Le Pinet par le col de l'Alpette au départ
de la Plagne

Le Pinet par le col de l'Alpette au départ
de la Plagne

  • Altitude départ : 1070
  • Altitude sommet : 1867
  • Dénivelé : 840
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 1h40
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Gr 9 au delà du refuge de l'Alpette

Itinéraire

ITINERAIRE SUIVI EN RAQUETTES. De La Plagne suivre un bon sentier qui conduit au col de l'Alpette et descendre au refuge. Saisir l'itinéraire du GR9 qui part vers le sud. Le suivre au delà de la sortie de la forêt jusqu'à la ruine du habert de Barraux. Obliquer plein ouest et monter au mieux puis revenir vers le nord pour arriver au sommet (croix).

Commentaires difficultés

attention aux "trous" en montant au Pinet.

Commentaires

Philippe Mahieu
10-06-2010 22:02:34

non je n'y avais pas pensé avant, mais j'avoue que ça m'a effleuré l'esprit sur place et que j'ai un peu cherché; mais la visibilité était très mauvaise... :evil:

Rafaël Rodon
10-06-2010 18:46:11

Bon Philippe, on a une petite idée de ce qui t'as fait choisir cette rando :wink: Alors t'en a vu :?: ils vont bien :?:


Philippe Mahieu
09-06-2010 22:37:42

Concernant le topo, en été il ne faut pas aller jusqu'aux ruines du Habert de Barraux; Le sentier non marqué sur la carte, part depuis le point côté 1542 pour suivre la barre rocheuse bien marquée vers le SW. Il est bien marqué et balisé (en jaune, en rouge également parfois). La traversée des crêtes vers le sud se fait sans problèmes et est magnifique. ATTENTION EN HIVER EN RAQUETTES: ce coin est truffé de gouffres et de lapiaz (il y a eu un accident mortel tristement célèbre...).


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

A St Pierre d'Entremont, prendre la direction d'Epernay que l'on dépasse pour bifurquer sur La Plagne. Parking avant le village.


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 17-02-2013

Jeux de brume

La dernière fois que j'avais vu le soleil ça remontait à loin... Il avait neigé toute la semaine en montagne et là, pour ce premier WE des vacances scolaires de la zone B, il faisait beau : grand bleu. Je voulais en profiter moi aussi... Sauf que le Samedi est désormais proscrit pour deux mois, parce que je n'ai pas envie de faire plus de bouchons que de randonnée dans une journée de randonnée... Donc départ programmé le Dimanche. En regardant les webcams du Vercors le Samedi, et en voyant spécifiquement celle de la terrasse d'un café de Villard, usuellement déserte mais qui ressemblait cette fois à une ruche, j'avais décidé de me rendre dans des coins aussi déserts que possible...

Damien m'accompagne, Julien ayant renoncé pour des mobiles mesquins. L'avantage, c'est que nous partons dans les temps, à 11h00, pour une arrivée sans trop de circulation à la Plagne à 13h00. Précision utile toutefois, la route est enneigée dès lors que l'on quite la départementale. Usuellement, je ne suis pas opposé à faire les deux derniers kilomètres à la scandinave, mais là, j'ai chainé... Mes super chaines en plastique Michelin que je recommande à tous. Je l'ai surtout fait par prévision des manoeuvres qui seraient inévitables quand il faudrait se garer à la Plagne. Il y a du monde, un serpent de voitures s'étend du parking habituel jusqu'à la fromagerie, soit une petite centaine de mètres...

Nous débutons notre marche à 13h15, d'un bon pas. Le premier segment est toujours aussi raide et nous l'avalons en une petite cinquantaine de minutes. Damien apprécie un rythme soutenu qui conduit à se taire et à maintenir son effort. Nous avions prévu de manger une fois au Col de l'Alpette, mais il y a du monde, trop de monde... Donc nous décidons de continuer et de nous arrêter après les cabanes, quelque part à proximité du GR. Juste avant la bergerie, nous croisons un groupe. Ils ont passé la nuit sur place, ils sont 25. Et une dizaine de personnes s'y est ajoutée. Passer une nuit à 35 dans cette cabane, personnellement, ça se rapproche de ma conception de ce que l'on nomme "univers concentrationnaire"...

Nous poursuivons notre route jusqu'au Habert des Barraux. Il y a du monde partout. On devient une machine à dire "bonjour !", des bonjours tous plus enthousiastes et enjoués les uns que les autres...

