Rochers du Parquet par le pas de la Selle
et le pas de l'Aiguille

Rochers du Parquet par le pas de la Selle
et le pas de l'Aiguille

  • Altitude départ : 1200
  • Altitude sommet : 2024
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3
  • Temps de descente : 3
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Prendre la direction du col de l'Aupet (1627m), chemin forestier. Tirer à droite et prendre le sentier qui rentre et monte en forêt au pied du Mont Aiguille.
Après le passage d'un petit ruisseau, le sentier se relève dans les pentes du col. On gagne le col facilement en empruntant quelques lacets.

Du col de l'Aupet (1627m), prendre à l'Ouest (gauche) le sentier qui file vers le pas de la Selle. Ce sentier traverse à flanc les rochers du parquet et remonte un vallon caillouteux. Arrivée au Pas de la Selle (1870m).
Du pas de la Selle, prendre la direction sud en remontant les pelouses pour le plus haut sommet : Les rochers du Parquet (2024m).

La descente se fait dans le vallon en face du sommet, pour atteindre rapidement une sente en direction de la Bergerie de Peyre Rouge.
De Peyre Rouge, repérer une sente qui file vers le sud en direction des Chaumailloux. Suivre les différents cairns. Au point 1681m sur la carte prendre à gauche pour le Pas de l'Ours. Le sentier se faufile dans de petites cuvettes pour déboucher au dessus du refuge des Chaumailloux.

Des Chaumailloux, descendre le Pas de l'Aiguille, continuer 20 à 30 minutes pour récupérer la voiture.

Le tour des rochers du Parquet est une boucle splendide.


A voir sur le web

Précautions

Carte et boussole obligatoire. Itinéraire de toute beauté.


Commentaires difficultés

Difficulté lié à l'orientation. Boucle à faire par temps sur.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Se garer à la sortie de la Richardière, non loin du village de Chichilianne (Trièves) (environ 50 Km de Grenoble, route de Sisteron).


Situation




Sortie du 13-06

Pas de la Selle

Le plus dur, ce fût de s’extraire des bouchons grenoblois !

Départ de la Richardière peu après neuf heures. Les lieux sont calmes, à peine deux voitures au parking. On comprendra par la suite : la voie normale du Mont-Aiguille est interdite d’accès jusqu’au 21 juin pour cause d’entretien. On enchaîne donc paisiblement dans l’ombre froide du Mont-Aiguille les nombreux lacets qui mènent au col de l’Aupet dans le silence de la la forêt où quelques chants d’oiseaux rythment nos pas étouffés par l’humus. Montée hypnotique !

Nous voilà donc rapidement arrivés sous le col où un petit groupe devise gaiement, confortablement installé sur les banquettes herbeuses qui nous surplombent. Leur voix portent dans le silence du vallon, alors que le pilier sud du Mont-Aiguille se dévoile, la vue se dégage et qu’on trouve enfin le soleil !

Le très beau col de l’Aupet est ensuite parcouru avec plaisir et comme à chaque fois, on se dit qu’on reviendra fin juillet pour récolter quelques framboises. Quel bel endroit avec ses pelouses accueillantes, ses champs de trolles, ses anémones, encadrés par le contraste austère des faces du Mont-Aiguille et des Rochers du Parquet ! Contraste encore lors de l’arrivée sous le pas de la Selle et son raide pierrier. En rive droite, un bouquetin isolé broute un peu l’écart. Devant nous, une marmotte alerte fuit sous un rocher.

Puis vient l’arrivée sur les hauts-plateaux. Il faut reconnaître qu’il y a peu d’endroit en France qui donne autant ce sentiment d’immensité sauvage. En montant aux Rochers du Parquet, on prend un peu la mesure de ces dizaines de kilomètres de plaines d’altitude, de forêts, de reliefs chaotiques. Et de l’autre côté, séparé par quatre cent mètres de vide, le pilier sud du Mont-Aiguille, pile à la même altitude, 2024 mètres. Un peu plus bas, un troupeau de bouquetins mâles se déplace au gré de sa pâture. Les nombreuses crottes sous le sommet indiquent que l’endroit doit être bien fréquenté à d’autres heures de journée.

On ne traîne pas pour le pique-nique, le vent et la fraîcheur nous passe l’envie de la sieste. Et puis il faut dire que le refuge de Chaumailloux semble bien loin tout au bout de cette longue crête des Rochers du Parquet. Et bien tant mieux ! Car quelle féerie tout de même. Arrivé au pas de l’Aiguille, j’aurais bien remis une pièce dans la machine tant cela fût plaisant ! C’est à la fois harmonieux et chaotique, riant et hostile, beau et sinistre, où des champs d’orchidées lumineuses côtoient des failles profondes et obscures, et les pelouses tendres d’un jardin botanique des champs de lapiaz aux sculptures acérées. Au bord du vide des étagnes paresseuses prennent le soleil. Au détour d’un banc rocheux, des bouquets de narcisses caressent nos yeux de leur corolle blanche liseré de rouge. Et immense plaisir : le chemin est à inventer, seuls quelques cairns discrets indiquent les passages les plus commodes. Heureusement la ligne de crête sert de fil conducteur et rend l’orientation finalement pas trop délicate. Méfiance tout de même quand il ne fait pas aussi beau qu’aujourd’hui…

On retrouve la civilisation au pas de l’Aiguille. Des promeneurs, des chevaux, un vieux bouquetin peu farouche dans les prairies au dessus du refuge, la nécropole, mémoire de la folie humaine.

Descente express après la traditionnelle séance photo des bouquetins sur la rive droite du ravin sous le pas, joliment décoré de trolles à profusion.

Plus de photos ici.

Photos de la sortie


  • Horaire : 6h30
  • Dénivelé : 1200 m
  • Participants : Ilya

Autres sorties

Date Titre Auteur
26-06-2018

Voiture laissée sur parking au bas du pas de l'aiguille ( fa...

j2m
18-06-2015

Terra incognita ...

JeunouKiKrak
24-10-2013

Partis ce matin avec ciel bien chargé mais assurance météo d'une tr...

6 j2m
10-07-2013

On s'est contenté d'un aller-retour par le Pas de l'Aiguille avec nui...

3 Greg_
15-06-2012

La météo annonce enfin quelques jours de beau temps pour cette fin d...

2 ced
17-04-2011

Fait ce WE en deux jours avec bivouac près de la cabane des Aiguillet...

5 yougs
07-02-2011

Traversée des Rochers du Parquet au départ de la piste à l'altitude...

8 patrice.v
14-11-2010

Superbe itinéraire. Terrain détrempé par endroits à cause de la fo...

3 jpg
29-08-2009

Sacrée journée ! Le récit est un peu long mais les souvenirs sont n...

12 Xavier Valette
10-06-2007

Temps lourd. Itinéraire splendide en passant par Peyre rouge. A fair...

REGIS CAHN
11-07-2003

Du pas de la selle, monter au rocher du parquet. Belle vue sur le Mont...

patrice.v

Identification

( ) bivouak.net

Social Media