Grand Ferrand depuis Lachaup (Agnières en
Dévoluy)

Grand Ferrand depuis Lachaup (Agnières en
Dévoluy)

  • Altitude départ : 1392
  • Altitude sommet : 2758
  • Dénivelé : 1470
  • Temps de montée : 3h45
  • Temps de descente : 3h10
  • Orientation : Est
  • Balisage : A partir de Serre long, GR 93 jusqu'au col de Charnier puis sente évidente sans balisage jusqu'à retrouver des cairns qui conduisent jusqu'au pierrier d'attaque. A partir de la base de la cheminée, des marques rouges.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

A partir de Serre long (1460m) le GR93 conduit facilement au col de Charnier (2103m) après être passé à la fontaine du même nom vers 1900m. (source active ce jour: débit la grosseur d'un crayon). A une vingtaine de m au nord du col saisir une sente bien marqué qui file, à l'horizontal, vers le nord pour contourner la tête de vallon Pierra. Après un peu plus d'un km, elle s'estompe un peu mais de nombreux cairns la jallonnent. Ils conduisent à la base du pierrier qui mène à la cheminée. De là, de nombreuses marques rouges permettent de remonter la cheminée et les gradins qui lui font suite.
Cet itinéraire est également décrit par Pascal Sombardier dans son livre topo "Du mont Aiguille à l'Obiou" publié aux éditions Glénat. De belles photos et de riches informations en font un ouvrage qu'un randonneur devrait détenir dans sa bibliothèque.

Précautions

Faire attention à ne pas déclencher de chutes de pierres. NB A quelques minutes du sommet, un abri sous roche permet le bivouac de 2 personnes, cela dit pour les amateurs de photos coucher et lever de soleil.


Commentaires difficultés

La difficulté vient de la raideur du parcours à partir de la base de la cheminée et de son caractère aérien et un peu exposé sans toutefois qu'il y ait des difficultés techniques d'escalade. Un encordement peut être utile pour des personnes non initiées.

Commentaires

Olivier C.
02-10-2009 20:21:00

Au vu des commentaires (je ne connais pas), ça pourrait donc correspondre à R3/E2 en signalant le risque de chutes de pierres.

montagne-a-vaches
02-10-2009 20:12:08

Cool, je vais enfin pouvoir y aller !


frédo
02-10-2009 19:43:58

Voilà encore un exemple pour discuter cotation ... Effectivement sur ce topo, la cotation est un peu sévère. R4: itinéraire pour randoneur expérimenté. Passages exposés ou aériens, recherches d'itinéraire... R3: itinéraire demandant une certaine expérience pouvant se dérouler sur un terrain parfois exposé. Sens du terain et notion d'orientaion nécessaire. J'ai eu l'occasion de classer en R4 des itinéraires plus "corsés" alors... Je n'ai pas bien le temps de délayer cette question qui a déjà fait couler pas mal d'encre. Je le déclasse donc de R4 en R3. Ainsi, certains seront peut-être moins frileux à s'élancer sur ce bel itinéraire. :wink:


anonynmous
02-10-2009 19:26:37

Toujours le ferrand :-) j'ai déjà dit lors d'une précédente discussion que je trouvais le ferrand plus facile que l'obiou (il y à quelques années les cotations étaient r3 pour l'obiou et déjà r4 pour le ferrand...) Pour moi c'est entre r3 et r4 pour la difficulté (on met un peu les mains par endroit mais pas pire que par exemple le pas de l'oeille à la dent de crolles) et du e2/e3 pour l'expo (il y à très peu de gaz quand même...), pas du tout e4. Le risque est plus dans les chutes de pierres dues à la forte fréquentation..


Olivier C.
02-10-2009 19:00:11

Je reprends cet exemple qui me semble intéressant pour illustrer la discussion sur les cotations entamée dans ce thread: http://www.bivouak.net/forum/viewtopic.php?t=7169&id_sport=2 Il est écrit dans le topo: La difficulté vient de la raideur du parcours à partir de la base de la cheminée et de son caractère aérien et un peu exposé sans toutefois qu'il y ait des difficultés techniques d'escalade. Un encordement peut être utile pour des personnes non initiées. Coté R4, il est pourtant bien dit qu'il n'y a pas de difficultés d'escalade, la cotation vient donc de l'exposition. Dans ce cas, pourrait on alors coter R2/E3 ou 4 ?


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Atteindre St Disdier en Dy et peu après prendre la direction Agnières en Dy que l'on dépasse pour prendre la direction Lachaup. Parking au centre du village à côté de la fontaine. Possibilité de poursuivre en empruntant la piste vers Serre long mais attention pour les voitures à la caisse basse pour le passage de 2 courts raidillons.


