Le Grand Rocher Depuis le Col du Barioz

Le Grand Rocher Depuis le Col du Barioz

  • Altitude départ : 1100
  • Altitude sommet : 1926
  • Dénivelé : 1050
  • Temps de montée : de 9h à 13h
  • Orientation : Nord
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

La première partie dans les bois suit le trajet du chemin d'été (pas évident à la descente). Au niveau des chalets de Roubert, on remonte la pente puis on tire progressivement vers le Sud-Est pour déboucher sur la ligne de crête. De là on peut choisir de faire plusieurs remontées-descentes en fonction de l'enneigement et pour se faire plaisir (c'est ce qu'on a fait!!!).
Hébergement : Le refuge du Crêt du Poulet n'est pas loin.

Précautions

Rien.


Commentaires difficultés

Pas de difficulté particulière, il est possible de partir directement du foyer de fond. Recommandée par certains topos dans les cas où cela est risqué partout ailleurs.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble -> Tencin -> Theys -> Col du Barioz puis direction le foyer de fond. Suivant l'enneigement, on peut partir directement du col du Barioz.


Situation




Sortie du 09-12-2012

A la queue Leuleu

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline*

Par flemme de monter jusqu'au col et aussi pour profiter de cette neige en quantité exceptionnelle, un départ depuis les Vincents me semble tout indiqué. Le Grand Rocher est une classique quand les autres montagnes sont en cours de stabilisation nivale, tout le monde le sait si l'on en juge au nombre impressionnant de randonneurs aujourd'hui. Il s'agit bien d'une colline plutôt que d'un pic, cependant je me rendrai compte à l'usage qu'elle est néanmoins de dimensions respectables....

La trace est superbe quoi qu'un peu étrange dans son déroulement, manifestement elle a été faite dans le brouillard ! Elle monte en pente douce et régulière et ça me va très bien. Heureusement peu d'arbres sont en travers et quant aux autres, ils offrent un espacement qui présage d'une descente ludique. En atteignant la crête sommitale, je tire un peu la langue, d'autant plus que le sommet que je croyais à proximité est encore loin derrière un plateau clairsemé. Je m'arrêterai non loin du sommet, exactement à www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=4061&id_sortie=9327&id_sport=16 où j'ai décollé l'an dernier, les conditions de vents sont d'ailleurs parfaitement identiques, seule une immense mer de nuages assez basse aurait contrecarré le vol, mais ce n'est pas grave, j'ai mes planches aujourd'hui.

Il était temps que j'arrive en haut, un échauffement pourtant chronique au coup de pied m'a surpris... il eut fallu mettre un bout de sparadrap judicieusement placé, peu importe, j'aurai une semaine pour cicatriser. Après de courtes agapes, il est temps de descendre...

Excellente descente, remercions au passage mon ami Patrice qui m'a refilé les cartes IGN de la région, j'ai pu improviser une descente directe loin des nombreuses traces en suivant scrupuleusement les indication du GPS. Le gadget multifonctions arrive à maturité : GPS avec fond de carte IGN, Walkman à grosse capacité, appareil photo acceptable, et accessoirement téléphone. L'engin que j'attendais ne semble plus une utopie. La descente donc est un pur régal avec une neige masquant à peu près les aspérités, les plus grosses restant des bosses ludiques à traverser, la pente est en parfaite adéquation avec la résistance du tas de poudreuse : Droit dans la pente, la vitesse est raisonnable et les escalopes font le reste : ça tourne sur un simple mouvement de l'oreille.

Vers le bas cependant deux bémols, Ce que je prenais pour une souche sous la neige à sauter avec délectation s'est avérée être une grosse branche bien rigide et sournoise sous la neige, si le ski droit est bien passé par dessus, le ski gauche en revanche s'est retrouvé dessous, et la branche n'a pas cédée. Je me suis retrouvé bloqué brutalement et bien douloureusement. Bien sur, la branche n'a pas heurté la pompe de ski mais le tibia... Cent mètres plus bas, emporté par l'ivresse de la neige, je me suis retrouvé dans un dédale de sources profondes dans un terrain escarpé, il m'a fallu m'en sortir sur le coté en franchissant un haut barbelé bien agressif dans une pente raide. Si je n'y ai pas laissé mes valseuses, j'y ai cependant laissé plusieurs morceaux de mon futal. Mais ne soyons pas difficile, 1000m de descente dans ces conditions, c'est délicieux.

