Roc Cornafion par la face Est, depuis Prélenfrey


Roc Cornafion par la face Est, depuis Prélenfrey

  • Altitude départ : 1189
  • Altitude sommet : 2049
  • Dénivelé : 850
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Est
  • Balisage : Rien en bas puis jaune.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, prendre le large chemin plein nord, il monte en traversée puis grimpe plus raide, droit dans la pente. A un carrefour, prendre la piste avec un cairn au plus raide, elle coupe une piste forestière pour attendre une deuxième à 1443m. Prendre alors plein nord une nouvelle fois. A 1533 le chemin continu vers le nord mais presque à plat. On arrive ainsi a la baraque du col vert. Laisser le chemin du col vert et passer devant le gîte. Le début du chemin est dur à trouver car il butte sur un bosquet d'arbres, il faut le contourner par le haut et retrouver le chemin qui est toujours horizontal. Il est peu marqué mais néanmoins visible. Sous le col vert, une sente grimpe raide, à gauche, ne pas la suivre et continuez toujours en traversée, jusqu'à buter sur une petite barre, il y a une épingle puis une autre.

On retrouve la voie normale du Cornafion, il suffit de rester attentif pour ne pas perdre le sentier et encore moins trébucher car les pentes traversées sont de plus en plus raide. Vers 1900 un vieux panneau de bois signale une nouvelle direction, il faut quitter le sentier du périmètre pour monter en lacets vers le sommet. Les 20 derniers mètres avant l'arête sont franchement raides et il faut mettre les mains.

Le sommet se partage en deux pointes, la deuxième ne doit être plus haute que de 1 mètre néanmoins si vous tenez absolument à faire le vrai sommet, alors il faut descendre dans une brèche (surélevée artificiellement) par un pas de désescalade aérien et assez lisse. C'est le prix du sommet. Un bout de corde permettra d'assurer facilement au cas où.
A lire
  • Chartreuse-Vercors Les randonnées du vertige 2009 par Pascal Sombardier. Référence : topo 19 proposé par Luc

Précautions

le dernier kilomètre du chemin passe dans des pentes raides, une corde est peut-être utile dans les deux derniers passages finaux.


Commentaires difficultés

Sentier aérien en fin de parcours. les 20 derniers mètres avant l'arête sont trés raides et en escalade facile
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Vif > Saint Barthélémy à droite > Prélenfrey à droite > route forestière de Bordeaux > parking au croisement 1275 (on peut partir de plus haut mais moins intéressent).


Situation




Sortie du 01-10-2008

Panneau

Y a t'il une croix sur ce sommet ? pour y être monté le 03 juin 2000, je ne me souviens plus s'il y en avais une, de croix. Bien le mieux c'est d'aller voir sur place s'il y a une croix en bois comme sur la photo de Michel. Je me rends donc au dessus de Prélenfrey, là à l'emplacement un camion de l'armée est garé. Les militaires chasseurs Alpin se préparent pour une course. Je décide alors de continuer le chemin forestier, je n'ai pas envis de me mesuré à eux, tiens 300 m plus haut il y a une barrière et le terminus de la route. Revenir 50 m sur ses pas un bon sentier en sous bois, rejoint le chemin forestier plus haut. D'ailleurs des chemins forestier il y en a qui partent dans tous les sens. Me voilà au point 1443 cité par Michel. Le temps est couvert à ce moment là, j'atteinds la barraque du col Vert. Le col, je le distingue à travers une nappe de brouillard, mais je devine un ciel bleu Azur sur les crêtres. Je prends donc le chemin derrière la cabane envahis par une végétation. Je trouve quand même la trace, et plus je monte, plus je me trouve dans le brouillard. Pas de panique à bord, j'en sors vers 1850 m et là une merveille se présente à moi. Le soleil sintille sur la roche, sans difficulté je gagne le premier sommet. Je descends dans la faille pour rejoindre le deuxième sommet, catastrophe mon sac s'accroche au rocher, alors je décide de le laisser sur le premier. Sur le deuxième sommet, je cherche une croix ou des traces anciennes, rien qu'un bout de branche d'1 mêtre, et un abri pour le vent. Après quelques photos avec l'appareil emprunté à mon fils, oui il faut dire que le mien a rendu l'âme lors de ma sortie au Pic Turbat. Je redescends, et m'arrête au dessus du couloir, un parapantiste s'apprête à décoler du plateau du Cornafion. Plus bas, je retrouve le brouillard, je me dirige vers le col Vert. En montant, j'avais repéré qu'il existe une glacière sous la barraque, j'irais la voir au retour. Ben j'ai oublié de m'y arrêter. Pas vu grand monde aujourd'hui, une dizaine de militaires que j'ai fini par ratrappé, 2 gracieuses marmottes bien grasses qui détalent devant moi, et 2 chamois que j'ai surpris au virage du sentier. En tout cas, à ce jour il n'y a pas de croix en bois sur le sommet.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 900 m
  • Participants : Seul.

Autres sorties

Date Titre Auteur
15-06-2013

Alan G

06-05-2011

Parti pour faire un peu de photo animalière, je suis arrivé assez ra...

5 orgere
05-06-2010

Nous partons tard, et sa se sent tout de suite avec déjà une chaleur...

3 Guillaume Deschanel
29-05-2010

Parti pour (re)faire la traversée du ranc des agnelons, je découvre...

montagne-a-vaches
23-08-2007

Belle petite sortie mais le vent est fort sur les crêtes. J'ai assist...

4 Michel Pila
03-06-2000

Un peu vertigineux entre les deux rochers, si je me souviens bien! pa...

patrice.v

Identification

( ) bivouak.net

Social Media