Crêt de Longes (775 m)

Situation





Cette belle boucle permet de découvrir, outre les sites des Tourrettes et des Roches (et de la Croix) de Marlin, un agréable petit sommet, un peu méconnu, dans de belles zones de forêts, de pâturages et de hameaux caractéristiques de ce Nord Pilat, dont les doux reliefs relient la vallée du Gier (St-Chamond / Rive-de-Gier) à celle du Rhône (Condrieu).Pour la première partie de cette randonnée, de Dizimieux aux Tourrettes et aux Roches de Marlin, voir https://www.bivouak.net/topos/topo-6010-roches-de-marlin-et-les-tourrettes-en-boucle-depuis-dizimieux-sport-2.html  le topo correspondant.Rappelons que les temps (montée/descente) indiqués ci-dessus ne comprennent pas la durée des nécessaires explorations de ces deux derniers sites (Marlin, surtout !).Les Roches de Marlin une fois explorées, poursuivre (comme indiqué dans le topo ci-dessus) sur le chemin vers l’est, en faisant (ou non) un crochet par la Croix de Marlin un peu décalée vers la droite ; puis à l’intersection 610, tourner à droite en direction de la Croix du Trève. Chemin faisant, faire (ou non) un crochet par le surprenant hameau de Marlin à droite. Au grand carrefour de la Croix du Trève (527m), aller jusqu’à la croix, puis prendre à gauche (panneau "Croix de la Garde") un court bout de route sur env. 50m, puis le chemin de terre montant à droite, plein est. À la Croix de la Garde (575m), s’engager à droite (sud-est) sur un chemin herbeux de niveau (marqué d’une croix blanche et jaune). Le sommet du Crêt de Longes est alors bien visible (plein est). Ce chemin longe une clôture, et finit par déboucher (est) sur la D625, qu’on prend à gauche. Après une boucle (nord>est>sud, puis sud-est), laisser à droite le chemin de Nuzières, et continuer encore un peu sur la route. Repérer peu après, lorsqu’elle oblique vers le nord-est, le départ à gauche, en épingle, d’un chemin de terre qui monte et vire fortement (SW>W>NW>N). Il monte assez raide, globalement vers le nord, longe des champs puis entre en sous-bois. Vers 725m (intersection), prendre à droite (est) un chemin qui monte directement vers le sommet maintenant proche du Crêt de Longes : il suffit de suivre à travers prés (deux clôtures à franchir) les balises jaunes de la tranchée du gaz. Le sommet (col haut, 775m) est évident, et la vue y est remarquable en tous sens : vers l’est notamment, bien au-delà du Crêt de Chassenoud et du Mont Monnet tout proches, les Alpes, et notamment le Mont Blanc, sont bien visibles au loin ; au sud-ouest, les crêts de l’Oeillon et de Botte sont facilement repérables…Loin d’être une simple formalité, le retour à Dizimieux ménage encore un superbe parcours. On commence par poursuivre, en descente vers l’est, sur la tranchée du gaz, et ce jusqu’au carrefour de la Croix de Longes (pt 715, on bute d’abord sur un captage, puis la Croix, assez massive, apparait un peu plus à gauche). Il suffit alors de suivre, assez longuement, le bon chemin qui descend en sous-bois (nord-nord-ouest) jusqu’au village de Longes. Aux premières maisons de Longes (490m), prendre à droite puis descendre à gauche (qq escaliers), et traverser ce joli village vers le nord (Grande Rue). Après l’église qu’on laisse à droite, prendre à gauche le Chemin de Suzieu, puis repérer juste avant une des dernières maisons, sur la droite, un chemin de terre descendant, qui frôle longuement les murs de cette maison (ouest). Le suivre, il est assez boueux et longe un petit ruisseau à sa gauche. Il finit par déboucher sur une route (la D28), à un pont (365m) qu’on traverse avant de continuer, aussitôt après le pont à droite, sur le magnifique sentier (ou chemin) qui longe le ruisseau en rive gauche. Suivre alors ce chemin aventureux (quelques lacets bien serrés) mais heureusement balisé de loin en loin (marques jaunes-blanches). À un carrefour de chemins, prendre celui du milieu, en face (de niveau, balisé). Il débouche peu après sur un magnifique et très vieux petit pont (romain, d’après deux habitants de Longes) qu’on franchit avant de poursuivre à droite. Plus loin, un autre tout petit pont, à peine visible, mais sans doute tout aussi ancien, permet le franchissement d’un autre petit ruisseau. Après un dernier lacet, on entre dans la dernière ligne droite du jour, qui va nous mener en remontée progressive vers le nord-est jusqu’à Dizimieux. On passe successivement à la Grand Croix, aux Sagnes, puis on entre dans Dizimieux qu’on traverse entièrement (rue des Sagnes, puis rue du Village). Rejoindre ainsi l’église (à gauche) puis le cimetière, où la voiture vous attend (à moins que ne ce soit sur la route juste au-dessus)…

Dizimieux
655m R1 icone randonnee

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net