Nous faisons une pause vers les ruines au Habert des Barroux pour nous restaurer. Le beau ciel bleu limpide de notre arrivée est envahi de nuages qui laissent présager que le coucher de soleil sera contrarié. Alors que nous terminons de faire bombance, un randonneur solitaire descend du Pinet. Je me renseigne auprès de lui et nous réalisons que nous nous sommes déjà croisés ici, exactement au même endroit, dans les mêmes circonstances, alors que je montais et qu'il descendait, lors de nos dernières venues respectives le 6 janvier. Nous reprenons notre route, en suivant une trace très intelligente, très douce qui nous conduit sans heurt au Pinet. Au final, il nous aura fallu 2h30 tout juste.

Il n'est que 16h00 et le coucher est prévu à 18h13. Il va donc falloir attendre un bon moment. Des nuages s'accrochent aux falaises du Granier où à la crête du Fouda Blanc. L'athmosphère vaporeuse change en permanence, laissant apparaître au gré des mouvements des brumes la vallée ou les plateaux. Les sapins sont enrobés de neige et l'ambiance est sublime. Je me dis qu'avec un peu de chance, ces nuages seront colorés par les faisceaux du couchant. Il y a toutefois toujours ce petit voile qui me chagrine. Damien, lui, a froid aux orteils. Moi, j'ai confié les miens à mes chaussettes islandaises et je ne crains personne.

Une fois le soleil couché (contrarié par ce voile et par causalité transitive pas aussi merveilleux que je l'espérais), nous amorçons sans trainer notre descente. La température chute à mesure que nous entrons dans la nuit. Elle atteindra -11° au niveau des Haberts. La cabane de l'Alpette est déserte, contrairement à ce que j'aurais pensé. J'espérais un beau ciel étoilé, mais la demi-lune réfléchit trop de lumière. A cela s'ajoute le fait que des nuages s'étirent rapidement. Bref, pas de regret de n'être pas resté plus longtemps au sommet, sinon celui d'avoir charié le trépied pour rien. La portion finale de descente entre Alpette et Plagne permet de regagner rapidement des degrès : il fait -6° à la voiture que nous atteignons à 20h00. Nous avons mis 1h25 depuis le Pinet.

Nous replions tout et entamons notre retour à Lyon...

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 900 m
  • Participants : Damien

Autres sorties

Date Titre Auteur
21-04-2017

Hollidays on ice!

tit38
23-02-2014

Alan G

17-12-2013

Je pars ce matin un peu plus tôt qu'eux, puisqu'ils démarreront de l...

19 Véronique
06-01-2013

Suite à l'échec de la dernière fois, je suis décidé à retenter l...

4 K-lys
23-12-2012

Les chutes de neige ont près d'un mois... Se sont succèdés des épi...

2 K-lys
07-05-2012

07/05/2012 - Col de l'Alpette - Massif de la Chartreuse J'avais hâte...

K-lys
27-06-2011

Montée par le Col de l'Alpette (très rapide et surtout à l'OMBRE) e...

Nicolas CHAPPEL
15-06-2011

Bon bah c'est sympa le coin, je pensais que ce serait plus dur que ça...

6 giraudre
02-06-2011

Les parisiens descendus marcher 4 jours avec maman-rando...y avait de...

7 Véronique
09-07-2010

Pour ne pas aller loin.. Pour récupérer de la verticalité d'hier.....

4 Véronique
13-06-2010

Aller -retour au col de l'Alpette et sa cabane Tellement gris ce ma...

2 Véronique
08-06-2010

Privé de montagnes depuis quelques temps pour diverses raisons, j'ai...

3 Philippe Mahieu
30-09-2009

J'avais déjà effectué cette rando en raquette mais jamais en pédes...

2 Chrystelle
14-07-2009

depuis le temps que je voulais faire cette sortie... maintenant c'est...

1 Frédéric FONDRIEST
13-07-2009

En cet été 2009, ou l'on joue "canicule 2" un triste remake de l'ann...

7-laux
25-06-2009

Une saleté de virus m'a sauté dessus hier mais devant le ciel bleu d...

5 Véronique
25-08-2008

Partis sur le tard, pas trop le temps de profiter de la vue au sommet...

Pipitch
07-04-2007

Ballade classique à cette période. Il n'y a pas beaucoup de neige....

vch
01-04-2006

Certainement un bel itinéraire par beau temps...mais aujourd'hui il f...

2 frédo
12-08-2005

Peu après le refuge, sur le Gr.9 reperer à droite sur un arbre un pa...

patrice.v

© 2020 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media