Cabane 2078 dans le vallon du Couleau en
raquettes par la route forestière du Couleau

Situation

le vallon de fouran et La Queste
  • Altitude départ : 1156
  • Altitude sommet : 2078
  • Dénivelé : 920
  • Distance : 14 km
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Sentier balisé jusqu'à la Cabane Saint Clément, ensuite il n'y a plus rien. Effectuer alors une diagonale 'gauche' montante jusqu'à la Vieille Cabane, point coté 2078m.
  • Itinéraire :
    • intéressant en raquettes
    • en boucle
  • Accès : depuis st-clément sur durance , prendre direction réotier et bifurquer 100m après sur votre G vers"les clots" ; monter plusieurs kilomètres et prendre la route forestière à 1100 m sur votre G


Proposé le olivier lochard

Itinéraire

Remonter le vallon du Couleau par la route forestière du Couleau, puis par le sentier à partir du point 1532m.
Peu après la sortie de la forêt, on arrive à la cabane Saint Clément (possibilité de s'y abriter: la grosse clé est au clou à l'extérieur).
Rejoindre la vieille cabane 2078 par une diagonale WNW au feeling dans la pente sud en cherchant les passages les plus adaptés.
La vieille cabane est à l'abandon et peut servir d'abri temporaire car bien orientée au soleil, lorsque celle de Saint Clément est déja dans l'ombre. Le spectacle y est magnifique, vers la Queste et la Roche Moulinière au sud, la tête de Couleau à l'ouest, le pic de Rochelaire et la tête de Vautisse au nord-ouest.
On peut redescendendre dans les alpages sur la cabane du Couleau, puis rejoindre la cabane Saint Clément.
Retour par le même itinéraire ensuite.


Précautions

Grande prudence sur le sentier qui selon l'époque de l'année peut s'avérer dangereux.

Difficultés

Selon l'époque de l'année, prévoir crampons.

Commentaires itinéraire

Sortie : La vieille cabane du Couleau (2078m), depuis mont-dauphin

une superbe journée pour profiter de la nature alpestre en fin d'automne ; comme d'habitude , les conditions de terrain et les difficultés de type hivernales n'ont pas grand-chose à voir  avec celles de la 'belle' saison   , et on n'y va pas vraiment pour les mêmes raisons .

Sortis de la frénésie de l'été , on profite de l'ambiance  , du calme , des paysages sublimes et contrastés de cette fin de saison ; la performance n'est pas à l'ordre du jour  , mais plutôt se régénèrer , s'emplir de cette nature généreuse et sauvage 

d'ailleurs , comme pour ma précédente sortie , on n'y rencontre personne , et on laisse le monde tumultueux derrière nous...

bref, des conditions de terrain et d'ambiance très variables suivant les expositions et l'altitude .

Evidemment , les fanas de perfs préféreront des randos plus 'pointues' et plus hostiles...Pour ma part , dans ces conditions de neiges variables et traîtres  , comme souvent en fin d'année , Il me semble qu'il vaut mieux privilégier l'agrément , la contemplation et s'emplir  de cette  nature qui s'assoupit .

Sans relâcher sa vigilance , car le terrain demande une adaptation quasi-permanente .

 

Edit modération Bivouak, cf ci-dessous des détails de la sortie d'Olivier ce 5 décembre 2018 (afin de faciliter lecture du topo).

j'ai voulu profiter de la verdure avant d'entrer dans la neige. Je suis donc parti à pied presque du début de la route forestière ; les paysages étaient sublimes par ce beau temps relativement doux. J'ai suivi le parcours habituel jusqu'au pseudo-parking 1532m (froid et enneigé depuis 3 kms auparavant), puis ensuite le chemin forestier large bien enneigé jusqu'au début du sentier où les crampons deviennent immédiatement indispensables ; montée à la cabane Saint-Clément (possibilité de s'abriter : la grosse clé est au clou à l'extérieur).

Puis montée en diagonale G, au-dessus du sentier de fond de vallée, au feeling, en cherchant les passages les plus adaptés dans cette ambiance hivernale d'altitude ; cette vieille cabane est à l'abandon et aux vents de face, mais peut servir d'abris temporaire car bien orientée au soleil, quand celle de st-clément est déja dans l'ombre ; le spectacle y est magnifique , vers La Queste et la Roche Moulinière au sud , la tête de couleau à l'ouest  , le pic de rochelaire et la tête de vautisse au nord-ouest

Attention, il y avait des avalanches dès le début du sentier proprement dit: glacées et abruptes ; sentier enneigé de manière intermittente au début puis permanente ensuite ; crampons nécessaires jusquà la cabane st -clément ; raquettes ensuite.


vallon du couleau - depuis son origine
vers l'alpet et coste noundy
demoiselle coiffée- pic du clocher-pic st andré
vers le queyras : font-sancte ,pic des houerts
avalanches du début de sentier
vers la queste et le vallon de fouran
vers la tête de vautisse
de g à d : mont taillan - pic st andré- gd parpaillon au fond
crête de chabreyret- près de la cabane st -clément
la voiture est restée tout là-bas , en bas
cabane st clément - col du couleau et pic de rochelaire
pic de rochelaire
cabane st clément - col du couleau-pic de rochelaire
vers tête de vautisse
vers vars et la portice , à g ; puis  pic du clocher- mont tailland et pic st andré
crête de chabreyret-col du couleau-pic de rochelaire
pic de rochelaire et vautisse
chabreyret-col du couleau-rochelaire
les mées-au dessus de la cabane st clément
tête du couleau-col-rochelaire
crête de chabreyret et tête du couleau
vers la Roche Moulinière et la crête de Noundy
les mées rive G
cabane st clément ; vers l'est
au retour : pic du clocher-pic st andré-mont orel
vers l'est ; on voit la cabane de st clément en contrebas
le vallon de fouran et La Queste
  • Date : 05-12-2018
  • Durée : 6h
  • Dénivelé : 922 m
  • Distance : 14 km

Identification

Social Media