Chamechaude Depuis le col de Porte

Chamechaude Depuis le col de Porte

  • Altitude départ : 2000
  • Altitude sommet : 2082
  • Dénivelé : 750
  • Distance : 3,6 km
  • Temps de montée : 1h45
  • Temps de descente : 10
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Jaune
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants

Itinéraire accès


Déco en dessous du sommet au sortir de la Brèche Arnaud



Itinéraire vol

Déco pente herbeuse un peu raide, atterri non visible depuis le déco. Aterro nombreux vers Le Sappey


Précautions

Petite section câblé pour atteindre le sommet


Commentaires difficultés

Facile, très fréquenté

Topo créé le :

Grenoble, col de porte


Situation




Sortie du 21-08-2021

Déco venté

Dco vent

Après une arrivée nocturne pour cause de fin de boulot a 22 h. Après une petite nuit, direction Chamechaude. Les previs annonçaient 5/8 d'ouest, mais des le début de la rando, on sent bien les rafales. Bon on est là on va monter quand même. Plus on monte moins ça se calme, c'est de l'ouest rafaleux. Au sommet ça oscille entre 5 et un bon 20 km/h. Ça sent le roussi. On descend jusqu'à le Brèche Arnaud, c'est encore rafaleux mais il me semble un peu moins fort. Je prends la décision de décoller. Patricia hésite, elle a peur de se faire retourner au déco et vu son mal de dos, je ne l'encourage pas, elle décidera ou pas. J'ouvre la voile, tri rapidement, un pré gonflage, tout est en ordre, alors gaz. Des la sortie du déco, je me fais un peu brassé, puis une grosse deguelante, bref pas top. Heureusement une fois en vallée ça se calme. Je suis un peu contré, mais ma voile est super dans ces conditions. Je m'approche d'un col au dessus du Sappey et je me fais à nouveau brassé. Une paire d'oreilles et je m'alligne face à un grand champ fauché depuis peu. Une belle ressource et je me pose comme une fleur. J'entends gueuler dans mon dos, une mégère m'invective en prétextant que j'ai posé dans les cultures. Ma fille à une exploitation et un élevage de brebis, je connais le milieu. Vu la menace verbale de la mégère, je décide d'aller plier plus bas. A un certain niveau d'imbecilités, je refuse d'être compétitif. Un coup d'auto stop, un couple de charmant retraités me remonte au col. J'attends ma douce au camp, elle est un peu déçu de n'avoir pas volé.


  • Horaire : 0
  • Dénivelé : 750 m
  • Temps de vol : 0 m
  • Plafond max : 0 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media