Croix du Léat depuis La Ferrière

Croix du Léat depuis La Ferrière

  • Altitude départ : 920
  • Altitude sommet : 1825
  • Dénivelé : 950
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Nord
  • Balisage : Quelques panneaux subsistent...
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parvis, passer devant la belle mairie de la Ferrière et prendre le sentier qui démarre à gauche du bâtiment. Le sentier remonte entre prairie et forêt avant de buter sur le ruisseau (1030m), le traverser et prendre à gauche par une piste sur une coupe à blanc. La piste se raidie sérieusement pour prendre une croupe. En haut de cette croupe, prendre à gauche légèrement descendant et vingt mètres plus loin, le tout petit sentier reprend l'ascension en retrouvant son aspect montagnard. Ce chemin va vous faire passer au dessus de la coupe blanche avant de faire un virage à gauche et de poursuivre plus large par une grande traversée vers le nord.

On traverse une belle sapinière et au bout de deux kilomètres peu ascendants on rejoint l'itinéraire venant de Pinsot. C'est donc à droite et remonter le vallon de combe grasse sans trop de virages. A 1660m quitter le sentier du lac et prendre le petit chemin à gauche, il vous mènera au sommet garni d'une petite croix de fer en traversant dans les rhododendrons.

Commentaires difficultés

Objectif classique en ski de randonnée - quand les risques d’avalanches sont importants en partant de la Bourgeat Noire - la Croix du Léat est aussi un beau belvédère estival sur le Bréda avec un magnifique petit lac en contrebas. Le sentier en partant de la Ferrière est assez joli et très boisé.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Allevard > Pinsot > La Ferrière > parking de l'église


Parcours


  • Nb points : 214
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 4.344
  • Dénivelé - : 249
  • Dénivelé + : 1221
  • Taille fichier : 9 kB
  • Téléchargement


Sortie du 08-12-2013

Le petit sommet entour de neige

Au fur et à mesure de la marche, mes extrémités jusque-là engourdies par le froid et cela malgré les mitaines, commencent enfin à se réchauffer. Il faut dire que choisir une face ouest en plein mois de décembre n'est pas forcement le choix le plus judicieux pour avoir chaud. Avec une température de -5° l'ambiance est nordique mais l'air est sec, la sensation de froid n'est absolument pas désagréable. De plus, marcher dans les anciennes traces de raquettes est facile, Je n'aurais pas imaginé cette trace providentielle sans les précieuses informations de Kayass. Un grand merci.

Car il faut avouer que cette balade dans ces conditions est une pure merveille. La neige froide et pulvérulente apporte une touche de mystère, une sensation d'aventure qu'il est plaisant de vivre. Évoluer dans cet immense versant boisé n'est jamais monotone. J'ai eu peur un moment lorsque la trace se perd après un arbre mort en travers, je me suis retrouvé dans une source boueuse cachée par la neige, bilan: un pied enfoncé jusqu'au mollet dans une bouillasse infâme, j'ai senti l'eau noire et glacée jusqu'au bout des chaussettes malgré la guêtre... heureusement je n'aurai pas froid par la suite. Plus loin un chasseur surgit de nulle part se réchauffe comme il peut en dévorant un morceau de fromage. L'homme est affable et même plutôt classieux, étonnant pour un chasseur. Il me souhaite bon vol.

Plus haut, on rattrape une belle trace agréable à suivre. Et puis arrive le moment fatidique où il faut laisser le sentier du lac et prendre la crête qui conduit au décollage. Là c'est plus la même facilité, il y a bien une trace de raquettes mais c'est insuffisant pour moi qui suis plutôt lourd avec des pompes légères. J'aurai mis plus d'une demi-heure pour le dernier raidillon à batailler entre les buissons de rhododendrons où la neige s'effondre sans crier gare...

