Moucherotte depuis Saint Nizier.

Moucherotte depuis Saint Nizier.

  • Altitude départ : 1160
  • Altitude sommet : 1901
  • Dénivelé : 800
  • Temps de montée : 2/3 h
  • Orientation : Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Remontez le vaste champ vers l'est en direction de la trouée dans la forêt, c'est l'ancienne piste de Saint Nizier qui est doucement envahie par des faillards. La pente se raidie un peu, pour finalement buter sur un sous-bois. Prendre la piste à gauche pour rejoindre le Roc de bataillon. Continuez sur la large piste en travers ascendant pour aboutir sur la crête qui surplombe Grenoble. En contrebas de ce point de vue vous apercevrez les trois Pucelles au nord.

Changement de décor, on évolue dans une combe sur le flanc Est. Trois petites pentes donne une variation a la montée. La piste butte sur le vallon des forges, par un crochet droite gauche on ré bascule sur le flanc ouest en passant facilement à travers une barre. La suite est simple, c'est plein sud sur le versant ouest de la montagne. Vers 1800m il faut tourner a gauche pour remonter la dernière pente sous le sommet. Vous y trouverez une table d'orientation très jolie et une horrible cabane affublée d'un radar énorme... Ne nous plaignons pas trop, c'est pour la météo....


Commentaires difficultés

740 m sans le couloir ouest AD pour la cheminée (étroite et petites barres)

Topo créé le :

Grenoble; St Nizier du Moucherotte; parking 1 km après St Nizier sur la route de Lans (au pied d'un vieux téleski)


Situation




Sortie du 22-12-2011

la seule chose visible au sommet

Voilà un an presque jour pour jour que je n'ai pas chaussé les skis de randonnée... pour un gars dont la première passion est le ski de rando, c'est le pompon !

Bref, Malgré un temps plus que mitigé, et avant le grand réchauffement – sinon planétaire, du moins local – je me force à opérer une virée dans la neige. En sortant de la voiture, à peine la portière entre-ouverte que le vent s'engouffre dedans, manquant de faire sortir la porte de ses gonds, c'est pas tant que le vent soit fort, mais plutôt que la Renault n'est pas des plus solides. Alors que je passe à l'arrière du véhicule pour en extraire tout le matériel, la couche de glace cède sous mes pas et me voilà les deux pieds dans l'eau, cela n'aurait pas eu d'importance si j'avais été correctement chaussé, mais évidemment en pantoufles ce n'est pas terrible, c'est donc avec les chaussettes trempées que j'enfile mes bonnes vieilles grolles de ski.

Si la neige ne s'annonce pas idéale à la descente, dans la trace c'est un vrai plaisir, elle adhère aux peaux juste comme il faut, et c'est tant mieux, car avec les traces modernes y a intérêt à ce que ça tienne, c'est droit dans la pente, le seul avantage réside dans l'absence de conversion à faire. Je dois vivre une distorsion de l'espace temps, car s'il me semble qu'avant j'allais souvent plus vite que les autres, aujourd'hui les autres n'ont pas cessé de me doubler, comme si le monde avait soudainement subi une accélération autour de moi. Étonnant phénomène dont j'observe les conséquences avec une certaine hauteur. Je ne suis pas là pour faire la course, mais simplement pour prendre un peu de plaisir à marcher dans la montagne.

Le vent comme le brouillard n'auront pas été trop pénalisants. J'ai la chance de me retrouver seul au sommet, ce n'est pas par caractère asocial mais plutôt que la place est comptée à l'abri du vent glacial derrière le relais radio. Plier les peaux auto-collantes sur les plastiques que je m'évertue à conserver est une gageure dans les tourbillons incessants d'un vent maintenant glacial à cette altitude, mais avec un peu de patience on y est arrivé. Les rafales manquent d'emporter tout ce qui est léger, je ne risque donc pas de m'envoler. Bon maintenant il va falloir descendre.

Bien que la descente ne représente que 800 m de dénivelée, j'aurais eu tous les types de neige, mais jamais de la bonne. En haut, en plus de ne rien y voir, la neige est modelée par le vent furieux de ces derniers jours, c'est plein de congères totalement invisibles, y a également des plaques de glace et on passe de l'une à l'autre sans transition. Pour la défonce dans la poudreuse on repassera, elle se cache soigneusement sous une croute de glace doublée d'une mélasse fondante. Plus bas elle est lourde sans être pénible, la meilleure partie, et pour finir le bas se déroule sur une neige déliquescente en voie de fonte rapide. Les skis nautiques auraient été plus adaptés. C'est dommage, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu autant de neige sur cette charmante balade, magnifique par beau temps.

Voyons le bon coté des choses, malgré quelques virages dans une soupe infâme où les skis sont devenus totalement incontrôlables, mon genou n'a pas donné de signe de faiblesse. Numérotez vos abatis, skieurs de Reynolds et Reynolds, ça va envoyer du gros !


Photos de la sortie

Commentaires

Michel Pila
27-12-2011 19:09:42

Je rentre du réveillon à Paris, effectivement MAV, la distorsion n'est pas limitée au temps sidéral, mais elle concerne également la brioche! :? Vero, il faudra nous donner le nom de tes tisanes magiques qui te permettent ainsi de rester dans le coup :wink:

Véronique
26-12-2011 23:12:01

Pas du tout !!!! moi je suis bien plus en forme qu'avant! Mais je n'ai jamais fait de chrono non plus par contre...


