Grand Som depuis La Ruchère

Grand Som depuis La Ruchère

  • Altitude départ : 1098
  • Altitude sommet : 2026
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 2h50
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Depuis La Ruchère (le Habert), suivre le sentier menant au col de La Ruchère, en traversée descendante rejoindre la lisière de la forêt pour prendre le sentier arrivant à la clairière de Boudoire( 1275m), prendre le sentier normal dans la forêt qui monte au habert de Bovinant ; un peu avant le col du même nom, s'élever dans les raides pentes ouest jusqu'à déboucher sur la crête, la suivre un peu versant ouest avant de basculer en versant Est en traversée ascendante pour retrouver la crête plus loin que l'on suit jusqu'à la petite pente terminale sous le sommet.

Descente par le même itinéraire jusqu'au col de Bovinant ; de là remontée à un collet avant de basculer sur le col de Leschaux et remontée jusqu'au Petit Som (1772m). Depuis ce sommet, descente dans la combe nord de Leschaux jusqu'au point côté 1445 en forêt où arrive un sentier forestier qui permet de basculer sur La Ruchère en arrivant au pied de l'ancienne piste du téleski.

Précautions

Des passages de S3 sous le habert de Bovinant et au-dessus du col du même nom. Attention aux risques de plaques quand on traverse en versant Est du Grand Som et dans le haut de la combe nord de Leschaux.


Commentaires difficultés

Passages raides sous le habert de Bovinant et au-dessus du habert pour rejoindre la crête.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Depuis Grenoble, prendre la direction du Col de Porte puis Saint Pierre d'Entremont, de là, gorges du Frou et village de La Ruchère.


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 06-03-2016

J'aurais volontier trouvé un itinéraire à l'écart des endroits trop fréquentés (Ruchère, col de porte, prabert...). J'avais même des idées mais les incertitudes quant à la skiabilité à basse altitude, les températures frisquettes au delà de 2000m et surtout les quelques gouttes en sortant de la maison m'ont fait préférer les classiques pas trop loin.
Me voila donc à l'insu de mon plein gré à la Ruchère dont je n'ai jamais vu le parking aussi rempli. Il faut dire que mes dernières tergiversation m'ont fait perdre un peu de temps,, il est presque 9h30 quand je démarre.
L'enneigement est bon, il est retombé 5cm dans la nuit qui surmonte une légère croûte de fonte d'hier. En dessous c'est les abîmes insondables (avec mon bâton en tout cas).
Inutile de préciser qu'il y a du monde. La neige est légère dans la forêt mais les nuages sont là au nord. Ca se dégage un peu en arrivant au col. Cligotant à droite pour le petit som avec la foule. Quand j'arrive il y a un groupe qui zieute du côté du couloir. Flûte. Ni une ni deux je leur emboîte le pas mais ils ont déjà dépeauté ce qui leur donne une avance certaine (pourtant ça sert à rien dépeauter avant l'entrée m'enfin bon...). J'hésite avec les pentes SE mais j'ai peur qu'elles aient chauffé. Je me lance donc dans le couloir qui est du coup bien ravagé (6 pers. environ avant) mais bien rempli. D'ailleurs j'ai du mal à le reconnaître comparé à ce que j'avais fait au printemps dernier (celà dit j'avais tiré tout droit au lieu de passer rive gauche).
La clairière en dessous est pas trop mal bien qu'un peu croûtée par le soleil d'hier, il faut choisir sa lisière et surtout ne pas se paumer dans le brouillard ce qui a un peu gâché ma descente.
Descente par les clairières puis par le sentier jusqu'à Bourdoire en faisant gaffe de pas se prendre quelqu'un qui monte.
Une trace étrange me ramène sur l'itinéraire provenant du monastère mais celle ci sort côté Mauvernay et non Bovinant (ça sent le rattrapage de trace de ceux qui ont fait mauvernay la veille depuis la ruchère !). L'incitation est trop forte, s'il la trace veut que j'aille à Mauvernay et ben j'y irai, na.
Ma voila donc à Mauvernay avec des éclaircies sympathique. Je me réjouissais de ne pas voir de trace au centre dans les sapins (évidemment le vallon et la combe dans les sapins étaient tracés) mais je me suis un peu planté à la descente et il s'en est fallu de peu pour que je me tape la combe tracée. La neige était excellente de ce côté comme d'habitude, j'ai failli y remonter pour rectifier ma ligne mais j'avais d'autres idées en tête.
Direction le Grand Som pour voir, bien tracé là aussi avec du monde. Malheureusement le temps se gâte une fois sur la crête qui est bien chargée versant ouest. J'hésite et fini par tourner les talons devant le brouillard quand une éclaircie fait son apparition. Demi tour et c'est reparti... mais ça ne durera pas, si j'ai pu vérifier que la croix était toujours au sommet je n'aurai rien vu d'autre !
Descente trafolée sous la crête mais encore sympa en tirant tout à droite. La col du Frêt n'était pas tracé et je dois dire que c'était dans mes plans mais arrivé en bas une grosse averse m'en a dissuadé (j'avais beau attendre ça durait toujours). J'ai donc fini par plier bagage en direction du Petit Som dont le sommet était nettement moins fréquenté que le matin !!
Il faut dire que le temps était toujours aussi pourri... La descente s'est faite au radar sur le haut puis dans la neige trafolée par endroit, dans de la poudre encore sympa à d'autres. Il n'y aurait pas eu la corniche au col de léchaud j'aurais tiré le long des falaises de roches rousses mais il fallait être joueur.
J'ai rapidement délaissé le chemin du bas pour descendre directe dans la forêt mais c'était bien trafolé aussi (sympa mais il faudra élaguer un peu). Retour par le champs de patate de la piste.

d+ : 1890
d : 15km


Et pendant ce temps luc doit à peine se réveiller...


  • Horaire : 2h50
  • Dénivelé : 1890 m
  • Altitude chaussage : 1098 m
  • Altitude déchaussage : 1098 m
  • Risque avalanche : 3/5
  • Participants : la foule des grands jours (pas la place Grenette de M. Pila, à la Ruchère c'était Grand'Place, on a vu les choses en grand !)

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-02-2017

Une sortie au timing parfait : première voiture au parking et donc tr...

Nicolas CHAPPEL
21-02-2016

Une journée grandiose que je ne pouvais pas rater avec au global une...

Nicolas CHAPPEL
01-05-2014

Et encore la trilogie infernale Chartrousine réalisée en deux temps...

Nicolas CHAPPEL
06-03-2014

Je voulais dormir ce matin, donc faire un truc pas trop loin de la mai...

montagne-a-vaches
13-01-2013

Après les 700m+ des Plagnes hier (pdt cours des filles), je suis bien...

7 Loïc GAUDRY
21-04-2012

Vous connaissez certainement l'expression : to be or not to be. Et bie...

Nicolas CHAPPEL
25-03-2012

S'il ne reneige pas franchement, ce sera mon dernier Grand Som. Dépa...

Nicolas CHAPPEL
15-01-2012

Couché vers 1h du mat, je ne sais pas si je vais pouvoir me lever. Je...

Nicolas CHAPPEL
06-03-2011

Premier Grand Som cet hiver avec à la clé une skiabilité 4* inatten...

Nicolas CHAPPEL
16-01-2005

Très belle course par la grande variété de l'itinéraire, un panora...

7 sylvie perret

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media