Grand Som par le Monastère de la Grande
Chartreuse

Grand Som par le Monastère de la Grande
Chartreuse

  • Altitude départ : 850
  • Altitude sommet : 2026
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 15mn
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du parking de la Correrie, prendre plein nord la route goudronnée (à pied sinon gare au PV) Longer le monastère par la gauche et monter sur le chemin de Casalibus, en fait à chaque embranchement jusqu’au col de Bovinant c’est pratiquement toujours à droite !

Passer devant une ancienne retenue d’eau, puis après une épingle qui traverse le ruisseau et un autre virage, c’est à droite, on passe au dessus de notre Dame de Casalibus, c’est ici que fut édifié le premier monastère, ravagé par une avalanche en l'an de grâce 1132.

Plus haut on passe devant une source captée de 1778, Beethoven avait huit ans ! on rattrape juste au-dessus un chemin ascendant plus large qui tourne en lacets sous le col de Bovinant, un passage raide, le pas du loup, permet d’atteindre le col et l’abri qui l’accompagne.

Changement de direction, c’est par sa face Ouest qu’il faut attaquer l’épine dorsale que forme le sommet. Une fois atteint la crête par un sentier à flanc de pente raide, il suffit de partir plein sud jusqu'en haut. Pour rejoindre le sommet il faudra suivre un bout D'arête sur 300 mètres une longue incursion en face Est au soleil, et pour finir la remontée du long plateau terminal large et peu raide.


Itinéraire vol

Déco : Vent de secteur Nord à Sud en passant par l'Est. Si par vent de Nord c'est [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=8577&id_sport=16]fréquentable[/url], en revanche le vent de Sud est [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=4221&id_sport=16]beaucoup plus délicat[/url]. Toutes les orientations Ouest sont à proscrire. Vol: Passer par dessus la Suiffière, au Sud du sommet, donc attention par vent de Nord on est sous le vent... Atterro : Au Sud du monastère il y a un beau champ et deux petites lignes pas trop gênantes (sur les bords et dans l'axe de la vallée). Attention il y a des vaches de mai à octobre, dans ce cas : aller a St Hugues (détails sur [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-1413-id_sport-16.html]ce topo[/url] !)

Commentaires difficultés

Depuis le sommet, le décollage est à l'opposé de l'atterrissage. Il convient donc de contourner le sommet en vol.

Topo créé le :

Grenoble > Saint Laurent du Pont > direction St Pierre tournez a gauche avant un pont et se garer au parking de la Correrie


Hébergement(s) associé

Parcours


  • Nb points : 356
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 7.375
  • Dénivelé - : 72
  • Dénivelé + : 1245
  • Taille fichier : 13 kB
  • Téléchargement


Sortie du 10-02-2008

Sommet sous la neige

Ce matin le réveil fut un peu dur :

- 4h : Je me réveille ne sachant quelle pente raide faire à ski après avoir testé la bonne neige vendredi au www.skitour.fr/sorties/grand-galbert,10287.html#sortie cogitation intense pendant une heure.
- 5h : Je me lève à l’heure prévue pour m’apercevoir que j’ai cassé mes fixations de ski hier, qu’à cela ne tienne je vais prendre mes skis cailloux.
- 5h30 : Je me mets en quête des peaux de phoques associées aux vieux skis.
- 6 h : Je renonce à les trouver dans le bordel du recoin montagne.
- 6h30 : Comme hier au Collet d’Allevard les conditions de vols avaient l’air bonnes, je décide de changer de discipline : je prends le parapente.
- 7h : je déjeune enfin
- 7h30 : la voiture démarre….

3h30 pour démarrer la journée : tous les records sont battus !

Pris un peu de cours je file sur ma montagne fétiche, Le Grand Som. Pas un gramme de neige au départ. Au dessus du monastère je croise un skieur, skis sur le sac qui redescend, il est 8h30 je doute qu’il soit passé par le sommet, mauvaise pioche pour lui !

