Rocher de Séguret - Roche Rousse - Pierre
Blanche par le pas de Berrièves

Rocher de Séguret - Roche Rousse - Pierre
Blanche par le pas de Berrièves

  • Altitude départ : 1220
  • Altitude sommet : 2051
  • Dénivelé : 1150
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Non loin au Sud du parking, remonter une rue côtoyant les vieilles maisons du quartier de la Ville. Elle est prolongée par un chemin qui débouche rapidement sur une nouvelle route. La suivre à gauche pour trouver très rapidement un chemin qui grimpe à droite (1242 m).
Il rencontre de belles prairies et se termine à un carrefour à 1320 m au lieu-dit "l'Aupet". Après avoir franchi une clôture, prendre en face un sentier envahi par la végétation. Il disparaît dans un champ mais on le retrouve vers 1380 m dans le sous-bois de Lauzier. Arrivé sur la crête du Bois Frey, monter un chemin qui, vers 1430 m, vire à droite dans une combe.
Après l'avoir traversée, il se termine à une petite cabane pastorale en bois (1570 m). Remonter alors la croupe herbeuse qui la domine en tirant sur la droite quand la pente s'accentue. On rejoint alors le sentier du Balcon Est balisé jaune/vert qu'il faut suivre à droite. Sous le pas de Berrièves, rejoindre celui-ci par un chemin assez bien tracé dans un couloir riche en éboulis.
De la croix de Lorraine du pas (en hommage aux résistants), c'est un assez long parcours de crête qui commence en direction du Sud. On passe alors par les deux "sommets" du Rocher de Séguret (2051 m), puis Roche Rousse (2105 m) et Pierre Blanche (2106 m).
Au pas de la Ville, descendre vers l'Est le Sentier Central se terminant à la station de la Ville. Enfin, une petite portion de route nous ramène au point de départ.

. Remarque :
Pour prolonger le plaisir, je conseille à la descente de passer par le petit cirque des sources de la Gresse. C'est un peu plus long que le classique Sentier Central, mais la vue saisissante sur le colossal Grand Veymont et la rencontre de la sympathique baraque forestière du Veymont valent vraiment le détour.
A lire
  • Randonnées en Vercors Sud par Antoine Salvi. Référence : Topo 7 page 32. proposé par Luc

Précautions

La première partie de la montée passe par un champ à vaches. Donc, ne pas déranger l'éventuel bétail présent. Ce parcours de crête se déroule dans la réserve naturelle des Hauts-Plateaux. Se conformer donc à la réglementation en vigueur.


Commentaires difficultés

Section exposée sur le sentier du Balcon Est en contrebas du Rocher de Séguret, équipée par endroit de câbles. Du pas de Berrièves au pas de la Ville, parcours de crête hors sentier mais facile.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

A l'entrée de Monestier-de-Clermont depuis Grenoble, quitter la N75 pour emprunter la D8 jusqu'à Gresse-en-Vercors. A la place de l'église, suivre la D8d. Puis à une fourche, prendre la branche de gauche (direction "station"). Se garer à un parking à côté du foyer de ski de fond (cabine téléphonique).


