Charmant Som depuis les Cottaves

Charmant Som depuis les Cottaves

  • Altitude départ : 1080
  • Altitude sommet : 1867
  • Dénivelé : 787
  • Temps de montée : 2h30
  • Orientation : Sud
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Des Cottaves, suivre le chemin indiqué Charmant Som.
Quand il devient horizontal, tirer à gauche au mieux soit par les bois soit par le chemin de tirage en gardant la falaise en main droite.
En vue du petit col (mont Bouchet)virer à droite pour rejoindre la clairière puis la remonter.
Quand la pente se calme et que les bois disparaissent plein nord jusqu'au sommet.
Pour descendre, c'est tout droit dans les bois en dessous de la clairière.

www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=5148&id_sport=1. A Maubouchet, plonger dans le couloir Nord-est, dans une succession de pentes dominées par des falaises fabuleuses. C'est vraiment géant! Et au moins on fait pas les sangliers en forêt...
Cela correspond au B9.2, mais en zappant le final...
Conseil : une centaine de mètres avant la cabane forestière (~1250), remonter en face le petit monticule sur une vingtaine de mètres et plonger dans une belle forêt de sapins qui vous mènera jusqu'au Cottaves.
A lire
  • Toponeige Aravis, Bauges, Chartreuse par C. Hagenmüller, D. Mestrallet, V. Shahshahani, P. Vernerey. Référence : Topo B10 page 74. proposé par Luc

Précautions

Ski de foret, avec des branches, des arbres des souches... Un bon remplissage sera nécessaire.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble, Col de Porte, Les Cottaves (1ier à gauche en descendant sur St Pierre)


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 03-02-2013

Une neige de folie !

Ne sachant pas trop où aller ce matin, compte-tenu des récentes chutes de neige tombées à l'horizontale ces derniers jours ce sera une sortie forestière. Déjà de nombreux randonneurs s’égaient dans la neige depuis les différents parkings qui jalonnent la route du Col de Porte.

Étrangement, à l'embranchement sous les Cottaves il n'y a pas grand monde. Plutôt que de suivre la trace qui part à gauche, j'opte pour une variante qui devrait me permettre de retrouver l'autoroute du charmant som. Effectivement je retrouve une trace que je suis docilement, c'est tellement plus facile dans cette petite tranchée. La montagne est silencieuse sous les lourds paquets de neige fraiche, rien ne filtre que le crissement des planches dans la poudre blanche. Parfois un oiseau volette entre deux branches de sapins. Cette solitude inattendue n'est pas pour me déplaire.

A la selle de Maubouchet, je rattrape une paire de skieurs qui renoncent à monter plus haut. Plus loin encore on aperçoit la locomotive de tête. C'est que les quantités de neige commencent à être conséquentes, plus que le volume c'est la consistance de la neige qui m'inquiète, une espèce de lessive friable sans aucune tenue. A la sortie de la forêt je rejoints le groupe de tête en plein questionnement. Qu'ils ne comptent pas sur moi pour les rassurer a) je ne suis pas à la trace pour correctement évaluer les risques b) je ne saurais interférer sur leurs appréciations nivologiques. Finalement ils préfèrent renoncer... De toutes manières on n'est jamais assez prudent.

A mon tour d'être à la peine et surtout à mon tour de prendre toute la mesure des conditions afin de prendre la décision qu'il convient... Ca pue un peu, la neige est effectivement délicate, il y a beaucoup d'accumulations et surtout sa consistance, quoi que stable, est trop friable. Cependant, il me semble raisonnable de poursuivre la progression par de nombreuses conversions dans la pente en prenant soin de rester dans les arbres maintenant clairsemés. J'ai hâte que la pente se calme, mais la trace est vraiment un travail de forçat. En préparant une conversion près d'un arbre, je tombe nez à nez avec un chamois ! Il est un peu hagard et semble autant surpris que moi, il est là à deux mètres, rencontre inattendue qui donne une saveur particulière à l'endroit, il disparaît en se trainant sur le ventre tant la neige est profonde. Mon appareil est toujours au fond du sac dans ces moments extraordinaires et privilégiés...

Plus haut la pente se radoucie et la neige prend une consistance plus rassurante. J'en finis donc avec le sommet. Personne d'autre là-haut que le vent qui souffle brutalement de manière discontinue, je doit être sous le vent du sommet, inutile donc de rejoindre la fameuse croix et profitons des belles accalmies pour se préparer à la descente. On pourrait qualifier la descente de fabuleuse, de part la qualité de la neige, et surtout par l’absence totale de traces, puisque la combe que je vais emprunter n'est pas celle utilisée pour la trace de montée (du moins dans la partie forestière). Un Charmant Som depuis les Cottaves sans une seule trace est un luxe peu commun, la neige est parfaite et les arbres suffisamment espacés pour ne pas être une gène. 36 minutes de pur bonheur, c'est peu mais quand le plaisir est d'une telle intensité, le temps n'a plus d'importance.

Une neige évidemment ***** de haut en bas

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 800 m
  • Altitude chaussage : 1080 m
  • Altitude déchaussage : 1050 m
  • Risque avalanche : 3/5
  • Participants : et un superbe chamois

Autres sorties

Date Titre Auteur
25-01-2015

Super neige bien poudreuse et bien agréable à skier Visibilité moy...

Nicolas CHAPPEL
25-01-2015

petite sortie de digestion après manger : j'espérais que ça se dég...

12 Bipbip
09-02-2014

Pont des cottaves > Vermorel par les crêtes > Girieux > Montfrometon...

montagne-a-vaches
23-12-2012

Certes cette sortie ne rentrera pas dans les annales au niveau de la q...

Nicolas CHAPPEL
27-04-2012

Nous avons enchaine le Charmant Som par Canaple et Chamechaude. L'abs...

Nicolas CHAPPEL
18-12-2011

Une poudre idéale pour ouvrir le bal du ski de rando. Certes, la dén...

Nicolas CHAPPEL
06-03-2010

Ce matin en partant au ski j'ai eu l'agréable surprise de voir placar...

1 Michel Pila
22-02-2010

bcp de vent. nous sommes redescendu par Maubouchet. Il y a encore de n...

David
08-03-2009

Départ sous le soleil aux cottaves où la neige est bien croûtée. D...

montagne-a-vaches
22-02-2009

Parti pour un tout autre plan en Chartreuse, nous nous replions sur le...

Luc
09-02-2009

Une bien belle montée sous le ciel bleu puis ça se couvre en arrivan...

4 Luc
20-12-2008

A défaut d'avoir eu de la poudreuse, nous avons eu le secteur du Char...

Loïc GAUDRY
26-01-2006

Suite au petit topo entré par Luc il y a 2 jours, on s'est dit "pourq...

Guillaume Ozouf
22-01-2006

Variante... Au sommet du Charmant Som, plongeon dans le couloir NO, en...

Luc
17-12-2005

Temps pourri, mais que ça fait du bien de prendre l'air. Le bleu app...

4 Luc
10-04-2005

Apres avoir du faire demi-tour sur la route de Merlet vers 1450 mètre...

5 David
10-01-2005

On aurait mieux fait de commencer ici et de finir par Chamechaude. Apr...

1 sylv'
03-01-2005

Nivo : . 1080-1500 : saupoudrage de qques centimètres sur une petite...

2 Luc
01-02-2003

Merci à l'équipe de Steph G pour la trace faite jusque 1600 m, si j'...

christophe

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media