Col de Mauvernay depuis le Pont des Allemands


Col de Mauvernay depuis le Pont des Allemands

  • Altitude départ : 813
  • Altitude sommet : 1774
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 1h
  • Orientation : Nord-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du pont des Allemands, prendre vers le N la route qui passe devant le couvent de la Grande Chartreuse. Continuer vers le nord le chemin jusque avant Notre Dame de Casalibus qu'on laisse alors sur notre gauche, en montant en direction de Bourdoire. Sous Bourdoire, deux chemins praticables (tracés en rouge et en double-tiret sur la carte) permettent de rejoindre le GR, qui mène enfin, par une pente un peu plus raide, au Habert de Bovinant. De la, la combe qui permet d’accéder au Col de Mauvernay est évidente.

Précautions

Ne pas se tromper au niveau de Casalibus, en continuant tout droit, car on se retrouve alors en direction du col de la Ruchère ! Et pour revenir il faudrait alors emprunter le Pas du Loup qui peut-être scabreux en hiver !


Commentaires difficultés

Pas de difficultés particulières.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Saint Pierre de Chartreuse, suivre les panneaux "musée de la grande chartreuse", se garer au niveau du parking du pont des Allemands


Situation




Sortie du 08-02-2015

Pffff... il fallait sortir hier, je le savais mais j'ai pas pu.
J'ai hésité entre allé de ce côté ou au Prayet mais les possibilités sont plus nombreuses aux Soms. Enfin ça c'était sans compter sur le vent tempétueux qui faisait déjà fumer les crêtes de la Grande Sure sur la route... Et puis il y a tous ces gens qui pensent qu'à vous fouttre la pétoche pour vous empêcher de profiter tranquilement de votre petit plaisir. Est ce que je leur parle de cirrhose quand ils boivent un verre de vin moi ? hein ??
Arrivé au Pont des Allemands c'est la cohue. J'arrive à me garer pas trop loin mais au retour il y avait des voitures presque jusqu'à la route de St Pierre !! La montée jusqu'au couvent n'est pas silencieuse du tout, ça papote à tous les étages. Je file rapidement pour doubler tout ça. Tellement rapidement qu'au dessus de Casalibus je continue tout droit. Au bout d'un moment je trouve la montée bien longue et... j'aperçois la prairie du col de la Ruchère ! Zut...
Le ciel a bien voulu se dégager mais la batterie de l'appareil photo n'a pas supporté le froid. Dommage, si aujourd'hui il y avait bien une photo à faire c'était là. Je suis une trace qui monte un peu et la quitte quand elle part à niveau en direction du pas du loup. Cette pente est chargée par le vent de nord qui est maintenant bien sensible. Le temps se couvre rapidement, je dépeaute et profite de la meilleure descente de la journée dans la prairie jusque sous les ruines. J'ai mal optimisé la forêt dessous et je me suis retrouvé à Casalibus. Là les coups de boutoir dans les cimes font tomber de lourds paquets de neige. C'est vrai je devrais mettre un casque (ça m'étonne d'ailleurs qu'on me l'ait pas encore sorti celle là). Repeautage en direction de Bovinant. Pas mal de monde dans tous les sens mais surtout un groupe qui fait demi tour à la sortie de la forêt. C'est vrai qu'au dessus ça souffle pas mal. Je n'envisage même pas le Grand Som avec le brouillard et le vent. Pour le Petit, le versant sud doit commencé à se charger vu ce qui dégoulinait des falaises tout à l'heure. Ce sera donc une bifurcation pour Mauvernay en cherchant la trace à tâtons avec les spatules. Pus haut je devine de temps à autre des bribes de traces mais tout est soufflé et au col les zaturgis font une vingtaine de cm...
C'est d'ailleurs la première fois que je vais de ce côté et je sais qu'il faut descendre à l'abri dans les sapins... Je me rapproche donc de la crête et oh... y a un trou ! Je suis allé un peu loin... Demi tour et dépeautage à l'abri. La descente est sympa mais avec ces conditions je n'a pas osé tirer suffisamment à gauche (en même temps ça m'a permis d'avoir des zones moins trafolée). Descente sous Bovinant en traversant un peu dans les clairières sous les falaises ce qui permet de trouver des coins tranquiles avec juste quelques traces (mais aussi parfois des zones un peu carton). Globalement le retour par Mauvernay permet de conserver un peu d'altitude et de descendre à l'écart (mais jamais très loin) de l'itinéraire normal complètement trafolé. A Bourdoire je retrouve le chemin bien damé qui fait un peu chauffer les cuisses pour finir.

Bon, encore une journée bof. Jj'aimerais bien enfin pouvoir faire du vrai ski plutôt que de bricoler !!

Au moins je serai rentré à temps pour regarder Drucker... icon_rolleyes.gif

d+ 1400m
d 14km


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1000 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5
  • Participants : Pfiooou j'ai pas demandé les noms à tous les gens que j'ai croisé, heureusement sinon j'y serais encore.

Autres sorties

Date Titre Auteur
27-02-2016

Partis du Habert de la Ruchere nous voilà parti pour un énième Mauv...

Nicolas CHAPPEL
18-01-2015

Laurent m'appelle samedi soir et me décide finalement à faire une pe...

2 Nicolas CHAPPEL
20-04-2014

Après une sortie mouvementée la semaine dernière au col du Burlan,...

4 Nicolas CHAPPEL
22-02-2014

Parti du habert, je suis allé à Mauvernay et Petit Som Monstrueuse...

Nicolas CHAPPEL
31-12-2013

En cette journée de Saint Sylvestre, je décide de profiter d'un des...

kaiser38

Identification

( ) bivouak.net

Social Media