Orsière par la Gutary

Orsière par la Gutary

  • Altitude départ : 960
  • Altitude sommet : 1750
  • Dénivelé : 800
  • Temps de montée : 1h30
  • Temps de descente : 1h
  • Orientation : Nord-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

De la Charmette, il faut redescendre 5 minutes jusqu'à la Gutary, où un pont permet de traverser le Fier. De là le chemin d'Orsière est assez bien balisé : d'abord une montée raide en sous bois jusqu'à l'alpage de la Balme/Beffort, puis il faut suivre un sentier forestier, pas évident à trouver en sortie d'alpage (balisage 27) qui traverse ensuite la forêt jusqu'à rejoindre l'alpage du Macheux vers 1500 m. De là, on voit le sommet, qu'on rejoint par un sentier d'alpage.

Commentaires difficultés

En Est la pente est forte et surplombe une falaise, mais il y a toutefois de la place pour décoller. Pour l'atterro, les prés derrière la chapelle sont en léger dévers (et la brise de vallée peut être marquée, la vallée est étroite).
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Annecy > Thônes > Manigod (D16) > tourner à droite dans Manigod, direction Sous l'Aiguille, jusqu'au hameau de la Charmette.


Situation




Sortie du 05-09-2012

L'alpage de la Balme et le Sulens

Le vent météo annoncé depuis quelques jours ne facilite pas les choses. Certes, ce n'est pas très fort, mais c'est de tendance nord, voire nord-est... et dans le coin, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent avec cette orientation. Un petit coup d'oeil à la carte IGN, et la décision est finalement prise : on va essayer du côté de la pointe d'Orsière, à Manigod. Un beau sommet tout en herbe avec quatre faces : ça devrait le faire !

Petit soucis : il n'y a pas moyen d'atterrir là où débute le chemin, à la Gutary. On va donc se garer quelques centaines de mètres plus loin, à la Charmette. La rando débute ainsi par une petite descente, ce n'est pas commun. Mais c'est bien vite rattrapé... car le sentier forestier qui grimpe vers l'alpage de la Balme est sacrément efficace ! Une forêt dense, une bonne pente et une orientation nord : c'est austère, mais ça monte vite. Du coup, l'arrivée sur l'alpage de la Balme est saisissante : on se prend un petit bain de soleil avec une très belle vue sur le Sulens et le sud des Bornes. Le reste de la montée est une agréable promenade qui s'effectue d'abord dans de beaux sous-bois, avec un final très champêtre au milieu des alpages. Tranquille.

Au sommet, pas de surprise : comme prévu et espéré, ça a l'air de décoller de tous les côtés. Et comme, finalement, il n'y a pas de vent météo, on se décide pour le raide versant est qui commence tout juste à s'alimenter en brise matinale. Préparation de la voile au milieu des myrtilles, avec vue plongeante sur la falaise en aval autour de laquelle plane déjà un énorme vautour. Bon sang, je n'avais encore jamais vu ces bestioles dans le coin, eh bien... c'est impressionnant !

Le vol est calme. Les falaises dégagent déjà quelques bulles d'air chaud qui nous permettent de prolonger un peu la durée du vol. Puis nous nous laissons tomber jusque derrière la bien nommée "notre dame des neiges".

Une rando courte, certes, mais un joli vol dans un coin qui vaut le détour. Il faudra d'ailleurs revenir pour explorer par les airs l'autre versant de la vallée : Etale, Mandallaz, Tête de l'Aulp... De biens beaux objectifs pour l'automne !

Photos de la sortie


  • Horaire : 1h30
  • Dénivelé : 800 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5
  • Participants : Yohann

Autres sorties

Date Titre Auteur
15-11-2015

Petite balade et petit vol, mais c'est tjs agréable de se retrouver e...

luc simonet

Identification

( ) bivouak.net

Social Media