Selle du Puy Gris L'Ultimate Tour

Selle du Puy Gris L'Ultimate Tour

  • Altitude départ : 1100
  • Altitude sommet : 2758
  • Dénivelé : 3500
  • Temps de montée : 7h
  • Temps de descente : 4h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Suivre le sentier d' été jusqu' au refuge de l'Oule. Remonter rive gauche ou droite selon les condition nivolgiques jusqu' au replat 2130 mètres. Laisser sur la gauche le 1er col ( col du Morétan) et prendre le second.

Descendre plein O puis tirer à main droite sous les contreforts du Charmet de l'Aiguille afin de repeauter vers 2050m

Remonter le Glacier du Puy Gris en finissant rive droite pour atteindre la Selle (point haut)

Descendre les pentes Sud tout en laissant l'itinéraire de monter depuis Valmaure. Prendre un rétrécissement puis passer à l'Ouest des Têtes pour finir dans la combe de Roche Boucherin.

Remonter les pentes Est puis NE pour atteindre le col du Tepey, garder les peaux et par une traversée ascendante rejoindre le col d'Arguille.

Descendre le Glacier d'Arguille jusqu'au Lac Blanc.

Remonter la combe de la Grande Valloire jusqu'au col du même nom.

Descendre au col de Comberousse puis le Glacier du Gleyzin. Comme il s'agit d'un tour horaire, préférer les contre-pentes sous les Grandes Lanches pour rejoindre le refuge puis le chemin de montée.

Commentaires difficultés

Tenir les horaires en fonction des conditions nivologique et de la météo.
5.0/5 (1 vote)

Topo créé le :

Allevard > Vallée de Fond de France > Pinsot > Gleyzin_La Bourgeat Noire


Situation




Sortie du 07-03-2012

La banane des neiges heureuses

Grand beau annoncé entre deux perturbations, je pose une RTT de dernière minute et je propose à Sam cette belle et longue virée (32kms) que j’avais parcouru en 2010. Ce qui est bien avec mon binôme c’est qu’il dit toujours oui.

On part de la Bourgeat vers 7h30 et on double HDlameije sous les cascades de l’Oule, c’est maintenant à nous de tracer la suite. On se relaye et on trace le col de Gleyzin non sans avoir eu l’onglet dans ce célèbre frigo . Au col, on est accueilli par un charmant monsieur mais surtout par le soleil. La descente coté E se fait dans une poudreuse (15-20cm) sur fond dur, un très bon moment de ski jusqu’à l’alt. de 1800m. 1 c’était bon et 2 impossible de traversée avant à cause des coulées et autres reptations.

On met le bleu de chauffe et on trace vers la selle de Puy Gris. On ressent un gros contraste entre les zones au soleil et celle à l’ombre, l’amplitude étant de +- 15°, du coup ça botte et on change de peaux de temps à autre. Sous la selle, on aperçoit de nouveau HD qui monte par l’arête à Comberousse et un autre randonneur au col de Comberousse.

Descente S de la selle dans une neige un peu lourde au départ puis on retrouve la poudre sur fond dur. C’est bon et on est tenté de poursuivre la descendre mais il nous faudra boucler coute que coute alors on se résigne et on remet les peaux. Nous sommes contents de trouver une trace menant au Tepey. Au col, on file directement sur Arguille pour la pause casse-croute. 3 randonneurs tracent versant Plagne Vaumard.

Il fallait bien un bémol à ce superbe tour, et bien il est là, la neige est infâme. Le vent a travaillé la neige et créée une surface dure mais cassante. On pose un virage, on traverse… et on arrive enfin au lac Blanc. Ben voilà c’est que maintenant faut retourner à la voiture via les cols de Valloire et Comberousse. La chaleur n’est pas insupportable mais le soleil joue bien son rôle. Sur des parties peu pentu, 2-3 waouf viendront rompre le silence que cette combe nous offre. Je commence à accuser le coup alors après un court relais (sabot), je laisse Sam finir le travail. Au col, nous sommes heureux d’avoir partagés ce bon moment : contemplation, bavardage et de bonheur…..

Reste plus qu’à descendre à la Bourgeat, le départ du col de Comberousse se fait entre les cailloux et la glace vive. Ensuite, on trouve de tout : de la soufflée, poudre sur fond dur, cuisses fatiguées, boarder-cross.

Au final, on s’en tire avec 3700 de D. en traçant +- 2500m. Du coup, plein de projets – tour se dessinent dans nos têtes mais les conditions météo du jour ne seront pas toujours présentes. C’est primordial que les conditions nivo/météo soient optimales pour envisager ces bambées.

Photos de la sortie


  • Horaire : 10h ar
  • Dénivelé : 3700 m
  • Altitude chaussage : 1100 m
  • Altitude déchaussage : 1100 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants :
    samuel LE BAHER

Autres sorties

Date Titre Auteur
23-02-2017

Faux tour

Loïc GAUDRY
17-03-2010

Parfois c'est tout bête mais j'ai envie de me lancer des défis alors...

1 Loïc GAUDRY

Identification

( ) bivouak.net

Social Media