Grand Serre par la croix de Gouret depuis
Villard St Christophe

Grand Serre par la croix de Gouret depuis
Villard St Christophe

  • Altitude départ : 1130
  • Altitude sommet : 2141
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Panneaux jaunes et marques jaunes

Itinéraire accès

Depuis la route goudronnée à 1140 m part à droite une piste qui va rejoindre le ruisseau du Merdaret (très joli et très frais malgré son nom). on pénètre par un sentier dans une belle forêt de feuillus d’abord, de conifères sombres et odorants ensuite. Le chemin monte tranquillement en lacets, coupe une piste à l'altitude 1330m (que l'on ne suivra pas). Les lacets recommencent jusqu'à sortir de la forêt sous la croix de Gouret, atteindre cette croix par la gauche. Si le vent de Sud est déjà fort sur la croupe, c'est un décollage de secours.

On rejoint alors une large piste qui vous fera passer au dessus à Cote Rotte (autre décollage sud) avant de partir dans une longue traversée vers le nord. On passe devant la cabane des Cloutons, une bergerie très active avec des chiens de berger et des Patous. Suivre encore la piste pour atteindre le col du Parché et prendre à gauche un vague sentier sur une très large croupe direction nord Ouest. la pente faibli peu à peu, un disgracieux et inutile remonte pente marque l'antécime que l'on dépassera pour atteindre le sommet juste avant la ravine au nord du sommet.

Variante sommitale : Il est aussi possible de couper directement dans les pentes douces au dessus de la bergerie.


Itinéraire vol

Déco : Facile vers le sud, il faut traverser le plateau sommital pour trouver une pente douce, très douce! Vaut mieux du vent de face. Vers l'ouest la pente est parfaite.

Vol :RAS

Attéro : de vastes champs à l'ouestde Villard Saint Christophe, ou mieux au nord du village.


Précautions

Itinéraire original par le Sud, et entièrement différent du départ de [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2832-id_sport-16.html]Cholonge[/url], de la [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2420-id_sport-2.html]traversée[/url] ou de [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-1124-id_sport-2.html]l’arête est[/url]. Il est possible de bifurquer au col du Parché pour rejoindre le [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2808-id_sport-16.html]Pérollier[/url]


Commentaires difficultés

Une petite [url=http://vimeo.com/51424759]Vidéo[/url] de ce vol depuis le Grand Serre.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Vizille > montée de Laffrey > La Croix des Théneaux > Villard Saint Christophe > petite route goudronnée vers le nord-est en cul de sac vers les Gondrands > arret sous les arbres à 1130 m


Parcours


  • Nb points : 748
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 17.283
  • Dénivelé - : 1349
  • Dénivelé + : 1273
  • Taille fichier : 32 kB
  • Téléchargement


Sortie du 01-05-2012

a dbute par un magnifique sentier muletier

Du vent tempétueux de ces derniers jours, il ne reste plus rien, si l'on excepte les nombreux chablis en travers du chemin qui perturbent un peu la longue marche cadencée sur cette bien belle randonnée. Plus haut la main de l'homme ajoute encore à la difficulté par la présence d'une coupe à blanc à peu-près nettoyée convenablement. Quelques amas de troncs sont parfois bien difficiles à passer, ramper sous les branches n'est pas ma tasse de thé. Avec les bretelles du sac qui se prennent dans ce fouillis de rameaux, je n'ai pas pu réprimer un ou deux jurons – ce qui aurait bien fait rire Luc ou Loïc – mais seul dans la montagne personne ne peut entendre !

A la croix du Goret, le vent vient gentiment me caresser le visage, la lumière est éblouissante, la température fraiche, j'aime quand la montagne est ainsi alanguie ! Il faut se féliciter de l'absence de névés conséquents, car les rares plaques de neige sont complètement glacées et recouvertes d'une gangue de glace absolument infranchissable. Le meilleur chemin passe donc par la large piste dont le coté aval est dégagé, tout en restant glissant de terre grasse et humide.

A la bergerie, il faut viser les épaules pour éviter les congères. Cela passe par la croix blanche, elle est isolée sur la grande pente face aux lacs, impossible de ne pas penser ici à Olivier Messiaen ! La brise à cet endroit semble bien vigoureuse, et son orientation n'est pas optimum, qu'a cela ne tienne, plus haut, ce sera peut-être mieux. La neige fraiche des dernières giboulées offre une perspective nouvelle, on se croirait sur un Mont-Blanc miniature! Le paysage sur le Vercors est maintenant occulté par de beaux cumulus joufflus comme de la ouate.

Au sommet la brise est laminaire et pas trop forte, elle est parfaite, reste la pente vers le sud, elle est toujours aussi plate ! Peu importe, la surface lisse et dure de la neige devrait faciliter la course. La voile est donc dépliée grossièrement sur cette neige immaculée, il suffira d'un pré gonflage pour que la voile se mette en position, reposer le parapente délicatement et quand la bouffe se fait sentir, monter la voile tranquillement, la stabiliser au dessus de la tête, et en avant.... Ouh lala que c'est plat ! Il faut accélérer franchement, pas facile avec le vent de face, et puis lentement, très lentement, le sol s'est dérobé, tout doucement la neige s'est éloignée, le vol a débuté sans réel envol ! Il a bien fallut rester sur ses gardes sur 200m pour parer à tout retour à la terre, mais non, à la croix blanche, j'avais déjà bien 100m de réserve.

Après une grande traversée, j'ai rejoint la croix de Gouret, comme prévu, un puissant thermique printanier m'a soulevé comme une feuille morte, et j'ai pu faire ainsi de nombreux tours avant de toucher le nuage. Les sorties de thermique étant un peu musclées, je n'ai pas vraiment eu envie de poursuivre le vol, alors tranquillement, j'ai laissé l'ascendance un peu chaotique pour finalement glisser jusqu'à Villard Saint Christophe. D'étranges turbulences ont corsé un peu l'approche mais un promeneur solitaire avec son chien aura été d'un grand secours, au dessus de lui je l'apostrophe pour savoir d'où vient le vent, il comprends la question, hume l'air et m'indique clairement la direction d'où souffle ce zéphyr imprévu... Nord-Ouest ?!? ! étonnant. Je le remercie autant que je peux et finalement atterris parfaitement face au vent sans avoir à courir !

Au retour deux arrêts impératifs : L'un pour acheter des fromages locaux dans une ferme aux Troussiers ; l'autre au cimetière pour remercier Olivier Messiaen de tant de bontés! Le chant des nombreuses alouettes nichées sous le sommet n'est pas sans rappeler les notes aériennes des fr.wikipedia.org/wiki/Vingt_regards_sur_l%27Enfant-J%C3%A9sus, et particulièrement Regard sur les Hauteurs, c'est bien du Grand Serre qu'il s'agit ici!

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 30 m
  • Plafond max : 2200 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
02-06

De retour de 3 jours en Haute-Maurienne avec de super conditions de...

7 Bipbip
29-05

La marche du pélerin

11 Michel Pila
09-06-2018

A venir. A voir sur mon blog pour le moment 

http://sp...

Marc Billat
15-06-2013

La montagne aux alouettes Ce matin, il ne s'agit pas de monter trop...

10 Michel Pila
16-10-2012

Sortie d'après midi pour profiter du dernier créneau avant...? Toujo...

>tof
08-05-2012

La montagne change ... Au vu de la météo, un itinéraire proche de l...

7-laux
08-07-2010

Las de me crever la paillasse à remonter l'infernal coteau au dessus...

7 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media