* En rentrant de cette promenade champêtre pour le moins réussie, j'ai trouvé cette citation fort à propos dans la voix de Léo Ferré.

Photos de la sortie

Commentaires

jojo_rider
12-12-2012 20:38:26

Et pour le stoppage net, c'est lequel de genoux qui a pris? La prochaine fois je te montre comment on décolle :wink: Ciao !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Michel Pila
12-12-2012 18:48:48

Luc, voila un petit téléphone qui fait tout à peu près bien : GPS ORUXmap avec fond de carte IGN ***** Walkman **** APN 2Mg *** et accessoirement téléphone ***** Tout ça pour 85 € 8) et moins de 100g :shock: C'est le Samsung Galaxy pocket 5300

Luc
12-12-2012 09:30:52

@Mav : on est en p'tit comité... et responsable 8) @ Michel : qu'as tu trouvé comme gps ? tu as amené ton ipad ?


montagne-a-vaches
09-12-2012 19:53:03

C'était une collective bivouak ma parole, j'ai croisé Anny et Guy au sommet... C'est p'têt pour ça que Luc a pas jugé utile de mettre un encart jaune sur les risques...



  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1050 m
  • Altitude chaussage : 850 m
  • Altitude déchaussage : 850 m
  • Risque avalanche : 2/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
08-02-2015

Départ de l'arrêt de bus avant le col (1000m),à ne plus utiliser ca...

francky
06-02-2015

7° jour de grosse poudre , ça commence à devenir monotone ....... n...

16 Bipbip
23-11-2013

Première petite sortie pour dépoussiérer le matériel et le bonhomm...

5 Laurent GABRY
22-11-2013

Sortie d'initiation pour Ju et reprise pour moi, nous aurons beaucoup...

2 Louise
21-11-2013

Poudreuse lourde. 25 cm meuble pour un total de 40cm au sommet. 30cm m...

2 David
14-12-2008

Beaucoup de vent sur la crête donnant une ambiance Grand Nord. Bel en...

MUKTINATH
14-12-2008

Nous partons du col du barioz et nous changerons de direction pour le...

francky
13-12-2008

Paysages et couleurs sympathiques ce matin au petit jour. Loïc, Jean,...

8 montagne-a-vaches
22-03-2008

dans l'éclaircie du matin, la classique dans ces conditions..! et la...

Anny
13-03-2006

Parti du foyer de fond. c'est bien tracé dans la foret, et à partir...

jeantou
12-03-2006

de la poudre et encore de la poudre, un très beau p'tit Rocher le bo...

Anny
28-01-2006

partis pour une sortie tranquille, pour la 2ème de Val, peu de monde...

Anny
05-03-2005

Version 'pro' alors, et départ droit dans la forêt....au sommet ça...

francky
22-02-2005

J'ai opté pour la version "pro", c’est a dire départ dans l'éping...

1 David
16-02-2005

temps très frais, belle poudre un peu lèger dans le bas...

2 lucien dorfman
16-02-2005

Départ du hameau de La Coche et direct dans la forêt, puis au bout d...

francky
02-11-2003

petite course de reprise pour chauffer les muscles sur un terrain rela...

2 francky
09-02-2003

Super pour une reprise! Beaucoup de randonneurs et raquetteurs....

2 Co
12-01-2003

La descente ne peut pas se faire jusqu'en bas, il faut marcher en gros...

Cyrille VALENTIN
11-01-2003

Très sympa...

Guillaume Ozouf
23-02-2002

Une très agréable matinée de ski sans risque objectif d'avalanche....

Eric CHARLES

Identification

( ) bivouak.net

Social Media