien tracée pour déboucher au-dessus de l'impressionnante Double Brèche. Suivre alors l'arête vers le nord : on suit son fil sur la majorité de la traversée, mais il faut parfois faire de courtes incursions sur le flanc est herbeux quand ça devient trop difficile. Arrivé au col Vert, descendre vers le sud de nouveau par le chemin du Balcon Est pour retrouver notre point de départ.

le Gua
800m R4 icone randonnee

Du parking, prendre le large chemin plein nord, il monte en traversée puis grimpe plus raide, droit dans la pente. A un carrefour, prendre la piste avec un cairn au plus raide, elle coupe une piste forestière pour attendre une deuxième à 1443m. Prendre alors plein nord une nouvelle fois. A 1533 le chemin continu vers le nord mais presque à plat. On arrive ainsi a la baraque du col vert. Laisser le chemin du col vert et passer devant le gîte. Le début du chemin est dur à trouver car il butte sur un bosquet d'arbres, il faut le contourner par le haut et retrouver le chemin qui est toujours horizontal. Il est peu marqué mais néanmoins visible. Sous le col vert, une sente grimpe raide, à gauche, ne pas la suivre et continuez toujours en traversée, jusqu'à buter sur une petite barre, il y a une épingle puis une autre. On retrouve la voie normale du Cornafion, il suffit de rester attentif pour ne pas perdre le sentier et encore moins trébucher car les pentes traversées sont de plus en plus raide. Vers 1900 un vieux panneau de bois signale une nouvelle direction, il faut quitter le sentier du périmètre pour monter en lacets vers le sommet. Les 20 derniers mètres avant l'arête sont franchement raides et il faut mettre les mains. Le sommet se partage en deux pointes, la deuxième ne doit être plus haute que de 1 mètre néanmoins si vous tenez absolument à faire le vrai sommet, alors il faut descendre dans une brèche (surélevée artificiellement) par un pas de désescalade aérien et assez lisse. C'est le prix du sommet. Un bout de corde permettra d'assurer facilement au cas où.

Prélenfrey
850m R3 icone randonnee

Des Clots prendre la direction "collet des Clots", descendre dans le vallon de la Fauge et remonter à la bergerie pour suivre vers le sud "combe de charbonnière". Le sentier monte raide jusqu'à couper celui venant du col vert. Continuer de monter vers le Sud et quitter le sentier à la sortie du raidillon. On a alors dépassé l'éperon qui descend de la double brèche. Monter plein Est avec en point de mire une cavité bien visible. Surmonter une petite barre pour accéder à une vire à la base de la muraille. Revenir vers le Nord pour s'engager dans la fissure cheminée bien évidente. A la sortie, poursuivre tout droit et venir buter contre un ressaut qui se négocie soit à droite, soit à gauche (II cailloutis terreux). Remonter jusqu'à la double brèche et grimper facilement sur l'arête. La suivre au plus près du fil ou bien légèrement en contre-bas sur une sente. Certains passages aériens restent cependant obligés.Du col vert regagner le vallon de la Fauge en passant par l'abri de Roybon.

Villard de Lans
870m R5 icone randonnee

Prendre vers le Sud le chemin du Puisseau, et de suite à gauche l'impasse de la Lia, un bon chemin lui fait suite. Suivez le balisage un instant, à l'altitude de 280 mètres environ, laissez le descendre vers la droite. Virer à gauche et de suite repérer une patte d'oie, prenez la branche de gauche. A partir d'ici, plus aucun balisage jusqu'au passage de la Lia. Notre sentier vire Nord, et entame une traversée ascendante. Il remonte ainsi la forêt de Malème, à l'altitude 400, laissez une sente dans le coude du chemin qui file Nord, grimper en lacets vers l'Est. Puis, a l'altitude 500, laissez également filer Sud une sente qui descends à droite. Continuer alors votre ascension parmi les buis, en lacets, puis on gagnera ainsi une zone rocheuses et moussus. A l'altitude 725, on rejoindra la base des rochers, laissez à gauche une sente qui remonte Nord(flèche sur la roche)prenez plutôt en face Sud. Peu de temps après, on trouvera un petit cairn confectionné par mes soins. Le sentier se réduit, vers la gauche il s'infiltre sous les buis. Étroit et très moussu, ce passage rejoint bientôt une clairière(cairn également confectionné par mes soins). Vous êtes à la clairière de la Lia, altitude 780, laissez à gauche les 3 chemins, d'ailleurs celui à l'extrême gauche passe de suite une ruine et atteint une aire de décollage pour parapentistes en 5mn.Du petit cairn, prenez le chemin le plus à droite, large, puis après une courte descente, il fera la jonction avec le chemin balisé jaune vert qui monte de Cognin les Gorges. Suivez le dans le sens de la montée, après 2/3 larges lacets, on longera une clôture, on gagnera une grande prairie et le hameau les Belles au point coté 931 (PI). Poursuivre vers la gauche, on domine le hameau, on joint rapidement avec le point coté 967 (PI) le Chargeoir. Prendre à droite la direction de la Patte de Poule, le balisage est jaune vert jusqu'à cette dernière. A la bifurcation la Patte de Poule (PI), le balisage change de couleurs et devient jaune rouge du Tour des Coulmes. Ici, l'altitude est eronnée, cela ne fait rien. Suivez la direction du col de Neurre, on gagne les Bachieux (PI) grosse bâtisse le col est proche. Poursuivre 50 mètres sur la petite route la Servagère jusqu'à un (PI), vers la droite, dans les buis un bon sentier nous mène au col de Neurre.La descente s'effectue par le même itinéraire.