Situation




Sortie du 27-11-2011

Portrait du Patriarche

Trajet raccourci et réalisé dans le sens horaire : Petit Deux -> Pas de la Posterle -> Roche Rousse -> Rocher de Séguret -> Pas de Berrièves -> Petit Deux.
Je suis parti du hameau du petit Deux, avec un collègue qui connaissait l'endroit et nous a fait passer par le pas de la Posterle.
Du hameau, nous avons pris la piste qui longe la Daraze sur env 500m jusqu'à la combe du ruisseau de Roche Rousse que nous avons remonté jusqu'à retrouver un chemin aux env. de la ligne 1480m.
Nous avons obliqué N-N-O jusqu'à une cabane en bordure de forêt.
Au passage, troncs d'arbres plus ou moins morts et plus ou moins tordus.
A partir de la cabane, nous avons tiré tout droit quasiment ouest pour remonter dans les prés jusqu'au sentier des balcons Est. Belle lumière avec le Mont Aiguille en sentinelle vers le Sud, et les 2 Soeurs au Nord. Au loin, Grenoble et la vallée de l'Isère sont encore sous la brume.
Muraille blanche au dessus de nous... quelques couloirs pas très engageants. Le sentier s'enfonce dans un ravin sombre ouvert par un chaos de blocs. Tout ça pour sortir sur le téléski de Pré Levé. Peu après celui-ci, nous avons remonté une croupe herbeuse jusqu'à un pylone isolé orange. A partir de là, traversée un peu pénible, en rive gauche du vallon, d'un pierrier pas trop instable ... mais pas tout à fait non plus. Une fois sortis de ce pierrier, il reste à gravir des pentes herbeuses raides mais sans grande difficulté. Nous ne sommes pas allés voir une arche qui se cache plutôt rive droite dans la partie haute.
A partir de là, il suffit de suivre la crête. Avant Roche Rousse, nous commençons par voir un gros bouquetin mâle orné d'une belle paire de corne et accompagné d'une femelle.
En fait, il y a toute une petite famille, avec 2 jeunes déjà grands (de l'an dernier ?) et un tout petit (enfin, tout est relatif) au poil encore ébouriffé et avec de toutes petites cornes. Il sont installés plus ou moins confortablement (point de vue d'un humain) dans un pas pas très fréquentable, et sur la crête. On reste sagement à environ 10m sans trop les déranger. Après quelques photos, on se dit que finalement le pique nique serait le bienvenu. Et c'est comme ça qu'on a passé une grosse heure à regarder des bouquetins qui se sont manifestement accommodés de notre présence discrète sans difficulté.
Ca n'est pourtant pas la première fois, mais je ne m'en lasse pas !
C'est à regret qu'on les a laissé à leurs occupation pour gravir Roche Rousse. Petite arche dans la face est peu après, puis descente, puis remontée sur Séguret. Un parcours facile mais en montagne russe, et où il faut faire quand même attention où l'on pose les pieds... le lapiaz n'est jamais loin...
Au Pas de Berrièves, la stèle nous rappelle que la liberté que nous avons ce jour pour profiter d'une magnifique journée d'automne a été chèrement payée.
Il est temps maintenant de quitter les pentes ensoleillées. Tout en bas, certains prés ne voient déjà pus le soleil de la journée et gardent leur couverture de givre. Descente rapide et sans histoire. On a certainement évité la partie la plus expo du sentier balcon en coupant par la GTV, puis une sente qui longe au plus près au dessus de la crête rive gauche du ravin Farraud.

Notez que c'est une bonne idée de faire ce tour dans le sens horaire. Ca évite d'avoir le soleil en face pendant presque toute la balade. Et (mais c'est subjectif) je trouve que la vue est bien plus belle vers le Nord que vers le Sud... Magnifique alignement de crêtes calcaires dont la couleur varie au fil du temps.


  • Horaire : 6h
  • Dénivelé : 1000 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
20-06-2015

A cheval sur l'échine du Vercors

8 Michel Pila
15-06-2012

Fait dans l'autre sens. Montée efficace au milieu des nombre...

3 yougs
04-08-2010

Fait depuis la Coche en passant par le pas de la Ville. Comme prévu...

Mickael26
15-10-2009

Ayant toujours fait le circuit en redescendant sur les Jasses du play...

8 Véronique
01-10-2009

Départ de Gresse en Vercors parking alt:1245. Je remonte le sentier c...

6 patrice.v
13-09-2009

Pas évident de choisir une rando avec cette météo qui annonçait [...

7-laux
27-08-2009

Très belle rando sur les crêtes du vercors. j'ai essayé de suivre s...

FABI
12-10-2008

Belle "chevauchée" sur une (courte) partie des cretes du Vercors avec...

9 François La Neve
21-06-2008

Les cables sur le balcon Est sont là plus pour sécuriser les personn...

sylvie c
09-06-2008

Parti ce matin des Dolomites(lotissement), j'ai rejoint la petite caba...

2 patrice.v
13-05-2007

Très beau parcours, si plaisant que je m'en suis rajouté une rasade...

6 Michel Pila
05-11-2006

Parcours de crête entre le Pas de la Ville et le Pas des berrièves i...

4 Randosavoie
02-11-2006

Je me rends compte ce soir qu'il existait un topo ! je n'ai pas tout...

montagne-a-vaches
01-11-2006

Départ de Gresse pour le Pas de la Ville. Enchaînement sur les crê...

9 REGIS CAHN
02-07-2006

Magnifique parcours de crête, moins physique que celle de Ranc Traver...

5 éric vb

Identification

( ) bivouak.net

Social Media