Le Châtel (Bonnet de Calvin) par la face
ouest

Le Châtel (Bonnet de Calvin) par la face
ouest

  • Altitude départ : 860
  • Altitude sommet : 1937
  • Dénivelé : 1077
  • Distance : ? km
  • Temps de montée : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Pancarte jaune et traces jaunes enbas
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire accès

Depuis l'atterro de la Grange Haute, rejoindre le hameau de Menglas. Prendre la piste balisée jaune direction "Pierre des Sacrifice". Rejoindre le parking (fin de la piste carrossable accessible depuis le hameau de Verdier). Suivre le balisage (sentier et piste alternés) qui monte vers les barres rocheuses et les contourne par des vires avant de déboucher sur le plateau herbeux (1850m décollage possible : E, N, W). Le sommet se trouve au sud, 100m plus haut.

Itinéraire vol

Atterro : Déco : En herbe, toutes orientations. Sans difficulté. la meilleure orientation du sommet est le déco Ouest, en Est faire 100m vers le nord, c'est moins raide! Bonus : Une petite [url=http://vimeo.com/78458041#]vidéo[/url] de ce vol rando par Olivier

Précautions

Les barres rocheuses génèrent des turbulences par conditions thermiques.


Commentaires difficultés

aucune
5.0/5 (1 vote)

Topo créé le :

Mens


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 17-12-2016

S'affranchir de la pesanteur !

Charmant vallon en face Est

S'affranchir de la pesanteur !, voila l'objectif du jour... Le sommet phare du plateau du Trieves, le Bonnet de Calvin, sera le théâtre de cette tentative. Mais pour atteindre le nirvâna, il convient d'abord d'emprunter le petit sentier qui serpente à travers une pinède singulière, c'est une forêt clairsemée de pins noueux dont les sous-bois sont lumineux et couverts de mousses tendres et épaisses. Un petit ruisseau occupe le fond du vallon, il entretient un tintement feutré en raison d'un lit constitué de pierres soigneusement jointes où l'eau s'écoule facilement. C'est au siècle dernier que les hommes ont aménagé ce vallon propice à la rêverie, Schubert aurait pu y composer un lied tranquillement à l'ombre d'un conifère. Pour ce qui est de l'ombre aujourd'hui il aurait été servi, le soleil ne passe même pas par dessus la puissante Aiguille de l'Obiou, c'est un vrai frigo. Moi qui ai choisi cette balade bien exposée aux rayons matinaux pour profiter des maigres calories du soleil de décembre.... c'est raté, alors autant monter sans attendre. C'est au col de la brèche que le soleil me salut enfin. Le temps est absolument magnifique et la solitude totale. Il suffit maintenant de remonter le fil vertigineux de la proue du Chatel tendue vers le sud.

Au sommet les conditions sont parfaites quoi qu'un peu fortes. Ce sera idéal pour un décollage sur place et s'affranchir d'un seul coup de la pesanteur. Quand je pense à l'autre abruti qui s'est enfermé dans sa boîte de conserve propulsée par des tonnes de carburant pour tourner autour de la terre en impesenteur, alors qu'il suffit d'un peu de marche et de quelques grammes de chiffon pour obtenir le même résultat : Planer dans le ciel bleu immense et immaculé. En plus avant le décollage, l'écoute attentive d'une musique planante de Nusra Fateh Ali Khan, le maître du qawwalî, permet de se préparer aux délices du vol, c'est plus efficace qu'un joint de cannabis et par dessus le marché totalement légal !

Au loin le massif de la Chartreuse brille au dessus d'une sombre mer de nuages qui occulte la ville de Grenoble. Vers l'orient les sommets éclatants des Ecrins se découpent dans un ciel céruléen. Et sous mes pieds coule paisiblement de lacs en lacs la rivière domptée du Drac. Le vol est une pure jouissance dont on ne voudrait que jamais il ne se termine... il est dur de partir d'un tel cadre.... pourtant il le faut bien. Après une belle et agréable balade aérienne le long des crêtes sommitales balayées par un vent favorable permettant de profiter encore et encore de l'air raréfié et glacial, il est temps de descendre vers Cordéac et la civilisation. Les deux grandes éoliennes sont figées, la brise en vallée est calme, rien n'est plus facile que de retrouver le plancher des vaches.

Le retour aux affaires est un pur délice avec ces conditions magiques, il faut en profiter encore et encore !

Photos de la sortie

Commentaires

Michel Pila
18-12-2016 21:24:21

Salut Marc, Bons vols à toi pour cette saison qui n'en finit pas, pour notre plus grand plaisir

Marc Billat
18-12-2016 21:04:08

Bon retour parmi les volants 8)



  • Horaire : 2h30 en partant de Cordéac face Est
  • Dénivelé : 1077 m
  • Temps de vol : 25 m
  • Plafond max : 1990 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
07-07

Depuis Cordeac

11 Michel Pila
14-07-2018

En partant de Cordéac

8 Michel Pila
06-05-2018

courant d'air sur un matelas de crocus

17 Bipbip
21-04-2018

Droit dans le soleil

13 Michel Pila
24-06-2017

Toute la beauté du monde

11 Michel Pila
10-06-2017

un coin ou je vais plus souvent en VTT qu'avec mon rappe-la-pente ....

4 Bipbip
09-04-2017

Il faut se rendre à l'évidence

9 Michel Pila
04-06-2016

Une éclaircie providentielle !

7 Michel Pila
12-04-2015

Romarin au Bonnet de Calvin

7 Michel Pila
22-06-2014

Contrairement à hier, la météo étant bien meilleure que prévue, l...

3 Michel Pila
06-04-2014

Le faisceau des possibilités aujourd'hui est réduit, la preuve ? Lou...

6 Michel Pila
17-08-2012

Montée dans une relative fraicheur non par la pierre des sacrifices m...

>tof
02-08-2012

La cime semble bien éloignée de l’atterrissage mais le sentier mon...

9 Michel Pila
05-10-2008

Découverte du site pour tous les 3. Déco à 14h00 après la montée...

1 guy L
29-09-2006

Une bonne frousse ! Suite au mouvement de grève il m’a fallu m...

6 Michel Pila
15-05-2004

Début d'un petit périple de 4 jours dans cette superbe région du tr...

2 francky

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media