Cognin les Gorges.
**km 1000m R2 icone randonnee

Remonter la rue le Maupas sur 100 m environ. Repérer sur votre gauche entre une maison et une grange le départ avec poteau indicateur. Un large sentier balisé de jaune monte au dessus du village de Noyarey, il rejoint successivement plusieurs croisements avec poteaux directionnels. Suivez les sans difficultés. Vers 450 m, notre large chemin gagne une belle clairière, dommage des pylônes sont présents. Repérer légèrement sur la gauche, notre large chemin laisse place à un beau sentier, il descend un instant et retrouve le balisage jaune. Il traverse deux petits ruisseaux puis suit son cheminement. Plus loin, notre sentier passe au dessus d'une barre, des barrières de sécurité ont été installées. Après plusieurs petits ressauts, il atteint une combe qu'il traverse sans aucune difficulté, il gagne l'autre versant, remonte un instant, la vue sur la plaine de Noyarey se découvre. Quelques pylônes jalonnent le parcours. Puis notre sentier descend vers l'Est, et rejoins le point 370 m(les Glairons). Laisser à gauche le large chemin descendant pour notre retour, prenez donc plutôt à droite, on passe alors le long d'une zone grillagée et interdite( réserve de la carrière). On suit maintenant une piste caillouteuse, à travers de belles prairies encore, puis passe devant le stand de tirs de Sassenage. Suivre toujours le balisage jaune, sur la gauche on domine la vallée de l'Isère. Le goudron remplace le caillou, on passe une barrière, et de suite à droite, s'engager sur un sentier en sous bois il rejoint en peu de temps une large piste. Descendre à gauche, on gagne les bâtiments de la société VICA. Traverser la route d'Engins, et rejoindre un panneau indicateur au (point 330 m). La suite il faut suivre les flèches et poteaux de bois jusqu'à rejoindre le domaine de Beaurevoir, continuer sur la droite et remonter les Côtes de Sassenage, la grande Vigne, et entrer dans la gorge. Arrête toi devant le mémorial, le pont Charvet n'est plus très loin.Enjamber le pont pour passer sur l'autre rive, remonte le large sentier jusqu'à un belvédère.Descente:Soi vous gagnez Sassenage et vous rentrez en bus.Soi vous revenez sur vos pas et par une impasse entre une maison et un jardin on joint l'épingle de la route d'Engins. Descendre la route jusqu'au point 330 m, rejoindre maintenant le point 370n (les Glairons), prenez tout droit l'itinéraire St Jean.Après avoir dévalé ce large chemin, on domine l'immeuble St Jean, à gauche, remonter le long d'un ruisseau(la Touvière), des marches de bois sont installées. On rejoint ainsi une plate forme, virer à droite , on retrouve un balisage jaune, qui vous mène jusqu'à la route Noyarey Sassenage. Vers la gauche en un rien de temps, on retrouve notre parking de la mairie de Noyarey.

Noyarey
500m R1 icone randonnee

Du parking, suivre la route goudronnée en direction de la Rossinière (939m), puis prendre à droite le chemin en direction de la Grande Combe. Traverser ou contourner la ferme de la Grande Combe, et poursuivre sur le large chemin (O puis NO) qui passe à flanc de la Grande Combe, pour rejoindre (1250m) le chemin venant du fond de vallon. Le suivre (NE) jusqu'au départ du Pas de la Lose, mindiqué par un panneau 'L'Echelle'. Repérer le double marquage (rond orange ou trait bleu) et le suivre (passages d'escalade II) jusqu'à déboucher sur le plateau de la Molière. On rejoindra (O) le chemin carrossable qui traverse le plateau, pour se diriger( S) vers le Gite.De ce point, possibilité de monter à Charande, de parcourir sa crête en boucle (pas le l'Ours, pas du Tracollet, pas de Bellecombe).

Engins
630m R3 icone randonnee

Il n’y pas un tracé de la Grande Traversée du Vercors mais plusieurs parcours. Votre cheminement se fera en fonction du temps disponible que vous avez, et, des difficultés que vous souhaitez gravir tout au long de ces 80 kilomètres.En dépliant les cartes, vous verrez très simplement que l’axe le plus long part de Grenoble pour arriver à l’extrême pointe au sud du Vercors au village de Chatillon-en-Diois. A vous ensuite d’agrémenter ou non cette ligne en ajoutant ci et là un sommet, un petit tour sur les balcons, suivre à flanc les crêtes…La GTV, vous l'avez compris, est une rando aux multiples facettes. A vous d'y tricoter de multiples combinaisons.. Parcours A : en suivant le GR 91 de Grenoble à Chatillon-en-Diois.- Suivre le tracé GR 91 sur la carte, l’ascension commence par le Parc Karl Marx à Fontaine > Moucherotte > Les Allières > Refuge de Roybon > Corrençon > cabane de Carrette > Jasse de la Chau > Cabane de Pré Peyret > bergerie de Laval d’Aix > le Dome > Col de la Raille et descente sur Chatillon-en-Diois.- Difficulté technique : facile (R1). - 80 km et 3600m de dénivelé positif environ.. Parcours B : GR 91 auquel on ajoute les options ‘sommets’ Moucherotte, Pic St Michel, Cornafion, Grande Moucherolle, Grand Veymont et le balcon Est. - Grenoble > Parc Karl Marx à Fontaine > Moucherotte. On reste sur la ligne de crête puis cabane des Ramées > Pic Saint Michel > Col de l’Arc > balcon Est > Roc Cornafion > Col Vert > Pas de l’œil et suivre les cairns à flanc de l’arête jusqu’au Col des Deux Sœurs > Grande Moucherolle en traversée > Col des Moucherolles > Pas de la Balme > Balcon Est > Pas de Berrièves > Refuge de la J