Pointe de la Diablée , l'Homme et le Pain
de Sucre depuis les Gourniers

Pointe de la Diablée , l'Homme et le Pain
de Sucre depuis les Gourniers

  • Altitude départ : 1470
  • Altitude sommet : 2928
  • Dénivelé : 1640
  • Distance : 19 km
  • Temps de montée : 4h30
  • Temps de descente : 4h30
  • Orientation : Sud
  • Balisage : Pas de balisage
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

ALLER par le lac Reyna
Des Gourniers, prendre le sentier qui monte vers Chargès.

700 mètres après la chapelle St Marcellin, prendre à gauche le sentier qui monte en oblique vers la Nouvelle Cabane de la Vieille Selle.
Le quitter peu après être entré dans le vallon de Serre Reyna pour redescendre sur la droite vers la Cabane de la Vieille Selle (cairn à la bifurcation).
Passer au-dessus à gauche de cette cabane (drailles), puis traverser le premier torrent pour rejoindre la croupe herbeuse située à gauche (donc en rive droite) du torrent de Serre Reyna.
Chercher alors et suivre un sentier cairné qui monte en zigzaguant en rive droite du torrent de Serre Reyna.
A la barre rocheuse vers 2280m chercher le passage de franchissement en S (drailles).
Arrivé au lac Reyna, grimper dans le pierrier vers le sud ou vers le sud-est pour rejoindre la crête sommitale qui conduit à la pointe de la Diablée.

Autre possibilité : ALLER par l'arête sud-est

Des Gourniers prendre le sentier qui monte à la chapelle St-Marcellin, puis qui passe à la cabane du Pré d'Antoni (source juste après la cabane).
Continuer en direction de la cabane de Chargès.
Suivre le sentier jusqu'à ce qu'il s'élève vers la gauche au-dessus du torrent de Chargès et que l'on commence à apercevoir les pentes herbeuses situées à droite de l'arête sud-est de la pointe de la Diablée : vers 2020 mètres d'altitude, le quitter vers la gauche pour monter dans des pentes herbeuses vers le nord, puis obliquer 150 mètres plus haut vers la gauche pour traverser le ravin de la Confrérie (présence de vasques) et se rapprocher progressivement de l'arête sud-est de la pointe de la Diablée.
Suivre cette très longue arête, d'abord dans des pentes herbeuses, puis dans des pierriers et des éboulis, jusqu'au sommet de la pointe de la Diablée.

RETOUR

Prendre l'arête nord-est, horizontale et facile, jusqu'au point 2919, puis continuer l'arête est jusqu'au sommet de l'Homme (quelques rochers à contourner, sans problèmes).
Descendre l'arête sud-est de l'Homme jusqu'au col de Chargès.
Remonter en face jusqu'au Pain de Sucre qui se gravit sans difficulté sauf un passage à la fin où il faut mettre les mains.
Descendre l'arête sud-est du Pain de Sucre jusqu'à proximité d'un col et plonger à vue à droite vers le ravin de la Combe la Règue.
Descendre le long de ce ravin (éboulis, puis longue pente herbeuse raide).
On peut ensuite, soit rejoindre par des drailles la cabane de Chargès pour y trouver le sentier de retour, soit continuer à descendre tout droit le long du ravin de la Confrérie.
On revient aux Gourniers par le sentier que l'on a suivi à l'aller.


Commentaires difficultés

Hors sentier sur de longues pentes raides, montées et descentes d'éboulis et petit pas d'escalade pour monter au Pain de Sucre
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Chorges ou d'Embrun rejoindre Réallon, puis les Gourniers. Parking à l'entrée du village.


Sortie du 08-07-2020

Le col de Chargès et le Pain de Sucre

Partis peu avant 8h des Gourniers, nous montons par le vallon de Serre Reyna.
Le lac Reyna est entouré de névés, ce qui nous oblige à un fastidieux détour par la droite pour monter à la crête sommitale.
Finalement, nous arrivons à 13h15 au sommet de la Diablée et nous y déjeunons.
Nous faisons le tour des crêtes par le sommet de l'Homme. Un névé au col de Chargès nous oblige à descendre plus bas, puis à remonter.
L'ascension du Pain de Sucre nécessite un pas d'escalade.
Nous quittons la crête vers 2740m pour couper vers le ravin de la Combe la Règue.
La source qui s'y trouve est bienvenue pour remplir nos gourdes.
Arrivés vers 2275m, nous partons à droite car c'est moins pentu, mais c'est une erreur car cela nous fait faire un gros détour. Nous aurions mieux fait de continuer à descendre tout droit, ou légèrement à gauche.
Nous rattrapons le sentier indiqué sur IGN conduisant à la cabane de Chargès. En fait, il s'agit d'une série de drailles parallèles.
Nous passons au-dessus de la cabane de Chargès et nous arrivons au point 2207 indiqué sur IGN. Il s'y trouve une source non mentionnée par IGN.
Puis nous suivons le sentier qui mène aux Gourniers. En cette saison, le vallon de Chargès est exceptionnellement fleuri, c'est un vrai régal.
A la source de la cabane du Pré d'Antoni, l'eau ne coule pas au tuyau, mais en-dessous !
Et nous arrivons à 19h45 aux Gourniers avec des souvenirs plein la tête.

Photos de la sortie

Commentaires

olivier lochard
07-01-2021 17:13:40

je me demande s'il ne serait pas plus fonctionnel , après le "pain de sucre" , de continuer jusqu'au col de la montagne haute , d'autant plus qu'une partie de trajet semble pouvoir se faire sur faux-plat  débutant  - conséquent  ; et ne pas descendre par le "ravin de la combe de la règue" , cet itinéraire m'ayant laissé  un souvenir assez pénible pour rejoindre la cabane de chargès .

D'après les topos "chargès-mourre froid" ,ça semble mieux tracé et plus confortable par la présence d'herbages qui montent assez haut



Parcours



  • Nb points : 1184
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 19.052
  • Dénivelé - : 1706
  • Dénivelé + : 1755
  • Taille fichier : 1 kB
  • Téléchargement


Autres sorties

Date Titre Auteur
06-07-2015

Encore une journée chaude! Nous partons avec de bonnes réserves d'e...

8 Christian Delale

Identification

( ) bivouak.net

Social Media