Roche Rousse traversée du pas de la Posterle
au Pas de Berrièves

Roche Rousse traversée du pas de la Posterle
au Pas de Berrièves

  • Altitude départ : 1212
  • Altitude sommet : 2105
  • Dénivelé : 2105
  • Distance : 12,3 km
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Aux Petits Deux, prendre le chemin qui part le long du parking (SW) jusqu’au point 1259 où l’on repart à l’est jusqu’à un chemin qui redescend au point 1235. Repartir SW sous un téleski pour rejoindre une piste qui amène au bas du téleski de Pierre blanche ; remonter la piste de ski (trace) jusqu’au balcon est. Le suivre au sud sur une centaine de mètres jusqu’à un cairn. Monter droit dans la pente en visant les zones herbeuses entre les éboulis (quelques traces). On arrive sous un couloir qui est à droite (N) de la grande dépression. (Il y a à droite du couloir un pylône du catex). Remonter le couloir assez raide (herbe, rochers) pour déboucher sur la crête. Suivre des traces au nord qui montent jusqu’au point 2121m puis au sommet de Roche Rousse. Continuer au mieux sans difficultés jusqu’à Roche Séguret (cairn) pour redescendre sur le pas de Berrièves ; Redescendre côté est, on rejoint le balcon est que l’on suit à droite jusqu’à une bifurcation où l’on rejoint le sentier balisé qui redescend aux Petits Deux.

On peut également partir des Grands Deux mais on a un bout de route au retour.
La boucle peut se faire dans l'autre sens, on fait le passage délicat à la descente...
A voir sur le web

Précautions

Attention par temps humide, couloir sous le Pas de la Posterle assez glissant. Pas de balisage ni de cairn sur les crêtes.


Commentaires difficultés

Pas de sentier sous le pas de la Posterle. Remontée du dernier couloir délicate.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Monestier de Clermont, Gresse en Vercors, avant Gresse, prendre à droite direction les Petits Deux.


Situation




Sortie du 01-08-2014

Roche Rousse, Roche Sguret

Ce devait être une belle journée (denrée rare…). Nous décidons donc avec Gérard de sauter sur l’occasion et de faire cette traversée : notre choix se porte sur le Vercors car les massifs des Bauges ou de la Chartreuse nous semblent devoir être très boueux…Gérard a déjà tenté cet itinéraire mais avait renoncé à descendre le pas de la Posterle qui lui paraissait bien raide. Il propose donc de le faire à la montée.
Le matin, le ciel semble bien chargé sur le massif mais on se dit que ça va s’arranger, et effectivement peu après notre départ nous avons une belle éclaircie ; tout est très humide, l’herbe est gorgée d’eau. L’air est également très humide et chaud, nous transpirons à grosses gouttes. Après la remontée raide de la piste de ski, nous arrivons sur le sentier du balcon est et tout se rebouche, les crêtes et falaises disparaissent dans les nuées. Nous repérons un cairn, pas de doute le GPS confirme que le pas est au-dessus. Il n’y a pas de sente, nous montons au mieux, quelques autres cairns confirment que nous sommes sur la bonne voie. C’est raide, nous retrouvons des bouts de sentes, la progression n’est pas trop pénible grâce aux zones herbeuses. Les crêtes sont dans la brume, nous hésitons mais mous devinons un couloir raide que nous remontons sans visibilité : boue, herbes humides, rochers glissants…Plutôt délicat. Je bénéficie d’une petite éclaircie en arrivant au pas mais ça ne dure pas : nous commençons la traversée de roche rousse dans les nuages, le reste du parcours sera fait dans une alternance d’éclaircies et de brumes épaisses. De nombreux bouquetins sont sous Roche rousse et nous approchons un vieux mâle spectaculaire. Les crêtes sont inhabituellement vertes, les fleurs sont encore nombreuses et il y a même des champignons…Après un casse-croûte à Roche Séguret , nous descendons sur le pas de Berrièves où nous rencontrons un groupe (les premiers humains rencontrés de la journée). Après la descente du Pas, nous prenons le chemin qui ramène aux Petits Deux : il est humide, défoncé par les engins, très glissant!

Photos de la sortie

Commentaires

Véronique
02-08-2014 16:23:47

Ah ben non!!! Pas mon parapluie CE Carrouf!!!

geba
02-08-2014 15:44:26

On en tiendra compte pour la prochaine sortie. On pourrait aussi demander à Véronique, si elle ne pourrait pas nous prêter son parapluie…


Philippe Mahieu
02-08-2014 15:26:54

geba
Bonjour, Beau souvenir et compte rendu sympathique. Sans lui en avoir parlé, Antoine Salvi, vient de me dire au téléphone qu'un piolet nous aurait été bien utile pour franchir le raide ressaut herbeux du Pas de la Posterle…
Ça confirme ce qu'on se disait en haut... :lol: Comme je te l'ai dit par mail, le relais aperçu au nord du sommet 2121 m correspond à une vieille voie d'escalade (Voie des jonquilles 1965). (en lisant le cr de Véronique, je me dis que le Vercors c'était moins pire que les Bauges!!!!):wink: :wink:


geba
02-08-2014 14:13:45

Bonjour, Beau souvenir et compte rendu sympathique. Sans lui en avoir parlé, Antoine Salvi, vient de me dire au téléphone qu'un piolet nous aurait été bien utile pour franchir le raide ressaut herbeux du Pas de la Posterle…



  • Horaire : 4h30
  • Dénivelé : 2105 m
  • Participants :
    geba

Autres sorties

Date Titre Auteur
21-05-2017

3 sommets pour le prix d'u

Nicolas CHAPPEL

Identification

( ) bivouak.net

Social Media