Le Toit (rocher du lac du Cos) par l'arête
ouest depuis fond de France

Le Toit (rocher du lac du Cos) par l'arête
ouest depuis fond de France

  • Altitude départ : 1089
  • Altitude sommet : 2835
  • Dénivelé : 1771
  • Temps de montée : 5h15
  • Temps de descente : 4h10
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Direction refuge des 7 Laux. Ensuite plus rien.

Itinéraire

Suivre le bon sentier qui remonte le bois de la montagne du Gleyzin. Vers 1550m, deux direction sont possibles, soit par le chalet du Gleyzin de la Ferrière (fermé) ou par le chalet en ruine des 2 ruisseaux. Les 2 itinéraires se rejoignent au lac noir. Continuer jusqu'à l'embranchement du refuge que l'on laisse sur la droite. Poursuivre en longeant le lac de Cottepens jusqu'au torrent déversoir du lac blanc. Remonter les pentes herbeuses qui le bordent pour aboutir au lac. Traverser le déversoir du lac et remonter la croupe qui mène à 2432m. Suivre cette croupe qui revient orientée est jusqu'à venir buter contre le promontoire 2665m. Le contourner par le nord pour revenir à la base du couloir qui permet de prendre pied sur l'arête ouest qui se remonte facilement par de gros blocs. On débouche au sommet nord et le sommet sud est également facilement accessible par l'arête sommitale.
A lire
  • Belledonne pour tous par Pierre Pardon. Référence : Course n° 47 proposé par Stephane

Précautions

Celles à prendre sur névés.


Commentaires difficultés

Aucune jusqu'au lac blanc. Ensuite, la dureté du névé peut inciter à prendre un piolet. Le passage (court env 50m) pour rejoindre l'arête ouest est incliné à env 40° mais peut se franchir par de gros blocs rive gauche (à droite en montant). Un bout de corde peut néanmoins servir à rassurer une personne peu expérimentée.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Rejoindre Allevard puis Fond de France où l'on stationne sur la petite place.


Situation




Sortie du 25-06-2004

Partis de Fond de France à 6h30, on a profité de la fraicheur matinale avant de se retrouver au soleil au lac noir pour la pause casse croute. Le secteur est désert. Après avoir longé le lac de Cottepens, direction le lac blanc par les pentes herbeuses. Aux abords du lac, la neige est encore là malgré cette fin juin. Le lac est encore bien gelé. A partir de là, cette virée se transforme en petite course de neige sans difficulté. Plus haut le couloir de jonction avec l'arête apparait un peu raide et on choisit de le remonter au milieu mais la neige trop molle nous conduit à réviser notre choix, on passe par les gros blocs de la rive gauche. Impéccable, on est bientôt au sommet. Vue magnifique à 360°. C'est vraiment une rando à conseiller. Evidemment, une nuit au refuge permet de scinder la déniv.


  • Horaire : 5h15
  • Dénivelé : 1771 m
  • Participants : Delphine

Autres sorties

Date Titre Auteur
24-09-2011

J'avais initialement prévu de faire un sommet en haute montagne et pe...

Nicolas CHAPPEL

Identification

( ) bivouak.net

Social Media