Situation





J1 : D'Etsaut, suivre la direction du chemin de la Mâture, atteint en 30min environ, par le GR10. Le suivre ensuite en direction du www.bivouak.net/gps/waypoint.php?id_wpt=6277&id_sport=2. Si on a eu la chance d'avoir une place au refuge d'Ayous, passer le col et l'atteindre ; dans le cas contraire, descendre un peu avant le col d'Ayous versant SO vers le refuge de Larry (non gardé, 8places tout confort).J2 : Rejoindre le refuge d'Ayous et son lac si on vient du refuge de Larry. Remonter alors S jusqu'au lac Bersau et descendre vers le lac Castérau puis aux cabanes de cap de Pount. De là, repérer une sente bien marquée qui part sur la droite (NE) vers un éperon rocheux. Peu après la cabane de Peyreget, rejoindre le chemin menant au refuge de Pombie par le col de Peyreget (pierrier à partir du lac de Peyreget et descente légèrement délicate). Poursuivre ensuite vers la vallée du col du Pourtalet, que l'on atteint au niveau de Soques. Longer ensuite la vallée jusqu'à Fabrèges.J3 : Commencer tranquillement la journée en empruntant les télécabines puis le petit train d'Artouste jusqu'au lac du même nom (environ 1h30 de trajet). De l'arrivée du train, rejoindre et traverser le barrage vers l'E. Juste après le barrage, partir sur la droite (SE) en passant sous une construction. Le chemin large semble être en sans issu ; lorsque l'on rencontre une grille protégeant une arrivée d'eau dans le lac, prendre une petite sente peu visible sur la gauche qui remonte à flanc.Atteindre au bout de quelques minutes les lacs de Batboucou. Les contourner par la rive gauche (droite dans le sens de la montée) contrairement à ce qu'indique la carte IGN. De là, s'attaque à la montée raide, plutôt par la gauche (rive droite) puis en traversant vers la droite. D'abord petites, les pierres se font de plus en plus imposantes et les mains sont fort utiles dans le haut.Du col de la Lie, les vraies difficultés commencent. La descente vers le lac de Batbielh est très raide. Le couloir le plus au N passe avec certitude, bien qu'impressionnant. Quelques dizaines de mètres en contrebas, traverser vers le SE sous l'éperon rocheux qu'on longe depuis le col. Il faut alors repérer le passage dans le cirque jusqu'au col 2429 sur la carte IGN. Si on passe par le couloir le plus au S, on tombe directement sur le balisage du passage). La traversée du cirque se fait par des vires et des grosses dalles. Terrain sec impératif.Du col 2429 descendre vers l'E. Le marquage est d'abord en rive gauche, puis passe en rive droite au niveau d'un rétrécissement bien identifiable après un court replat. La descente vers les lacs Batcrabères s'effectue sur un sentier peu marqué, avec de grosses marches. Remonter ensuite une cinquantaine de mètres pour basculer vers le refuge de Larribet.J4 : Descendre du refuge de Larribet jusqu'à Doumblas (1550m). Remonter alors vers le S, d'abord par un sentier en rive gauche, puis sur le chemin de St Jacques de Compostelle, jusq'au Par de la Peyre St Martin (2295m). Si les conditions sont bonnes (absences de névés), possibilité de repartir NE vers le col (2706m) et les lac de Cambalès. Dans le cas contraire, descendre versant espagnol vers un replat et son lac. De là, partir vers la gauche (E) et remonter péniblement jusqu'au col de la Fache (2664m). Descendre enfin versant français vers le refuge Wallon ou Marcadau.J5 : Traversée refuge Wallon - refuge des Oulettes de Gaube par les cols d'Arratille et des Mulets, sans difficulté sur l'itinéraire. La descente finale est délicate (pierrier peu stable). Vue imprenable sur la face N du massif du Vignemale.J6 : Descente du refuge des Oulettes de Gaube vers le lac de Gaube et sa foule de touristes, puis le pont d'Espagne et Cauterets par le GR10, sans difficulté d'itinéraire. De là, rejoindre Oloron par bus/train/train en 3h environ.

Etsaut
6000m R4 icone randonnee

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net