La Cuche en circuit depuis la Bournay

La Cuche en circuit depuis la Bournay

  • Altitude départ : 190
  • Altitude sommet : 945
  • Dénivelé : 900
  • Distance : ** km
  • Temps de montée : 5H30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Jaune
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, continuer 300 m sur la route jusqu'au panneau indicateur muni d'un descriptif. Ce sentier bien balisé de jaune, bien entretenu et bien tracé, remonte le versant Est en de nombreux et larges lacets pour atteindre les prairies sous la Cuche. Continuer sur un chemin forestier, qui traverse de belles prairies, et fini par dominer le hameau d'Ezy. En contre bas, la vallée de l'Isère, et en fond le Taillefer est remarquable. On va suivre le balisage, et rejoindre ainsi plusieurs croisements avec poteaux directionnels. Notre sentier traverse une sapinière, une clairière lui fait suite d'ailleurs. On va descendre la rive droite d'une combe, et s'en écarté ensuite. Le sentier est raide et un peu glissant, prenez garde. Il rejoint maintenant le ruisseau la Voroize qu'il suit sur sa rive droite en le dominant. Il s'en rapproche, et après plusieurs montées et descentes succéssives, il s'engouffre dans une gorge. Il cottois quelques cascades en contre bas, attention le sentier est muni de barrières, nous longeons des ravins. Ainsi, on gagne le haut du village de Veurey-Voroize. Il se faufile dans les ruelles pour atteindre logiquement un chemin forestier. Il n'y a plus qu'à le suivre, il vous ramène au parking du site d'escalade.

Précautions

Bien suivre le balisage pour la desente, il n'est pas toujours évident.


Commentaires difficultés

Aucune difficulté bien suivre le balisage
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Entrer dans le village de Veurey-Voroize, tournez à gauche juste avant le rond point en pierres, et de suite à gauche. Traversez un lotissement de maisons situé sur votre droite, un étang sur votre gauche. 200 mêtres après se garer sur un grand parking(au pied de l'ancien mur d'escalade).


Situation




Sortie du 13-01

Finalement, j'y prends goût....

.

Une semaine a passé. Me revoilà !

Faut croire que ce tour m'a laissé de bonnes sensations !

En fait, comme écrit dans le titre de la semaine dernière, je cherche du D+. Et ici, en cette saison hivernale avec un peu de neige au sol, ce sentier est très bien. Donc j'en profite.

Dans la montée, curieusement, j'ai réussi à faire abstraction du bruit de la vallée. Il y en avait autant, mais je ne l'ai pas entendu. Peut-être que le bonnet descendu sur les oreilles y était pour quelque chose ?? Du coup, la montée m'a parue agréable. Je retrouvais les souvenirs de mercredi passé, et les lacets s'enchaînaient rapidement les uns après les autres. Le sentier est essentiellement bien tracé. Et de nombreux arbres ont été coupés à la tronçonneuse (depuis sûrement de nombreuses années) ce qui fait que la trace est tout à fait dégagée. Comme à mon habitude, je dégage les quelques cailloux ou branches qui sont encore au sol. Cela m'amuse, et parfait le confort de la marche (pour les suivants, bien sûr !).

Cette fois la pluie a fait remonter la neige, et je ne la trouve au sol qu'au dessus des 700-730 mètres d'altitude. Cette neige est mouillée, et non plus légère comme la précédente fois. Les semelles ripent parfois... Il y a aussi moins de nuages, et les panoramas sont un peu mieux visibles.

Aujourd'hui, pas de questionnement sur la descente à choisir : je connais le parcours, je suis parti plus tôt également. Donc la décision est prise d'avance : c'est la descente par la combe de Chenevarie. Et finalement, ce chemin, bien raide, est assez facile à faire : un fond de neige + un petit tapis de feuilles rendent le sol assez souple, sans être trop glissant (avec quand même la précaution de faire des petits pas !). Et je finis par bien aimer ce passage.

Le long de la Voroize, les 5 montagnes russes de la fin du retour coupent les pattes si l'on n'y prend pas garde. Egalement, ce coin pourrarit être agréable l'été, lors de la prochaine canicule, pour profiter d'une fraîcheur sûrement bienvenue. A voir....

Retour au parking, bien mouillé, mais pas complètement trempé. C'est ma deuxième boucle, et sûrement pas la dernière. Et l'entraînement va ainsi vite s'améliorer.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Luc
14-01-2021 04:07:59

Je dirais même plus.... tu y reprends goût ?!!! 

Ravi de te relire !!! 

smile


  • Horaire : 3h 30
  • Dénivelé : 780 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
19-01

Serait-ce le début d’une habitude ??

François LANNES
06-01

Je cherchais un entrainement au D+

François LANNES
02-05-2020

Humide mais sans pluie 

...

Michel Pila
10-03-2018

La musique de la montagne

9 Michel Pila
27-02-2016

Rencontre

Michel Pila
04-04-2015

La pluie du matin n'arrête pas le pèlerin

2 Michel Pila
21-09-2014

Eceptionnel, magnifique, splendide, somptueux, un itinéraire IN-CON-T...

montagne-a-vaches
14-06-2014

C'est tout à fait impromptu que je vais à la Cuche, en effet en mont...

5 Michel Pila
22-12-2013

Décidément en cette fin d'année je suis plutôt long à la détente...

Michel Pila
23-03-2013

Ce qu'il y a de bien à la Cuche c'est qu'il y a de grandes chances qu...

7 Michel Pila
17-03-2012

Primevères à tous les étages, fort vent au sommet, pas un chat, con...

Michel Pila
07-11-2009

Je ne ferai pas le panégyrique de la Cuche cette fois ci, car faire u...

6 Michel Pila
22-10-2009

Y étant déjà allée avant le topo de Patrice j'ai recherché dans m...

4 Véronique
21-10-2009

Je persiste et signe Fort des [url=http://www.bivouak.net/topos/cou...

Michel Pila
07-04-2009

Le point de vue des plus dithyrambiques de Michel Pila sur cette boucl...

3 éric vb
28-03-2009

Encore de la nouveauté ! Autant la semaine dernière je découvrai...

4 Michel Pila
26-03-2009

Il annonce de belles éclaircies pour l'après midi. Ce matin comme d'...

7 patrice.v

Identification

( ) bivouak.net

Social Media