Charmant Som par la face Est depuis Saint
Hugues

Charmant Som par la face Est depuis Saint
Hugues

  • Altitude départ : 860
  • Altitude sommet : 1867
  • Dénivelé : 1050
  • Temps de montée : 2h30
  • Orientation : Est
  • Balisage : Des panneaux aux intersections, des portions rouge et jaune

Itinéraire accès

Traverser la prairie de Saint Hugues, (l’attéro devrais-je dire), par le sentier vers le nord ouest. Tout au fond, un chemin en sous bois descend dans le lit du ruisseau, un panneau indicateur matérialise le début de cette courte descente. Le ruisseau coule dans un charmant sous-bois, à une altitude de 830m, c’est le point bas. Remonter en face du petit pont par une belle sente qui aboutie sur la route à coté d’une grange typiquement Chartroussine. Il faut couper cette route et prendre le goudron sur 200 en direction de Martiniére. Dépasser ce hameau pour tomber sur un autre panneau indicateur. Direction Morinas, un des plus beau hameau du massif ! Vous y verrez toute l’architecture locale dans ses plus belles lignes.


A partir de là, c’est plus raide. Il faut monter par le chemin qui part à gauche de la plus belle maison du village direction le Charmant som, A la source du Frettevielle prendre à gauche sur un chemin moins raide qui va faire une grande traversée ascendante à gauche. Vous passerez devant un magnifique Hermitage, c’est « Pierre Mesure », dans lequel je me retirerais bien pour finir mes jours. Mais nous n’en sommes pas là. Après l’intersection de Pleynan où vous aurez pris a droite (indication) le chemin poursuit toujours en traversée. Ne pas prendre à droite le chemin de tirage de bois au creux d’une combe et qui monte au plus raide, mais plutôt 60 mètres plus loin, une sente marquée de jaune et rouge. Des lacets se succèdent toujours en sous bois ce qui est appréciable car on est en face Est ! Enfin le collet sur l'arête faitière de Malamille, nous ne le franchirons pas car nous resterons dans la face Est (à gauche).
Profitez de l’ombre car cela ne va plus durer.


Le chemin monte maintenant à travers de fameuses barres (de nombreuses voies d’escalades la sillonnent) Ce n’est pas trop vertigineux mais soyez prudents. Par endroits, des marches séculaires aident à la progression. Après une chaude et harassante traversée on retrouve les alpages du sommet, et la foule aussi, puisque nous rejoignions ici l’itinéraire des foules venues de la bergerie. Peu importe, nous sommes à 15 minutes du sommet. Cette pente est celle-là même qui servira à l’envol, on en profitera donc pour observer les conditions. On peut laisser la voile sur la crête pour aller faire un tour à la croix pour s’y ressourcer ou plus prosaïquement y analyser les vents, c’est selon.

A lire
  • Parapente en Dauphiné par Martin Jezierski. Référence : Topo N° 8 Page 38 proposé par Michel Pila

Itinéraire vol

Décollage : Royal (cf photos) Les vents favorables : [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3602&id_sport=16]Est bien sur[/url]. Un Sud ne nuira pas mais seulement s’il est léger. Par vent du nord il m’est arrivé de décoller de la croix mais c’est Banzaï ! Je déconseille. Ouest c’est pas terrible. La face Est, avec ses [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3606&id_sport=16]grandes dalles[/url], est un four à thermique, il n’est pas rare que dés 10 heures l’ascenseur soit déjà disponible Attéro : FFVL à [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=4224&id_sport=16]Saint Hugues[/url], attention cependant aux foins, ce site est fragile, voir au panneau les éventuelles contraintes.


Précautions

Le Départ de Saint Hugues permet une ballade en Totale Autonomie (pas de manip de voiture!) Il est toujours possible de partir de la bergerie au dessus du col de Porte ramenant alors le dénivelé à 200 malheureux mètres au milieu des vaches et des touristes.


Commentaires difficultés

ce site, assez fréquenté des parapentistes puisqu'il peut être également atteint rapidement depuis la bergerie, est au nord d'un sommet moins couru : la Pinéa http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2998-id_sport-16.html
5.0/5 (1 vote)

Topo créé le :

Grenoble / Col de Porte / Saint Hugues


Situation




Sortie du 28-09-2008

Bergerie

Incroyable !

Ce matin, je n'ai pas trop le temps de musarder, en effet, repas de famille ce midi à Lyon. La famille, c'est sacré. Alors je pars à l'heure où blanchie la campagne pour voir le lever de soleil sur la chartreuse. Au petit matin, je laisse la voiture aux Cottaves. Il y a de la lumière chez ma cousine, je vais donc lui faire la bise et boire le café avant qu'elle ne parte faire le marché de Saint-Pierre. Je monte accompagné d'un vieux chien de chasse, une vrai moquette usagée et délabrée. Il me suis tranquillement avant de me doubler pour disparaître après une trace d'un gibier quelconque. Vieux mais toujours motivé le clebs.

