Mont Pelat depuis Saint Pierre d'Albigny


Mont Pelat depuis Saint Pierre d'Albigny

  • Altitude départ : 581
  • Altitude sommet : 1543
  • Dénivelé : 962
  • Distance : ? km
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 40min
  • Orientation : Sud
  • Balisage : jaune sur font vert
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre la piste indiqué " Les Martyrs de la Frasse". arrivée à un grand replat (830m), une première patte d'oie, prendre le chemin plus étroit de gauche puis une centaine de mètre plus loin à un autre carrefour, celui de droite en bien meilleur état.

Remonter encore longuement le versant ombragé sans trop de virages jusqu'au fond du vallon. Puis par une dernière pente ensoleillée et quelques lacets, atteindre le col de la Sciaz (1338m) au milieu de la forêt. Vous aurez ici une petite indication du vent local.

A la croix du col de la Sciaz, prendre plein nord et remonter la piste de ski par un large chemin jusqu'au sommet.
A voir sur le web

Itinéraire vol

Déco vraiment facile de secteur Sud-Est au Pelat, Sud-Ouest au Morbié et plein Sud entre les deux, le vol se fait dans une grande combe. L'attéro proche du départ du chemin est assez technique, en contre pente. On peut se poser un peu plus bas ou à l'attéro de Montlambert, ce qui nécessite une autre voiture

Précautions

Pas de source sur le parcours...


Commentaires difficultés

Déco vraiment facile. L'attéro proche du départ du chemin est assez technique, en contre pente. On peut se poser un peu plus bas ou à l'attéro de Montlambert, ce qui nécessite une autre voiture
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

se rendre à St pierre d'Albigny, prendre la route menant au hameau du Péchet puis les Garniers. Continuer la route jusqu'au bout du goudron, proche de la Fésanne. La piste débute au bout de la route goudronnée.


Situation




Sortie du 18-02-2018

Toujours plus haut

paré au décollage

 

Après quatre balades en basse altitude, je me risque à monter plus haut, le léger vent de Sud annoncé et la relative altitude du Morbié à l'abri de la neige me décident à en tenter l'ascension. En arrivant sur le chemin carrossable qui mène au terrain officieux d'atterrissage, un groupe de traileurs m'oblige à rouler au pas, ce qui me laissera le temps de récupérer une belle branche qui fera office de support à ma flamme. La raison de cette soudaine agitation est rapidement éludée, c'est une course à travers la campagne qui a lieu actuellement.

 

Je croiserai bien des coureurs sur le bas du parcours, ensuite plus personne si ce n'est un ou deux chiens de chasse qui jappent désespérément après une vague odeur de gibier. Si le début de la balade est complètement déneigé, un épais manteau fait brutalement son apparition à la motié du parcours, là où le sentier traverse le fond du vallon. Heureusement les températures négatives à toutes altitudes auront durcie la neige qui, par ailleurs, est bien accrocheuse rendant futiles mes petits crampons spécial marche.

 

 

Au col de la sciaz, pas un brin de vent, pas plus que de skieur qui descendrait la piste du Morbié, pourtant la piste est bien damée, c'est le mystère de cette station qui n'est jamais ouverte. Au sommet le vent est pratiquement nul ou mauvais quand il y a un souffle d'air. Qu'à cela ne tienne, l'aire d'envol est suffisamment grand pour une longue course avant la pente. Une fois raté le premier décollage, le doute m'a saisi... la petite brise de cul empêcherait t'elle une prise en charge de la voile ?

 

Probablement puisqu'il m'a fallu ré-étaler la voile quatre fois avant de pouvoir enfin décoller dans une course qui m'a sembler durer une éternité. J'ai cru un moment ne pas pouvoir rejoindre le bas par la voie des airs.

 

Pourtant une fois en l'air, j'ai pu doublement goûter la joie d'avoir pu décoller, éviter la marche fastidieuse d'une part, et profiter une fois encore du plaisir de voler comme un oiseau dans cet air frais et totalement inerte. Voila une bien belle balade, même si le voile de haute altitude aura été fatal aux petites thermiques de janvier, l'essentiel étant bien entendu de participer.

 


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 1600 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
16-11-2019

Un vol mouvementé

1 Michel Pila
02-06-2019

Vol en Bauges

4 Michel Pila
25-11-2018

Délivrance

5 Michel Pila
30-09-2018

A la première heure

2 Michel Pila
06-05-2018

Le ciel des Bauges

5 Michel Pila
08-04-2017

Décollage au milieu des crocus

5 Michel Pila
19-03-2016

Les montagnes russes

3 Michel Pila
23-12-2015

Une belle petite sortie même si je ne pensais vraiment pas redescendr...

Michel Pila
19-12-2015

Dédicace à Michel

Anny
07-12-2015

Profitant de ce temps incroyablement beau et d'une relative améliorat...

Michel Pila
29-08-2015

Reprise dans les Alpes

3 Michel Pila
16-11-2014

Prendre un but !

7 Michel Pila
08-05-2014

J'aime bien quand un plan se déroule sans accro. Aujourd'hui est u...

6 Michel Pila
28-11-2013

beau vol avec une montée magnifique dans 30 de fraiche au sommet...

norman bideau
16-03-2013

En arrivant sur le parking à coté du terrain d'atterrissage, la bell...

8 Michel Pila
09-11-2012

Après un petit intermède familial délicieux au bord de la Méditerr...

5 Michel Pila
20-10-2012

...

5 Bipbip
13-10-2012

Un petit incident de vol qui aurait pu mal finir..... Ce matin je m...

4 Michel Pila
22-10-2011

La brume froide et visqueuse est restée au fond de la vallée de l'Is...

11 Michel Pila
25-03-2011

Peut-être par excès de prudence – bien que les enregistrements mat...

10 Michel Pila
19-02-2011

Je ne sais pas si j'aurais fait cette sortie (que Véro avait repéré...

10 Michel Pila
12-02-2011

Belle rando, les 3/4 dans la forêt. Lorsque l'on débouche au sommet...

3 Marc Billat

Identification

( ) bivouak.net

Social Media