Brèche de Faraut en traversée, depuis le
versant Champsaur

Situation

Pas de l'Ours et Croix de Queyrière
  • Altitude départ : 1160
  • Altitude sommet : 2206
  • Dénivelé : 1040
  • Temps de montée : 3 h
  • Temps de descente : 1 h 30
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Sur la N de Grenoble à Gap, à la hauteur du pont de la Guiguette (2 km sud de Chauffayer), prendre la D57 en direction du Glaizil, que l'on quitte rapidement à gauche en direction de Pouillardencq. traverser le village et remonter une piste jusqu'à une plateforme à droite (1160 m environ)


Proposé le Bernard MAZAS

Itinéraire

Remonter la piste (nombreuses intersections : voir le croquis). La piste s'arrête vers 1460 m, à proximité du torrent. Elle se prolonge par un sentier bien tracé, qui grimpe immédiatement assez raide en lacets serrés. Il sort de la forêt, emprunte le lit d'un torrent, puis bientôt en longe un autre, plus important qu'il finit par traverser vers 1650 m.
Le sentier remonte vers le NW : arrivé à un petit torrent (eau) le quitter pour en prendre un autre à gauche, moins marqué : on remonte une rampe et on sort bientôt de la forêt à hauteur d'un gros rocher. Monter tout droit dans la pente herbeuse pendant une cinquantaine de mètres. Dès que possible, traverser à droite et viser la croupe herbeuse en bordure N de l'alpage "les Ailes".

La remonter facilement, en direction d'un couloir oblique et encaissé qui mène à la brèche N de Faraut.

Descente : soit par le même chemin, soit à vue dans la pente W du col, en tirant un peu à gauche pour passer sous des escarpements rocheux.

Précautions

En cas de descente versant Champsaur, attention à bien repérer les passages avant de rejoindre le sentier, et certaines pentes herbeuses sont assez raides

Difficultés

R1 jusque vers 1800 m. Plus haut, les pentes sont assez raides et pas toujours très confortables.

Commentaires itinéraire

Sortie : Brèche de Faraut en traversée, depuis le versant Champsaur

Superbe col, dont le profil caractéristique en W se voit de partout dans le secteur. C'est la seule faiblesse du rebord oriental du Dévoluy pratiquement vierge de tout sentier, ce qui en fait un objectif attirant.

Le descriptif de cette rando montre bien qu'il ne s'agit pas d'un parcours optimal. On a un peu galéré sur plus de la moitié du parcours dans des pentes dans l'ensemble assez raides, mais cependant jamais extrêmes.

Belle ambiance sauvage et avec ce temps de carte postale c'était très beau.

Ce col mérite mieux, sans pour autant devenir un "sentier de belle-mère". Avec Pascal, on s'est dit que celui qui proposerait une approche plus confortable mériterait d'avoir 50% de réduction sur la cotisation annuelle de bivouak.net. Les amateurs devraient être nombreux.


Automne en Champsaur
Une traversée raide
Vers le bas
Au col
Fringale
La montée, vue de Pouillardencq
  • Date : 16-10-2006
  • Durée : 3 h
  • Dénivelé : 1040 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
28-05-2011

Il faisait beau presque partout excepté un nuage sous la brèche à l...

yougs
04-09-2007

Parti pour une sortie mi-cologique, mi-repérage, j'ai donc d'une part...

Bernard MAZAS
Identification

Social Media