Au sommet le soleil du matin m'accueille avec une brise régulière et parfaitement orientée. Je ne suis pas le seul adorateur du soleil matinal, il y a bien une dizaine de personnes et il est 8h à peine passé. La lumière est magique à cette heure, alors je me prépare tranquillement, en essayant de profiter de chaque seconde de l'installation. Zéro stress, les conditions sont parfaites et ce n'est pas à 8h45 que cela risque de « thermiquer ». Une fois fin prêt dans la sellette je me permets 5 minutes de rêverie. Des petites nuages sur chaque sommet éveillent ma curiosité, on dirait des nuages de convection ! Déjà que cette brise d'est m' étonne beaucoup, l'activité thermique n'a quand même pas commencé ? Je décolle facilement dans cette brise et je m'aperçois de suite que les courants ascendants sont bien présents.

Je ne suis pas trop concentré car je ne pensais pas voler plus de 10 minutes, alors je rate un ou deux thermiques. Plus bas sur la pointe de Maubouchet, je trouve le thermique bien installé. Il me suffit de coincer le pouce gauche dans le maillon de l'élévateur et de régler le diamètre de la trajectoire circulaire avec la main droite. C'est la fête, j'en reviens pas, il est à peine 9 h, soit 7 en heure solaire, nous sommes fin septembre et ça tient, du jamais vu ! Alors je profite jusqu'à me griser des circonvolutions décrites au gré du vent. Heureux, heureux de ce cadeau inattendu, j'assiste au spectacle de ce décor lumineux qui tourne devant moi dans la fraicheur du jour. Oublier tout et profiter du présent, c'est le moment ou jamais.

Photos de la sortie

Commentaires

Anny
28-09-2008 22:05:14

merci Michel pour cette prose matutinale, thermiques du matin n'arrêtent pas le voleur Chartreusien.... :wink:


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1050 m
  • Temps de vol : 40 m
  • Plafond max : 1860 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
24-03

départ du col de Porte : montée en trottant sur la ro...

9 Bipbip
18-10-2018

2 vols pour le prix d'un

11 Bipbip
02-09-2018

Comment mon frère m’a rossé !

12 Michel Pila
29-06-2018

deuxième journée de la semaine annoncée sans v...

6 Bipbip
25-10-2017

Tea & fly afternoon !

5 Luc
14-10-2017

 petit bonus après le Grand Som , histoire de profiter...

7 Bipbip
04-07-2017

Petit vol du matin, pendant que les Autres bossent...

...

2 Luc
11-06-2017

Le minimum

3 Michel Pila
26-10-2015

Nostalgie de la lumière

10 Michel Pila
19-05-2014

Un œil par la fenêtre aux aurores ne m’invite guère à bouger....

4 Luc
15-08-2013

le réveil de la campagne dans la fraicheur du matin est un moment d'u...

8 Michel Pila
24-07-2013

déco matinal, merci à la charmante photographe pour les photos, att...

2 jplou
18-11-2012

...

3 Bipbip
05-10-2012

Le retour sur le lieu du crime n'est guère rassurant avec ce vent qui...

1 Luc
28-09-2012

apres Bellefont , je n'allais pas en rester la , il ne faut pas gacher...

4 Bipbip
20-05-2012

Un petit créneau bien présent que ce dimanche matin, avec, comme jeu...

9 Luc
21-11-2011

dernier jour à travailler en équipe , je suis triste ..... snif ( ma...

6 Bipbip
09-03-2011

Nous n'avons pas voulu prendre les raquettes, en passant qu'une trace...

3 Benjamin Chateauneuf
06-03-2011

Montée au départ des Cottaves. Je redécouvre le plaisir de marcher...

4 Luc
05-09-2010

Je me disais en montant que la balade pour se rendre au décollage ét...

5 Michel Pila
04-06-2010

Partis des Revols. Du hameau les dalles sont impressionnates. On ne vo...

GILLES GUIROUX
28-05-2010

« Il est toujours possible de partir de la bergerie au dessus du col...

7 Luc
18-04-2010

Départ du col de porte ; la route du Chalet est encore enneigée, je...

Renaud B
19-10-2009

Une sortie effectuée il y a déjà longtemps mais bien peu mémorable...

Guillaume SKP
22-09-2009

premier vol montagne pour tout les deux :-) super ! surtout après l...

loulou38
14-08-2009

et voilà un petit tour dans le jardin de Michel ! un joli vol de fin...

Anny
26-06-2008

Cela faisait longtemps que je n'étais pas sorti. J'avais envie de fai...

8 babas38
20-05-2008

Randonnée effectuée au départ du hameau des Révols, 1080m. Ciel tr...

François La Neve
20-01-2008

Départ des Cottaves et non de St Hugues car nous avions une navette....

Arnaud Bosc
27-10-2007

Bien modeste sortie en vérité question dénivelée, nous sommes en e...

4 Michel Pila
24-09-2007

Trés belle ballade, et vol sympa du matin. Déco un peu délicat, à...

Reynald Bureau
24-08-2007

Bouh, encore une fois je promène la voile dans le sac. Le vent était...

2 Michel Pila
27-07-2007

La montée est sans surprise comme indiquée sur le topo. Arrivé au...

1 jordy
09-06-2007

partis des revols à 9h20 je pensais que la matinée serait meilleure...

montagne-a-vaches
03-06-2007

Randonnée dans l'après-midi pour profiter d'un temps presque clémen...

3 Philippe Mahieu
10-09-2006

petite erreur au départ et on se perd vite, on fait un peu les sangli...

francky
22-07-2006

Petit vol rapide du matin, le vent est nord ce qui ne favorise pas le...

Michel Pila
23-06-2005

Le site a tenu ses promesses: décollage à 9h55, après quelques erre...

6 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media