Mont Granier par le Pas de la Porte

Mont Granier par le Pas de la Porte

  • Altitude départ : 840
  • Altitude sommet : 1933
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15mn
  • Orientation : Nord-Est
  • Balisage : Jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Laisser la voiture en contrebas et prendre le petit chemin qui coupe en de nombreux points la piste, non sans l’avoir suivie dans une grande traversée de 600m vers le sud (à gauche) peu après le départ.
Ensuite, le petit chemin serpente agréablement puis, comme à l’entraînement, de plus en plus raide, pour attaquer beaucoup plus haut un couloir de pierrier (1450 m). On ne suivra pas ce passage casse-pattes longtemps, sitôt fait 50 mètres il faut bifurquer à gauche pour retourner un peu sous les pins sur un bon sentier. On finit par buter contre la falaise que l’on contourne par la gauche et on arrive ainsi au pas de la porte (1650 m).
Sur le plateau, monter plein sud puis traverser rapidement une deuxième barre à droite. On aboutit au plateau supérieur rempli de pins rabougris et de glacières profondes. Le sommet est tout au fond au nord ouest du plateau. Le chemin passe devant le décollage.

Itinéraire vol

Décollages : Facette Nord Est : une seule option raisonnable. Quand le chemin arrive en bordure de face nord, compter un premier entonnoir puis un deuxième parfaitement impropres au vol. Plus loin, toujours sur le chemin, traverser une pente plus accueillante, continuer encore, traverser alors un nouvel entonnoir assez vaste pour déplier et décoller (non loin du point coté 1846m). Il convient de ne s’y lancer qu’avec une bonne brise de face. Attention aux thermiques qui peuvent être violents. D3 Une autre solution consiste à décoller en face est, uniquement par vents faibles, il faut de la marge car la finesse requise pour passer le plateau est importante (4.3 sans marge de sécurité). En ce cas D2 En Ouest, donc en fin d'après midi, il existe aussi un court décollage entre le sommet et le bec à l’extrême nord du plateau. D3 Pas d’autre possibilité. Vol : Du gaz, du gaz ! Attéro :Sur le plateau intermédiaire à Bellecombe (716m), ou tout en bas à Chapareillan (270m). De toute manière, il faut remonter en stop à la caisse perdue au milieu d'une épaisse forêt.

Précautions

Une petite flamme de poche est la bienvenue sur ce sommet aux décollages techniques.


Commentaires difficultés

Décollages techniques et aériens, débutants vivement déconseillés. Attention aux thermiques qui sont vite forts. (Sauf en Est, en image avec cette [url=http://vimeo.com/51770150]vidéo[/url])

Topo créé le :

Chaparreillan > direction col du Granier Parking a coté d'une cabane forestiere à 840 m d'altitude


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.107
  • Dénivelé - : 1163
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 24 kB
  • Description : Trace par le pas de la Porte (la fin au dessus du point de décollage est faite d'après la carte, le reste sur le terrain)
  • Téléchargement


Sortie du 30-09-2021

Depuis Chapareillan par la porte de l'alpette

Depuis Chapareillan par la porte de l'alpette

J'avais posé mon jeudi depuis 2 jours car une fenêtre de vol se dessinait après la pluie et la grisaille.

Je me dirige en voiture vers l'intérieur de la chartreuse lorsque 10 min après le départ j'arrive à Chapareillan, je vois le Granier au soleil, pas un nuage  autour.

Ni une ni deux, je me stopppe au bord de la route, regarde la carte ainsi que les prévisions pour le vent et direction le centre du bourg.

Ces falaises que je vois de la maison depuis mon arrivée dans la région, j'y étais bien monté 5/6 fois en rando par tous les côtés, mais pas  depuis que j'ai repris le parapente ...

Départ de l' église de Chapareillan, puis direction la porte de l'alpette, le secteur du pas de la porte étant interdit depuis les gros éboulements d'il y a environ 5 ans de mémoire.

Une montée où la fraicheur nocturne de saison fait du bien, pas trop chaud, et presque froid quand on s'arrête à l'ombre une fois la suée présente.

Au fur et à mesure de la montée le panorama ensoleillé s'offre à moi, agrémenté de quelques barbules remontant le long des falaises calcaires, avec le Mont blanc en toile de fond.

Je ne croiserais personne durant la montée. Seulement sur le plateau sommital, une randonneuse et 3 personnes s'occupant de ce qui doit être une station de suivi concernant l'état de la falaise ....

Arrivé au décollage nord-Est de bonnes bouffées de face sont présentes. Je prends tout de même 5 minutes pour admirer la vue et observer en détail le décollage.

 

Je remonte au maximum au dessus du chemin pour étaler mon aile et c'est parti !

S'en suit une longue glissage bucolique le long des falaises, les barbules et 2 rapaces.

10 minutes à pied pour récupérer la voiture puis 10 de plus  pour rentrer à la maison et l'admirer de nouveau depuis la fenêtre de la cuisine !

 

Une bien jolie sortie de début d'automne avant un sevrage de 15 jours pour raison professionnelle.

 

 

 

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 1550 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 0 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-09-2010

L'atmosphère est calme, rien ne bouge. Ici et là oscillent lentement...

Michel Pila
04-10-2009

J'ai passé toute mon enfance sous cette paroie mysthique et je n'y é...

Renaud B
19-05-2007

Je ne suis jamais monté par là, c’est toujours très amusant de su...

4 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media