Grand Van par le couloir Nord

Grand Van par le couloir Nord

  • Altitude départ : 1420
  • Altitude sommet : 2448
  • Dénivelé : 1300
  • Temps de montée : 3.5
  • Temps de descente : 1.5
  • Orientation : Nord
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Partir du parking de Casserouse (1420), prendre le GR vers 1550 mètres (virage a gauche sur la piste de ski), puis les lacs de Pourettes, Brèche de Robert Nord (moins raide que la breche de Robert sud). Remonter en face le vallon du Sorbier jusqu'à un replat. Gravir ensuite le couloir orienté Nord qui permet de gagner les crêtes du Grand Van. Continuer vers l'Est sur l'arête pour gagner le sommet du Grand Van.

Le retour est meilleur par les lacs Roberts puis la Croix de Chamrousse puis la piste Olympique homme jusqu'à la cote 1960 ensuite la piste de Casserouse. -200 metres pour l'option Breche de Robert Sud.

Précautions

Couteaux. Le couloir n'est pas trop raide, Nous sommes montés en peau de phoque


Commentaires difficultés

Couloir entre 35 et 40° sur 150m. La sortie du couloir est rarement bien enneigée.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble -> Uriage -> Chamrousse par la D111 -> parking de Casserouse


Situation




Sortie du 20-04-2012

En ce moment avec cette météo il faut savoir être réactif !
Les webcams n'avaient rien d'engageant ce matin, et puis ça c'est levé petit à petit avec de gros cumulus qui restaient accrochés aux sommets.
Départ plus que tardif puisque j'arrive à Casserousse à midi ! Toutes les traces de mardi ont disparu, il y a 5cm de neige sur le parking, et seulement 3 ou 4 traces de descente.
Cependant, contrairement à ce début de semaine, ça chauffe fort et la neige est déjà humide en bas.
Montée dans une forêt immaculée et cette fois ci avec la visibilité, ça fait du bien !
Seule la brèche nord est tracée, ça tombe bien j'envisageais d'aller voir du côté de la pointe de Vaudaine. Mais en arrivant sous l'eulier je ne vois qu'une trace de montée aux vans et 4 traces de descente dans la combe du sorbier. Tant pis pour la Vaudaine, je ne sens pas de tracer dans une neige lourde surtout que le couloir du bas prend un peu le soleil et que les boulettes dégringolent en face sud de l'eulier.
Direction les vans sous le soleil et sans polaire, la neige chauffe, ça botte par endroit et c'est globalement humide. Au sommet j'entends mon nom. Non je n'entends pas des voix, c'est Jean Philippe (peut être se reconnaitra t il ??) qui papote avec un gars.
Le ciel se bâche, il est seul, moi aussi, je lui propose de descendre le couloir van-sorbier que je n'ai jamais fait (mais qui est forcément tracé). Descente le long de l'arête (il aurait fallu couper un peu en contrebas). Deux vieux dépeautent à l'entrée et n'entendent pas mon bonjour (je pense). J'ai droit à une petite remarque, moi je vous le dit, il ne fait pas bon vieillir...
Le couloir passe skis aux pieds depuis le haut, un peu de dérapage/escalier sur les 3 premiers mètres pour éviter les cailloux traître et après on s'en met jusque dans les oreilles !!!
Il y a bien 40 à 50cm de poudreuse légère de ce côté en cherchant un peu à l'écart de la ligne centrale tracée. C'est excellent, elle est plus profonde et légère que lors de ma sortie à la balmette ! Encore de la bonne neige dans la combe du sorbier le long des falaises à l'ombre puis replat des Roberts en neige qui chauffe. On remonte jusqu'à Casserousse gentillement. La piste est fermée mais trafolée, la neige commence à s'alourdir un peu mais reste très bonne sur les contrepentes à l'ombre en bord de piste. Il n'y a que quelques traces qui suivent la piste qui descend vers Casserousse (via le lac levetel), c'est donc bien agréable avec toujours 15cm de poudreuse sèche à l'ombre, humide au soleil.
Sur le bas de la piste de Casserousse ça commence à devenir lourd et c'est pas mal tracé, la neige est même bien humide sur les 150 derniers mètres et le parking est déjà noir au retour.
En conclusion, du ski vraiement excellent sur le haut et quand même pas mal sur le bas, une très bonne sortie !

NB : demain toutes les zones qui auront pris le soleil risquent d'être croûtées dégueu, tant pis pour vous ! icon_surprised.gifp


  • Horaire : 3.5
  • Dénivelé : 1300 m
  • Altitude chaussage : 1420 m
  • Altitude déchaussage : 1420 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants : Quelques personnes, Jean-Philippe !

Autres sorties

Date Titre Auteur
05-05-2012

lever a 5h30 : ça flotte => retour sous la couette : deuxieme service...

4 Bipbip
18-05-2010

Parcours suivi:- i. Recoin -> Croix (D+ 600m): regel, 5cm de neige...

1 David
01-04-2006

MF s'est trompee avec la meteo et nous avons ete trempes de pluie. La...

3 David

Identification

( ) bivouak.net

Social Media