Rocher Tourte et le Rechausseyre par les
Estables

Rocher Tourte et le Rechausseyre par les
Estables

  • Altitude départ : 1332
  • Altitude sommet : 1535
  • Dénivelé : 430
  • Distance : 17 Km km
  • Temps de montée : 5h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Trait jaune, sauf pour les ascensions
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Prendre la petite route de Freycenet-la-Cuche. Après le pont sur la Gazeille, prendre un chemin sur la droite. Il traverse des prairies, puis entre en forêt. On trouve plusieurs bifurcations. Bien suivre le balisage. Le chemin tourne à 180° pour contourner le Rechausseyre.
Quand le chemin devient horizontal, repérer à droite un cairn. Une sente permet de gravir le Rechausseyre à 1450m.
Revenir sur le chemin par le même itinéraire. On sort de la forêt, pour prendre au SO un chemin qui passe dans une prairie, en lisière d'un bois.
On croise une piste. La prendre au NO, pour traverser la prairie.
A la cote 1369, prendre la piste de droite, qui pénètre dans la forêt. Plus loin elle en sort et rejoint une petite route qui passe près d'une ferme. On arrive au carrefour de la cote 1301.

Prendre la branche de gauche qui se dirige vers Poupoulèche.
Sur la gauche, se trouve une habitation. Prendre tout de suite à gauche, après cette habitation, un chemin au SO, panneau "Tourte".

Le chemin traverse une piste vers la Grangette. On rencontre un autre carrefour à la cote 1288, prendre en lisière de la forêt.

On traverse un bois, puis le chemin continue en lisière, pénètre en forêt, pour en sortir aussitôt. Il arrive vers la ferme de Bellevue.

On traverse la piste d’accès à la ferme, pour continuer le chemin qui passe au-dessus. Dans ce secteur, la carte IGN est fausse. Le bon itinéraire bifurque à la cote 1336 où se trouve un carrefour. La carte IGN indique un chemin qui n'existe pas ou plus AVANT la cote 1336.

Prendre le chemin de gauche, qui pénètre en forêt, passe presque en lisière, puis arrive sur une piste plus large. Traverser cette piste et prendre un chemin qui monte en forêt.

Il faut être attentif, pour repérer le départ de la sente qui se dirige vers les rochers verticaux du site d’escalade. (voir la photo)

Parvenu au pied des rochers, suivre gauche une ligne de cairns. On remonte une lauzière avant d’arriver au sommet des rochers. Franchir la petite barre rocheuse qui accède au plateau sommital.

Suivre la sente jusqu’au sommet du Rocher Tourte.

Descente par le même itinéraire jusqu’au pied des rochers. Ensuite on peut revenir sur la piste par le même itinéraire, ou E, en traversant des gros blocs puis une lande.

Continuer le chemin E, jusqu’à arriver sur une piste. Prendre cette piste à droite. On arrive sur une petite route que l’on suit à gauche, jusqu’au village.

A voir sur le web

Commentaires difficultés

Accès aux 2 volcans en hors sentier
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Parkings dans le bas du village des Estables


Situation




Sortie du 15-09

Rocher Tourte, sommet et tour

le Rocher Tourte, du départ de la rando

Suite à ma découverte ce 12 septembre du Rocher Tourte et de la Roche du Bachat depuis Freycenet-la-Cuche , j’ai eu envie de revenir sur les lieux avec Sylviane, mais cette fois pour l’ascension du seul Rocher Tourte, avec retour par le chemin du tour du même sommet - donc plutôt au départ (plus logique !) des Estables.

En fait, pour nous éviter du goudron inutile, on va aller se garer un peu plus loin sur la route de Freycenet-la-Cuche, au point 1372 (petit parking à gauche). De là il suffit de faire quelques pas pour prendre le chemin de terre qui file NW vers la lisière du bois. Puis, une fois en forêt, on oblique à gauche sur le chemin balisé qui va nous mener juste après la fin de la montée, à 1450m à droite, au départ peu évident (mais j’ai retrouvé mon cairn d’il y a 3 jours !) du sentier qui mène au site d’escalade avec sa superbe falaise.

Une fois au pied de celle-ci, eh bien me voici reparti (partie, pour Sylviane…) pour la surmonter, par la gauche donc, alternativement dans les blocs et les genêts, jusqu’à la sortie au-dessus de la barre. Sylviane progresse prudemment dans les coulées de blocs… mais elle aime ça, et c’est l’essentiel. Une fois l’obstacle surmonté, il reste la tranquille montée dans la lande aux sublimes couleurs ocre, jaune, vert, etc…, où folâtrent en particulier de merveilleux papillons jaunes et noirs. Au sommet, vers 13h15, on cherche un coin de pique-nique sous un pin à l’abri du vent… mais là ce sont aussitôt des nuages de centaines de petites fourmis ailées qui fondent sur nous en permanence. Un vrai petit supplice… Seule solution : redescendre du sommet et s’installer un peu plus bas, où on trouvera enfin une paix relative. Un couple nous rejoint : il nous a vus monter dans les blocs, avant de nous imiter. Ils redescendront avant nous, sur le sentier plus tranquille que je leur ai conseillé et que nous prendrons nous aussi… mais après la sieste.

De retour sur le chemin balisé, on le suit à droite avec l’idée de faire le tour du volcan et de réaliser ainsi une belle boucle pour varier les plaisirs. C’est alors qu’on va croiser presque aussitôt un couple très jovial, avec lequel on bavardera... longtemps ! Ils sont Nîmois mais ont une résidence secondaire au hameau des Deux Rabbes, à deux pas d’ici. Ils nous renseignent sur la boucle du retour : non il n’est pas nécessaire de faire 'le grand tour' - balisé et surligné en rouge sur l’IGN, qui est largement à découvert et passe par les fermes de Bellevue, de la Grangette, de Poupoulèche et de Peyrot. On peut se contenter du 'petit', presque entièrement en sous-bois. Il suffit alors de poursuivre sur notre chemin balisé jusqu’au premier croisement, où on devra le quitter pour une piste qui s’en échappe à droite. Il restera alors à suivre cette piste jusqu’à ce qu’elle rejoigne le GR40 [au point 1369], et à suivre ce dernier à droite jusqu’à ce qu'il rejoigne la forêt. Là il faudra le laisser filer à gauche et continuer en face, tout droit jusqu'à notre parking.

Aussitôt dit, aussitôt fait. On trouve facilement le fameux croisement, et c'est parti pour le tour de piste. Sans charme particulier mais très paisible, cet itinéraire presque de niveau a visiblement été refait récemment, car le petit sentier tracé sur l’IGN a fait place en effet à une très large piste – apparemment pour favoriser la pratique en toutes saisons d’activités sportives et touristiques diverses et variées… On est donc revenus sans encombre (et sans autre rencontre) à notre point de départ en fin d’après-midi. Seul petit regret :  si l’horaire le permet, nul doute que le 'grand tour' doit être nettement plus attrayant que notre 'petit', en offrant sûrment de belles vues sur les sucs et les villages environnants de ce superbe plateau du Mézenc…

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 210 m
  • Participants : Sylviane

Autres sorties

Date Titre Auteur
19-03-2012

Magnifique journée d'hiver, lumineuse et avec des températures douce...

Alain Bellon

Identification

( ) bivouak.net

Social Media