Plateau d'Ambel Le tour par le Roc de Toulau,
la Tête de la Dame et Serre de Montue

Plateau d'Ambel Le tour par le Roc de Toulau,
la Tête de la Dame et Serre de Montue

  • Altitude départ : 1320
  • Altitude sommet : 1706
  • Dénivelé : 1250
  • Distance : 20 km
  • Temps de montée : 8h30
  • Temps de descente : -
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Se garer juste après le tunnel du col de la Bataille.
Ensuite, on démarre par une montée raide par le versant Ouest du Roc de toulau. au sommet, on descend par le versant Sud pour rejoindre le col de Toulaud puis il faut poursuivre la crête jusqu'au pas du Gouillat et le sommet de la Tête de la Dame.
De la , on continue la crête pour passer par le Pas de Rouisse, le pas d'Ambel, le pas de la Courronne, le pas de la Férrière et le pas de L'infernet pour terminer au sommet du Serre de Montue.
La descente s'éffectue par le pas de l'infernet. De la , on rejoint le refuge de Turbanet et le virage de la Gardiole. Ensuite, on suit la route pour rejoindre le col de la Bataille.

Précautions

A ne pas entreprendre par brouillard. L'orientation peut alors devenir délicate.


Commentaires difficultés

Aucune difficulté technique mais ballade très longue si l'on veut faire le sommet du Serre de Montue.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Route de Léoncel puis Col de la Bataille.


Situation




Sortie du 24-03

Montagne d'Ambel par les pas de la Couronne et de la Douille

Les rochers qui s'embrassent .

Pour cette fin Mars , envie d'aller voir dans le sud vercors, si la neige a suffisament reculé pour envisager de reprendre , pour de vrai , des randos un peu engagées  .

Ce sera une reprise toute en douceur , avec cet itinéraire de Pascal Sombardier , publié dans Vercors Secret .

Après  la montée très fastidieuse jusqu'au 8ème lacet de la route forestière, au dessus de l' abri de Mouret , encore un peu de piste , et enfin le Vercors que l'on aime , sauvage et magnifique .

Enfin du sentier et, tout de suite , au dessus , les 'rochers qui s'embrassent' . Une petite arche , juste en dessous , incite à quitter le chemin, pour faire quelques photos sympas . Une fois au niveau de l'arche , inutile de redescendre chercher le sentier : on le retrouve juste quelque mètres au dessus , lorsqu'il revient plein nord , jusqu'à venir butter sur la falaise qu'il faut traversser pour accéder au plateau d'Ambel . Quelques gradins 'débonnaires' plus haut et on débouche sur l'immense alpage qui est totalement déneigé ,à l'exeption de quelques névés résiduels . Avant de prendre la crête sur la gauche , un petit aller -retour vers le scialet des Quatre Gorges s'impose . Pour cela, il suffit de descendre vers le GR visible en dessous en tirant sur la gauche . A cette époque le tunnel qui permet d'accéder à la cavité est encore obstrué  et il faut descendre directement dans le trou, pour prendre pied sur le cône de neige plus bas .Bien que la marche ne soit pas très haute, la pose d'une corde sécurise le passage .

De retour sur la crête , le vent du nord nous rappelle que Font d'Urle est tout proche ! Juste avant le sommet 1692 m , lorsque le GR vient frôler la crête , on trouve le pas de la Douille qui va permetre la descente sur le val de Quint . Ce versant est , pour reprendre la description de P.Sombardier , d'ambiance très Dévoluarde . Il faut jouer avec le terrain , bien comprendre les reliefs , repérer ce qu'il reste des sentiers d'antan , et , ma fois cela passe très bien . L' idèal est de reprendre le topo de Pascal lui même , sinon , il faut , en gros , descendre sous le col en tirant à gauche,pour passer sous un plissement de rocher de forme hémisphérique . Il faut ensuite traverser le ravin en dessous pour se diriger vers une lame de rocher que l'on contourne par la gauche . Reprendre le fil de l'éperon et descendre jusqu'à buter sur une barre rocheuse . Traverser le ravin et remonter en rive droite , puis traverser jusqu'à la verticale de trois gros blocs de rochers en contrebas . Rejoindre ces rochers et la sente qui part à droite juste en dessous jusqu'à une piste vers 1160 m . La suite : dixit P Sombardier : 'suivre la piste sur 500m et repérer juste au-dessus un mur surmonté d'un panneau en bois 'charbonnière' .Prendre la sente en contrebas . Bien tracée, elle traverse à gauche puis descend un pierrier ( ' les gros cailloux ' sur IGN), arrive sur une autre piste , continue vers la gauche, zigzague à nouveau dans un pierrier , et parvient à 1073m sur celle de la porte d'Urle . La suivre à droite sur moins de 200 m et tourner à gauche sur la piste de Mouret . Celle ci effectue rapidement un lacet à droite puis descend longuement jusqu'au virage à 866 m où elle rejoint celle prise à la montée ' . Ouf , si après cela vous n'en avez pas assez de la piste forestiere ! A part ce petit inconvénient , très belle ballade , confidentielle qui est assez atypique dans le Vercors . Coté cotation ce n'est évidemment plus du R1 . Pas très doué pour cet exercice , je me lance tout de même : Couronne = R2 ; Douille = R3

 

Photos de la sortie


  • Horaire : 6H
  • Dénivelé : 900 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
13-11-2013

Ce mercredi, il fallait être un peu fou pour aller faire le tour du P...

8 Geoffroy Rémi
22-07-2010

Sortie avec un couple Franco-Hollandais de l'aire naturelle de camping...

2 JeunouKiKrak
04-06-2010

Temps parfait excepté le vent sur les crètes. Pas fait le Serre de...

1 Mickael26
24-09-2009

Départ de la région parisienne à 5h, arrivée dans le Vercors en fi...

ced
17-04-2007

Magnifique randonnée mais longue si l'on veut rejoindre le Serre de M...

vch

Identification

( ) bivouak.net

Social Media