Col de l'Aigleton depuis Prabert

Col de l'Aigleton depuis Prabert

  • Altitude départ : 1336
  • Altitude sommet : 2266
  • Dénivelé : 930
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Ca varie du tout au rien!
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Prendre le chemin montant au Habert d'Aiguebelle, puis aux Lacs du Vénétier. Sous le 1er lac, au niveau d'un panneau prendre le chemin partant sur la droite. Comme celui-ci monte aussi au lac, il faut le quitter pour tirer vers la droite pour remonter un des couloirs de l'autre côté d'une petite zone de blocs. Les couloirs sur la droite débouche sur un autre couloir qu'il faut aussi remonter. On finit par déboucher sur une zone de blocs où l'on retrouve un chemin cairné jusqu'au col.

Descente : par le même chemin ou par le Pas de la Coche. Pour cela viser la station nivôse, puis rejoindre à vue (attention quelques barres) la trace venant du Pas de la Coche. Rejoindre le Pas de la Coche, puis redescendre par le GR.

Commentaires difficultés

La difficulté vient de la montée des couloirs. Il doit être possible de les contourner part la voie d'hiver, mais elle encombrer de blocs!

Commentaires

Hiker38
29-07-2007 14:17:33

Bonjour, Je viens d'aller au col de l'Aigleton depuis Prabert. J'ai quelques remarques sur la description de l'itinéraire. Il ne faut pas aller jusqu'aux lacs du Venetier mais prendre le sentier à droite, au niveau du panneau "Cime de la Jasse, Lacs du Venetier" à l'altitude 1940 m (environ). Il manque quelques cairns pour se repérer (surtout quand les nuages se mettent de la partie). Le petit lac que l'on voit, plus bas, en prenant ce sentier est plutôt un laquet (définition d'un petit lac dans les Pyrénées) et, à mon avis, il ne fait pas partie de l'ensemble des lacs du Venetier.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Brignoud, prendre la D528 qui passe par Laval, continuer jusqu'au hameau de Prabert puis prendre la route du Pré de l'Arc. Garer votre véhicule dans l'un des derniers virages goudronnés (1336 m) ou bien avant selon l'enneigement et la multitude des voitures.


Situation




Sortie du 09-07

DSC09037_2

Au menu du jour, une belle randonnée aux accents alpins, visitant les versants Grésivaudan et Oisans de Belledonne, autour du Pic du Pin en passant par les lacs du Vénétier, le col de l’Aigleton, le lac et le pas de la Coche.

On part de Prapoutel un peu avant neuf heures sous un ciel bleu pur. Pas l’ombre d’un nuage, une atmosphère déjà tiède : la journée s’annonce chaude. On rejoint dans un premier temps le pré de l’Arc et sa colonie de vacances en pleine nature puis s’en suit la longue traversée à flanc sous le Jas des Lièvres. La piste monte doucement et la vue panoramique sur la crête partant du pas de la Coche jusqu’au Grand Replomb rend la marche agréable. Digitales, arnicas et marguerites colorent les talus et un air sucré monte des sapins. Marche paisible où l’on peut deviser sereinement et à satiété !

Il est un peu plus de dix heures lorsqu’on arrive au Habert d’Aiguebelle. Il y a un peu de monde, quelques groupes de retraités, des personnes attablées. Les travaux autour du refuge ne sont pas encore terminés, et les abords font encore « chantier » avec la tractopelle encore sur place.

De là, notre objectif est en vue : le col de l’Aigleton forme une échancrure prononcée dans la crête formée par la Dent du Pra et le Pic du Pin. J’y étais passé il y a une quinzaine d’années et j’en garde le souvenir d’une grimpette courte mais raide. Mais d’abord, il faut s’élever un petit peu, jusqu’au premier des lacs du Vénétier, ses eaux mi-bleues, mi-vertes et son petit rocher en forme de pyramide émergeant en son centre. En rive gauche du lac, quelques cairns mènent au travers d’un chaos de bloc puis vers une trace confortable traversant un pierrier. On aboutit alors au pied d’un couloir herbeux où une sente monte raide, raide, raide jusqu’à un vallon perché. Le col est alors en vue, au prix d’une nouvelle traversée de blocs et d’un dernier raidillon où je tire un peu la langue sous le soleil ardent.

Au col, la vue s’ouvre sur l’Oisans. Le large vallon sauvage qui court de la Dent du Pra jusqu’au Pic de la Belle Etoile dégage l’atmosphère typique de Belledonne. On s’y engage après un bon repas, en passant par la balise nivôse de l’Aigleton, parmi les bancs de roches moutonnées, l’herbe drue et verte, les pensées en bouquet. La rumeur des torrents accompagne le chant des criquets, les pelouses crissent doucement sous la semelle, tout semble facile et simple. Qu’il fait bon d’être ici !

On rejoint le joli torrent issu du Fond de la Belle Etoile, à la jonction avec le sentier menant au Pas de la Coche. Il passe à cet endroit dans une petite gorge entre des strates rocheuses redressées lui donnant d’un coup vitesse et impétuosité. Pittoresque ! La traversée jusqu’au pas de la Coche pourrait sembler un peu longue après la jolie descente du vallon mais heureusement qu’en cette saison, c’est un vrai paradis floral ! Lys, rhododendrons et joubarbes rivalisent d’éclat et l’œil est constamment attiré par leurs couleurs vives.

L’arrivée au pas de la Coche et à son lac me fait à chaque fois la même impression : qui a donc bien pu avoir l’idée de faire passer une ligne électrique à un tel endroit ? Difficile de faire abstraction, les poteaux de métal sont imposants et le paysage abîmé. C’est vraiment dommage, ce lieu méritait mieux.

On redescend sur le Habert d’Aiguebelle puis au pré de l’Arc sous un soleil de plomb et les deux litres d’eau par personne qu’on avait prévu en prévision de cette chaude journée sont à peine suffisant. Heureusement, on a en arrivant à Prapoutel tout notre temps pour nous rafraîchir à la terrasse d’un café en attendant le car du retour.

Plus de photos ici

Photos de la sortie


  • Horaire : 7h
  • Dénivelé : 930 m
  • Participants : Paul

Autres sorties

Date Titre Auteur
25-08-2016

Beaucoup de chaleur dans la cuvette grenobloise alors il faut prendre...

j2m
17-10-2014

Depuis le Rivier d'Allemont Il fallait faire semblant d'y croire ce...

8 Véronique
16-09-2014

Nous sommes parties du Pré de l'Arc. Longue traversée (1h) presque h...

2 Françoise Ledru
17-07-2013

Des travaux se faisant sur la route après Prabert, il faut laisser la...

TOMTOM PSIG 38
20-09-2012

Boucle en partant du Pré de l'Arc aprés Prabert. Montée sur le...

j2m
01-09-2011

Le Rivier d'Allemont - Pas et lac de la Coche - Lac du Vénétier - co...

7 Véronique
13-09-2009

La dernière fois j'avais tenté le circuit dans l'autre sens mais n'a...

8 Véronique
18-11-2005

Une belle journée... Sommets blanchis et soleil radieux ! Le couloir...

matt.
17-07-2005

Une fois qu'on quitte le sentier de la Jasse, on est seul jusqu'au Pas...

3 Stephane

Identification

( ) bivouak.net

Social Media