Prégentil par l'arête nord

Prégentil par l'arête nord

  • Altitude départ : 720
  • Altitude sommet : 1938
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h00
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Est
  • Balisage : Bleu, puis jaune, vielles traces diverses et variées

Itinéraire accès

Montée :
Depuis le parking à coté de la colonie, commencer par monter sur un chemin droit dans la pente jusqu'à 150 m plus haut et rejoindre un beau chemin venant perpendiculairement du Bourg avec les balisages bleu de la Ferme du Puy. C’est un chemin qui fait une grande traversée vers le nord pour rejoindre une arête que l'on suivra ensuite jusqu’en haut. La Ferme du Puy (1045m) est une ruine dont le toit tient par l’opération du saint esprit (écroulé au 04/07/2013). Le chemin est superbement entretenu par l’ONF qui en a profité pour redessiner très récemment la plateforme, elle passe dorénavant plus sur le flanc Ouest, sans doute par crainte de voir l’ancien chemin emporté dans le grand vide de la face Est. Il était vraiment vertigineux par endroits. (très nombreux lacets)

On débouche bientôt sur une prairie qui est comme suspendue dans les airs. Après l’avoir traversée direction sud-est, on débouche au col Saint Jean(1842m). Le sommet est à 10 minutes à droite entre les différentes essences de conifères odoriférantes.



Itinéraire vol

Décollage :
- Nord : Parfait, belle pente herbeuse, attention aux orties au sommet.
- Sud : Malcommode, difficile voir impossible du sommet , descendre l'arête sud et trouver une pente sud-est en contrebas du col et de l'antenne.
- Est : Au sud du sommet, au niveau du large chemin horizontal qui traverse à flanc par l'est (mais les arbres poussent... dans le doute, descendre encore un peu, de belles prairies s'y trouvent)

Vol : vite du gaz, un col à passer si l'on décolle du sommet en face nord, mais il est relativement bas donc pas gênant.

Atterrissage : De nombreux champs. A noter qu'il existe un attéro officiel avec biroute non loin du carrefour de la route de l'Alpe d'Huez.


Précautions

Fort vent de vallée se levant assez tôt




Commentaires difficultés

Pour ceux dont le sac serait trop gros, qu'ils montent au village de Villard Reymond, la montée durera alors 50 minutes au lieu des 3h ! Mais alors bonjour la manip de bagnole !

Topo créé le :

Grenoble > Bourg d'Oisans > à l'entrée du bourg, tourner à droite juste après la DDE > 100 m plus loin se garer à coté de la colo > Départ du sentier entre la colo et une maison plus au nord, tout contre celle-ci.


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 4.694
  • Dénivelé - : 1246
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 18 kB
  • Description: Voila un sentier sauvage et peu couru, et pourtant bien entretenu, la descente par le sentier du facteur est tout aussi charmante, mais là je suis descendu par les airs.
  • Téléchargement


Sortie du 14-11-2021

Les sangliers sont lâchés !

Lever de soleil sur la Romanche

La carte météo de l'Isère ne nous laisse pas le choix, c'est impérativement à Bourg d'Oisans qu'il faut se rendre si nous voulons avoir une chance de voler, il n'y a que là que le soleil brille. L'objectif sera donc le Prégentil, un magnifique sommet dont la vertigineuse face orientale écrase littéralement le bourg. Le sentier pour y accéder est autrement plus beau qu'à la Cavale, il permet d'avaler les 1200 m de dénivelé par une série impressionnante de lacets à cheval sur une arête terriblement raide, tantôt à l'ombre tantôt sur l'éblouissant versant ensoleillé. L'arête est parfois si exiguë qu'un câble permet de sécuriser le sentier au dessus d'un vide insondable. 

Nous arrivons bientôt sur le plateau suspendu septentrional que surplombe notre sommet. C'est d'une beauté originelle, la sensation de changer de monde est palpable, l'espace s'ouvre entre la prairie jaunie et la prodigieuse couleur bleue d'un ciel satiné !  La dernière pente est couverte d'une neige dure et compacte déstabilisante, et bientôt nous voilà au sommet. Panorama inouï sur les plus grands sommets de l'Oisans que domine l'altière Barre des Écrins avec ses 4102 m ! 

Pour ce qui est du retour pas les airs c'est mal engagé, l'absence totale de vent du nord n'arrange pas nos affaires. En effet ce sommet offre la particularité d'être raide de tous les côtés sauf au nord. Toutefois le versant ensoleillé génère une ascendance mais impossible d’y décoller, sa verticalité ne nous permet pas un envol serein, on est de la revue ! Heureusement, il existe un peu plus bas, à l'est, une belle pente accueillante pour étaler nos joujoux de chiffon. Nous entamons donc une descente périlleuse par l'arête qui plonge vers Bourg d'Oisans. La glace et la boue ne facilitent pas la désescalade, il convient d'assurer chaque pas sous peine d'une gamelle jusque dans la vallée mille mètres plus bas. Alors que nous cherchons un passage moins engagé, déboulent une laie et ses quatre marcassins déjà costauds. Compte tenu de l'exiguïté des lieux, ils ne peuvent passer qu'à côté de nous !

- Grouic grouic qu'ils nous disent en passant. 

Nous atteignons enfin la belle prairie que caresse une douce et chaude brise montante. Ça va être du gâteau et on va s'en taper une bonne tranche. Voler dans un tel univers est résolument merveilleux, nous évoluons devant un incroyable précipice fait de roches stratifiées et de pics branlants. Si les thermiques ne sont pas forts ils n'en demeurent pas moins larges et doux, un régal absolu pour nous que les fortes conditions rebutent. Après d'exquises minutes à glisser dans cette pure atmosphère il faut bien se résigner à descendre. Alors nous allons en milieu de vallée, au dessus de la cristaline Romanche qui coule doucement vers Grenoble. Même ici, loin des pentes gorgées de lumière le vario bipe doucement comme si le ciel nous retenait loin du monde ! Et puis lentement le terrain d'atterrissage se rapproche, la belle manche à air bouge mollement, indiquant un paisible vent de vallée remontant vers les grandes cimes enneigées. 

Une magnifique sortie qui restera probablement l'une des plus belles de l'année, et ce ne sont pas les sangliers qui vont nous contredire.


Photos de la sortie

Commentaires

Luc
16-11-2021 01:41:34

Grouic-grouic et pas de chasseurs ! Voilà des sangliers bien pénards à Prégentils... 

Comme tu termines ton commentaire en disant que votre sortie restera dans les annales 21,  je me permets si je puis dire d'y ajouter Trou de balle, une petite chansonnette écrite par l'illustre  GiedRé !!! 

Trou de balle Sur France Inter , ce 10 novembre 21.

Quant à GiedRé, elle est partie en tournante... 

 

 


  • Horaire : 4h
  • Dénivelé : 1200 m
  • Temps de vol : 45 m
  • Plafond max : 1700 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
14-09-2018

Entre les nuages

10 Michel Pila
15-12-2013

Et un nouveau sommet pour ma collection ! Une belle journée comme ç...

loulou38
21-07-2013

je confirme le bruit infernal de la vallée, jusqu'à1500m...ensuite q...

jplou
30-06-2013

Est-ce sa confidentialité ? Est-ce la variété des reliefs rencontr...

15 Michel Pila
21-10-2010

Le weekend dernier ayant été pourri, le prochain ne s’annonçant g...

8 Michel Pila
28-06-2007

Comme c’est mon anniversaire aujourd’hui, je me suis dit qu’une...

7 Michel Pila
26-09-2003

Beau déco nord mais léger sud donc je décolle...

Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media