Situation





depuis le Plan d'estan, monter au refuge de Rencluse (1/2 heure) - Gagner le portillon supérieur (environ 2900m) et le franchir - Gagner le col de Coroné par une longue et grande traversée - Du col, ascension jusqu'au sommet par le pas de Mahomet (Aérien)Hébergement : Refuge de Rencluse (sur le parcour)

BENASQUE

0H00 Parking du Plan d'Estan 1890 m. C'est sur un beau sentier bien tracé, balisé en jaune et blanc que l'on se dirige vers le refuge de la Rencluse. Vers le début, par endroit, des portions sont même pavés façon voie romaine.0H40 Refuge de la Rencluse 2140 m. Ne pas traverser le ruisseau par les 2 passerelles sur la droite.En laissant le refuge les difficultés vont commencer. En effet, le sentier se perd vite dans une zone de gros éboulis. Les nombreux cairns présents vous aideront un peu à trouver la voie parmi les gros rochers, même si on constate qu'ils ne signalent plus de sentier mais plutôt une orientation à prendre. Aussi, à vous de faire votre passage en sachant qu'il vous faut remonter le long de la crête des Portillons au Sud-est. En se rapprochant du pic de la Rencluse (sur votre gauche) la pente se redresse fortement. La neige restante en début de saison peut s'avérer comme une aide dans l'ascension. De façon générale se rapprocher des parois de gauche de sorte que progressivement on va se mettre à les longer.3H00 Vers 2850 m les traces vont se rapprocher de la crête pour trouver la brèche du Portillon Supérieur qui ne se laisse découvrir qu'au dernier moment. Le pluviomètre que l'on aperçoit au-dessus vous aidera à la trouver, sachant que l'on doit le laisser sur la droite en surplomb, sous peine de se retrouver au bord de la crête infranchissable. Attention des cairns mal placés peuvent vous induire en erreur.Variante : passer par le portillon inférieur et rejoindre le portillon supérieur par l'autre côté de la crête. En été, on doit franchir de très gros blocs de granite qui ralentissent fortement la progression.3H00 Portillon Supérieur 2908 m.Le franchissement de la brèche se fait par une petite descente sans difficulté pour rejoindre le glacier de l'Aneto. L'objectif est en vue!De là, plus aucun doute sur la direction à prendre tant les traces et les processions de randonneurs vous montrent la voie (Sud-Ouest). Attention ! En été, le pied du glacier se situe beaucoup plus haut. Il faut alors traverser une longue étendue de blocs de granite de toutes tailles. Ajouter au moins une heure à la progression dans ce cas. Avec un bon enneigement de début de saison la progression sur le glacier est assez facile. Il est indispensable d'appliquer les consignes de sécurité pour toute évolution sur un glacier. C'est à dire le port de crampons (utile par neige dure), d'un piolet (sécurise l'équilibre) et bien évidement l'encordage est obligatoire. A vous de faire votre choix entre inconscience et raison. L'inclinaison du glacier que l'on remonte à flanc n'est pas très élevée.5H30 Col de Coronas 3198 m. Si vous arrivez ici exténué faites une pause pour admirer le petit lac du col ainsi que la vue sur l'autre versant du massif. Vous pourrez peut-être apercevoir des randonneurs qui arrivent par le col depuis le départ de la vallée de Ballibierna, cette autre voie pour gravir le sommet.En laissant le col sur la droite, le pourcentage de la montée finale vers le sommet s'accentue franchement. Le souffle se fait court chez les personnes sensibles à l'altitude...On arrive à la dernière difficulté de cette randonnée s'il en est, le Pas de Mahomet. 5H50 Passage de Mahomet : il s'agit d'une courte arête aérienne (côté niveau II) de gros blocs d'excellent granit de 20 m de long environ. Pour un randonneur habitué son franchissement ne pose aucun problème, mais pour les personnes ayant le vertige il vaut mieux en rester là (ce qui serait dommage si près du but ) ou alors se faire sécuriser par une personne habituée.C'est au début avec le passage d'un bloc transversal que l'on rencontre la plus grande difficulté. Par la suite cela devient plus facile même si parfois on se retrouve sur des blocs très exposés avec un vide plutôt impressionnant.6H00 Pic d'Aneto 3404 m. Le sommet est parsemé de diverses reliques dont la grande croix qui a été coupé à sa base puis tant bien que mal redressée et calée dans des blocs.

Benasque
1600m R5 icone randonnee

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net