Mont Sec Depuis les Rivoirands

Mont Sec Depuis les Rivoirands

  • Altitude départ : 280
  • Altitude sommet : 1200
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Beau balisage jaune bien fait
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

il faut traverser le vieux pont et 60 mètres à gauche commencer l'ascension là où Belledonne vient mourir dans la Romanche, c'est l'extrême sud du massif, point de départ réel de la grande traversée de Belledonne. Le vieux sentier débute par quelques lacets avant de faire une grande traversée ascendante vers la gauche, on arrive dans une ferme. Par une courte descente goudronnée rejoindre la route principale qui traverse le hameau des Rivoirands. Couper plusieurs fois le goudron par des raccourcis plus ou moins indiqués avant de poursuivre sur un vieux chemin empierré. Longer l'épaule sud en restant plutôt sur le flanc droit.

À 880m d'altitude, passer derrière une vieille grange isolée et poursuivre en sous bois en versant sud. Vers 1100, traverser le hameau de Mont-Sec, et continuer vers l'est à côté du four banal. Passer par le vaste dôme de Sainte Madeleine et redescendre sur le col homonyme. Du dôme repérer le décollage juste en face, après une petite halte à la nouvelle table d'orientation au col, puis direction plein Est et en finir avec la montée par une courte pente sur le GR.

Itinéraire vol

Le décollage est à l'est du col de la madeleine, au dessus de la grande face sud qui surplombe la vallée à l'altitude 1200m. La pente est peu raide avant de plonger sévèrement.... Quelques buissons commencent à envahir le site mais sans pour autant être gênants. À cet endroit, pas de clôture et c'est tant mieux. Vol RAS, thermiques assez matinaux compte tenu de l'orientation favorable. Attero ffvl des Tibannes [url=http://federation.ffvl.fr/structure/313/sites/38028]à l'ile Falcon.[/url]Il ne semble pas impacté par les travaux colossaux de protection de l'éboulement.

Précautions

- L'atterrissage se situe là où la vallée est tortueuse et bien encaissée, en cours de journée la brise est forte et turbulente. - Pente de décollage peu raide avant une cassure très prononcée. - Décollage vicelard par vent de nord.... À proscrire!


Commentaires difficultés

Promenade intéressante l'hiver quand il y a de la neige partout. ici plein sud et pas très haut, c'est vite dégagé.

Commentaires

Michel Pila
08-04-2012 08:19:55

Salut >Tof, Topo mis à jour suivant ton conseil, le chemin n'est pas si sauvage que tu le décris, mais en avril la végétation n'est sans doute pas à son maximum. Merci et bons vols

Michel Pila
06-03-2012 19:59:59

Excellente remarque qui donne indéniablement un plus au topo en évitant ainsi presque toute la partie goudronnée et surtout le retour, certes court, le long de la bruyante nationale...


>tof
06-03-2012 16:46:55

On peut se garer au croisement vers l'attérro, traverser la romanche par l'ancien pont. Un sentier part en face et rejoint l'autre itinéraire. Ronces et orties en été...


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Vizille > direction Bourg d'Oisans > traverser la Romanche > Parking à l'ancien pont fermé 200 mètres après


Parcours


  • Nb points : 300
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 6.141
  • Dénivelé - : 213
  • Dénivelé + : 1119
  • Taille fichier : 13 kB
  • Téléchargement


Sortie du 20-01

Aux confins du massif de Belledonne

Aux confins du massif se Belledonne

Décidément, y a des week-ends où le décollage n’est jamais simple, hier il était beaucoup trop court pour être serein, aujourd’hui il sera rendu délicat par sa configuration trop plate et neigeuse avant la falaise, avec un vent résolument de cul....

Mais ce matin la météo a brusquement changé du tout au tout, le vent qui devait être tonique de sud devient insignifiant tournant nord en fin de matinée, ce qui n’est absolument pas un bon plan pour le Mont Sec qui offre un terrain d’envol tourné vers le sud. Peu importe, le temps, meilleur que prévu, favorisera la naissance des ascendances et devrait permettre un envol peinard. Le sentier qui démarre en même temps que le relief au bout du bout du sud de Belledonne est absolument magnifique, en plus d’être sauvage et délaissé des touristes, il serpente en sous-bois. C’est un vieux chemin plusieurs fois séculaire qui grimpe entre de vagues maisons délabrées aux murs de gneiss. La neige fait son apparition sur le haut du parcours, au loin dans un champ, ce qui ressemble bien à un loup passe en courant, si sa queue en panache ressemble à celle d’un renard, ses longues pattes et sa grande taille sont indiscutablement celle d’un canis lupus.....

Subjugué par cette apparition rarissime, j’avance résolument vers le sommet, cependant le vent est très mauvais ce qui compromet fortement mon retour par les airs. La dernière demi-heure de marche sera faite avec le moral dans les chaussettes, jamais je ne pourrai décoller. Il en faut du courage pour persévérer malgré la certitude de l’échec. En arrivant sur le terrain d’envol, le pressentiment se transforme en certitude.... Ce vent arrière m’interdit toute tentative sur ce décollage trop plat avant la falaise. Cependant, il reste encore un espoir, la couverture nuageuse se fragmente au sud, et le soleil fait de timides apparitions qui font tourner la flamme comme une girouette. Si le soleil gagne, la brise thermique devrait prendre le dessus. Alors j’étale la voile et commence une attente qui mettra mes nerfs à vif. Une première tentative se solde par un échec, juste avant de me jeter dans le trou. Lassé, je me donne une dernière chance.

Le soleil brille maintenant et la flamme s’oriente brusquement dans le bon sens. Courir dans la neige sur ce terrain trop plat demande une énergie considérable, pourtant la voile monte bien droite, je galope résolument vers la falaise, et au dernier moment enjambe la clôture au sol avant de me jeter dans le vide.... Une fois confortablement installé dans la sellette, je peux reprendre ma respiration, avant de jouir du paysage qui s’offre maintenant à moi sur 360°. Le vol ne durera pas et c’est dans un terrain glacial qui ne voit pas le soleil de la journée que je me pose, heureux d’avoir pu éviter de redescendre à pince.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 10 m
  • Plafond max : 1200 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
23-06-2016

Je ne connaissais pas l'extrémité sud de belledonne... Voilà qui es...

1 Luc
21-04-2015

Trop tôt

Michel Pila
23-02-2014

Quand je pense à [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2...

8 Michel Pila
07-04-2012

Y a des jours où rien n'est formel, le vent sud ce matin doit tourner...

9 Michel Pila
03-03-2012

Découvrir un sentier est un petit plaisir savoureux. Il y a bien l...

16 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media