Parcours



  • Nb points : 1120
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 11.771
  • Dénivelé - : 1365
  • Dénivelé + : 1359
  • Taille fichier : 1 kB
  • Téléchargement


Sortie du 17-08-2014

Dernier jour de vacances et premier jour de beau temps. J'exagère... il a pas fait si beau que ça !
Malgré un départ matinal (de chez moi hein, donc presque 2h plus tard à pied d'oeuvre compte tenu du trafic routier estival) des embryons de cumulus se formaient déjà sur les sommets le matin sur la montagne de faraut.
Arrivé à Lachaup j'hésite à continuer sur la piste en direction de serre long en voiture. Je me gare sagement au gîte et continue à pieds. Sauf que dans les premiers bois j'entends des brebis. Aucune visibilité sur la position du troupeau ou son étalement et aucune envie de me trouver nez à babines retroussées avec un patou au détour d'un arbre. Du coup je redescends chercher la bagnole avec l'idée de passer les moutons protégé par la carrosserie ! C'est parti pour près de 3km de 4x4 avec un passage technique en bas mais ça passe ensuite sans soucis. J'arrive même plus haut qu'imaginé au terminus de la "route" à 1540m et le moutons sont en dessous, ouf (il y a d'ailleurs une autre voiture montée jusque là).
Le chemin file ensuite dans la garigue de manière assez directe jusqu'à rejoindre la piste agricole sous la cabane du chourum clot. Vu d'ici le Grand Ferrand paraît vachement loin, surtout qu'on ne peut pas dire qu'il y ait vraiment de distractions en cours de route. Après une descente pour rejoindre le sentier au fond du vallon je décide d'attaquer dans la pente sous clos rognon pour éviter le détour par le col du charnier (que j'ai déjà visité par ailleurs). En dehors de l'alerte de deux marmottes c'est assez monotone : alpage à moutons donc 0 flore. Vers 2200 je rejoins la trace normale qui vient du col sur laquelle il y a un peu de monde qui monte et qui descend. A partir de 2350 c'est parti pour la caillasse. Heureusement la trace est assez bonne dans le pierrier du bas, puis la "cheminée" passe sans difficulté. Au dessus la trace est plus aléatoire, avec les gradins calcaire elle est partout et nulle part à la fois, il y a cependant un vieux balisage rouge qui permet de se guider de temps en temps. Le final rocheux ajoute un peu de piquant, ça grimpe un peu et le rocher est bon, la difficulté modérée. Il y a des goujons et quelques spits mais aucun équipement en place (c'est pas plus mal). Enfin le débonnaire sommet mais les nuages ont bien gonflé sur les sommets des écrins, de l'obiou et au dessus du vercors.
J'économise donc ainsi la séance d'identification des sommets des Ecrins et redescend après une petite pause frisquette (le coup vent était bienvenu). En descendant j'ai suivi un peu trop loin l'arête Est et j'ai du faire demi tour pour regagner la "trace" au dessus de la "cheminée". Ensuite le gros avantage du Dévoluy sur le Vercors c'est d'avoir des bons pierriers faciles à descendre !! Il faut tout de même bien choisir sa ligne car par endroit le fond rocheux ressort. Retour par le même itinéraire en coupant au maximum et petit détour au niveau de la cabane pour éviter le troupeau de mouton mais le berger était là et je n'ai pas vu de patous.
Au final je pense que si vous voulez faire le Grand Ferrand il est judicieux de l'agrémenter avec une spécialité du coin pour briser la monotonie (soit montée par le Lauzon, soit par les chourums ou autre).
Bon en tout cas c'est fait.

Commentaires

GLaG
18-08-2014 21:47:10


Citation:Au final je pense que si vous voulez faire le Grand Ferrand il est judicieux de l'agrémenter avec une spécialité du coin pour briser la monotonie (soit montée par le Lauzon, soit par les chourums ou autre). Bon en tout cas c'est fait. Tout à fait ! Pour les alternatives, penser aux Charances du Ferrand : assez long, très sauvage, mais difficulté technique nettement moindre que les Chourums (ou la face nord du Petit Ferrand)... Descente par le Lauzon et le col de la Croix, puis retour sur Tréminis par une parfaite boucle. Superbes escaliers dévoluards sur le trajet.


  • Horaire : 3h45
  • Dénivelé : 1470 m
  • Participants : un peu de monde en haut

Autres sorties

Date Titre Auteur
28-08-2017

Montée par la Gorge des Adroits, le tunnel des Adroits et Pas la Coche, descente par la voie normale

12 Christian Delale
22-10-2015

Départ de Lachaup-montée par le Vallon des Adroits-Tunnel des Adroit...

TofTof
23-09-2013

Un temps à faire un Grand Ferrand !!! J’ai encore celui brouillarde...

9 Véronique
10-10-2012

La nuit fut limpide et étoilée, Orion, les Pleiades et les autres fa...

7 Véronique
03-03-2012

Partis depuis l'arrêt de bus Agnières en Dévoluy (village), puis mo...

4 moudujeunou
04-08-2010

On a fait la "version longue" La Chaup - Vallon et col de Charnier -...

3 JeunouKiKrak
01-10-2009

La météo nous ayant annoncé une journée de grand beau temps nous p...

9 Véronique
22-09-2007

Placée sous le signe du grand beau, cette journée nous a permis de p...

3 7-laux
12-07-2005

Je n'ai pas été déçu par cette première incursion dans le massif...

frédo

Identification

( ) bivouak.net

Social Media