La neige arrive d’un coup au réservoir, le chemin est bien damé, je n’aurai besoin ni des raquettes ni des crampons, ça tombe bien je n’ai rien pris de tout ça !
Un peu plus tard , au Col de Bovinant, c’est le calme plat mais le fond de l’air reste frais. Les skieurs déboulent de partout, je m’intercale donc entre deux caravanes et bamos. Au dessus, la pente raide dont l'exposition Ouest entraine un dégèle tardif passe très bien, la neige est dure mais pas trop, avec des grosses pompes ça accroche bien.
Arrivé sur le plateau terminal je déchante un peu, si la météo a annoncé un vent de secteur Nord-Est, ici il est plein Sud, ça n’arrange pas mes affaires. Finalement au sommet il n’est pas bien fort.

Je me prépare donc sous le vent au mépris des règles élémentaires de sécurité. Au fur et à mesure de ma préparation, la direction du vent s’ infléchit lentement vers l’est, c’est presque parfait ! Un pas, une petite pression sur les avants et la voile me prend en charge. Premier vol de l’année, premiers thermiques ! Hier alors que nous étions Félix et moi sur le télésiège, nous observions la nuée de parapentes, d’après Félix c’était une bataille de papillons géants. Les bulles semblaient large et douces, et j’ai un instant regretté la voile! Je me rattrape aujourd’hui, et si je ne suis pas monté plus haut que le sommet, je le dois à mon heure de décollage un poil trop matinale. Néanmoins sur la Suiffière, j’ai pu faire ma bataille tout seul dans un air limpide et glacé. Quand les thermiques ont commencé à durcir, (12h30) j’ai filé vers l'attéro.

C’est la première fois que je vole sur le vallon du monastère, c’est tout simplement magique. Ces bâtiments éternels, les jardins impeccables sous la neige, les toitures immenses, tout n’est qu’ordre et beauté. J’ai beau ne pas être croyant, je trouve qu’il émane de ce vallon comme un souffle mystique. Je tourne au dessus du cloitre. Serait-ce la main de Dieu qui me tient ainsi en suspends dans les airs ?

Atterrissage non loin du mur d’enceinte qui protège si bien les moines. Je suis rentré, accompagné de quelques notes d’Arvos Part : Alina, musique qui s’accorde parfaitement avec le décor. Comment peut-on faire si belle musique avec si peu de notes ? Froide, sereine, si c’est ça la mort, me voila quelque peu rassuré !


Photos de la sortie

Commentaires

anonynmous
12-02-2008 15:27:46

Très joli récit cher Michel. Grand plaisir à lire tes lignes. Que tes plumes puissent parfaire ainsi et encore de chouettes récits. Bons vols à toi,

jojo_rider
10-02-2008 22:50:32

Bravo Michel pour ce record phénoménal!! Beau vol ! J'espère quand même que tu vas réparer tes fixations.



  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1200 m
  • Temps de vol : 45 m
  • Plafond max : 2050 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
08-10-2020

Au dessus de la maison de Dieu

Michel Pila
21-05-2017

Au dessus du scriptorium

8 Michel Pila
08-11-2014

Premiers contacts avec la neige

13 Michel Pila
31-01-2010

Montée au Grand Som depuis le monastère, par Bovinant le habert, Bov...

4 Alan G
09-08-2009

Je m'étais programmée une journée de repos, la météo ne semblant...

2 Véronique
25-07-2009

Montée au col de Bovinant par le sentier qui surplombe le monastère....

Olivier Fritsch
11-01-2009

Superbe journée pleine d'imprevue! Monté au Grand Som dans une bo...

Babazaile
04-01-2009

Pas mal de neige, mais la neige est encore meuble au dessus de Bovinan...

Nicolas CHAPPEL
27-12-2008

Bon, voilà des lustres qu'il n'a pas neigé et d'après les compte-re...

3 Michel Pila

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media