Question vent c'est la pétole, ce qui n'arrange pas mes affaires.... comment courir dans cette neige inconsistante sans vent pour soulager la course ? J'y vois mal barré. Au sommet je suis dubitatif, les conditions sont idylliques. Un doux soleil illumine l'espace, pas un gramme de vent. Mais vraiment c'est pas terrible pour décoller... de tous les cotés la neige est profonde et cache des aspérités qui sont autant de pièges à la course. Seule la surface qui entoure la croix est dure sur un rayon de cinq mètres. C'est pas terrible. Compte tenu de l'absence totale de vent, j'opte pour une trajectoire nord en direction des quelques traces qui ne mènent à rien (la course de Kayass ? Peut-être)

J’étale donc la voile exactement dans le cercle de la croix. Mais une fois les préparatifs effectués je ne peux que constater que je n'ai plus qu'un mètre pour gonfler la voile avant la neige meuble... Sans grande illusion je me prépare et attends une bouffe, aussi minime soit elle. Elle finit par arriver, imperceptible. C'est là que l'on apprécie les voiles qui montent toute seule. J'ai fait mon mètre de course sur sol dur et la voile est montée rapidement au-dessus de ma tête. J'ai pris alors les jambes à mon cou et tenté une course à travers les buissons recouverts d'une épaisse gangue de neige croutée. Eh ben, la voile a tout de suite tiré sur les bretelles et le décollage s'est passé facilement !

Fou de joie, j'ai pu alors me concentrer sur ces quelques minutes de vol. j'ai pu savourer chaque seconde de ce court vol, content de m’être extrait de ma condition de rampant – chose qui me semblait impossible il y a quelques secondes encore. La longue vallée du Breda offre alors des perspectives splendides, des hauts sommets s’éloignent alors que les petites toits blancs du village se rapprochent imperceptiblement. Voila un vol tranquille qui récompense joyeusement cette longue montée dans un frigo glacial.

Dans la vallée le vent est toujours aussi faible, la prairie du cimetière me semble accueillante, alors après quelques virages au dessus du clocher de la Férrière, je me pose comme une plume sur la neige gelée et peu épaisse.

Voila une sortie particulièrement plaisante qui m'aura permis de recharger mes accus pour une semaine dans la vallée industrieuse et maussade.

Photos de la sortie

Commentaires

Bipbip
16-12-2013 13:09:32

Testé hier le nouveau spot à la mode en ce moment ,la Croix du Leat : vraiment sympa , par contre , c'est surtout à la mode chez les "raquetteurs retraités" , j'ai du doubler une vingtaine de personnes depuis la bifurcation venant de la Bourgeat Noire . Pour décoller de la Croix , il faut vraiment etre joueur :( avec une petite brise de SW non régulière , j'ai préféré enclancher le mode petit joueur : au dessus de la Croix, le long de l'arete, il y a une pente idéale orientée SW , bien dégagée sans sapins : bon j'ai transformé mes pompes de trails (pas étanches) en éponges pour faire une petite piste d'envol dans les 50 cm de neige meuble pendant 10 mn, mais la récompense était un décollage tranquillou sans stress puis une petite ballade sympa au dessus du "plateau" du lac & de la Cabanne :D

Michel Pila
08-12-2013 20:22:01

D'après météo parapente, le vent était aujourd'hui plus sensible à l'ouest. Peut-être la croix du Léat est elle malgré tout à l'abri du nord. En tout cas c'était vraiment une bonne idée, un excellent tuyau. J'ai adoré cette petite sortie étrange et glaciale. Le vol rando, c'est passionnant!

Kayass
08-12-2013 19:15:35

Ta sortie ressemble furieusement à celle que j'ai fait la semaine dernière! La neige à tracer sur la fin, le sommet durci sur quelques mètres, le vent nul, le choix de décollage face au nord, la montée de voile sur place et un envol finalement rapide! J'étais en face (Grand Rocher) en fin d'après midi, les conditions au deco étaient un peu plus sport (vent Nord Est 15/20 km/h comme annonce). La croix serait elle plus protégée?



  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 950 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
19-09-2015

Une rando pour me rapprocher de la Coupe Icare, dans ce coin de Belled...

4 Marc Billat
06-09-2015

Belle balade, mais déco pas top. Juste de quoi étaler l'aile au somm...

luc simonet
28-11-2013

Une grosse envie de Belledonne et plus particulièrement de la vallée...

Kayass
12-11-2013

hier soir, toutes les météo annonçaient du NE , alors la Croix du L...

loulou38
26-08-2012

c'était un plan cueillette de myrtilles et nous avions laissé les vo...

Anny
15-07-2012

Après ma [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2635-id_s...

10 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media