JeunouKiKrak
26-12-2011 21:04:49

:mrgreen: :mrgreen: Et plus t'en rajoutes aux cinquante ... et plus en y a de la distorsion :mrgreen: :mrgreen:


ste74
25-12-2011 20:11:11

Comme j'aime à le répéter, on ne peut pas être et avoir été. 8)


montagne-a-vaches
23-12-2011 19:03:53

Attention, ça va de paire avec la distorsion de la peau du bide ! :lol:


Philippe Mahieu
23-12-2011 18:45:20

"Je dois vivre une distorsion de l'espace temps, car s'il me semble qu'avant j'allais souvent plus vite que les autres, aujourd'hui les autres n'ont pas cessé de me doubler, comme si le monde avait soudainement subi une accélération autour de moi. Étonnant phénomène dont j'observe les conséquences avec une certaine hauteur. Je ne suis pas là pour faire la course, mais simplement pour prendre un peu de plaisir à marcher dans la montagne. " C'est l'age mon pauvre Michel, je connais ça aussi! :D :evil:


francky
25-12-2011 10:59:45

et oui Michel je commence également à être confronté à un phénomène similaire me concernant, approchant la cinquantaine, que je nommerais 'le syndrome du vieux con',notament lors des rares compèt de ski alpinisme ou j'ai eu le malheur de m'inscrire : on est tous en collant moule burnes au départ, et au bout de 30s je me retrouve tout seul, non pas en tête de course mais tout à la fin et celà jusqu'à l'arrivée ou ils sont déjà tous au dessert!!!! Je suis solidaire de ton angoisse face à ce constat et je te souhaite une bonne année supplementaire , heureuse et enjouée dans les airs ou l'age ne compte plus!!!! Amitiés.


  • Horaire : 2/3 h
  • Dénivelé : 800 m
  • Altitude chaussage : 1160 m
  • Altitude déchaussage : 1160 m
  • Risque avalanche : 1/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
30-11-2021

L’Exaltation des premières sorties

20 Michel Pila
16-01-2021

Retour dans les montagnes alpines !

19 Michel Pila
03-02-2018

L'appel de la neige

5 Michel Pila
05-03-2016

Enoooooooooorme !

13 Michel Pila
22-02-2015

Ce matin départ depuis sous le tremplin pour changer un peu du tradit...

5 Michel Pila
11-02-2015

Un Moucherotte pour le moral ! Pour voir comment réagit le genou qui...

1 JeunouKiKrak
29-12-2014

Au vu des différents CR de sortie d'hier c'est tout de même pas la j...

montagne-a-vaches
26-02-2013

On monte et on descend par l'ancienne piste de ski. Et les conditions...

1 JeunouKiKrak
19-01-2013

Comme d'hab, il fait beau avec une bonne neige toute la semaine et le...

5 Michel Pila
08-12-2012

Malgré un ciel des plus sinistres déversant sur le sol une espèce d...

3 Michel Pila
07-01-2012

Comme la moitié de Grenoble je décide de retourner au Moucherotte, l...

Michel Pila
28-11-2010

Certes il y a moins de neige qu'en chartreuse, mais de toutes manière...

Michel Pila
28-11-2010

En solo et en raquettes comme petite balade d'après-midi, heureusemen...

nicovm
16-02-2010

On a du mal à démarrer sur des grands projets, peu importe, l'essent...

3 Michel Pila
13-02-2010

Ma première randonné à ski avec mes skis de rando d'occasion tout n...

1 Christophe BOIREL
29-01-2010

Ce matin en ouvrant les volets c'est la surprise, il fait grand beau....

Michel Pila
08-02-2009

Sortie d'après midi histoire d'avoir une route dégagée (pas comme i...

montagne-a-vaches
16-11-2007

Mon manque de ski a été contagieux et bénéfique pour Michel :le vo...

2 Loïc GAUDRY
25-03-2006

levé un peu tard mais envie de sortir ... peu de neige en bas mais...

Alex Meyer
17-03-2006

Grande classique. rencontré carole pendant la montée qui m'a dépos...

jeantou
14-03-2006

Sortie plein lune. Ambiance superbe et bon compagnie. Nous avons renco...

6 David
12-03-2006

Quelle temps merdique au sommet avec ce vent glacial, mais un monde im...

jeantou
04-03-2006

Rien a esperer ce week end vu les conditions....On voulait tout de mem...

papaseb
02-03-2006

Malgré un temps couvert, quelques flocons de neige, belle rando sans...

1 Dominique FAILLET
19-02-2006

Montée par l'itineraire classique jusqu'au sommet, nous sommes ensuit...

1 papaseb
20-01-2006

Elle est belle cette rando et tranquille....le cheminement est de tout...

francky
18-12-2005

Premiere course de la saison. Ideal pour une mise en jambe. Quelques...

J-Philippe Canabate
28-02-2005

De quoi prolonger cette journée dans le Vercors et me remettre de ma...

Pierre Traversaz
18-02-2005

Visibilité quasi nulle en haut, petite pose en espérant que ça s'ar...

christophe
18-02-2005

Petit aller retour nocturne par l'ancienne piste de ski. Bonne neige....

FRANCK BLANCHARD
21-02-2003

Pour ma part, j'ai pris l'itinéraire classique : l'ancienne piste (75...

6 Pierre Traversaz
09-02-2003

Que de monde!!...

Guillaume Ozouf
25-01-2003

De retour de Chamechaude, je téléphone à Francky qui va au Mouchero...

DavidL
24-02-2002

apres la piscine du matin avec les gamins et avant le thé de 17h.......

christophe

Identification

( ) bivouak.net

Social Media