Montagne de Faraut, sommet 2493 par la face
ouest

Montagne de Faraut, sommet 2493 par la face
ouest

  • Altitude départ : 1450
  • Altitude sommet : 2493
  • Dénivelé : 1043
  • Temps de montée : 3 h
  • Temps de descente : 1 h 40
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : aucun
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Au bout de la piste, continuer par de grands champs puis tirer à droite vers le vallon de la Chabournasse pour contourner les grandes dalles qui défendent le bas de la montagne. Dès que possible, monter en diagonale à gauche, traverser un vallon puis rejoindre la crête qui domine le vallon de la Pisse. Là, on voit bien le sommet 2493 m et sa vire. Monter sur la crête jusqu’en vue du grand pierrier qui sépare les sommets 2493 et 2517. Une trace le traverse. Pour la rejoindre, il n’existe qu’un passage raide, signalé par un muret de pierres et un cairn. Le descendre plus facilement qu’on ne pourrait le croire grâce à de bons escaliers (corde conseillée), traverser le pierrier et continuer sur la large vire au pied de la falaise. Tout au bout, un couloir permet de gagner l’épaule qui domine vertigineusement la brèche de Faraut. On pourrait croire que l’on est dans un cul-de-sac, mais, en versant nord, un escalier facile de gauche à droite permet d’atteindre une petite brèche qu’il faut redescendre sur quelques mètres de l’autre côté. Prendre le couloir-cheminée à gauche et le remonter jusqu’à une plate-forme ; un court mur en 3 (corde utile) mène sur l’arête non loin du sommet.

Descente : suivre l’arête sud-est et, par un passage délicat en désescalade, rejoindre le haut du pierrier qu’il ne reste plus qu’à dévaler jusqu’à la trace transversale de l’aller. La descente par la Chabournasse est sans problèmes.

Précautions

casque conseillé. Ne pas emmener d'enfants ni de personnes inexpérimentées.


Commentaires difficultés

Prendre une corde de 30 m pour les courts passages d'escalade près du sommet, et éventuellement pour la diagonale d'accès au pierrier.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Entre St-Disdier et St-Étienne-en-Dévoluy, à la jonction entre D17 et D117, prendre la route du Collet. Peu après ce hameau, monter une petite route raide à droite puis une piste sur laquelle il faut se garer au mieux pour ne pas gêner.


Situation




Sortie du 14-06-2008

Nous avons croisé au départ de la ballade, au dessus du hameau du Collet, le propriétaire des lieux. Le plafond était un peu bas, nous avons entraperçu un court instant le sommet au soleil, mais l'ambiance était quand même un peu glauque à ce moment là. Nous avons papoter un bon quart d'heure. Il a déséspérement tenté de nous détourner de notre objectif pour nous envoyer dans la brêche homonyme. Ses commentaires sur la praticabilité du coin étaient très négatifs, zone pourrie, suivi de piles d'assiettes instables, sans parler d'éboulis casse pattes et de passages impossible à trouver sans connaitre...
Quel programme alléchant, nous étions prévenus. Néanmoins, Pascal ayant coté la rando R4, nous ne nous décourageâmes pas et une heure plus tard, le soleil perçait la couche de nuages tandis que nous pénétrions de la vallon de la Chabournasse. En fait, le terrain pourri, il n'en ai rien, pas de vide très présent non plus. Effectivement, il n'y a aucune sente ni trace au sol, indiquant la direction, mais la progression est aisée et les mains ne sont que très peu solicitées à l'exception de la petite redescente dans le cirque supérieur, de la traversée gauche-droite en versant nord et surtout de la cheminée. Elle n'est pas si facile que ça et assez dangereuse. Elle forme un Y, et on emprunte pour rejoindre la crête, sa branche de gauche, qui se termine par un couloir, garni de belles pierres prêtes à partir et tenter le "Strike" sur le grimpeur qui suit. Manqué de peu par un bloc de plus 5kg, on regrette retrospectivement de n'être pas passé un par un, et d'avoir omis de mettre la corde. Le ressaut de 3m de haut juste au dessus est à peine plus dur que la cheminée, mais plus aérien. Ensuite c'est fini. La fin de la descente le long de l'arête sud avec un pas délicat, est totalement optionelle, 20m en contrebas versant Dévoluy, une sente passe aisement sur les deux pieds et sans les mains.
Vu le terrain, il doit y avoir d'autres passages possibles dans la partie haute. D'après notre rencontre, le sommet 2513m ne serait pas accessible, j'en doute, il faudra revenir voir icon_wink.gif
Photos à suivre...

Commentaires

Cisou
21-10-2008 13:50:22

Non, nous ne sommes pas allés voir les rappels, mais il me semble qu'ils doivent bien se terminer dans le coin où nous étions.

pascal sombardier
21-10-2008 13:05:24

Merci pour ces belles images. Vous êtes donc allé aussi au pas de l'Arche, et une photo parle de rappels... S'agit-il des rappels que j'ai équipés 200 m sous l'arche pour descendre plus rapidement au bout de la piste d'accès ? J'avais mis un simple spit de 8 en haut du 1er rappel (un peu limite...), dans des dalles compactes, il a tenu l'hiver ?


Cisou
21-10-2008 12:55:41
pascal sombardier
09-07-2008 20:23:21

Je découvre seulement aujourd'hui la visite de Cisou et des Renardes (elles sont donc plusieurs...) au Faraut. Vous avez l'air d'avoir trouvé ça presque trop facile... De quoi me faire regretter de ne pas avoir indiqué la vire qui traverse les dalles du bas (avant d'entrer dans le vallon de la Chabournasse), parce qu'elle est un peu expo. Voici une photo de François Lannes (et son célèbre piolet) et de Pat de Gap sur cette vire, que m'avait indiquée Niko. Merci de votre intérêt. On attend vos photos.... En ce qui concerne les multiples possibilités du secteur, bien d'accord avec vous. Il reste beaucoup de choses à découvrir, et apparemment, les locaux ne vont pas nous aider... Le programme de l'automne est chargé... Puisqu'on parle de François et de Niko, je vous invite à consulter le site de ce dernier : http://galynette.webdynamit.net/course-473.html


  • Horaire : 6 h
  • Dénivelé : 1043 m
  • Participants : Arthur et deux Renardes : Laure et Caro

Autres sorties

Date Titre Auteur
10-10

Du Roc Roux à la Tête de Girbault

4 yougs
30-06-2013

Mer de nuages culminant vers 2100 mètres au lever de soleil, puis un...

GLaG
28-10-2007

Ce sommet-phare du Dévoluy est l'un des plus tentants du massif, mais...

4 pascal sombardier

Identification

( ) bivouak.net

Social Media